MartiH

CannaNewbie
  • Content Count

    12
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

7 Ptite graine

About MartiH

  • Rank
    Jeune CannaWeedeur

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Re, comme promis je passe donner le résultat de cette culture "à la bougie" ! A noter une belle invasion d'araignées rouges, pas trop mal contenue à l'aide d'un aspirateur Les feuilles étaient quand même bien abimées ce qui a dû ralentir la maturation, mais peut être augmenté la quantité de résine ... Niveau plants c'était un peu le bazar, 5 plants ont eu 1 mois de croissance, 2 plants n'ont eu que 2 semaines, et j'avais 4 petits pots dans les coins en one bud sans croissance ... Que des variétés différentes, gagnantes de coupes pour la plupart, sauf les 4 petites dans les coins, graines récupérées pas terribles du tout finalement ... J'ai laissé 75 jours de 12/12 donc plus ou moins 9 semaines de floraison, les trichomes sont disons à peine 10% ambrés en moyenne, mais je voulais tout couper en même temps pour nettoyer, et puis j'ai gouté un mois avant la récolte elles cognaient déjà ! Elles sont toutes résineuses comme j'ai rarement vu, et certaines comme la purple punch ou gorilla cream dures comme du cailloux, avec vraiment très peu de feuilles Un effet vraiment puissant, même pour un habitué ... la plupart sont annoncées à 25% de thc ... Je suis juste un peu déçu par l'odeur pour le moment, elles manquent de parfum à mon goût, mais le curing est en cours et ça commence déjà à s'améliorer ... Quand au poids sec et manucuré, je suis bien content pour un premier essai, en box 60*60 : 255 gramme ! Plus 7 g de frappe ... Ce qui fait du 728g/m2 ! Alors personnellement je valide les leds samsung lm301h et les bougies ! Pour la suivante j'ai chargé encore plus avec 12 plants on verra ce que ca donne Bonne culture
  2. Salut @Vince1975, Je met la sonde à la sortie de l'extraction à l'extérieur de la box donc pas de soucis avec les IR, ni les variations du taux de CO2 selon les zones. Et puis c'était 1200 ppm minimum, disons une moyenne vers 1350 ... Et aussi mes mesures sont à réhausser un peu étant donné que les plantes ont déjà utilisé une partie du CO2 lorsque que l'air arrive à la sonde ... Je suis repassé aux bougies 9h comme ça j'allume juste une fois en me levant, à 2.5€ les 12 ca va ... Par contre j'en met deux maintenant pour tester, et je laisse mon kit Bicarbonate+acide citrique réglé lentement pour que la dose (395 bicarbonate + 300g acide citrique je crois, j'ai juste fait des traits sur les bouteilles au départ... 5€ la dose en gros) dure plus d'une semaine. Ca fait pas un apport énorme mais quand même quelques centaines de ppm, et ca permet d'avoir un ajout de CO2 sur 12h même si les bougies ne durent que 9h. Du coup je suis entre 2000 et 3500 ppm, selon la vitesse de l'extraction, je garde 60% d'humidité max après arrosage, et je ralentit l'extraction ensuite car l'hygrométrie descend vite à 40 % , ce qui fait remonter le taux de C02. Pour info au niveau de l'intraction (à l'extérieur de la box) j'ai mis un déhumidificateur chimique à 10 balles, un galet à environ 3€ m'as fait 2 semaines. Le taux dépend aussi de l'aération de l'appart, ca va de 550 à 1000 ppm ... voir plus si on ouvre pas du tout, je me suis déjà retrouvé avec 1200 ppm après la nuit et VMC au minimum (je suis seul dans 54 m2). Et d'ailleurs, rien que souffler dans la box fais grimper le taux en flèche, c'est pas pour rien qu'on dit qu'il faut parler aux plantes ! J'expire à fond 5 fois dans la box et le taux grimpe à 4500 ppm pendant plusieurs minutes ... alors pour ceux qui n'ont pas d'extraction ... Pour info si tu aimes le bricolage j'ai fait mon intraction / extraction / ventilation avec des ventilos pc usb (+ réglage puissance pour l'extraction) et pour le filtre à charbon j'ai acheté un filtre de hotte de cuisine au charbon actif dans lequel j'ai découpé des cercles que j'ai empilé par 5 et placés à la sortie de l'extraction. Jusque là aucun soucis de brulure, d'hygrométrie ni d'odeur, ca marche très bien et pour un investissement ridicule, je dirais moins de 50 € pour ventilos + chargeur multiple + régulateur + rallonges usb + filtre ... Il me reste un bon mois de flo mais en tout cas pour avoir fait quelques cultures inté/exté avec pas mal de variétés je suis certain que ça son effet ! Dommage je suis parti sur de petits pots (7 L) pensant faire un "petit" scrog, mais ca a tellement poussé que j'ai rajouté une deuxieme quantum board et un deuxieme filet pour refaire un étage de scrog, ce qui devrait j'espère plus ou moins doubler le rendement, je vais me retrouver avec pas loin d'un mètre carré de scrog dans une box 60*60 ... Je ne manquerai pas donner le résultat sec de ce premier essai en janvier ; )
  3. Bon puisque rien ne vaut une mesure et que personne ne l'as fait, j'ai acheté une sonde CO2... Pas du haut de gamme mais les mesures sont cohérentes, en centre ville je mesure 460 ppm à l'extérieur, 600 ppm à l'intérieur (même 850 sans ventiler, mais j'ai fait les mesures à 600 ppm en intérieur après avoir ventilé un peu). C'est normal, faut pas oublier qu'on est de sacrés générateurs de CO2 on expire de l'air à 13 000 ppm de CO2, et je vis seul dans 54m2. Eh bien avec une seule petite bougie chauffe plat durée 4h dans ma box 60*60*140 cm (je suppose que les 9h envoient plus de C02 mais je n'en ai plus sous la main), et en gardant l'extraction suffisamment puissante pour rester en dessous de 60% d'humidité, je reste au minimum à 1200 ppm en sortie d'extraction ... Donc plus que ça avant que les plantes ne profitent. A 20 cm au dessus de la bougie je suis à 1850 ppm, et le ventilo envoie tout ça direct sur la canopée. Mon système CO2 d'aquariophilie (acide citrique + bicarbonate de soude, pression réglable avec compte bulle et valve électrique donc programmable, pour 30€ sur amazon) réglé sur un débit correspondant à une recharge à 5€ par semaine (40€ la flo, produits achetés en petite quantité en super marché) me donne quant à lui une sortie à 900 ppm environ, ce qui est moins efficace mais ne demande qu'une manipulation de 2 min par semaine. Alors voilà, cette fois c'est sûr, et pour les amateurs de bricolages et petites box, le C02 facile et pas cher c'est finalement possible ! Je tiendrai au courant des résultats sur mon tout premier essai en 60*60 / LED qui s'annoncent prometteurs : ) rendez vous au nouvel an et bises les guerilleros de la cultivacion ! Edit : la petite sous laquelle j'ai mis directement la sortie de CO2 du kit aquariophilie a une épaisseur de tronc et de feuilles impressionnantes pour sa taille, je me demande si la limite de 1500 ppm n'a pas moyen d'être dépassée pour de meilleurs résultats ...
  4. Ah c'est déjà ça ! Enfin deux jours c'est peu pour se faire une idée, on parle d'une dizaine de jour pour se rendre compte de la différence je crois. Après le soucis c'est selon ta surface et ta ventilation, faudrait pas que le CO2 monte directement avec la chaleur et file par l'extracteur... Moi j'ai mis la bougie au fond d'un mug posé dans un coin, et un ventilo pc 15cm au dessus qui répartit directement la chaleur et le CO2 sur toutes les plantes. Plus mon kit au bicarbonate/acide citrique qui crache directement sous les feuilles de la plus petite (plantée avec 2 semaines de retard...) Je sais pas si c'est ça mais elle a les feuilles sacrément larges ! En tout cas pour savoir il faudrait faire des tests comparatifs avec les mêmes conditions, seul l'apport de CO2 changeant ... Pour le moment je reste confiant !
  5. Alors personne n'utilise la bougie ? Personne ne veux essayer ? En tout cas pas de problème à signaler chez moi, au contraire elle ont toutes pleinement récupéré de leur brûlure (terreau de grande surface trop riche, j'ai rempoté il y a une douzaine de jours maintenant, en même temps que j'ai commencé les bougies). Les feuilles sont belles et le début de stretch se passe bien ! (7 variétés régulières différentes)
  6. Merci pour ce calcul, si il s'avère que celui-ci est juste contrairement à d'autres que j'ai trouvé sur le forum, celà signifie qu'il faut en fait environ 5 bougies et pas une seule pour obtenir le débit de CO2 dont je parlais (je compte 3h de combustion et pas 4 pour une bougie de 10g parce que c'est ce que je mesure chez moi). Alors oui dans ce cas c'est différent, ca commence à représenter une contrainte, un investissement, une température et hygrométrie ingérables ... Encore que, ne serait-ce que doubler le taux de C02 plutot que le multiplier par 5 aura certainement déjà un impact, et surtout, tout dépend de la vitesse d'extraction. Car avec ces données, la bougie apporte quand même les 0,5L de C02 nécessaires dans ma box pour atteindre 1500ppm toutes les 6 minutes ... ce qui n'est pas le bout du monde ! A vrai dire je pense que c'est à peu près le rythme de mon extraction qui est toute petite. Sans parler du fait qu'en ventilant les gaz sortant de la bougie directement sur les plantes, elles reçoivent en fait constamment un air chargé à bien plus de 1500 ppm, peu importe la composition de l'air environnant ..!
  7. Je tombe là dessus sur un site " Température : Certains tests indiquent que la meilleure température pour l’absorption de CO2 est de 24ºC à 1500ppm." ... On voit de tout ... comme quoi le mieux est quand même d'expérimenter pour évaluer les résultats ...
  8. Hello ! Le C02 est aussi utile à la croissance qu'à la floraison, après tout dépend si gagner du temps en croissance est utile ou pas ... En tout cas oui vu le faible coût ça vaut la peine de tester, et les bougies 9h sont déjà pas mal pour couvrir une bonne partie de la journée, donc un seul allumage par jour au petit dej ; ) J'avais peur que le feu stresse les plantes comme je l'ai déjà lu, mais au vu des premiers résultats je ne m'en inquiète plus ! En fait j'ai un kit CO2 d'aquariophilie avec électrovalve, qui marche avec acide citrique et bicarbonate de soude. C'est pratique, mais le débit a tendance à varier, et ça fait un bruit de bulles pendant un moment quand ça se coupe ... et surtout ça revient 10 fois plus cher pour la même quantité de C02 et il faut recharger régulièrement ... Alors allumer une bougie le matin c'est pas grand chose pour espérer une amélioration de la culture en plus d'un gain de temps ... Allumons un cierge à la santé de nos chéries
  9. Salut Kiosaku, il semblerait que le C02 est quand même utilisé bien en dessous de 30 degrés. Mais la température pourrait facilement monter, là en gros de base j'ai 19-20 degrés à l'extérieur de la box, 21-22 à l'intérieur (leds), donc pendant printemps/été ce sera plus, et pour l'hiver une bougie supplémentaire suffirait largement, en plus de doubler l'apport de CO2. Mais je pense que 28 degrés sont suffisants. Je me dis qu'en plus de ça les bougies la journée permettent un plus grand écart des températures jour/nuit et permettent aux purples d'envoyer la couleur : )
  10. Bonjour, Adepte d'expériences en tout genre, j'ai voulu tester l'apport de C02 grâce aux bougies chauffe-plat (très pures). J'ai pu remarquer que c'est un sujet qui a déjà été enterré pour des raisons d'inefficacité et dangerosité semble-t-il ... Hors, en reprenant les chiffres qui ont été donnés sur les différentes discussions, cela n'a pas l'air d'être le cas, pas pour les petites surfaces de culture en tout cas. Alors j'aimerais vous faire part de mes calculs afin de savoir une bonne fois pour toutes si ça marche ou pas ... (Je précise que je me suis basé sur les chiffres donnés sur le forum ainsi que d'autres sources plus officielles, sans vérifier, et en arrondissant les résultats) - Premièrement, on dit que c'est dangereux MAIS : Pour éviter l'incendie, il n'est pas difficile de placer la bougie dans un récipient, voir une boîte, et pourquoi pas avec un fond d'eau, dans un endroit où elle ne fera rien chauffer ... Ensuite la quantité de C02 produit par une bougie chauffe plat est équivalente à la respiration humaine, autant dire qu'avant d'arriver à une dose dangereuse pour l'être humain il faudrait une quantité énorme de bougies dans un endroit très petit et non ventilé... La quantité de CO est dérisoire également. Il suffit de comparer la bougie aux cheminées et autres barbecues pour s'en rendre compte ... - On dit que c'est polluant, MAIS : Encore une fois, la quantité de CO2 émise par une bougie correspond à celle produite par la simple respiration, sans parler du fait qu'une partie de ce CO2 doit être consommé par les plantes. Pour donner une autre image, j'ai calculé qu'une bougie allumée 12h par jour pendant 2 mois de floraison émettait autant de C02 qu'un tiers de plein d'essence (15L). - On dit que c'est inefficace, MAIS : Dans une petite box 60*60*140, le volume d'air est d'environ 500L donc il faut 0,75L de CO2 pour être à 1500 ppm, c'est à dire ajouter 0,6L à l'air ambiant. Sans compter l'espace occupé par les plantes, les pots et autres matériels : 0,5L doivent être suffisants... Apparemment une simple bougie chauffe plat produit ces 0,5 L en 1 min 30 ... C'est à dire que si l'extraction met plus d'une minute et demi à renouveler entièrement l'air de la box, la concentration en C02 atteindra au minimum les 1500 ppm requis ... Et il est également possible de couper l'extraction de temps en temps. Ensuite pour que ce soit efficace, il faut aussi plus de chaleur et d'humidité. Mais miracle, la bougie produit également de la chaleur de l'eau ! - Exemple concret dans mon cas : Box 60*60*140 donc 0,36m2, 500L de volume, disons 450L d'air. Extraction faible avec un petit ventilateur PC à travers des filtres (débit inconnu mais certainement bien plus d'1min30 pour renouveler 450L d'air...) donc les 1500 ppm de CO2 minimum sont sensés être constants. De plus, un petit ventilateur orienté de façon à créer un courant tournant au niveau de la canopée est placé 20 cm au dessus de la bougie, afin de répartir directement le CO2 sur les plantes, avant que cet air chauffé et délesté d'une partie de son CO2 ne monte et sorte lentement par l'extraction. En allumant la bougie, je passe d'environ 22 degrés / 60 % d'humidité, à 29 degrés / 85% d'humidité. Ce qui semble être de bonnes conditions sous CO2, et en ajoutant un déhumidificateur, je pourrai ensuite faire baisser le taux d'humidité sans augmenter l'extraction afin de poursuivre la floraison dans un air plus sec. Donc trois petites bougies de 4h (il existe des bougies chauffe plat qui brulent 9h également) me permettent de conserver les bonnes conditions pendant les 12h de jour, pour un coût d'environ 20 centimes, soit un coût total d'une dizaine d'euros pour utiliser le CO2 sur le premier mois et demi de floraison où il est utile, ou 20€ en boostant également la croissance). Alors dans ces conditions, même si la combustion n'est pas parfaite, et même si l'extraction retire du C02, pourquoi l'utilisation de la bougie serait elle dérisoire, comme il a été conclu lors des précédentes discussions ? Et au passage, quelqu'un a-t-il réellement fait des tests comparatifs ? Certains utilisent-ils les bougies avec de bons résultats ? Personnellement je ne me permettrais pas encore de donner mon avis sur l'efficacité mais tout de même : les plants étaient très ralentis et jaunis par une brulure à l'engrais, et après une dizaine de jours au régime bougie, le coup de boost est flagrant , ca pousse maintenant à vue d'oeil et d'un vert éclatant : ) (pour info il y a quelques années j'avais fait un test en prenant deux jeunes plants les plus identiques possible, placés l'un à coté de l'autre. J'ai utilisé la fermentation pour produire du co2, qui sortait directement sur l'une d'elles, entourée d'une feuille de papier afin de retenir un peu le CO2, qui ensuite s'éparpillait dans toute la box. Eh bien en une dizaine de jours la différence était vraiment flagrante, la plante qui a reçu le plus de CO2 s'est développé plus vite (+ 1 étage), et avec des feuilles plus grandes, plus épaisses, plus vertes ...) Enfin voilà il me semble que ça valait le coup de ressortir le sujet, j'aimerais avoir des retours d'expériences, qui manquent si souvent aux calculs théoriques et autres suppositions qui ont tendance à clore les débats un peu vite ...
  11. A préciser quand même, quand j'ai arraché le premier mâle, j'en ai fait des boutures que j'ai planté dans le pot des autres qui étaient encore non-déclarées, j'ai lu quelque part que ça pouvait être bon pour le rendement en floraison. Peut-être les ai-je mis trop tôt ?
  12. Bonjour, Pour ma part, sur 3 graines soit disant féminisées d'afghan, j'ai eu 3 mâles !! Plantés en out en avril, bien ensoleillés, bien arrosés, de jolis pieds touffus pourtant ... A quoi celà est due à votre avis ? Stress ? Lorsque le premier mâle s'est déclaré, j'ai rajouté une graine "inconnue", donc trop tard, dans les mêmes conditionsque les autres, et biensûr c'est une belle femelle aujourd'hui ...