[Résolu]Possible Overkill lumineux avec Hyve 480w


Variété(s): indi kush sensi seed
Age de la plante: 2,6 mois (bouture)
Date d'apparition du problème: 02.05.2021
Partie(s) atteinte(s): Vieilles feuilles du haut,Vieilles feuilles du bas
Évolution du problème et de la plante: la plante est HK8 elle a les feuilles qui pendent vers le bas, toutes les autres sont ok, mais j'utilise une nouvelle rampe de 480W nous somme conforme aux limites en mol.
Dimension de l'espace: 120x120x200
Type d'espace de culture: En Box
Type de lampe: Leds/Cobs
Puissance en Watt: 480
Cooltube: Oui
Cycle lumineux: 18/6
Distance entre lampe et plante (en cm): 50
Température: 25
Hygrométrie: 50
Type d'extraction utilisée: Type ovni (Rvk etc) / Torin
Puissance de l'extraction: 480
Cycle d'extraction: continue
Brassage utilisé: ventillateur oscillant
Cycle de brassage: aleatoire
Type de système : aeroflo 20 GHE
Votre substrat: Aucun (Aero etc)
Tamponnage du substrat: Oui
Taille de la soupe en litres: 60L
Engrais ou additifs: game GHE tri part
Dosage des engrais et additifs: florabloom 2.5 / 10L
floramicro 2.5/10L
flo ragro 2.5/10L
Bioroots 6ml /10 L
Valeur Ph +/-: 5.50
Valeur Ec +/-: 1400
Température de la soupe: 23
Fréquence d'arrosage: hydro

Recommended Posts

Posted (edited)

bonjour excusez moi de vous déranger, mais sur les conseil de littlebigman comme je dépassais du cadre de mon thread avec un possible problème, il m'a suggéré de poster en section diag,

 

le thread précédent est ici :

 

 

Ce sont des boutures de pieds mère de 2 mois, cela fait 6 jours qu'elles sont dans l'aeroflo avec le nouvel éclairage et l'hydro.

 

Le soucis c'est que j'ai une plante qui semble avoir une overdose de lumière (j'était à 50% à 50cm) c'est HK8 ci dessous : (j'ai vérifié les gicleurs)

 

overkill-hk8.jpg

 

ma lampe est assez récente nous avons cependant des indication d'utilisation  :

 

Pour les clones et les coupes, nous recommandons entre 75 et 150 umol/s

 

Pour les semis, nous recommandons entre 150-300umol/s

 

Pour la phase végétative, nous recommandons entre 300-600umol/s

 

Pour la floraison, nous recommandons entre 600-1000umol/s

 

Au-dessus de 1000umol/s avec du C02 supplémentaire

 

 

 

Pour les semis, vous pouvez faire fonctionner la lumière à 50 cm et 25 % de puissance et vous obtiendrez environ 300umol/s.

 

 

 

Pour la phase végétative, vous pouvez faire fonctionner la lumière à 50 cm avec une puissance de 50 % et vous obtiendrez environ 600 umol/s.

 

 

 

Pour la floraison, vous pouvez allumer la lumière à 50 cm avec une puissance de 100 % et vous obtiendrez la pleine puissance de 1200umol/s.

 

 

Pour l'instant je suis à repassé à 45% pour voir comment HK8 réagissait,

 

 

voici le PFFD de la lampe :

 

Hyve480-PPFD.jpg

 

 

 

 

d'après les calcul avec un PPFD de 531 on à 34,41 de DLI

 

https://www.activegrowled.com/daily-light-integral-dli-calculator/

 

je vous met une derniere photo des filles dans leur ensemble, elle se portent bien.

 

Global-plantes.jpg

 

 

Merci de votre aide.

 

s.

 

 

 

Edited by Strangelove
Link to post
Share on other sites

Saaaaaaaaalut 

 

Bon, on est tous à taton sur nos panneaux 😅

 

T'es racines ont quelle allure ? 

 

Faut voir peut être être faire des cycles d'aspersions 🤔

 

Mais tu étais peut-être un peu fort niveau éclairage oui 

 

Environ 400 ppfd et 30 dli ça devrait suffir... 

 

Tchu 

Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Salut @Beuze Z Hache je pense que vous avez raison depuis que je suis passé à 45% HK8 semble mieux,

 

Global-04-05-2021.jpg

 

Pour ce qui est des racines la plus proche de la paroie de la tente au fond à droite HK8-2, a ça comme raçine :

 

HK8-2.jpg

 

HK8-1 plus proche du millieu semble beaucoup mieux lotti, mais aujourd'hui j'ai baissé les tubes de l'aéroflo, ça devrait partir encore plus fort.

 

HK8-1.jpg

 

 

à 45% cà doit faire un PPFD de 460 et un DLI de 29.81 sur 18h

 

à votre avis ????

 

Merci de tout retour ; ),

 

s.

 

 

Edited by Strangelove
Link to post
Share on other sites

Re! 
 

Je suis largué niveau vocabulaire, je connais la host du pere Noël après pour les photos... :dejadehors:

 

Non je deconne humour à 2 balles je ne vois pas tes photos du coup
 

Dans tout les cas beuze connaît son sujet donc ce n’est pas très grave 😜

 

Bonne culture à toi

 

🏼

Link to post
Share on other sites

Re 

 

T'es racines sont quand même loin d'être blanches 🤔 elles sont pas gluantes au moins ? 

 

As-tu une odeur d'algues dans ton bac ? 

 

Pt'être mettre un coup de peroxyde d'hydrogène 😉 

 

Pour le ppfd et dli, je pense que t'es pas mal (mais je débute tout comm toi niveau des leds 😅

 

Je viens d'aller me renseigner, vaut mieux mettre le panneau à 60 cm et jouer avec le potard, que de baisser et rapprocher 😉

 

Tchu 

 

Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci  @Beuze Z Hache, oui c'est nouveau tout ça, perso avant j'avais une HPS 600w qui dégageait beaucoup de chaleur, c'était une plaie..... alors les leds +4.5° box fermé

 

J'ai cherché des tips & trick sur l'aeroflo sur internet cette nuit (vu que je n'ai plus mon pote pour me coatcher et j'ai oublié)

 

et ils disent de relever les tube d'écoulement à 1" sous les paniers pour faire les racines, puis de baisser au maximum les tubes pour que l'eau s'écoule directement et qu'il y ai moins de solutions nutritives dans les tubes (sinon ça bloque la croissance), ce matin du coup j'ai baissé les tubes, c'est peut être ce qui explique la couleur (il y a le bioroots aussi)

 

sinon aucune odeur rien, les raçines ne sont pas gluante, enfin je pense, pas,  (la soupe à une semaine demain) mais je vais toucher,

 

moi perso je baisse et je ne monte pas la lampe, mais je reste à 50cm et à 45% ça semble bien, (quoi que je vais matter par ce que les bestiolles on grandie donc ça à du bouffer de la marge je vais voir si je la met pas à 60)

 

Par contre vous préconisez combien de PPFD et de DLI pour la flo ? Par ce que du coup je passe en 12h et je peux augmenter la puissance je pense sinon le DLI vas s'effondrer.

 

 

thx ;)

 

 

Amitiés,

 

s.

 

Edited by Strangelove
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Reuh 

 

Telecharges l'appli ppfd Meter, ça te fait les calculs direct 😉

 

Tchu 

 

Édit :le bioroots, t'es sur qu'il est compatible en aéro ? 

Edited by Beuze Z Hache
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ton appli est incroyable ! à 60cm à 45% j'ai un PPFD de 500 (ce qui dixit @LittleBigMan est trop) par contre leur calcul pour le DLI on ne sait pas de combien d'heure ils parlent, alors j'avais précédement trouvé ce site :

 

https://www.activegrowled.com/daily-light-integral-dli-calculator/

 

Et pour 18h ça donne un DLI de 32.40

 

(il me faut a tout pris vos préconisations ppfd/dli/hauteur pour la flo car comme je l'ai dit je commence demain matin)

 

Pour le bioroots j'en ai toujours mis après que les boutures aient eu des racines, c'est dans mon tableau la 1re semaine (tableau de mon pote)

 

Après moi ce n'est pas de la vraie aeroponie, c'est de l'hydro basse pression en fait ; )

 

La c'est ma 1re soupe (1 semaine) demain j'attaque le nouveau tableau d'engrais et je lance la flo 12/12 (je n’ai pas eu de feed back) donc je me lance......... (c'est toujours moins en quantité que ce qu'envoyait mon pote)

 

J'ai regardé les racines nickel absolument pas gluantes et j'ai monté donc la rampe à 60cm toujours à 45%, comme c'est mon 1er run là-dessous, en fait je prends de la marge et je suis vos conseils.

 

 

 

 

Edited by Strangelove
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

J'ai retrouvé les spefs de @LittleBigMan

 

20 mols/jour = 20/12/60/60 = 460 umol/s environ en floraison

 

j'ai donc calé la lampe là-dessus à 60 cm des apex et à +/- 37% (pas de repère sauf les miens sur le dimmer)

 

et là je tape 460 umol/s

 

Donc plus qu'a changer le timer demain et à refaire la soupe  ; )

 

Merci à vous 2 ; )))

 

 

 

 

Edited by Strangelove
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci @Beuze Z Hache

 

J'ai mis le même settings de lampe que toi (et je suis passé sur 12h en prévision de la Flo demain), mais là les lumières sont éteintes, si ça marche c'est formidable, ça veut dire qu'on vas être au max de ce qu'elles peuvent encaisser sans CO2, mais du coup que ce soit à 1 semaine ou à 8 semaine on reste à 37% ? (sans CO2).

 

 

Edited by Strangelove
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Re 

 

il y a 17 minutes, Strangelove a dit:

mais du coup que ce soit à 1 semaine ou à 8 semaine on reste à 37% ? (sans CO2).

Non 

 

Tiens 😉

Screenshot_20210503_095509_com.android.chrome.thumb.jpg.e0808b87de3e6cd7a591fd014436720d.jpg

 

Par contre hydro ou aéro, verifies que ton bioroots soit compatible 😉

 

Tchu

 

Édit :et je t'invite aussi à cliquer sur information 😉

Screenshot_20210504_165926_com.homestudio.ppfdmeter.thumb.jpg.7614612fba046e89843e0b4612ec4fb2.jpg

Edited by Beuze Z Hache
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

'know your plant' ; ) C'est bon je l'ai https://gpnmag.com/article/what-to-know-about-lighting-cannabis-from-a-former-greenhouse-cultivator/

 

c'est super, comme je vous l'ai dit je commence la flo demain ; ))))))))

 

Et plop dans les rails direct,

 

Merci les gars ;)

 

Pour le bio root, j'ai vérifié c'est bien recommandé pour les 3 semaines de végétatif chez GHE en hydro.

 

N'ayant fait qu'une semaine de végétatif...(dans l'aeroflo et boutures de 14 jours  sur plans de 2 mois) Demain je vidange avec de l'eau que j'ai fait décanter avec un bulleur depuis 1 semaine car j'ai un EC pourris sur l'eau du robinet.

 

Amitiés,

 

s.

 

 

Edited by Strangelove
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

J'ai des outils pour la trad, alors vu que c'est super intéréssant voir..... indispensable, je met la trad de l'article avec les graphs pour ceux que ça intéresse.

 

Ce qu'il faut savoir sur l'éclairage du cannabis selon un ancien cultivateur en serre

 

Par Travis Higginbotham

 

Lisez ce qui suit pour découvrir les connaissances de l'horticulture traditionnelle qui peuvent être utilisées pour optimiser la production de cannabis.

 

L'évolution des perceptions autour du cannabis amène de nombreux cultivateurs commerciaux à examiner sérieusement la plante pour la première fois, et beaucoup sous-estiment cette "mauvaise herbe" depuis longtemps. Je dis "calomniée" parce que le cannabis n'est en aucun cas une plante sauvage indésirable, car de nombreuses souches - mieux connues sous le nom de "variétés" et "cultivars" dans le jargon des serres - sont fortement commercialisées et convoitées par un nombre croissant de chercheurs, de professionnels de la santé et de consommateurs enthousiasmés par les différents effets médicinaux et récréatifs que chaque souche produit de manière unique. Cependant, la terminologie technique relative à ce domaine en plein essor peut être déroutante pour les cultivateurs expérimentés qui se lancent dans cette industrie, longtemps dominée par un marché d'amateurs enthousiastes, mais surtout bien intentionnés.

 

L'industrie du cannabis m'a surpris par la rapidité avec laquelle elle a évolué ces dernières années. Le secteur a mûri rapidement, et de nombreux cultivateurs se sont adaptés aux idées apportées par les professionnels de l'horticulture (trop peu nombreux à mon avis) et ont adopté les optimisations apportées par la programmation traditionnelle de la photopériode en floriculture. C'est pourquoi j'ai rassemblé quelques notes et observations clés sur la programmation et les cycles de lumière généraux que mon équipe et moi-même avons observés en aidant les cultivateurs à optimiser leurs rendements par une gestion efficace de la lumière et de l'environnement.

 

UN JOUR COURT, UNE PLANTE À HAUT DLI

 

Le cannabis étant une culture très polyvalente appréciée pour ses fleurs, la maximisation de la biomasse orale et la compréhension des seuils de photopériode (voir Figure 1) pour le cannabis ont été mes principaux objectifs au cours des derniers mois. En effet, le cannabis absorbe plus de lumière que toute autre plante à fleurs avec laquelle j'ai travaillé dans le passé. Et la culture de la plante n'est que le début de sa production sous forme de fleur séchée, d'extrait ou d'huile, ce qui nécessite une compréhension approfondie de la maturation de la plante et des traitements nécessaires juste avant la récolte.

 

L'aspect le plus remarquable de la différence entre le cannabis et les plantes de serre typiques est la façon dont la plante prospère sous une lumière à haute intensité. Le cannabis est l'une des rares plantes qui s'épanouissent sous une densité de flux de photons photosynthétiques (PPFD) de plus de 950 à 1 200 en pleine floraison, soit 41 à 51 intégrales de lumière quotidiennes (DLI). Cependant, plusieurs facteurs dans un environnement d'éclairage contrôlé, à source unique, doivent être optimisés pour faire passer un plant de cannabis à ce niveau d'éclairage de haute intensité - nous appelons ce processus de transition "photoacclimatation". Au cours des premiers stades de la croissance - propagation et croissance végétative - les plantes de cannabis peuvent avoir besoin de certains des niveaux de DLI que la plante connaîtra au cours de son cycle de vie, mais avec la longue photopériode de 18 heures, le DLI est relativement facile à atteindre à de faibles niveaux de lumière.

 

Après cette période de croissance végétative, la réduction à des photopériodes de 12 heures pendant la phase de croissance reproductive peut rendre confus le besoin de maintenir des niveaux de DLI relativement élevés pendant cette phase de croissance. Bien que les besoins en DLI diminuent dans une certaine mesure, la perte des six heures de lumière supplémentaires ne doit pas être négligée ; les producteurs qui ne tiennent pas compte de ce changement verront de mauvais rendements en termes de productivité de la floraison. C'est pourquoi l'éclairage PPFD à haute intensité est particulièrement important pendant la phase de floraison. Certains cultivateurs supposent que le même éclairage complémentaire ou primaire peut être utilisé pour chaque stade de croissance. Cela a conduit à de mauvaises expériences avec certains systèmes LED, qui n'ont pas été conçus pour fournir suffisamment de photons pour favoriser une photosynthèse efficace pendant une courte photopériode.

 

Le cannabis peut être photoacclimaté à un rythme tel que vous pouvez atteindre des niveaux extrêmement élevés de PPFD vers la fin du stade de croissance de la floraison (voir figure 1). Même dans ce cas, il est essentiel d'administrer ce niveau de lumière à haute intensité par cycles courts de 12 heures pour s'assurer que la plante reçoit des cycles complets et ininterrompus d'obscurité pour développer correctement ses organes reproducteurs, par exemple les fleurs de cannabis. Ces niveaux d'intensité lumineuse permettront à la plante d'atteindre le bon DLI, afin qu'elle produise des rendements au maximum de son potentiel, ce qui est l'un des facteurs les plus importants que de nombreux nouveaux cultivateurs sous-estiment lorsqu'ils se lancent dans une nouvelle variété de cannabis.


DLI-par-semaine.png
Figure 1. Schéma d'éclairage recommandé pour le cannabis aux stades de propagation, végétatif et floral.

 

CONNAISSEZ VOTRE FACTEUR LIMITANT

 

En plus de sa capacité à absorber de grandes quantités de lumière, le cannabis est aussi une plante particulièrement résistante, capable de supporter des manipulations et des tailles vigoureuses. Cette rusticité contredit son besoin d'un régime strict d'enrichissement en dioxyde de carbone pour s'assurer qu'elle peut efficacement réaliser la photosynthèse.

 

Tous les plants de cannabis ont un point où la saturation en lumière devient le facteur limitant qui empêche une photosynthèse efficace, mais souvent, un enrichissement inadéquat en CO2 est le principal facteur limitant.

 

À des niveaux de dioxyde de carbone ambiant de 300 à 400 ppm - des niveaux de CO2 normaux dans un environnement non enrichi - le dioxyde de carbone (Figure 2) limite rapidement l'activité photosynthétique dans la serre typique. Pour la culture sous une lumière à PPFD élevé, mon équipe recommande généralement de compléter le CO2 à au moins 800 ppm dans la salle de végétation typique, et entre 700 et 1200 ppm dans une salle de reproduction (Figure 3). Ces recommandations, cependant, sont basées sur des ratios appropriés de tous les facteurs environnementaux, en plus de l'intensité lumineuse.

 

CO2.png

Figure 2. Influence de la concentration en CO2 sur le taux de photosynthèse.

 

Le problème le plus courant que nous rencontrons lorsqu'un cultivateur commence à utiliser un éclairage à haute intensité est de ne pas prendre en compte d'autres facteurs environnementaux, comme la supplémentation en CO2 par exemple. Le CO2 n'est pas le seul facteur limitant - le CVC, la nutrition et la sélection des souches sont autant de variables qui peuvent avoir un impact considérable sur le rendement, la qualité et la régularité des plantes - c'est pourquoi la première variable environnementale que je recommande souvent aux nouveaux cultivateurs de cannabis de tester est le CO2.

 

Ligth-intensity.png

Figure 3. Concentration de CO2 recommandée (en parties par million) pour le cannabis avec d'autres légumes communs pour référence.

 

MÉDICINAL OU RÉCRÉATIF ?

 

La dernière chose que j'aborderai en parlant de la programmation de la lumière pour le cannabis est de savoir quelle sera l'utilisation finale de votre culture.

Les deux principaux marchés du cannabis aujourd'hui tournent autour des utilisations récréatives ou médicinales. S'il est bien connu que le THC est le principal métabolite responsable des effets psychoactifs recherchés par de nombreux consommateurs récréatifs, la découverte récente du cannabidiol (CBD) n'est pas aussi bien connue. Des recherches médicales préliminaires attribuent la composition de tous les cannabinoïdes, en particulier le CBD, comme étant les principaux ingrédients du cannabis les plus bénéfiques d'un point de vue médical. Bien que certains croient que les souches peuvent être classées comme étant principalement des producteurs de THC ou de CBD, les données suggèrent que chaque souche de cannabis produit les deux métabolites à des degrés divers.

 

Le facteur le plus important à prendre en compte est la façon dont les concentrations de THC et de CBD se développent à différents moments du calendrier de floraison d'une variété de cannabis. Le moment exact varie d'une variété à l'autre, mais les mesures des métabolites devraient être effectuées entre la sixième et la neuvième semaine de floraison afin de déterminer à quel moment du cycle de floraison vous atteignez votre qualité cible. Cela influencera grandement le moment exact où vous voudrez récolter la plante, ainsi que la façon dont votre éclairage doit être ajusté juste avant la récolte pour assurer une production optimale de métabolites.

 

 

Source : https://gpnmag.com/article/what-to-know-about-lighting-cannabis-from-a-former-greenhouse-cultivator/

 

 

Amitiés,

 

s.

 

Edited by Strangelove
  • Like 1
  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonsoir, ce soir à l'allumage toutes les plantounes avaient les feuilles vers le haut (pourtant elles sont resté 12h sans lumière), et j'ai pris les mesures et on est à 23,7 DLI et 550 µmol/m2/s (si j'ai bien tout compris ;)) (la limite pour cette 1ere semaine de flo est de 25 DLI)

 

3h après l'allumage de la rampe HK8-1 & HK8-2 on a nouveau les feuilles vers le bas (ce sont les seules), j'ai réduit la puissance de la lampe à 20 DLI et et 464 µmol/m2/s (comme ça on serat rapidement fixé)

 

Et  pour la 1re fois j'ai une bonne circulation d'air et j'ai 585 ppm de CO2 ;) (ce qui justement normalement nous autoriserais 550-600 µmol/m2/s soit +/- 24 DLI sur 12h)

 

Perso je suis quasiment sûr que c'est la génétique de HK8 qui pose problème, aucune autre ne bronche à 23,7 DLI...

 

Nb. Svp vous pouvez me dire quel hébergeur d'image vous utilisez ?, car certains semblent avoir des soucis avec celui que j'ai trouvé.

 

Merci, ; )

 

Bonne soirée,

 

s.

Edited by Strangelove
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonsoir ce soir à 21h soit 2h après l'allumage, beaucoup de plante on encore les feuilles qui pointent vers le haut, HK8-1 & HK8-2 sont redevenues normale (pas de feuilles vers le bas)

 

on est à 20 DLI, et d'après ce que j'observe en fait, quand elles ont les feuilles orientés vers le haut qui pointent vers la lumière c'est qu'elles ont envie de photons,

 

est ce que quelqu'un pourrait confirmer ?

 

pour le reste je pense que le diag est fini, j'ai compris le truc je pense (je vous ai mis l'article traduit en dessous mais je n'ai recopié que les images essentielles les autres sont sur la source)

 

Merci pour tout, ;)

 

s.

 

Pourquoi mes feuilles sont-elles orientées vers le haut ?

 

par Nebula Haze

 

Vos feuilles sont-elles toutes inclinées vers le haut, " priant " les dieux du soleil ? Les feuilles qui pointent vers le haut sont généralement le signe d'un plant de marijuana en bonne santé, à croissance rapide, qui reçoit beaucoup de lumière, mais dans certains cas, elles sont accompagnées d'un stress lumineux. Apprenez à faire la différence !

 

https://www.growweedeasy.com/why-are-marijuana-leaves-pointing-up

 

Feuilles pointées vers le haut = Niveaux de lumière élevés (généralement)

 

Si des feuilles priantes apparaissent sur une plante saine et à croissance rapide, vous avez probablement trouvé le "point idéal" pour l'intensité lumineuse. Vous donnez à vos plantes des niveaux de lumière intenses, afin qu'elles poussent aussi vite que possible, mais vous savez que vous n'en donnez pas trop car les feuilles sont vertes et saines.

 

Les feuilles de prières sont une bonne chose si vous les voyez sur une plante verte à croissance rapide.

Lorsque vous voyez des feuilles de cannabis qui sont retournées ou qui "prient", c'est un signe que la plante reçoit des niveaux de lumière élevés.

Il est courant pour les cultivateurs d'intérieur de "surfer sur la vague" et de donner aux plantes autant de lumière que possible sans déclencher de stress lumineux. Maximiser l'intensité lumineuse améliore les taux de croissance et les rendements tant que vous faites attention si la plante dit "trop c'est trop" ! Une plante malade ne produit pas bien.

 

Une lumière intense au stade de la floraison aide à produire les plus gros bourgeons. Les feuilles pointues sur cette photo sont d'un vert sain, ce qui signifie que les plantes sont dans le "sweet spot" pour l'intensité lumineuse.

 

Exemple d'un plant de cannabis qui reçoit des niveaux de lumière trop élevés, de sorte que toutes les feuilles sont orientées vers le haut.

 

canopy-of-medical-marijuana-buds-floweri

 

Quelles autres causes peuvent provoquer des feuilles pointues ? Les feuilles pointues peuvent occasionnellement être déclenchées par une chaleur élevée, un faible taux d'humidité et des problèmes de racines.

 

Tant que les feuilles restent vertes, il n'y a probablement pas lieu de s'inquiéter. Rappelez-vous simplement que si les feuilles font la prière pendant une longue période (surtout au stade de la floraison, ou si l'air est chaud ou sec), il arrive qu'elles soient "surmenées" et commencent à jaunir plus tôt que vous ne le souhaiteriez.

 

Attendez, le stress de la lumière peut provoquer le jaunissement ?

 

Les feuilles jaunes sont souvent causées par une carence en nutriments, mais si vous savez que la situation nutritive est parfaite et que vous observez les feuilles de prières passer du vert au jaune, il pourrait s'agir d'un stress lumineux. Dans ce cas, vous pouvez éloigner les lampes ou faire tourner vos plantes pour permettre aux feuilles stressées de bénéficier de plus d'ombre. Vous ne voulez pas que vos feuilles meurent prématurément si vous pouvez l'éviter.

Il est fréquent que les cultivateurs pensent que leur plante souffre d'une carence alors qu'il s'agit en fait d'un stress lumineux. Dans ce cas, les feuilles qui prient sont un signe pour vous aider à réduire la cause à vos niveaux de lumière.

 

Les feuilles qui prient ne sont pas un problème, mais vous devez vous inquiéter si les feuilles commencent à être blanchies (généralement avec des pointes jaunes). Cela signifie que la plante reçoit trop de lumière.

 

Les pointes jaunes de ces feuilles de cannabis sont dues à un stress lumineux (lumière de culture trop proche) et non à une brûlure des nutriments.

Il ne s'agit pas d'une carence en nutriments. Ces symptômes (bords des feuilles inclinés vers le haut, jaunissement, pointes jaunes) sont le résultat d'un excès de lumière.

 

Le stress de la lumière a fait que les bords de ces feuilles se sont relevés et que les pointes sont devenues jaunes. Si vous voyez cela, déplacez votre lampe de culture d'au moins quelques centimètres !

 

Que faire si vous constatez un stress lumineux

 

-    Ne paniquez pas ! Si vous observez quelques symptômes sur vos feuilles, ce n'est pas la fin du monde. C'est ennuyeux de voir un jaunissement, mais nous sommes ici pour faire pousser des têtes, pas des feuilles. Il est rare qu'un cultivateur de cannabis arrive à la récolte avec des plantes entièrement vertes de haut en bas. N'oubliez pas que l'apparence de vos feuilles n'aura aucune importance après la récolte.
-    Éloignez les lampes de culture - Il peut être utile de déplacer vos lampes de culture un peu plus haut, mais ce n'est pas une option si vous n'avez plus de hauteur. Apprenez comment gérer les plantes trop hautes.
-    Faites tourner les plantes régulièrement. Essayez de garder les feuilles touchées aussi loin que possible de la lumière et utilisez la rotation pour donner des pauses aux feuilles qui travaillent le plus.
-    Orientez votre lampe de culture de façon à ce que la lumière frappe les plantes légèrement de côté. Le stress dû à la lumière est plus fréquent lorsque la lumière est dirigée directement vers le bas depuis le haut. Même un léger angle peut réduire la brûlure de la lumière (et en prime, l'éclairage latéral peut aider les bourgeons à grossir davantage dans la plante).
-    Réduire la puissance lumineuse - Certaines LED et lampes de culture HPS peuvent réduire l'intensité de la lumière. Une aubaine si vous constatez un stress lumineux !
-    Pliez les branches hautes pour les éloigner de la lumière en les pliant doucement ou en les superposant. Le pliage peut être nécessaire si votre plante a poussé trop près de la lumière. Attachez les branches pour les fixer, sinon elles essaieront de repousser vers la lumière !
-    Maintenez un excellent environnement de croissance - L'air chaud et sec peut rendre les plantes plus sensibles à la lumière intense, alors essayez d'éviter les températures élevées et le manque d'humidité.
-    Évitez les carences en nutriments - Assurez-vous que vos plantes reçoivent les bons nutriments et le bon pH au niveau des racines. Les plantes peuvent supporter plus de lumière lorsqu'elles reçoivent des nutriments et un pH parfaits. Même si le reste de la plante ne montre pas de signes de carence en nutriments, un pH trop élevé ou trop faible peut potentiellement rendre votre plante plus susceptible d'être stressée par la lumière.
-    Achetez une variété résistante à la lumière si possible (même si je comprends que vous êtes probablement déjà en train de cultiver en ce moment, donc ce conseil est plutôt pour la prochaine fois).

 

En plus de blanchir les feuilles, trop de lumière peut blanchir le sommet des têtes !

 

Ligth-stress.jpg

Bourgeon de cannabis blanc blanchi

 

Parfois, ce sont juste certaines plantes qui présentent des symptômes...

 

Je voulais aussi ajouter que vous pouvez remarquer que seules certaines plantes réagissent mal à la lumière, même si elles sont toutes à la même distance. J'ai particulièrement observé cela avec certaines lampes de culture LED (je vous regarde, les blurples !). Les souches semblent réagir différemment aux différents spectres et modèles de LED. Mais cela peut aussi se produire avec d'autres types de lampes de culture. Certaines souches sont plus sensibles à la lumière et à des conditions environnementales spécifiques que d'autres.

 

Si les ancêtres d'une plante sont originaires de l'équateur, ils sont probablement plus friands de lumière qu'une plante provenant d'un climat hivernal. Ce qui fait prospérer une plante peut faire jaunir une autre.

 

Votre lumière de culture peut stresser certaines souches mais pas d'autres à la même distance. Chaque plante est un peu différente.

Les lampes de culture LED ViparSpectra éclairent des plants de cannabis âgés de 15 jours.

 

N'oubliez pas de contrôler quotidiennement vos plants de cannabis et de réagir rapidement à tout problème, au mieux de vos capacités !

En savoir plus sur la brûlure par la lumière

 

Diagnostiquez votre plante malade

 

Exemple d'une variété résistante au stress de la lumière

 

(les autres photos sont sur la source)

 

Amnesia Auto de MSNL peut supporter une forte intensité lumineuse comme un champion. Je l'ai cultivée sous différentes LEDs, LECs, HPS, et même fluorescentes. Elle a tendance à pousser en hauteur, mais ne subit jamais de stress lumineux.

 

L'Amnesia Auto de gauche a été cultivée sous HPS, et celle de droite sous LED ViparSpectra. Elles se sont chacune retrouvées à moins de 12″ des lampes de culture sans aucun signe de stress lumineux. Voir le journal de culture complet.

 

Cette Amnesia Auto s'est retrouvée à moins de 10″ des LED Quantum Board et n'a pas subi de stress.

 

 

Source : https://www.growweedeasy.com/why-are-marijuana-leaves-pointing-up

 

Amitiés,

 

s.

 

 

 

 

 

 

 

Edited by Strangelove
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Salut, 

En général les plantes qui ont les feuilles qui pointes vers le haut essayent de diminuer le superficie éclairée.

En pointant vers le haut elle reçoivent moins de lumière, donc logiquement elle sont en overdose.

Je pense que tu dois éloigner et ou dimmer afin de diminuer la quantité de lumière et voir comment elle réagissent.

Le prochain stade peut-être une décoloration voir un blocage.

Tchusss.

Re,

Je n’arrive pas à voir tes photos ?

Tchuss.

Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

salut dv8, oui on me l'as dit déjà pour les photos, j'ai demandé quel hébergeur d'image vous utilisiez mais personne ne m'a répondu,

 

Sinon oui c'est ce qu'explique l'article, il faut être vigilent, Mais cela fait 4h maintenant que la lampe est allumé et tout est redevenu normal,

 

comme les feuilles sont bien verte etc... Je pense donc que comme le dit l'article c'est un signe de cannabis en bonne santé,

 

Et ça pousse de folie (justement il faut faire attention à la hauteur et au DLI), et je suis content après plus de 12 semaines d'attente, la mère de HK3 (la plus belle au 1er plan) a eu des pré fleurs femelle,

 

c'est donc une fille..........;) ;);)

 

 

 

 

Edited by Strangelove
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonsoir ce soir 19h00 toutes les feuilles vers le haut avant l'allumage, puis ça redevient normal, franchement à priori c'est un signe de bonne santé,

 

https://www.thcfarmer.com/threads/leaves-pointing-up.41686/

 

PPFD =486 /  DLI = 21

 

Rien qu'en grandissant elles on pris 1 DLI

 

Voilà, c'était pour info, si certains on le souci des feuilles "qui prient" ; )

 

Encore une fois il faut rester vigilent,

 

Bonne soirée,

 

s.

 

Edited by Strangelove
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Alors pour info, j'ai remarqué que les feuilles restaient vers le haut 1 ou 2 heures après l'exctinction de la lampe, elle se repose (toutes feuilles vers le bas) 7 ou 8 heures, et juste avant l'allumage de la lampe à 19h00, elle "prient" a nouveau,

 

J'ai donc baissé le DLI de +/- 21 à 16, et tout est redevenu normal, elle s'oriente un peut vers le haut, mais rien à voir avec la position de quand elles "prient"

 

de deux chose l'une :

 

- Soit effectivement c'est un stress lumineux et en restant à 21 il devrait y avoir les feuilles qui jaunissent ou d'autres symptomes.

- Soit c'est un signe de bonne santé.

 

Quoiqu'il en soit après une semaine de monté en puissance, mercredi je vidange le bac, et j'applique les pleins dosage 2eme semaine de flo, du tableau GrowWeedEasy

 

 

Je ne veut donc pas risquer des faux signes de sur engraissage à cause de la lumière, je les laisse donc tranquilement remonter en DLI au fur et a mesure qu'elles vont grandir.

 

Je pourrais aller plus vite pour la prochaine session quand je serait fixé sur les doses d'engrais.

 

Mais j'aimerais quand même avoir votre avis sur ce phénomène de feuilles "qui prient", car pas beaucoup de réponse hélas.

 

C'est peut être du à nos nouveaux éclairage led qui sont sur-puissant.

 

En tout cas on est loin du tableau qui préconise 25 de DLI pour la 1ere semaine de flo.

 

(mes mesures à l'éxtérieur donne +/-20 DLI avec des pointes à 50 suivant les nuages)

 

Amitiés,

 

s.

 

 

Edited by Strangelove
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonsoir à toutes et à tous pour ceux qui suivent cette histoire de DLI je fait un petit update, on est maintenant à flo + 10 (elles on eu 8 jours de croissance avant), et la lampe est à 50 cm avec un DLI de 24,2, pour l'instant tout se passe bien.

 

Temp +/- 23°

 

Hydro 62% (max je pense à un petit déshumidificateur mais plus tard, pas de sous sur l'instant)

 

Temp soupe 22.2°

 

Extra / intra h24, ventillateur oscillant sur cycle aléatoire (comme dans la nature ;) + bulleur + pompe brassage. )

 

flo-plus-10.jpg

 

D'après mes mesure HK3 (celle au premier plan) aurrait pris 14 cm en 48h (je ne pense pas me planter, mais je ne sais même pas si c'est possible, les bouquins parlent de 3 cm /jour max, aussi je suis sceptique, je doute plus du jardinier que du bouquin, lol)

 

Ce qui du reste explique ce DLI de 24,2. Enfin si c'est le cas je pense donc qu'il n'y a pas de 'facteurs limitant' ; ))))))

 

Pour info, je suis a EC 1.4-1.5, elles ne mangent pas beaucoup, et je ne veut pas les brusquer, mais j'ai un petit départ de décoloration au bout de certaines feuilles (à surveiller donc)

 

debut-feuille-jaunes-15-05-2021.jpg

 

Sinon le vert est bien (je pense), pas trop foncé, ni trop clair, je pense qu'on est pas mal.

 

En tout cas la malédiction du DLI semble passé, je pense que les pieds était peut être encore un peut trop faible,

 

Et on à un potentiel de 13 DLI à gratter pour arriver à 37 sur les 5 prochaines semaines qui reste. (Enfin sans CO2 on verras bien....)

 

(j'ai changé d'hébergeur d'image j'espère que c'est mieux pour ceux qui ne pouvaient pas voir les images ;) ))))

 

On attend la déclaration des sexes des boutures, seul HK3 (la plus belle) à annoncé être une fille.

 

Tout commentaire est le bienvenu ;)


Amitiés,

 

S.

Edited by Strangelove
Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.