Jump to content
mrpolo

Pas de « drogue douce » : des élus LR opposés à la légalisation du cannabis

Recommended Posts

mrpolo

La tribune publiée dans le « Journal du dimanche », et soutenue notamment par Bruno Retailleau et Eric Ciotti, se veut une réponse à celle de trois maires du même parti Les Républicains qui réclamaient la légalisation du cannabis.

L-appel-de-80-parlementaires-Les-Republi

Eric Ciotti et Bruno Retailleau, deux des signataires de la tribune. (Sipa)

« Il n’y a pas de drogue douce. La drogue est un poison, un fléau que nous devons combattre ! », estiment 80 élus du parti Les Républicains (LR) et apparentés, qui s’opposent à la légalisation du cannabis, dans une tribune publiée par le Journal du dimanche du 4 octobre.

« Ces dernières semaines, certains maires ont relancé le débat en se prononçant pour la légalisation de la consommation du cannabis. Nous, députés et sénateurs Les Républicains, voulons rappeler que nous y sommes fermement opposés », écrivent ces élus dont Bruno Retailleau, patron du groupe LR au Sénat, Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes, Gérard Longuet, sénateur de la Meuse, ou encore Philippe Bas, sénateur de la Manche.

Cette tribune est une réponse à celle de trois maires du même parti LR qui avaient réclamé la semaine dernière, dans le JDD, la légalisation de la consommation de cannabis, qu’ils estiment être « le meilleur moyen d’en anéantir le trafic et de ruiner les trafiquants ».

« Légaliser la vente de cannabis conduira les vendeurs actuels à se tourner vers la vente d’autres substances encore plus dangereuses et nocives ! », leur répondent les 80 parlementaires.

Article réservé à nos abonnés

En accord avec Gérald Darmanin

En outre, « ce n’est pas parce que les forces de l’ordre ont du mal à venir à bout du trafic qu’il faut légaliser la pratique ! », insistent les parlementaires, « sinon il faudrait aussi légaliser le trafic d’armes, la fraude fiscale, la prostitution et ne plus sanctionner les vitesses excessives au volant ! ».

« Nous voyons dans nos circonscriptions des parents accablés de voir leur enfant dépendant, et des familles détruites », « des amitiés disparaître à cause de la consommation de drogue, des gens perdre leur emploi et des jeunes tomber dans la délinquance pour se fournir en cannabis », insistent-ils, voyant là la cause de « psychose, schizophrénie, dépression, échec scolaire, déscolarisation, désocialisation… ».

« Nous partageons les mots du ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin : La drogue, c’est de la merde ! » M. Darmanin avait indiqué à la mi-septembre qu’il ne pouvait pas, « en tant que ministre de l’intérieur, en tant qu’homme politique, dire à des parents qui se battent pour que leurs enfants sortent de l’addiction à la drogue, que l’on va légaliser cette merde. Et je dis bien cette merde ».

Enfin, « même si le cannabis restait théoriquement interdit aux mineurs, on sait que les enfants qui auront vu leurs parents se droguer seront aussi des consommateurs, comme on le constate déjà pour le tabac… », préviennent encore les élus.

 

Source: Le Monde avec AFP

 

vision bien rétrograde des LR on est pas sortis de l'auberge :shock:

  • Thanks 2
  • Sad 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
popek95

salute!

 

Bon relativisons, ils finiront bien ( utopie quand tu nous tiens!) par se decridibiliser.

 

Parce que franchement, la seule solution pour empecher les jeunes de tomber dans le cercle vicieux de la "dépendance" et de la consomation à outrance, c'est la prévention, l'éducation.

 

Et ca la prohibition l'interdit....

 

Cherchez l'erreur!

 

+++

Share this post


Link to post
Share on other sites
R4ptoR

Bonsoir

 

L'éducation ? Par Famille de France ?

Lets Go la porte..

La Bonne.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
petitetete

Salut,

Ils se montrent pour la prochaine élection présidentielle. Ce ne sont que des opportunistes avides de pouvoir.

Politiciens corrompus qui nous donnent des leçons. Ils préfèrent que nos enfants boivent de l'alcool qui est quand même très nocive.

Avec l'amende délictuelle, ils ont plutôt intérêt à faire passer le consommateur pour un toxicomane dépendant. C'est d'ailleurs se que fait Darmanain.

Pour info, je suis tombé sur ça sur le site de la préfecture d'Angers. Cette amende est là pour l'usage de stupéfiant.

 

LE PRÉFET COMMUNIQUE
Angers, le 1er septembre 2020
Mise en oeuvre du dispositif d’amende forfaitaire
délictuelle pour usage de stupéfiants
À compter d’aujourd’hui, la sanction de l’usage de stupéfiants par une amende forfaitaire de
200€ est généralisée sur l’ensemble du territoire national.
Ainsi, le délit d’usage illicite de stupéfiants, lorsqu’il sera constaté par les forces de l’ordre
fera désormais l’objet d’un procès verbal électronique et entraînera la saisie des produits
stupéfiants et de leurs accessoires. Le contrevenant recevra par courrier l’avis d’amende
forfaitaire à son domicile. L’amende pourra être minorée à 150€ si elle est réglée sous 15 jours,
mais en revanche elle sera majorée à 450€ si elle n’est pas acquittée dans les 45 jours.
À l’occasion de ces verbalisations, les forces de l’ordre auront la possibilité d’informer les usagers de
stupéfiants des coordonnées des structures médicales et associatives proposant un
accompagnement sanitaire et social qui combattent les addictions.
Il s’agit là d’une mesure de simplification de la procédure pénale qui entre dans l’arsenal de lutte
contre le trafic, la circulation et la consommation des stupéfiants. Elle s’inscrit dans le prolongement
de la lutte contre la toxicomanie et de ses dépendances physiques et psychologiques.
La répression de l’usage illicite de stupéfiants est un des volets de la mobilisation de l’ensemble des
acteurs engagés dans la lutte contre la criminalité organisée engendrée par le trafic des stupéfiants.
Cet engagement est une priorité du Gouvernement, pour lutter contre l’appropriation de l’espace
public à des fins délictuelles, laquelle détériore les conditions de vie et le lien social entre les résidents
d’un même quartier ou d’un même territoire.
Les forces de sécurité intérieure du département mettront en oeuvre dès aujourd’hui l’application de la
sanction des consommateurs de cannabis et autres stupéfiants.
René BIDAL
Service départemental de la communication interministérielle @Prefet49
Tel : 02 41 81 81 36 – 80 25
pref-communication@maine-et-loire.gouv.fr

 

Bonne soirée

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
BraGueTTe
Il y a 14 heures, popek95 a dit:

Bon relativisons, ils finiront bien ( utopie quand tu nous tiens!) par se decridibiliser  s'éteindre( la vie peut etre parfois bien faite)

 

Fais bien longtemps que la classe politique manque de crédibilité . Et de couilles aussi (et surtout) !

Bon par contre , pour faire la promotion du pinard Niçois , le Ciotti n'y va pas de main morte !

 

Que dire ?

De toute façon , je n'attendrais pas l avis favorable de ces cols blancs pour continuer a m'autoproduire 🖕

 

++

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
PierreRichard

Yop,

 

En effet, il faudrait encore une ou deux vagues de Covid plus une bonne canicule l'été prochain et on pourrait peut-être espérer voir ces vieux croulants et leurs idées qui puent le formol et la naphtaline, passer de la vie à trépas. Enfin, tous les espoirs sont permis en tous cas.

 

Peace (pas pour eux)

  • Like 3
  • Thanks 2
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
mrpolo

Hello...        Après les LR la "perle du gouvernement" que le monde nous envie :siff:

Marlène Schiappa : "La consommation de cannabis finance partiellement le terrorisme"

a69a523fe5de822fc7e1cc325ba379710ce06207

Invitée chez Jean-Jacques Bourdin, la ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur s'est exprimée sur la drogue: Photo - AFP/Archives - Martin BUREAU

Invitée ce matin chez Jean-Jacques Bourdin, sur BFMTV, la ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, Marlène Schiappa s'est exprimée sur la drogue: "J'ai toujours été opposée la légalisation du cannabis. Lors des débats j'ai soutenu Agnès Buzyn, alors ministre de la Santé, qui y était opposée."

Marlène Schiappa a par ailleurs assimilé le financement de la consommation du cannabis à "la traite des êtres humains, aux trafics de drogue plus durs et partiellement au terrorisme."

 

Source: laprovence

  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
petitetete
Posted (edited)

Salut,

MDR, extrait de wikipédia sur Marlène

En 2010, elle publie Osez l’amour des rondes (éditions La Musardine), dans une collection décalée de vulgarisation des pratiques sexuelles. Après les critiques formulées par certaines féministes, dont la blogueuse Daria Marx, qui trouvent le livre vulgaire, insultant et grossophobe25,26, elle reconnaît plus tard « des maladresses », indiquant qu’« il y [avait] un certain nombre d’expressions que j’ai utilisées dans ce livre que je n’utiliserais plus aujourd’hui et contre lesquelles je lutte désormais »27. Elle publie des ouvrages sous le pseudonyme de « Marie Minelli »28. Plusieurs livres sortent sous ce pseudonyme, sans qu'il soit avéré qu'ils soient tous de la plume de Marlène Schiappa : Osez réussir votre divorce en 201129, Les filles bien n'avalent pas30 et Sexe, mensonges et banlieues chaudes en 201431, Osez la première fois32 et Osez les sexfriends en 201633. Le site Atlantico la qualifie alors de « reine des salopes »34. Elle répond dans la presse : « Traiter une femme de reine des salopes parce qu'elle ose parler de sexualité, c'est un message politique. Non, je ne me sentirai jamais honteuse de parler de sexualité : aucun sujet n'est interdit aux femmes ». Deux jours après la publication, Atlantico rend publique une lettre d'excuses de Benoît Rayski à Marlène Schiappa, évoquant un surtitre « injustifiable et déplacé »

🤣

 

@+

Edited by petitetete

Share this post


Link to post
Share on other sites
glass-blower

Yop ! 

 

Je vois tout le monde choqué des propos sur le cannabis ....... genre le "cannabis c'est de la merde ..... "

 

Bah oui ..... bien sûre que c'est de la merde 😝

 

Faut rentrer dans leur jeu ! ils parlent du cannabis issu de la prohibition ! ils ne connaissent que ça ,  ils parlent du cannabis du marché noir ! du chichon ! vous croyez sincèrement que les prods qui sortent de productions commerciales sont de bonne qualit ? vous croyez que le peu d'études en France sont faites sur de la weed "maison" ?? 

 

Oui il faut mettre fin à cette prohibition stupide pour qu'il n'y ai plus ce "cannabis de merde" ...... du hash importé , coupé à toutes sortent d'autres substances et que l'on ne me fasse pas croire qu'ils n'y ajoutent pas aussi encore d'autres substances qui rendent encore plus addictif comme on peut le constater depuis des décennies dans d'autres drogues dures ... et ceux qui sont persuadés qu'ils ont choppés du "bon" du "pure" ....eux et seulement eux .... doux rêveurs  ... de la "VG" mouarf .... t'es persuadé qu'elle est meilleur parce qu'il la coupe légèrement a une substance qui coute même 50 fois le prix de la coke mais 10x plus addictif .....alors tu crois qu'elle est meilleur ....qu'elle est "pure" ....Et donc tu veux celle-là ....celle de ce dealer là .....même plus cher .....  faut rembourser la poudre de perlinpimpim ..... 👌

 

Personnellement j'en ai consommé de ce chichon pendant quelques temps avant de me mettre à l'autoproduction (j'aurai du autoprod plus tôt ou m'arrêter de conso pour m'y remettre au plus tard...en autoprod ^^) , et oui le cannabis est une drogue , mais ça saute au yeux le rapport entre "mon état"  et  "la substance" ..... mon esprit et mon corps vis à vis de ces deux produits n'a rien à voir ...  le manque , le sevrage , les nerfs , l'impact sur le système digestif (lié aux nerfs amha) ....etc...etc.....bref perso rien à voir ...

 

Même si je ne tomberai pas non plus dans le piège , la caricature ,  du schéma "ange/démon" .... à vouloir s'autopersuader qu'une "bonne weed autoprod " est "sans dangers" ... c'est faux .

 

Par contre une chose est sûre......  jamais je ne refumerai de cette .......

 

Merde 😉

 

@+! bon grow! :yepah:

 

PS : j'anticipe les éventuelles remarques sur le fait que je mentionne le marché noir ce qui est proscris dans la charte .... je ne cherche pas les débats sur les prods du marché noir , j'étais juste obligé d'en parler en exemple puisque , de mon point de vue personnel , c'est de ça qu'il est question dans ces articles .

  • Like 7
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
mrpolo

Cannabis : les élus LR anti-légalisation fument la moquette

1405-05-juin-cannabis.jpg

Des députés de droite ont publié, début octobre, une tribune s'opposant à la légalisation du cannabis. Le problème, c'est que leurs arguments sont totalement foireux.

On ne va pas trancher ici la vieille querelle de la légalisation – ou pas – du cannabis. En général c’est plutôt la gauche qui est divisée sur le sujet. Mais voilà que la droite s’y met aussi. Trois maires Les Républicains (de Châteauroux, Charleville-Mézières, et Reims) ont récemment publié un texte dans le JDD où ils expliquent pourquoi, selon eux, « légaliser la consommation de cannabis », serait « le meilleur moyen d’en anéantir le trafic et de ruiner les trafiquants  ».

 

Ce texte n’a pas du tout plu à leurs amis de droite. Ils s’y sont mis à 80 élus LR pour exprimer leur désaccord – toujours dans le JDD– avec ces trublions, dans une tribune intitulée « Légalisation du cannabis : nous sommes contre ! ».

Pour que chacun puisse se faire une idée, la moindre des choses serait de s’envoyer à leur gueule des arguments un tant soit peu tangibles. Or, dans cette tribune anti-pétard, ce n’est pas du tout le cas.

Par exemple, les élus LR affirment que « 100 % des consommateurs d’héroïne ou de cocaïne ont commencé par le cannabis ». Cela laisse entendre que tous les fumeurs de joints virent drogues dures. C’est une pseudo-logique du même ordre que la rhétorique complotiste. Avec ce genre d’arguments, on pourrait tout aussi bien dire que 100 % des prostituées ont commencé par mettre des jupes ou que 100 % des ados suicidaires ont écouté de la musique… et qu’à ce titre, il faudrait s’inspirer des talibans pour interdire le rock et les tenues courtes.

 

Pour en revenir à la drogue, on peut aussi bien prendre les statistiques à l’envers, ce qui permet d’affirmer que 95 % des consommateurs de cannabis ne passent jamais à la cocaïne ni à l’héroïne. Autre argument des signataires de la tribune : «  Légaliser la vente de cannabis conduira les vendeurs actuels à se tourner vers la vente d’autres substances encore plus dangereuses et nocives ! »

 

En somme, pour ces députés, les dealers d’herbe sont forcément malhonnêtes par nature. Ils n’imaginent pas un seul instant qu’ils pourraient au contraire, rejoindre un boulot légal si on leur en offrait la possibilité.

De plus, le marché des fournisseurs de coke ou d’héro est déjà bien occupé. Toujours selon ces élus, cela voudrait dire que la légalisation du cannabis étendrait forcément le marché vers d’autres drogues : or, cette hypothèse est totalement contredite par l’observation des pays qui ont légalisé la fumette.

Autre argument des signataires LR : « En 2017, 23 % des personnes décédées sur les routes ont été tuées dans un accident impliquant un conducteur sous l’emprise de stupéfiants  ». 
Diable, ce chiffre de 23 % fout la trouille ! J’ai cherché d’où il provient, et il apparaît effectivement dans le Bilan 2019, de la Sécurité routière.

 

Sauf que dans ce rapport, on lit noir sur blanc – précisément page 110 – que « la proportion d’accidents mortels qui serait évitée si aucun conducteur n’était positif au cannabis est estimée à 4 %  ». La part de l’alcool, elle, est de 28%. En fait, ces fameux 23 % sont calculés par rapport au nombre d’accidents où la consommation est connue.

 

Je vous passe les détails (qui sont dans le rapport), mais en gros, c’est assez vicieux de brandir le chiffre qui nous arrange pour faire peur, alors que le rôle réel du cannabis dans les accidents mortels est bien plus faible : 4% et non 23 % !

Ce n’est pas bien de consommer de la drogue. Mais ce n’est pas bien non plus d’utiliser des arguments foireux. Le pire c’est que les députés qui écrivent toutes ces conneries n’ont même pas l’excuse d’avoir fumé. La malhonnêteté est tout aussi dangereuse que la drogue.

Source: charliehebdo.fr

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
karmik

plop,

juste une remarque que je n'ai jamais entendue nulle part, mais qui pour moi est le fond du pbm:

100% des héroïnomanes ont commencés par le cannabis" ok pourquoi pas.

Par contre en amont, 100% de fumeurs de joints ont commencé par une bière... peut etre devrait on interdire l'alcool alors?

++

  • Like 2
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
kingkong7
il y a 2 minutes, karmik a dit:

peut etre devrait on interdire l'alcool alors?

 

 

Re

 

T'en a encore des idées à la con comme ça ?
Déjà que c'est la merde pour fumer...Toi en plus tu veux nous retirer notre bibine , nanméo , va falloir ce calmer !!!!!!!!

@++++

  • Like 1
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
karmik

re,

moi je suis plutot chaud pour tout dépénaliser, et autoriser l'auto prod a 6 pieds par foyer.

Chacun peut se gérer, pas besoin de gouvernement pour nous dire comment vivre

++

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
PierreRichard
Il y a 10 heures, karmik a dit:

re,

moi je suis plutot chaud pour tout dépénaliser, et autoriser l'auto prod a 6 pieds par foyer.

Chacun peut se gérer, pas besoin de gouvernement pour nous dire comment vivre

++

 

Yop,

 

Bien d'accord avec toi mais avec 25 pieds au minimum, il faut défendre les cultivateurs de REG et les pheno hunter ! :D

 

Peace

 

 

  • Like 4
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
GreenZen

Hello tout le monde.

 

Je vie pas en France donc je vous pose la question.

 

Est ce que vous pensez qu'ils ne veulent pas de la légalisation pour maintenir le calme dans les banlieues...

 

À ce que j'ai compris ça fait vivre pas mal de famille le trafic illicite en banlieues...

 

Ça n'est peux être pas l'unique raison mais juste une de plus.

 

Pour finir par expérience c'est un peu ridicule de parler de drogue douce ou dure, plus juste pour moi ça serait; usage doux ou usage dur de drogue.

 

Voilà mes réflexions 😁

 

Portez vous bien.

 

À +++

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...