La consommation fréquente de cannabis liée à une baisse de QI chez les jeunes


Recommended Posts

 

Citation

 

Les adolescents consommant régulièrement du cannabis pourraient connaître une baisse de leur quotient intellectuel (QI) au fil du temps.

Cannabis : une consommation fréquente liée à une baisse de QI chez les jeunes
© istock/MStudioImages

Une consommation régulière de cannabis à l’adolescence ne serait pas sans conséquence sur la santé intellectuelle des adolescents.

 

Publiée le 27 janvier dans la revue Psychological Medicine de la Cambridge University Press, une nouvelle étude met ainsi en évidence une baisse substantielle du quotient intellectuel (QI) chez les jeunes. L’étude est une méta-analyse de sept publications scientifiques incluant au total 808 adolescents fumeurs de cannabis à raison d’au moins une fois par semaine pendant au moins six mois, et 5 308 cas “contrôle”, des adolescents ne faisant pas usage de cette drogue. Chaque étude analysée comprenait un score de QI “de base” avant le début de la consommation de cannabis, et un score de QI calculé à la fin du suivi. Les jeunes inclus dans ces travaux avaient 18 ans ou moins, bien qu’une étude les ait suivis jusqu’à l’âge de 38 ans. Les publications variaient dans leur mesures de la consommation de cannabis, certaines se basant sur l’autodéclaration des participants ou sur des critères cliniques de dépendance.

 

Après analyse des données collectées, les chercheurs ont pu constater une baisse d’environ 2 points de QI au fil du temps chez les jeunes qui consommaient régulièrement du cannabis, par rapport au groupe témoin, non consommateur. Cette baisse du QI serait principalement liée à une réduction du QI verbal, soit la capacité à comprendre et à utiliser les mots, lequel, ajouté au QI de performance, donne le QI total. 

 

Des recherches antérieures nous indiquent que les jeunes qui consomment du cannabis ont souvent de pires résultats dans la vie que leurs pairs et courent un risque accru de maladies mentales graves comme la schizophrénie”, a commenté Mary Cannon, la principale auteure de l’étude et professeure d'épidémiologie psychiatrique et de santé mentale des jeunes au RCSI (Royal College of Surgeons in Ireland) de l’Université de médecine de Dublin. “La perte de points de QI au début de la vie pourrait avoir des effets significatifs sur les performances scolaires et sur les futures perspectives d’emploi”, a ajouté la chercheuse.

 

La consommation de cannabis chez les jeunes est très préoccupante car le cerveau en développement peut être particulièrement vulnérable au cours de cette période. Les résultats de cette étude nous aident à mieux comprendre cet important problème de santé publique”, a ajouté le Dr Emmet Power, coauteur de l’étude.

 

Source : MedicalXpress

 

  • Like 1
  • Haha 1
  • Confused 1
Link to post
Share on other sites

yop

 

perso je prends le resultat avec d'enormes pincettes car vu que c'est une metanalyse de 7 etudes comportant un total de 800 consommateurs ça fait une moyenne d'une petite centaine par etude..et encore on a pas le detail complet dans l'article ...bref à lire dans le detail pour creuser amha

 

de plus les tests QI ....ya toujours des limites aux interpretations ...

 

bref c'est que MON avis et les avis ....heing... :siff:

 

a+

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Re,

 

Oui c'est ca, deja que les test de QI sont contestés depuis des années...

 

Et quid de la consommation d'alcool chez les jeunes a cet age la, binge drinking et compagnie... je pense pas que les jeunes irlandais sucent de la glace, alors que c'est un "neurocide" reconnu. Perso j'ai souvenir qu'au lycée generalement il y avait les serieux qui ne fumaient pas un pet et sortaient tres peu le weekend et les autres qui commencaient a "decompresser" des le jeudi soir dans les bars.

 

Ceci dit je ne pense pas que le cannabis soit compatible avec une productivité élevée pronée par les divers gouvernements et au final c'est peut-etre pas plus mal, la decroissance sera cannabique ou ne sera pas ! :xD: De toute facon j'ai plus foi en Tiktok et Twitter pour nous amener vers ca :

 

917r7Tukf6L._SY500_.jpg

 

a+

Edited by MrCoconut
  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites

Yop

Bof, pas trop d'accord avec les études biaisai 

A l'adolescence un ado sérieux qui consomme aura pas forcément envie de le crier sur les toit

Après je suis d'accord pour le fait qu'au niveau de la mémoire à court terme ça soit pas des plus positif

Mais pas mal de grand intellectuel sont où ont été consommateur de cannabis et tant d'autre substance 

 

Jpense surtout pas que le produit rend l'individu bête 

Je pense que c'est l'individu bête qui ne produit rien même sous cannabis 

Les gens sont juste plus bête qu'avant c'est un fait, les modèle de référence sont des huîtres, cqfd. 

Si on prônait la culture et l'intelligence au travers de la télé-réalité peut être que le rendu serait différent 

 

En attendant je connais un tat de con qui ont jamais touché à la weed, ça les à pas sauvé 

 

Dailleurs une études à démontrer que les études scientifique n'étaient pas fiable, du coup je sais pas trop quoi penser de ces études aha

"c'est prouvé scientifiquement" voilà ce que les fervent opposant au cannabis vont justifier leur propos sans fondement alors qu'ils sont incapable de différencier une études d'un fait scientifique avéré et tangible. 

 

Qu'ils aillent tester au thc les jeunes de Harvard, Oxford, sciencePo, etc 

Yen a un paquet sous thc et pas que.. 

 

Pour moi c'est l'environnement qui produit l'intelligence 

Une famille aisé qui a accès à la grande culture depuis toujours 

Ou une famille de prolo qui stimule la curiosité 

 

Mais soyons honnête les parent d'aujourd'hui pour les 3/4 sont encore des enfant sans principe, qui adulent des émissions de gogol, c'est pas étonnant que le produit final issus de leur eba soit tout aussi raté. 

Dailleur si le ministère de la culture tolére autant de programme débile et dénué de sens, ça peut être que stratégique 

Le but étant dabbrutir la masse, sinon je comprend vraiment pas mdrrr

 

✌️👌

  • Like 2
  • Thanks 2
  • Sad 1
Link to post
Share on other sites

plop;

 

la télé est bien pire que le cannabis

le cannabis réduit le QI neuro-linguistique? Alors je pense que tous les participants aux émissions les chtis de marseillais sur la lune doivent consommer depuis qu'ils sont dans les couilles de leur père vu leur niveau.

 

++

  • Like 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Yop, 

 

Je me permet juste de réagir en nuançant légèrement avec cette citation de Randy dans South Park :xD:

 

133046179_southpark.jpg.277dee3a31f1371f09c05a3cf08332f0.jpg

 

"Eh bien, Stan, la vérité est que la marijuana ne va probablement pas te faire tuer des gens, et qu'elle ne va probablement pas financer le terrorisme, mais, eh bien fils, l'herbe te fait te sentir bien quand tu t'ennuies, et c'est quand tu t'ennuies que tu devrais apprendre de nouvelles compétences ou découvrir une nouvelle science ou être créatif. Si vous fumez de l'herbe, vous risquez de découvrir en grandissant que vous n'êtes bon à rien". 

 

Moi finalement ça me surprendrais pas que le QI baisse chez les jeunes consommateurs. Les tests de QI sont des formes de puzzles.

Donc si on entraîne son cerveau avec des taches qui demandent des formes de réflexion similaire, le QI augmente.

D'après ma propre expérience et celle de mes proches, je pense que la conso favorise pas les taches qui emploient les formes de réflexion évoquées plus tôt. 

Effectivement, me demander si "une spatule c'est juste un couteau qui coupe pas" ou jouer le solo de Hotel California avec un manche à balais, amha, n'aide pas à multiplier plus vite. 

C'est plutôt donc les tests de QI qui sont risibles car ils ne jugent que certaines formes de réflexion. Bref, là plutôt d'accord avec l'avis général.

 

Après il y a deux choses qui me dérangent; déjà l'ineptie de dire que dans les études supérieures il y a beaucoup de consommateurs réguliers. C'est juste faux (surtout Harvard, Oxford, sciencePo :ptdr:), et pour avoir côtoyé le supérieur, je ne nie pas que ça existe mais ce sont de rares exceptions même à Berklee ^^ (certes dans certaines branches c'est légèrement plus ""commun""). Je connais pas de doctorant qui a écrit un papier qualitatif en bédavant et fumer un joint m'a jamais aidé à réviser. Après je dis pas non plus qu'une consommation saine est incompatible avec les études mais passé la License il faut vraiment être dédié à la cause et à l'amour de la fleur pour trouver le temps de consommer.

 

Le second truc qui me froisse quand même un peu c'est l'amertume générale envers les jeunes. C'est pas que tiktok, télé réalité, et les autres merdes dans le style. Je comprends pas vraiment l'attrait de ces trucs et je ne défends pas, mais j'ai quand même un peu l'impression de lire le même discours qu'on a pu lire pour le métal, le rap, les jeux-vidéos,... le canna :siff:, ...

L'ironie de certains membres est bien notée avec un discours proche de: 

"notre truc kivabien (le canna) est une substance, un trait comportemental et une habitude qui peut pas avoir d'impact sur le QI un mais le truc pas bien (télé réalité, ect) qui est un trait comportemental et une habitude a un impact sur le QI". 

 

Bref, en somme rien de bien nouveau, les jeunes ne devraient pas fumer et pis pour ceux qui l'ont fait et bah comme dit @MrCoconut au pire c'est pas cher payé :bigspliff:

 

A+

Edited by Space-cowboy
  • Like 5
Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Space-cowboy a dit:

Yop, 

 

Je me permet juste de réagir en nuançant légèrement avec cette citation de Randy dans South Park :xD:

 

133046179_southpark.jpg.277dee3a31f1371f09c05a3cf08332f0.jpg

 

"Eh bien, Stan, la vérité est que la marijuana ne va probablement pas te faire tuer des gens, et qu'elle ne va probablement pas financer le terrorisme, mais, eh bien fils, l'herbe te fait te sentir bien quand tu t'ennuies, et c'est quand tu t'ennuies que tu devrais apprendre de nouvelles compétences ou découvrir une nouvelle science ou être créatif. Si vous fumez de l'herbe, vous risquez de découvrir en grandissant que vous n'êtes bon à rien". 

 

Moi finalement ça me surprendrais pas que le QI baisse chez les jeunes consommateurs. Les tests de QI sont des formes de puzzles.

Donc si on entraîne son cerveau avec des taches qui demandent des formes de réflexion similaire, le QI augmente.

D'après ma propre expérience et celle de mes proches, je pense que la conso favorise pas les taches qui emploient les formes de réflexion évoquées plus tôt. 

Effectivement, me demander si "une spatule c'est juste un couteau qui coupe pas" ou jouer le solo de Hotel California avec un manche à balais, amha, n'aide pas à multiplier plus vite. 

C'est plutôt donc les tests de QI qui sont risibles car ils ne jugent que certaines formes de réflexion. Bref, là plutôt d'accord avec l'avis général.

 

Après il y a deux choses qui me dérangent; déjà l'ineptie de dire que dans les études supérieures il y a beaucoup de consommateurs réguliers. C'est juste faux (surtout Harvard, Oxford, sciencePo :ptdr:), et pour avoir côtoyé le supérieur, je ne nie pas que ça existe mais ce sont de rares exceptions même à Berklee ^^ (certes dans certaines branches c'est légèrement plus ""commun""). Je connais pas de doctorant qui a écrit un papier qualitatif en bédavant et fumer un joint m'a jamais aidé à réviser. Après je dis pas non plus qu'une consommation saine est incompatible avec les études mais passé la License il faut vraiment être dédié à la cause et à l'amour de la fleur pour trouver le temps de consommer.

 

Le second truc qui me froisse quand même un peu c'est l'amertume générale envers les jeunes. C'est pas que tiktok, télé réalité, et les autres merdes dans le style. Je comprends pas vraiment l'attrait de ces trucs et je ne défends pas, mais j'ai quand même un peu l'impression de lire le même discours qu'on a pu lire pour le métal, le rap, les jeux-vidéos,... le canna :siff:, ...

L'ironie de certains membres est bien notée avec un discours proche de: 

"notre truc kivabien (le canna) est une substance, un trait comportemental et une habitude qui peut pas avoir d'impact sur le QI un mais le truc pas bien (télé réalité, ect) qui est un trait comportemental et une habitude a un impact sur le QI". 

 

Bref, en somme rien de bien nouveau, les jeunes ne devraient pas fumer et pis pour ceux qui l'ont fait et bah comme dit @MrCoconut au pire c'est pas cher payé :bigspliff:

 

A+

Yo, Ouai après c'est question de nuancer les propos

Dans mon cas quand je fume je me limite pas à la comparaison entre une spatule et un couteau ^^ c'est pas le produit qui fait réfléchir sur ce genre de chose, c'est toi qui réfléchi à ça sous produit 

Je suis plutôt du genre à me poser des question d'une manière un peu plus approfondi que dhabitude, je me concentre et m'intéresse plus au sujet que j'étudie sous cannabis c'est indéniable. 

Tout mon parcours Staps je l'ai passé sous Thc et ça m'a même aidé à poser des question au prof que je n'aurai peut être pas posé ou pensé de manière clean 

Je joue pas de manche à balais mais le canna m'a aidé à me concentrer dans la guitare et le violon depuis plusieurs années 

J'ai pu découvrir d'autre forme d'art comme le dessin ou l'écrit 

J'ai une analyse plus critique sur le cinéma 

 

En gros je dit pas que le cannabis à fait ce que je suis

Le cannabis n'augmente ni ne diminue le qi

Il a des effets précis, maintenant le milieu et la personnalité fera que tu exploitera les effets différemment 

 

 

La QI reste une echel con de toute façon j'aime pas c'est un autre débat 

 

✌️👌

 

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Yop,

 

il y a 10 minutes, Auto_Eco_Nome a dit:

Dans mon cas quand je fume je me limite pas à la comparaison entre une spatule et un couteau ^^ c'est pas le produit qui fait réfléchir sur ce genre de chose, c'est toi qui réfléchi à ça sous produit 

Il est important de noter que je parle de la conso chez les jeunes et par extension de ma consommation étant jeune.

 

Par rapport au contexte social, ect.., je suis, dans les grandes lignes, d'accord avec toi. Et je ne suis pas entrain de dire que le cannabis t’empêcheras de faire quoi que ce soit simplement que ça aide pas car la plupart des jeunes ne sont pas en mesure d'avoir une conso saine. Après voilà, ça je peux pas vraiment argumenter plus que ça, c'est plus une conviction tirée de mon expérience. 

 

A+ 

 

PS: La spatule couteau émoussé, n'est pas après tout une remise en question du monde et ses constructions sociales? C'est plutôt recherché comme truc quand t'y penses :rire:

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Re

Je fume depuis que j'ai 15ans je crois, j'en ai 25 aujourd'hui, javoue que ça ne m'a pas non plus aidé durant l'adolescence, mais l'adolescence c'etait déjà dur avant la weed.. Comme quoi ptete ceux qui fuient l'école se réfugie ensuite dans la weed et ça fini en déduction de la weed fait fuir l'école et rend con 

Donc je t'avoue que ouai ça te donne plutôt envie de bedzve entre pote et mater du manga le soir plutôt que d'aller en cours et réviser mais pour moi ça joue pas sur le QI mais simplement sur ton chemin de vie. 

Rester bête après une adolescence avec ou sans Weed c'est pas une fatalité en soi 

Bhe la spatule dans sa forme et l'utilité je voit pas ça comme un couteau qui coupe pas mais un couteau à beurre c'est Littéralement ça mdrr

T'a vraiment du partir loin pour penser ça mdrr x) 

👌✌️

Edited by Auto_Eco_Nome
  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Sans weed je n'aurais jamais eu ma licence mais c'est vrais que j'en connais un paquet qui n'avais pas beaucoup de neurones a la base à qui sa a cramer le reste ,après c'est comme toute les bonne choses ,il faut consommer avec modération

Link to post
Share on other sites