Yakaponi

CannaWeedeur
  • Content Count

    140
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Yakaponi

  1. Yop, oui c'est vrai que j'ai pas précisé, moi j'utilise du foin de mai car les graines ne sont pas encore arrivé à maturité en général par chez moi. Dans le sud ça doit être avant. La paille c'est bien aussi mais j'en avais pas sous la main j'ai fais avec ce que j'avais . Mais faut la mélanger avec du foin pour respecter une certain rapport carbone/azote. Merci pour ton retour en tout cas. Pour faire des apports de phosphore tu peux enterrer des os et coquille d'oeuf dans le sol. Les champignons les digèrent et redistribuent dans le sol et aux plantes mycorhizées.
  2. Moi je dirais que tu peux en utiliser car tout peut-être utiliser en paillage. Cependant veille à ne pas mettre des fougères en sporulation ce serait con que tu en ai dans tout le jardin . Je ne me suis pas trop intéressé à la fougère pour la simple raison qu'on en trouve pas une seule par chez moi. Mais je peux dire que la plupart des purin, ortie, consoude, prêle, et surement fougère aussi, n'ont pas d'effets antifongiques en tant que tueurs, mais plus en tant que renforceur du système immunitaire de la plante. Et l'effet insecticide et du dans la grande majorité à la répulsion olfactive des insectes, ou par le fait d'attirer les prédateurs des insectes ravageurs. Tout dépend du fongicide, s'il n'est pas absorbé il finira au pied du plan de toute façon entrainé par la pluie. Il faut aussi séparer les différents fongicides, certains agissent en augmentant le ph à la surface des plantes (bicarbonate), d'autres en améliorant le système immunitaire (purin), d'autres en tuant carrément le champignon (bouillie bordelaise avec Cu) La bouillie bordelaise est l'une des pire choses qu'on peut utiliser pour tuer son sol.. bien qu'elle soit utiliser en agri Bio. L'idéal, même s'il est difficile à concevoir et réaliser, c'est d'arrêter de traiter ses plans et sélectionner les plus résistants d'années en années pour obtenir des variétés résistantes naturellement à son terroir. cf la techniques de Pascal Poot. peace. ps: après quelques recherche sur la décoction d'ail, l'ail est composée majoritairement de sélénium, souffre (alliine), cuivre et huiles essentielles. En faisant une rapide recherche sur ses 3 composants on voit que le sélénium et les composés souffrés comme l'alliine possèdent de fortes propriétés antifongiques, tout comme le cuivre. Cependant les concentrations sont moindres que pour la bouillie bordelaise. Et l'actions des huiles essentielles a un effet répulsifs sur les insectes. La décoction d'ail est donc un vrai antifongique, à n'utiliser que lorsque c'est nécessaire donc. Pour faire du curatif et du préventif si tu le souhaites tu peux utiliser du purin de prêle, ortie, consoude. Le mieux étant d'avoir une terre bien paillé comme tu l'as dis. Pour que le sols soit riche et plein de vie ce qui réduit déjà les risques d'infections.
  3. Bonjour durga, je serais ravis de voir ton repport car ça m'intéresse beaucoup aussi, j'aimerais aussi cloner des girolles et cèpes mais je pense pas que ce soit possible car ce sont des champignons mycorhizien et qu'ils ne peuvent pas se dévelloper sans un arbre compagnons. C'est d'ailleurs pour ça que ces champignons ne sont pas cultivé mais bien cueillit en forêt.. Mais si tu réussis à n'avoir ne serais-ce qu'un petit mycellium tiens moi au jus . Jim super post merci, as-tu ensemencés une culture avec le mycellium d'un champignon de paris ? Est-ce bénéfique tout de même alors qu'il n'est pas mycorhizien ? Le mycellium c'est développé dans tout le pot ? en tout c'est très intéressant
  4. Yop, en effet les micro-organisme m'intéresse beaucoup car j'essaye de comprendre, bien que très sommairement, la vie du sol. Et puis c'est très bien expliqué faut le dire . En faite oui je pensais que EM signifiait juste Micro-organisme efficace et non que tu en parlais comme un "brevet" déposé . Ducoup pour moi les EM c'étais juste la partie des MO qui nous aident dans nos cultures. Je ne cherche pas forcément à faire très efficace, mais surtout à faire naturelle. Je pense que j'inoculerais mon lombricompost avec du thé de compost de chez moi en attendant de pouvoir investir dans une solution de EM1. Parcontre le compostage Bokashi ne m'intérresse pas trop car j'aurais déjà un lombricomposteur et un compost par BSF pour utiliser les larves de mouches pour nourrir mes poissons . Bokashi pour moi c'est une technique de compostage anaérobie. Peace
  5. Yop Goldy, Super cette info j'essaierais surement ce petit truc prochainement, si ça ne marche pas ça aura au moins pour effet de camoufler ou modifier l'odeur de Marie . Je ne sais pas si le Cannabis se bat pour sentir le plus fort car il est pollinisé par le vent donc n'a pas besoin d'attirer les insectes à lui. Mais dans ce cas pourquoi sent il aussi fort ?? Je n'ai jamais trouver de Cannabis sauvage mais je pense que c'est l'homme qui part sélection empirique à choisit le canna avec l'odeur la plus forte. C'est juste uneThéorie. Je pense personnellement que la résine est plutôt produite pour protéger les organes reproducteur des UV qui sont en effet très destructeur à l'échelle cellulaire. L'avantage des plantes aromatiques et autres fleurs c'est qu'elles cachent l'odeur de notre plante aux insectes et aussi au passant xP. Mais plus sérieusement les plantes sauvages, aromatique et fleurs attirent une faune énorme qui s'auto-régule au bout d'un certain temps, donc mettre un plan de canna la dedans le protégera tout en le rendant plus fort. Merci bien pour cet éclaircissement c'est vrai que j'avais pas trop pensé à laisser le temps aussi quel honte . Aujourd'hui j'ai fais un purin de pissenlit. Apparemment ces feuilles contiennent des taux assez élevés de phosphore et aussi de potassium. Je pense l'utiliser avec du purin de consoude car je n'ai pas beaucoup de purin de consoude.. c'est trop vrai . Et surtout tellement de chose à LIRE... Un puie sans fond de savoir, je suis content de faire mes étude là dedans. Pour l'instant l'aquaponie 100%organique c'est un peu une utopie, pour un système qui tourne bien je dirais que 90% des apports sont organiques mais ont à besoin de Fe et de potasse pour le moment. J'essaye de créer un système aquaponique avec 1/2 bille d'argile et 1/2 de terre en surface pour que les plantes aient accès aux nitrates de l'aquaponie et au Fe/ potasse dans la terre. Comme ça je fais 100% des apports orga et récolter maison. Par des plantes (nourriture + paillage) et des insectes. Peace
  6. Yo, D'accord, c'est parce que "table à marée" ça veut dire bac de culture pour moi . Ducoup si ton bac à poisson fait 120x40x30 faire du comestible ça va être compliqué... Tu peux mettre une 15aines de poissons rouges, moi cette hiver j'avais mes 15 poissons rouges dans un bac de 150L et ils font 15cm chacun environ. Pendant l'été ils sont dans un récupérateur d'eau de pluie de 300L. En aquariophilie ils disent de mettre 5 poissons rouges max dans 150L. Cependant c'est sans compter sur les 180L de billes d'argiles + les plantes qui filtrent leurs eau nickel et leur permet donc d'être beaucoup moins stressé à cause des nitrates qui montent. Si tu veux vraiment du comestible du peux mettre des carpes, mais tu devras les récupérer à 20-30cm car le bac est trop petit, alors avoir des petits filets de carpes avec pleins d'arêtes perso j'ai choisis poissons rouges. Si tu peux rentrer le bac des poissons en hiver tu peux essayer un élevage de Tilapia du Nil qui est un poisson à croissance rapide, qui mangent beaucoup et produit pleins de déchets donc parfait pour l'aquaponie. Mais qui reste difficile à trouver en France et assez exigent niveau température. Moi j'en élève l'année prochaine mais en appartement. Sinon tu peux essayer la perche commune, entre 5 et 10 grand maximum. Si tu as un ami boucher lance toi . Pour éviter que le bac surchauffe tu peux protéger le bac du soleil avec une bâche blanche (ou noir si elle n'est pas collé directement au bassin). Tu comptes mettre quoi comme bac de culture, en faisant un système à étage tu peux profiter du bac de culture pour protéger les poissons tu soleil de midi, mais veillent quand même à avoir 30-40cm entre les deux bac pour pouvoir t'occuper de tes poissons correctement.
  7. Bonjour à toi Hazelow. bienvenu sur le topic aquaponie. Pour que je t'aide j'ai besoin d'un peux plus de précision. Tu as un bac de culture de 140L, mais qu'elle est la taille de ton bassin à poisson ? Pour les poissons: souhaites-tu investir dans des granulés d'aquaculture ou préfères tu utiliser ce que t'as à la maison ? si tu choisis granulés alors t'es choix peuvent se porter vers la carpe, la perche, même la truite et l'esturgeon si tu as un grand bassin. Pour nourrir tes poissons avec tes déchets végétaux du potager types feuilles de légumes, fruits trop mures, recette à base de salade ou épinard (sauvage ou pas) ainsi que quelques insectes issue du compost. Tu peux choisir la carpe. Si tu as les moyens d'élever beaucoup d'insectes, d'aller pécher des petits poissons, ou de te fournir en déchets carnées chez le boucher du coin. Tu peux élever des perches communes Si tu as un bassin d'eau moins 1000L avec une oxygénation tu peux même installer des truites, mais il faudra couvrir ton bac à poisson car elles sautent, de plus il ne faut pas que l'eau du bac des truites monte au dessus de 20°c. Pour la quantité de poisson je dirais entre 6 et 10kg pour 1000L lorsque tes poissons auront grandit. Donc faut prévoir leurs taillent lorsque tu souhaiteras sortir le premier. Par exemple tu prends 40 carpeaux, et lorsque leurs moyenne de poids et à 250g tu auras 10kg de biomasse, tu peux alors en sortir 2 ou 3 et laisser les 37 autres monter à 270g, etc.. 250x40=10kg 270x37=10kg Tu peux prendre plus de jeunes que d'adultes prévu à la fin et commencer à retirer des petits pour la friture . Parce que les carpes ça grandi pas vite.. Je ne connais pas le volume de ton bassin. On préconise minimum son volume en 1h. Ta pompe à air peut-être utile si tu élèves des poissons qui nécessitent beaucoup d'air comme la truite et l'esturgeon, ou même si tu veux avoir une grande densité de poisson -> 20kg/1000L voir plus. Mais je ne contionne pas l'élevage intensif.. Une pompe à air est aussi utile si on installe un système DWC, culture sur planche de polystyrène. Car les racines constamment immergée ont besoins d'oxygène quand même pour ne pas mourir. pour le substrat le plus simple et le plus pratique c'est les billes d'argiles. La laine de roche ou la coco peuvent servir en petit cube pour la germination.
  8. Yop Kyu, Super sujet j'ai appris plein de choses sur nos collaborateur microscopique . En tant que groweur organique, la vie du sol est ma priorité et je fais déjà tout ce que je peux pour la favoriser, mais est-ce que il me suffit d'apporter du compost, de la terre naturelle et des matières azotés et carbonées pour que la plupart des EM se développent dans ma terre. Comment fais-tu de ton côté pour en apporter ? tu les attirent avec des recettes de fermentation ou tu les achètent ? L'année prochaine je fais de la culture en In, par conséquent je ne pourrais pas apporter de terre et de compost extérieur sans risquer de faire entrer des insectes types pucerons ou red spider dans mes cultures. Je souhaiterais par conséquent mettre en place un lombricomposteur. Mais la meilleure façon de l'inoculé en MO est-elle d'apporter du compost et différents fumier en petite quantité juste pour apporter des EM au début, au risque de ramener des insectes qui peuvent devenir nuisible dans le cadre d'une culture In, ou d'investir dans une solution de EM1 ? Je suppose que le TCAA et le bokashi ne sont pas compatible vu que l'un est aérobie et l'autre anaérobie ?
  9. Salut, La faune que tu nous montres et très répandu en lombricomposteur et je pense perso qu'elle est indispensable à une bonne dégradation complète . t'es bêtes blanches me font penser à des collemboles, si c'est la cas ce n'est rien de plus que des dégradeurs et aucun risque. Les rouges ces des acariens, ils sont très répandus dans nos sols et sont indispensables à la dégradation de certaines matière organiques. Tes plantes ne risque rien de ces deux là . Les dernières ces des larves de je ne sais quoi, vu la tête noir je dirais que c'est de mouche ou moucherons mais laquelle ? il y en a tellement xP.
  10. Yop Goldy, merci de partager ta façon de faire. Ta technique de mettre du bois jeune avec le mort va fonctionner très bien sur le long terme pour garder des but de 20ans, mais sur des cultures courtes adaptés à nos plantes je préferais parler du bois mort car on m'a conseillé de donner des techniques adaptables pour tous les cultivateurs donc aussi ceux en appart . Je suis d'accord avec toi mais t'as vu que sur mon exemple j'avais pas d'herbe puisque c'étais un potager à la base ducoup j'ai juste couvert le bois de tonte, parcontre sur une petit butte carré faite direct dans l'herbe j'ai fais ça aussi puis j'ai couvert de tonte pour empêcher la pelouse de repousser. Dans l'idéal on couvre avec ce qu'on a sous la main et sur le terrain pour pas consommé toujours de l'énergie à aller chercher, en veillant tout de même à respecter le rapport carbone azote comme tu l'as dis . Il faut en effet bien penser à imbiber le bois d'eau avant de couvrir puis de remettre de l'eau sur toute la butte. Mais théoriquement après on n'arrose plus, c'est l'objectif de se genre de butte. il faudra veiller à prendre de l'eau de pluie ou de laisser reposer l'eau du robinet au moins 24h sinon le chlore risque de tuer une grande partie des bactéries du sol. Moi aussi cette année j'essaye le purin de consoude et surement aussi de peau de bananne. Et j'ai terminé aujourd'hui la fermentation du purin d'ortie. Je compte en utiliser pour le début de croissance jusqu'à la plantation dehors, puis encore un arrosage et je passe au purin de consoude . Qu'entends tu par "l'utiliser comme engrais organique et pas minéral" ? j'aimerais savoir comment les autre cultivateurs de canna l'utilise ? peut-être que je my prends mal moi je le dillue bien moins que toi, mais c'est parce que ma plante à un sub riche en carbone et avait les feuilles assez claires .
  11. Bonjour Frak, Merci de t'atteler à l'expérimentation. Je me pose pour suivre aussi. Ca à l'air très intéressant .
  12. Yop, tu parles des champi ? moi je dirais que c'est que du bénéf t'inquiètes les vers attaqueront quand ce sera à leur tour, dans la nature ils ne sont pas les seules à faire le taffe c'est tout un cycle la dégradation. Les moucherons ne posent pas de problème, parcontre avec autant de nourriture tu risques d'être envahi, mais quand je te dis ça c'est que ça devient vite invivable, après tu as l'impression de jouer au jeu de société pour enfant "Bouff tout". Bon si c'est dehors il se dissipe mais dans une petite pièce il te tourne autour dès que entre, perso je pète un plomb moi alors que je prône la diversité et le laisser faire... les petites bêtes qui sont dans le compost, en grande majorité ne pose pas de problème pour les cultures car elles dégradent la matière morte et non vivante. Les plantes ont évolués pour se défendre et seuls les insectes spécialisés peuvent désormais leur poser problème. Enfin.. les insectes spécialisés et les limaces xP. Si tu veux ne prendre aucun risque pour ta culture tu peux toujours faire bouillir ton jus, mais tu perdras tous les organismes bénéfiques et il ne restera plus que les nutriments.. Tu as peur de quoi au juste en utilisant ton jus pour tes cultures ? qu'un insectes passe ? mets le dans une bouteille tu pourras l'examiner. Qu'un champignon passe ? c'est que du bénéf les champignons d'un compost s'attaquent pas aux plantes vivantes, et s'il trouve de quoi se nourrir dans ta terre il le minéralisera pour tes bébés
  13. Le bois mort c'est trouvable pour n'importe qui en forêt . Perso pour le ramener chez moi je l'ai mis dans une bâche et j'ai tiré le bordel sur près d'1km c'étais mon sport de la semaine mdrrr. Sinon les pissenlit sont apparement des plantes avec une racine pivot profonde capable d'aller chercher de potassium comme la consoude. Et les chardons eux sont des retenteur de phosphore. Pour la flo un purin de consoude/ pissenlit/ chardon pourrait apporter des nutriments intérressants. Le plus important c'est ton sol de départ, tu peux utiliser du composte pour le couvrir puis remettre par dessus du foin ou de la tonte, mais il faut l'aérer sans trop le retourner pour garder les bactéries aérobie à la surface et ne pas trop chambouler ton sol. Les principes que te donne sont bien connu de l'agroécologie, mais je ne sais pas s'ils sont adaptés à la culture de canna, cette année je fais ma première culture en extérieur donc je verrais si on peut avoir de bon résultat juste en favorisant la vie de son sol. étant donné que on peut récolter plusieurs kg de légumes sur un pied sans aucun engrais juste en favorisant la vie je pense que ça devrait le faire pour le canna. Mais je suis peut-être un peu utopiste donc je vous donnerais des news au fil de la saison .
  14. Moi je vais amendé avec un composte à partir de litière de lapin (surtout pour la litière de chanvre et les copeaux de bois) + guano d'oiseau que j'ai récup dans mes gouttière + bois mort en miette et j'utiliserais un peu de purin de consoude comme engrais liquide en cours de flo. peut-être que j'utiliserais un peu de purin de prêle aussi pour renforcer mes plants. En faite j'ai essayé de faire avec ce que j'avais chez moi
  15. Bonjour Twisty, pour composter du guano je te conseil plus d'ajouter du bois mort ou des copeaux, car ils contient déjà beaucoup d'azote c'est pas utile d'ajouter de la verdure, du moins ça ne l'aidera pas à se composter. De plus le bois contient des nutriments tel que le potassium, calcium, Mg, Mn, Fe qui sont assez complémentaire au guano. Ajouter du composte apportera plein de bactéries bénéfique c'est une bonne idée, de tout de façon je pense qu'il y en a déjà pas mal dans le guano lui même mais ça diversifiera encore plus. bon grow à toi donne nous des nouvelles si t'as l'occas
  16. Yop, les organiculteurs. je créer ce sujet juste pour vous parlez des différentes sources que je découvre chaque jour pour mener mes cultures de cet été avec succès de façon totalement écologique et sans raquer un sousous . Je ne vais pas forcément approfondir chaques amendements car ils peuvent avoir des sujets spéciaux, si cependant vous avez des questions sur la façon de les préparer n'hésitez pas à demander des précisions. Je m'intérresse beaucoup à la culture 100% organique parce que tout simplement je trouve pas ça logique d'investir des sommes astronomiques pour acheter un engrais minéral, pesticide, etc... alors que la nature me donne tout ce dont j'ai besoin, et le plus souvent sans sortir du jardin. Tout d'abord j'aimerais rappeller une base de la culture écologique, le fameux rapport carbone/azote. En effet les amendements les plus courants en organiques sont les déchets végétaux, pour éviter une surdose d'azote et garder un sol plein de vie et bien riche. Il faut veiller à apporter environ 30% de carbone à de l'azote pour faciliter son compostage tout en nourrissant des champignons très important pour rendre assimilables les minéraux naturellement présents dans le sol. L'azote est caractérisé en général par tout les déchets végétaux verts, notamment la tonte, le foin, les orties, les feuilles d'arbres,etc.. Le carbone quand à lui est apporté par du bois morts, des copeaux, de la litière de chanvre, de la paille,etc.. Le but d'apporter du carbone, donc de la lignine, c'est de nourrir des champignons mycoryzien naturellement présent ou apportée d'une forêt ou du commerce. Car ils sont capables de capter les éléments dans le sols et de les rendrent assimilables pour les plantes en échanges d'un peu de sucre crée par photosynthèse. Les différents amendements organiques trouvables n'importe où avec un minimum de recherche : La base de l'agro-écologie ce n'est pas de savoir exactement ce qu'on met, mais plutôt de mettre une grande diversité d'amendement pour qu'au final on y retrouve de tout. L'enjeu est d'adapter sa au canna en insistant un peu plus sur les source de phosphore et de potasse pour que la flo explose. -Tonte d'herbe, ou foin (si vous fauchez) l'herbe sert principalement à protéger votre terre, si elle est bien sécher vous pouvez appliqué une couche de 10-15cm sur la terre pour la protéfer du soleil (évaporation), du lessivage et des variations de températures. Elle permet aussi de nourrir le sol en se dégradant petit à petit. Pour une culture guerrilla, une couche plus conséquente permettrait d'arroser 1 fois/ mois max. -Le guano. de chauve souris ou d'oiseau, il peut-être acheté tout près mais avec un peu de chance vous pouvez en trouver proche de chez vous. Si vous decidez de le ramassez vous même il est conseillé de porter un masque pour les endroit clos et de ne pas déranger les habitants. Si c'est du guano de chauve souris (trouvable dans les grenier abandonnés, les granges, dans les combles,etc... il faudra le récolter la nuit pendant que les chauves souris chassent. et faire attention à se protéger les yeux si on est pas sûre que tous les habitants sont sortie car l'urine de chauve souris est très agressive pour les yeux. perso chez moi j'ai récupéré un sceau plein de guano d'oiseau plus quelques feuilles mortes dégradées. Mais comment ?? j'ai tout simplement nettoyé mes goutiières . Au fur et à mesures des années 2-3 les fientes d'oiseaux s'accumulent sur les toitures et tombent à chaque pluie dans les goutières, chez moi c'est particulièrement le cas car avec 6m de gouttière (éloigné de tout arbre) j'ai récupérer un sceau de guano d'oiseau d'envriron 6L. Il est évident que le guano n'est pas pure car il y a forcément aussi des feuilles et de la mousse décomposée mélangée avec. Mais ce n'est qu'un apport supplémentaire pourquoi je m'en plaindrait . J'ai ensuite mélangé mon guano avec la litière en chanvre + granulé de bois de chauffe de mon lapin, pour qu'elle se composte plus efficacement. toujours le fameux Carbone/ azote. -le bois mort. c'est un amendement très intérressant, et encore plus que vous ne le pensez pour le cannabis qui peut souffir d'un trop grand apport d'azote en floraison. Enfin le canna n'en souffre pas en général c'est plutôt son fumeur . En fait le bois est principalement composé de carbone, et de lignine. Déjà il permet de nourrir des champignons qui viendront s'installer sous votre plante et lui apporteront un ta de minéraux en échange de sucre (pour les mycorizien). Mais en plus, le carbone pour se décomposer nécessite beaucoup d'azote, par conséquent si vous mettez une morceau de bois mort dans votre troue ou pot, il consommera de l'azote en se décomposant. Le problème reste dans le fait d'adapter la taille des morceaux de bois pour que l'azote soit consommé à l'entrée en flo de la plante. Pour de l'intérieur on peut biensur utiliser ce système, il suffira de broyer les morceaux de bois plus finement pour qu'il se dégrade rapidement. en se dégradant ils consommeront de l'azote et liberera ces autres minéraux, principalement calcium, potassium, magnesium, fer et mangagénèse pour du bois de feuillue. Exemple de ma butte de culture au potager : j'ai d'abord fais un troue d'environ 60cm de large et 30 de profondeur et 2,5 de long. puis je l'ai rempli avec mes troncs de bois mort bien spongieux Enfin j'ai recouvert de tonte, puis de la terre du troue, et j'ai mis de la tonte dans l'allée à côté pour savoir ou marcher et éviter la pousse de plante dans l'allée. Biensur cette butte est faite pour durée au moins 10ans, pour des cultures prévues sur 4mois on mettra beaucoup moins de bois mort . Mais son apport même en petite quantité favorise vraiment la vie du sol alors en organique c'est vraiment une bonne solution. Pour le mettre dans des pots l'idéal est de le broyer finement, pas besoin d'outil spécial ça part en miette juste avec les doigts du bois mort . Il faudrait en mettre environ 5% en croissance et 10% en floraison si on rempote. Sinon il faudra mettre 10% mais avec des morceaux un peu plus gros pour que la dégradation se fasse fin croissance et pendant le flo. L'avantage d'une telle butte pour de la culture guerrilla, c'est que les gros morceaux de bois agissent comme une éponge et garde l'humidité constamment au coeur de la butte. Ainsi avec un paillage de 15-20cm sur la butte il est tout a fait possible de ne pas arroser une seule fois pendant tout l'été. Ce qui rend le groweur bien plus libre de partir. Si il ne pleut pas pendant 2 semaines très sèche il est toutefois possible d'ajouter de l'eau pour se rassurer, mais je peux vous garantir qu'en creusant un peu même après deux semaines vous retrouver votre bois toujorus imbibé d'eau . Ce type de butte à été inventé pour le climat australien. et les permaculteurs autraliens qui travaillent sur de telles buttes n'arrose pas de l'été et les cultures sont toujours belles, à condition biensur d'avoir mis un paillage épais. -le compost. On peut le faire chez sois, au fond du jardin avec un tat ou l'on dépose tous les déchets. mais on peut aussi utiliser un sol forestier qui fonctionne de la même façon qu'un compost maison, mais avec des apports plus naturelles. Les engrais organiques : Les purins sont la bases des engrais liquides organiques. Le purin d'ortie est très riche en azote, il est peu adapté au canna à moins de faire une très longue croissance ou d'être alterné avec du purin de consoude. On peut aussi utiliser le purin d'ortie comme message olfactif pour les insectes, Hervé Coves dans sa vidéo sur à 26min, dit avoir remarqué que le purin d'ortie déposé sur des plantes en folliaires faisait remonter les insectes prédateurs du sols, qui ensuite mangeait les pucerons de ses framboisiers. Le purin de consoude est quand à lui plus adapté car il est riche en azote, et en potassium. Je pense qu'il est tout à fait possible de commencé avec du purin de consoude dès la croissance car celle si contient assez d'azote, de plus le fait que la plante ne consomme pas beaucoup de potassium en croissance permettra au potassium de s'accumuler un peu dans la terre et d'être plus présent en floraison. Le purin de prêle permet de renforcer les plantes. Le purin de fougère est quand à lui un véritable insecticide d'après ce que j'ai compris.
  17. Yop beuh-chat, super le retour, je compte me faire un lombricompost avec exactement les mêmes bacs, sauf que mon bac à jus ferait que 11cm de haut pour gagner en hauteur . Tu as mis quoi comme vers ? parce que en vrai tout le monde appelle ça un lombricompost alors que les lombrics sont des grands vers qui font de grands aller retour entre la surface et les couches profondes de la terre et non des vers qui décomposent en surface. On conseil donc pour un lombricompost des vers de fumiers ou autres petits vers qui se reproduit vite et qui est très vorraces et friands de matière organique. Personnellement j'ai la flemme de faire des troues d'aération, en plus ça crée pleins de petites portes pour les moucherons. Je pense faire de grandes bandes sur le haut des bac et recouvrir de moustiquaire. Genre un rectangle de 30x2-3cm sur les deux plus longues faces pour bien faire circuler l'air en surface. Et puis pour les troues entre chaques bac je pense faire plus gros et moins nombreux, genre des troues de 14 ou 16mm. Je rajouterais un grillage fin pour le bac situé juste au dessus du jus pour éviter que le compost ne tombe.
  18. Bonjour, selon la richesse de ta terre, tu peux commencer très tôt dillué à 1%, puis augmenter. Tu verras à la couleure des feuilles si ta plantes en as besoin ou si le sol contient déjà beaucoup d'azote. Sinon moi je vais commencer au prochain arrosage, ma plante en est à son 3ème étage de vrai feuilles. Pour de l'out je te conseil de pailler ton sol sur 5cm minimum avec de la tonte. cela nourrit naturellement ta terre car la tonte est riche en azote et permet de garder vraiment bien l'humidité dans le sol donc un sol plein de vie . Si tu as peur de surcharger en azote tu peux mélanger ta tonte avec des résidus de carbone : Litière de chanvre, copeau de bois, moi j'ai une préférence pour le bois mort bien spongieux (rammassé en forêt) car on peut le réduire en poudre ou laisser des gros morceaux selon le besoin de vitesse de décomposition. tu as prévu quoi pour la floraison ? peace.
  19. Bonjour Twisty, en tout cas bravo pour avoir eu le courrage de le récolter. j'aimerais bien en avoir à dispo comme toi . Pour préparer ton Bat Guano les deux sont jouables mais je ne sais lequel sera le plus efficace. Tu peux utiliser du Bat frais mais je pense que tu devras en mettre moins car il va chauffer sous ta plante (ce qui peut être pas mal pour commencer la saison plus tôt) Pour l'utiliser frais : mélange le bien à ta terre, n'en mais pas trop pour pas cramer ta plante. Je dirais 5g/litre Ou sinon tu mets la dose normal 10g/litre mais tu attends 1 mois que ta terre le digère. Pour l'utiliser composté : le composter c'est assez simple, tu le mets dans ton jardin en créant un tas (si tu as un composte tu peux le mettre dedans) sinon tu créer un tas et tu mélange ton guano avec du bois en décomposition ou des copeaux, ou du foin. Pour respecter la proportion Carbone/azote ce qui réduit considérablement les odeurs et améliore la dégradation. Ensuite tu mélanges ton composte de guano pour mettre environ 10g/ litre de guano (ça dépedra de la part de guano dans le composte donc) Si tu as la possibilité je te propose d'essayer les 3 en rempotant un plan 1 mois après que tu ai mis du guano en terre, en même temps mais avec un dose plus faible, et en même temps avec du guano composté. et de nous faire un petit report à la fin ici en culture orga. Comme la question arrive un peu tard dans l'année tu pourras peut-être n'utiliser que la guano frais. Même si perso je sortirais surement mes plan le 22 juins le jours du solstice car j'aimerais les passer en flo très rapidement car ma saison est courte... Peace et bon Growano
  20. Yop, une petite vidéo qui explique très bien les systèmes mycelliens et les interractions entre plante et champignon. Un champignon mycorizien peut communiquer directement avec les plantes et saura toujours mieux que l'homme ce dont elles ont besoins. Les apports d'engrais tue les champignons en remplaçant leurs rôles.
  21. Bonjour Mabo, jolie nano système. nitrate à 0 tu m'étonnes que ça végét, moi avec mes poissons rouges je suis monté à 100 mais nitrite et amoniac à 0. Les tomates poussent comme des folles, le concombre et une lianne d'environ 3m qui se balade sur les tomates en faisant des tour sous la lampe de tomate en tomate. Si tu veux que ça pousse mieux tu peux mettre plus de nourriture, celle qui coule sera mangé par les red cherry, ou retirer des plantes. Comme tu as des tous petits poissons et des crevettes je te conseil de vérifié la dose de nitrate qu'il peuvent supporter avant de stresser. Je pense que monter tes nitrates à 20 ne sera pas dangereux mais c'est vrai que les poissons rouges sont vraiment des bucherons donc renseigne toi sur tes espèces . Plop Aterrima, En aquaponie c'est le contraire, les sels minéraux sont une bonne chose car les plantes en consomment beaucoup. Moi je ne fais aucun apport car mon eau de conduite et alcaline 8,5 de ph donc elle nourrie parfaitement les bactéries. Le ph ne peut pas augmenter car les bactéries nitrifiante consomme les réserves d'alcalinités. On conseil d'ajouter en cas de baisse de ph du KCOH ou CACOH. (bicarbonate de potassium ou calcium) Si tu fais pousser de la zeub dans ton système mieux vaut mettre du KCOH . Parcontre depuis que je fais plus d'apport c'est carrence en fer à gogo mais j'ai pas trouvé un fer chelaté satisfaisant...
  22. Bonjour aterrima Oui j'ai pu le constater aussi. A chaque fois qu'une de mes pompes s'arrête, je rince le rotor, je le pousse pour le faire tourner et il repart. Tu possèdes une pompe Eheim ? est-elle bruyante ou audible au fond de l'aquarium ?