karmik

Production de CBD autorisée en france

Recommended Posts

karmik

https://lecannabiste.com/hemperious-1er-francais-autorise-a-produire-du-medical/

 

 

Une toute première entreprise vient d’être immatriculée par l’état Français au registre des sociétés pour la production la culture la vente la transformation et (surtout) la fabrication de Cannabis à des fins médicales, c’est officiel.

Mais plus important: Hemperious rentre dans l’histoire au titre du premier opérateur légalement capable de postuler, auprès des appels d’offres dans le cadre de l’expérimentation attendue cette année en France. 

 

* * *

 

Nous avons rencontré Ludovic Loffreda, il est le propriétaire de l’entreprise Hemperious dont le nom entre dans l’histoire comme la première à avoir décroche le précieux sésame. C’est une interview exclusive, Le Cannabiste.

 

 

LC: Bonjour Mr Loffreda et félicitations, on imagine que ça a été un parcours long et complexe, vous pouvez résumer les étapes?

On peut le dire en effet: un parcours long, complexe et quelques fois un peu déroutant aussi. C’est avant tout un travail d’équipe, de persévérance et où il faut s’armer de patience.

Au niveau budget, cela s’est révélé particulièrement couteux, il a fallu faire appel a de nombreux juristes. Mais nous su bien nous entourer à chaque étape.

 

Image Hemperious – Tous droits réservés

 

Il faut savoir que notre expérience à commencé en 2018 au Portugal, car la France n’était pas prête à accueillir notre activité. Nous ne comprenons pas pourquoi la France a autant de difficultés à accepter le CBD et le Cannabis en général.

 

 

* * *

 

LC: Quelles ont été selon vous les clés de cette réussite?

Je pense que nous avons su comprendre la loi, s’ adapter autour de ca et surtout montrer patte blanche … Mais plus important, nous avons prouvé à l état français que nous étions dignes de confiance.

 

Image Ludovic Loffreda – Tous droits réservés

 

Nous comprenons qu’il faut absolument encadrer ce marché de façon très stricte mais il y a un moment où il faut arrêter d’essayer de trouver un problème à toutes les solutions.

 

LC: Comment l’aspect de cette licence change les choses en termes de prévisions pour 2021 au niveau de votre production ?

Nous avions déjà nos plans bien établi pour 2021, nous allons faire une production de 10 hectares en extérieur en France comme prévu car nous croyons que ces plantes n’auront pas de meilleur environnement que le milieu naturel pour se développer.

Ce qui va changer, c’est nos plans pour 2022-2023 ; nous sommes en cours de rachat de bâtiments et locaux pour une plus grosse production de fleurs en intérieur. Car c’est le business de l’intérieur qui va réellement être tout nouveau en France et qui marche d’ores et déjà très bien dans tous les pays où cela est possible.

 

* * *

 

Nos installations vont s’inscrire prioritairement dans un cadre environnemental maîtrisé. Nous prévoyons des panneaux photovoltaïques, nous allons également privilégier les sources d’eau et d’autres solutions naturelles et écologiques.

 

Image Ludovic Loffreda – Tous droits réservés

 

LC: Parlez-nous de vous: quelle est votre histoire en quelques lignes ?

Je suis Ludovic Loffreda, parti à Dubai en 2008 ou j’ai monté ma première société qui a très bien marché. Rapidement j’ai monté un groupe qui s’appelle Group LPL aux Émirats, ce groupe qui m’a permis de financer mes aventures Françaises et Portugaises en particulier.

Principalement, nos actes de développement sont dans l’immobilier sur des bases comme des patrimoines historiques ou des bâtiments défraîchis pour en faire quelque chose de neuf et concret.

Le Cannabis médical et le Cannabis a usage thérapeutique se sont inscrits comme une opportunité nouvelle à un moment du parcours de notre société..

 

 

 

LC: Produisez-vous aussi du Cannabis pour d’autres marchés?

Nous produisons principalement pour le marché européen où il y a une forte demande. Nous avons certaines opportunités à l’étranger notamment, des nouvelles que nous n’hésiterons pas à y partager avec vous en temps voulu.

C’est précisément ce que nous somme heureux de pouvoir faire avec la nouvelle historique de l’obtention de la toute première identification pour produire du Cannabis médical en FranceImages Ludovic Loffreda – Tous droits réservés

LC: Quels sont les produits / variétés sur lesquelles vous misez pour l’avenir sur ce segment de marché?

Le CBD c’est le produit qui nous intéresse principalement aujourd’hui. Ensuite si l’ouverture au cannabis médical se fait bien dans les années qui arrivent en Europe on verra …

Mais pour le moment c’est le marché du Cannabis à usage thérapeutique autour du CBD qui nous intéresse et nous allons continuer à développer et à enrichir nos variétés qui sont des variétés brevetées et cultivées par nos propres soins.

 

 

 

WTF, on a pas vu passé ça, on en parle ou quoi? Johanny Chatou doit péter une pile dans son coin non?

En tout cas ce gars là j'en ai jamais entendu parler, et c'est ce genre qui vont envahir le marché... un magna de l'immobilier basé à Dubai.... bye bye la production fermière française, bonjour la magouille du pognon.

 

++

  • Like 6
  • Thanks 1
  • Haha 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Auto_Eco_Nome

Yo

En même temps faut pas s'étonner 

C'est pas le premier prolo qui sera amener à faire bouger les choses malheureusement 

 

Faut du réseau et de l'argent 

 

On peut déjà se réjouir d'une production dite française, c'est le premier engrenage dans une machine 

 

Croisons simplement les doigts que par la suite ils nous sortent pas une lisence qui nécessite 50 000e pour prétendre cultiver et vendre du cannabis de masse 

 

👌✌️

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Beuze Z Hache

Saaaaaaaaalut 

 

il y a une heure, Auto_Eco_Nome a dit:

En même temps faut pas s'étonner 

C'est pas le premier prolo qui sera amener à faire bouger les choses malheureusement 

Et oui malheureusement... 

il y a une heure, Auto_Eco_Nome a dit:

Faut du réseau et de l'argent

La relass' en haut, très haut sûrement 😉

 

il y a une heure, Auto_Eco_Nome a dit:

On peut déjà se réjouir d'une production dite française, c'est le premier engrenage dans une machine 

 

il y a une heure, Auto_Eco_Nome a dit:

Croisons simplement les doigts que par la suite ils nous sortent pas une lisence qui nécessite 50 000e pour prétendre cultiver et vendre du cannabis de masse 

Doux rêve à mon avis, quand tu vois le prix des licences de base rien que pour les bars tabacs à l'époque, j'imagine que celle ci va être biiiiieeeen + cher 

 

Tchu 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
animalxxx

Yop

 

Citation

nous allons continuer à développer et à enrichir nos variétés qui sont des variétés brevetées et cultivées par nos propres soins.

 

C'est un peu trompeur cette tournure de phrase, on pourrait penser qu'ils ont développés leur propre variété, alors que non, c'est juste du chanvre comme 99% des autres ( Toutes nos fleurs ainsi que nos produits dérivés ont un taux de thc < 0,2% etproviennent de varietés homologuées au catalogue européen )

 

https://94046ff8-3923-411f-91ac-b3267e6abd4d.filesusr.com/ugd/86e530_24c5e5a22eaa4cb898bb5263d4e01cac.pdf?index=true

 

Citation

Vous êtes passionnés par le CBD pognon et/ou le Ecommerce fric

 

(dsl, trop tentant 😛 )

 

Merci pour la news

 

++

  • Like 2
  • Thanks 2
  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
naturalgarden

salut tout le monde

Evidemment et (malheureusement)  c' est comme dit plus haut l'argent et l influence politique qui font (lentement)  changer la donne.... Mais en attendant tout cela prend le bon chemin, celui de la dédiabolisation progressive de notre chère plante.

 

bon week end !

Share this post


Link to post
Share on other sites
penacho

yo!

 

Mensonges et opération de com'

 

Cette entreprise n'a absolument aucune licence officielle, tout simplement parce que l’état français n'en délivre pas (pour l'instant).

Il est juste le premier à avoir inscrit "production de cannabis" au registre Kbis...

Il s'agit d'une opération de communication visant à faire parler de son entreprise.

Pour avoir un article qui parle de vous dans le cannabiste, softsecrets, etc, il suffit de mettre le prix. C'est beau le "journalisme".

 

++

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
BebopStar
Le 05/02/2021 à 19:19, Auto_Eco_Nome a dit:

 

Croisons simplement les doigts que par la suite ils nous sortent pas une lisence qui nécessite 50 000e pour prétendre cultiver et vendre du cannabis de masse 

 


Salut,
J ai peur que le ticket d entrée soit bien plus cher...

  • Like 2
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Auto_Eco_Nome

Hey

Ouai, après ça sera pour prétendre faire de l'argent avec que ce sera très onéreux 

Mais faut pas rêver, les riches ne sont pour la plupart pas passionné par leur investissements si ce n'est par l'investissement lui même 

 

Donc pour prétendre être cultivateur (master Grower) je pense pas qu'ils demandent une lisence super cher 

Sinon qui va cultiver pour eux ? 

 

Si seul les riches ont le droit de cultiver, j'aimerai bien voir la gueule de la weed à la finalité de tout ça 😂

 

J'essaie de garder espoir. 

Mais l'idée d'être Grower déclaré voir Master Grower un jour me tente vraiment, ça fait parti des deux boulot qui me donnerait l'envie de me lever le matin

 

👌✌️

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites