Grow Report

Base de donnée de grow-report soumis par les cannaweedeurs
Espace photo:
Super facile à cultiver RAS, et produit bien pour peu qu'on fasse pas n'importequoi, j'ai eu 50gr sur 3 pieds en one buds en HPS 250W avec du biogrow et bioflow.
Read more... ›
Espace photo:
Plusieurs phénotype marqués dont un de 30 cm de plus que les autres, pas évident avec le palissage. En dehors de ça pas de problème particulier.
Read more... ›
Espace photo:
Plante vigoureuse et facile à cultiver, 5/5 germées, aucune trace d'hermaphrodisme.

Les plants se sont montrés très homogènes, seule une différence de taille les a démarqué les uns des autres. J'ai eu quelques soucis de sur engraissage, vite corrigés en baissant un peu les doses.

C'est une très jolie variété qui développe de belles couleurs en fin de flo, du rouge, du cuivré. Elle sent l'agrume frais et produit des têtes bien cristallisées.

Bref, très fidèle au descriptif et aux photos du breeder
Read more... ›
Espace photo:
La eagle bill est une variété à floraison très tardive et a fort stretch (1m20 en début stretch et 2m50 a 3m en fin de strecth) et très peu résistante aux moisissures (60% de la récolte jetée a cause du boytritis).

Engrais utilisés : bio bloom
1 mois de cro sous cfl 125 puis mise en terre le 15 mai.
Récolté fin octobre.
Les photos sont dans la galerie linkée.
Read more... ›
Espace photo:
Année de culture: 2017

Sur 5 graines, 2 mortes dans le paquet, et une qui n'a pas germée.

Culture en one bud à partir de deux pieds mères.
Direct en 12/12 après enracinement des boutures.

facile à cultiver, demande pas trop d'attention,mesurant entre 30 et 40cm de haut ( stretch x2/3), idéal pour débuter.
Plante à rendement moyen, avec des têtes ultra compact. (en moyenne, j'ai fait 10g par OB).

2 phénos indicas petits et trapus mais différents,
le premier avec une teinte violette pendant la sénescence et une odeur citron acidulé.
Puis le second, aucune teinte particulière pendant la sénescence et odeur tirant plutôt sur fuel.

Ma petite contribution à Cannaweed
Choco
Read more... ›
Espace photo:
Sur 5 graines, 4 germées, et une a stoppé net sa croissance à 1 semaine, restait donc 3 plantes.

Vigoureuses en croissances, encaissent bien l'azote et aussi pendant le strech, qui a été au moins X3 sur deux d'entre elles, étonnant sur ce type de variété.

Deux phénos distincts donc, l'un typique indica, trappu, tassé au strech faible, très foncé, que je pouvait facilement confondre avec les Master Kush qui poussaient à côté. L'autre, au strech important, plus clair, possède une odeur tirant plus sur l'agrume (pamplemousse), et nécessite 10 jours supplémentaires de floraison.

Facile d'entretien, mais si je m'étais attendu à un tel strech j'aurais agi en conséquence.

Les têtes sont assez riches en résine et peu feuillues.

Le phéno joint en photo est celui qui s'est montré très élancé, et qui a prit des couleurs violettes en fin de flo, sur les petites feuilles et les calices.

Bref, une variété qui ne m'a pas paru paru homogène mais tout de même facile à cultiver, préparez vous à pincer et palisser toutefois, elle n'est pas la grosse indica classique.
Read more... ›
Espace photo:
Plantes vigoureuses dès la sortie de terre, réagit bien au pinçage pour faire monter les branches secondaires au dessus des larges feuilles indica.

Gourmandes en azote avant et pendant le stretch, encaissent bien de grosses doses d'engrais sans broncher.

En flo les buds gonflent tranquillement et dégagent déjà cette odeur typique des kush: terre, hash, cuir... De manière lourde et agréable.

Sur 4, deux ont pu être récoltées à 55 jours, à point pour ce qu'on leur demande. Deux autres ont nécessité une dizaine de jours supplémentaires pour arriver à maturité.

Hormis cette différence de précocité, la variété est assez homogène même si les plus précoces semblent plus garnies de résine... Et ça colle bien !

Bref une variété facile, une ou deux bananes rien de méchant, cultivée pour ma part avec une hygrométrie pouvant monter à plus de 80% mais bien ventilée, aucune trace de moisissure.
Read more... ›
Espace photo:
Culture en pleine terre mais trop acide :

Carences à gogo et jamais pu corriger correctement le phénomène sur tous les plants : certains semblaient relativement s'epanouir (plant assez vert et 100G de rendement) quand d'autres n´ont donné que 15 G a tout casser, en enchainant les carences.

j´aurai aimé en cultiver en pot pour faire une comparaison, mais ca n´a pas été le cas.

mon sol ne convenait vraiment pas, ce n´est donc pas representatif de la variété.

bonne resistance a la moisissure, cependant seulement 15% des graines (sur 50) ont été veritablement précoces (récoltés mi septembre).

le reste, vers le 2-7 octobre.

En pleine terre prévoyez un bon décaissement et un sol bien préparé (100L minimum de terreau). Sinon cultivez en pot de 50-70L, vous tirerez 300G environ.

Read more... ›
Espace photo:
Culture significative en pot 50L (départ 1L puis 11L puis 50L le 5 juin).

Environ 175Grammes secs par plant.

Potentiel de plus du double, culture difficile dues à un manque d'eau et un départ difficile des plantules.

En extérieur en 50L, espérer un minimum de 250Grammes secs si les conditions de cultures sont correctes et qu'il n'y a pas de moisissures.

Préférer cette variété dans un climat permettant d'envisager 12 semaines de floraison, afin de tirer le maximum.

Cependant, j'ai coupé à 8,5-9 semaines de floraison, et 3 semaines de plus en France et je récoltais uniquement du moisi !

Je recommande car gout inimitable

Les photos datent d'une semaine avant le CUT


Read more... ›