glass-blower

Modérator
  • Content Count

    9419
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    43

Everything posted by glass-blower

  1. Bonnjour , Mettez "à plat/au propre" vos recherches et ouvrez un sujet en demande de viabilité de projet . Sujet clos . @+! bon grow !
  2. Yop ! Aucune idée .... jamais fais ^^ Suivant le tuto ça a l'air d'être pas mal . @+! bon grow !
  3. Bonjour à toutes et à tous ! Nous sommes prêts à accueillir les photos du mois de Juillet 2020 Fin des inscriptions le 31 Juillet 2020 Un petit rappel: Chaque candidature doit comprendre: le nom de la variété présentée le nom du membre qui a publié la photo originale un lien vers le sujet d'origine CannaWeed où l'on trouve la photo: Jdc, Galerie, Topic unique,... une copie de la photo en utilisant le système de fichier joint Si une candidature ne contient pas tous les éléments requis ci-dessus, celle-ci ne sera pas acceptée. De plus: Vous ne pouvez pas proposer vos propres photos ! La photo proposée doit avoir été publiée sur le site durant le mois concerné par le concours. Vous pouvez proposer autant de photo que vous voulez par contre Vérifiez bien les autres propositions nous n'autorisons qu'une seule photo par concurrent. Une fois la photo concurrente publiée vous ne pouvez la modifier. La photo proposée doit avoir un rapport avec la culture du cannabis ou de ses dérivés (extractions) Les candidatures de photos appartenant aux membres des groupes Administrateur, Modérateur et pro ne sont pas recevables. Merci de respecter le minimum des règles de politesse: Bonjour et au-revoir de mise. Vous ne pouvez pas proposer de photos/membres ayant déjà gagner durant l'année en cours : @Powerbull ( Janvier ) , @hazey ( Février ) @Stranglethorns ( Mars ) , @waltermelon ( Avril ) , @Mambofive64 ( Mai ) . Suivant le résultat du sondage du mois précédent une photo pourra éventuellement être retirée des propositions . A bientôt.
  4. Bonjour à toutes et tous Place aux photos candidates du mois de Juin ! 1 Variété: Bad Azz Kush CannaWeedeur : @Niania Proposée par : @bigbudybud Localisation : Galerie 2 Variété: Blackberry Gum CannaWeedeur : @Bijouweedeuse Proposée par : @bigbudybud Localisation : JDC 3 Variété: Tangelato CannaWeedeur : @Soo-San Proposée par : @bob67 Localisation : Topic Unique 4 Variété: Multivar CannaWeedeur : @Troublesome96 Proposée par : @bob67 Localisation : Topic Unique 5 Variété: Brain Cake CannaWeedeur : @SuPerSaYen Proposée par : @bigbudybud Localisation : Topic unique 6 Variété: Lemon Haze CannaWeedeur : @HiIamTiffany Proposée par : @bob67 Localisation : Galerie 7 Variété: SuperSkunkAuto CannaWeedeur : @ngazidja Proposée par : @bob67 Localisation : JDC 8 Variété: Multivar CannaWeedeur : @Karpix Proposée par : @BlueMistic27 Localisation : JDC 9 Variété: Multivar CannaWeedeur : @NicoT Proposée par : @bigbudybud Localisation : JDC 10 Variété: Purple Punch CannaWeedeur : @Rutabaga81 Proposée par : @bob67 Localisation : JDC 11 Variété: Dinamed CBD Kush CannaWeedeur : @steph45 Proposée par : @bob67 Localisation : Topic Unique 12 Variété: Nicole Hindu Kush CannaWeedeur : @BreizhGrow Proposée par : @bigbudybud Localisation : JDC 13 Variété: Mango CannaWeedeur : @Zenhigh Proposée par : @bigbudybud Localisation : JDC Vous avez jusqu'au 17 Juillet Minuit pour donner votre avis. Bon vote a toutes et tous Bon courage !! Merci d'avance pour votre participation. A++
  5. Bonjour, Le but de ce forum n'est pas de répéter à l'infini les informations présentes dans la documentation du site. Il s'agit d'un espace d'entraide, pas d'une "hotline". Vous pouvez posez des questions précises, mais assurez-vous d'abord qu'elles n'ont pas été déjà traitées en utilisant le moteur de recherche. Entraide oui, assistanat non. Guides Wiki Quelle variété choisir ? Guide des variétés Guide outdoor Tout est à votre portée, encore faut-il prendre le temps de lire, ce que l'on ne peut faire à votre place. Merci de lire et d'appliquer la charte de Cannaweed. Sujet clos. Cordialement, L'équipe CannaWeed
  6. Yop , Moi j'arrive pas à trouver vraiment ce côté "hypothèses" , je le lis plutôt par une supposition de faire d'autres études pour pouvoir l'affirmer . résultats sur JAMA ( trad cc google trad ) : https://jamanetwork.com/journals/jamapsychiatry/article-abstract/2767219 De plus dans l'article : Perso pas vraiment de "désinformation" à mes yeux ....ou le titre ok ... il aurait du mettre "ne semble pas" @+! bon grow !
  7. Yop ! Les automatiques ne sont pas influencées par la photopériode donc pas de problèmes elles n'y verront rien . Dommage de pas avoir pris des féminisées classiques , là elles n'étaient que 12h en flo ..... Je clos le sujet . Attention ou vous postez ...terre/coco pour une histoire de photopériode ? @+! bon grow !
  8. Yop ! Je me suis permis de nettoyer pour la lisibilité @+! bon grow !
  9. Yop , Il n'est pas strictement nécessaire d'avoir un problème de "tampon" pour apercevoir ce genre de "phénomènes" . Le terreau recyclé est à 40 % ajouté à 60% de terreau universel . Et les plantes ne semblent pas , suivant @BlueMistic27 , avoir de soucis réel . Maintenant des conseils sont donnés , il suffit de suivre ou pas ces conseils . Je mets mon paquet dans la balance : il y a très certainement un problème de substrat / alimentation .. après dans les détails et donc les pronostiques .... je suppose que ça peu passer comme se bloquer dans les jours/semaines à venir . A surveiller . EDIT : PS au passage aussi vérifier présences d'insectes/piqûres aussi . @+! bon grow !
  10. Yop ! Personnellement les soucis s'arrêtent aux graines , faut pas tout mélanger . 7 ans de commandes chez eux jamais eu de soucis jusque-là , et là c'est bien le SAV sur la germination des graines qui est visé . A côté de cela les autres problèmes d'oubli ou d'erreur ont toujours été arrangés . (Elycitor de 50gr à la place du 200 pendant covid , m'ont renvoyé 200 ... 50g gratos) Pour les cadeaux , j'étais du même avis mais quand j'ai compris que l'on pouvait cumuler le choix "10% prochaine commande" avec les 10% cannaweed (merci @cultichens ^^ ) , bah pardonnez moi mais faites les calculs je préfère à des graines ^^ Ya tellement mieux ailleurs , bah j'ai cherché ^^ un FAC 600m3 can-lite ..... 99eu partout ....alchimia 69 euros .... SANS les 10% + 10% prochaine commande !! ^^ C'est juste un exemple au milieu d'autres ..... donc personnellement non je continuerai a acheter du matos chez eux faut pas tout mélanger . Par contre les graines , à moins d'être certain de semer immédiatement avant 3 mois ....je ne vois plus d’intérêt à les commander chez eux . @+! bon grow !
  11. Bonjour, Le but de ce forum n'est pas de répéter à l'infini les informations présentes dans la documentation du site. Il s'agit d'un espace d'entraide, pas d'une "hotline". Vous pouvez posez des questions précises, mais assurez-vous d'abord qu'elles n'ont pas été déjà traitées en utilisant le moteur de recherche. Entraide oui, assistanat non. Guides Wiki Quelle variété choisir ? Guide des variétés Guide outdoor Tout est à votre portée, encore faut-il prendre le temps de lire, ce que l'on ne peut faire à votre place. Merci de lire et d'appliquer la charte de Cannaweed. Sujet clos. Cordialement, L'équipe CannaWeed
  12. Yo ! Félicitations @Mambofive64 et sa Purple Afghan Kush ! Bravo @Farfader pour sa proposition ! Merci aux participants et aux votants et rendez vous pour la photo du mois de Juin 2020 @+! bon grow !
  13. Yop ! Bah ouep même je dirai que ça ressemble plus à un mâle qu'a un herma ... à moins qu'il y ai des pistils qui sortent des couilles .... mais sinon je vois un mâle . @+! bon grow !
  14. Yop ! Ta liste matos me semble cohérente . réduction 200-150 PVC , je te conseille plutôt de trouver une manchette anti-vibration : avec du scotch alu , un peu cher mais bien pratique pour la ventilation . Le réflecteur , je connais pas , préférence perso pour AAW . Le scrog avec autant de plantes .... pourquoi pas , mais t'auras peu de temps de croissance ça va vite se remplir donc tes pots je dirai 1 seul intermédiaire entre pastilles et définitif . J'allais te dire pour 600w dommage le scrog mais vu que tu comptes cultiver cet été .... c'est un meilleur choix parcce que tu risques de passer à la 400w .... moi je suis déja dans la moitié "nord" du pays ....avec une protection exposition plein nord ....et la 600 passe pas ..... Après ....jamais test cooltube/reflecteur vitré ....mais j'en doute ...de toute façon en scrog t'as pas besoin d la pénétration de la 600 .... ça sera contre-productif .... A voir d'autres avis de grower qui ont utilisé ce genre de réflecteur . Je te conseille la gavita en 400w hps elle est vraiment top avec le ballast lumatek . @+! bon grow !
  15. Korean Natural Farming [ KNF ] Sommaire : - Intro : Traduction / Utilisation - Korean Natural Farming [ KNF ] - Histoire - Les Principes * Les micro-organismes efficaces : EM [ EM ] * micro-organismes indigènes bénéfiques : IMO [ IMO/BIM ] * Le cycle des éléments nutritifs dans le sol : * LesBactéries [ Bactéries Bénéfiques ]: * Les Mycorhizes [ Champignons Bénéfiques ]: * Les Nématodes : * Les étapes du développement des plantes : - Les Amendements et Fermentations * Jus de fruits fermentés [Fermented Fruit Juice : FFJ] : [FJ/FPJ-flo] * Jus de plante fermentée [Fermented Plant Juice : FPJ] : [FJ/FPJ-cro] * Acides aminés de poisson : [Fish Amino Acid : FAA] [Engrais Poisson] *Acide aminé de Kohol : * Maltose : * Nutriments à base de plantes orientales [Oriental Herbal Nutriments - OHN] * Le compost mixé fermenté : [ Fermented Mixed Compost - FMC] * Le son de riz / colza : * Lactobacilles [ Lactic Acid Bacteria : LAB ] [LAB] - Les Minéraux * Calcium soluble dans l'eau [ Water-Soluble Calcium : WSC ] * Le phosphate de calcium soluble dans l'eau : * l'acide phosphorique soluble dans l'eau : * Potassium soluble dans l'eau * L'eau de mer : * bio-char : * eau minérale bactérienne [ Bacterial Minéral Water - BMW ] - Le Sol * le recrutement de microorganisme (IMO1) : * BS / J nourriture (IMO2) : * Mill run de blé (IMO3) : * Sol (IMO4) : * mélange alternatif (IMO-A) - Applications * l'enrichissement des sols : * Engrais : * L'alimentation foliaire : * Semences / germination : * La croissance végétative : * La Floraison : * La Fructification : * Élevage * Compostage * La lutte antiparasitaire * Attractifs pour insectes * L'eau de savon (SoWa) et de l'eau de piment (HPW) Plop ! Je me suis amusé à traduire en majeur partie la page wikipedia du KNF . Non pas que ça me paraisse "la solution" ........ elle présente des "recettes organiques" que nous connaissons en partie grâce aux divers guides sur les FPJ , FFJ , Calphos ...etc...etc.. entre autres ..... Des recettes il y en a de toutes sortes .... "adaptées" aux 4 coins du globe . L'intérêt du KNF est de les présenter dans "une certaine logique" , un "certain environnement" ; les matériaux utilisés sont "locaux" et donc peut-être pas toujours aussi "pertinents" , "accessibles" chez nous . Mais il me semble par contre pertinent de pouvoir s'en servir , de pouvoir s'inspirer de "cette logique" , pour pouvoir améliorer , adapter les recettes et en trouver de nouvelles. En essayant de remplacer certains "produits" , certaines "matières" .... par des "équivalents locaux" Bref ... personnellement je trouve ça super intéressant ...... Retour Sommaire Korean Natural Farming [ KNF ] L'agriculture naturelle coréenne , Korean Natural Farming (KNF) tire profit des micro-organismes indigènes (IMO) (bactéries, champignons, nématodes et protozoaires) pour produire des sols fertiles qui donnent un rendement élevé sans l'utilisation d'herbicides ou de pesticides. Le résultat est l'amélioration de la santé des sols, l'amélioration de la "richesse" du sol, l'ameublissement et la structure, attirant un grand nombre de vers de terre. Le KNF permet également l'élevage de porc sans odeur et l'élevage de la volaille sans la nécessité de disposer d'effluents. Cette pratique est répandue dans plus de 30 pays, et est utilisé par les particuliers et les exploitations commerciales. * Histoire : Le chercheur coréen Han Kyu Cho a développé ces pratiques il y a plus de 40 ans, et à partir de 2014 a formé plus de 18.000 personnes à l'Institut Janong Farming naturel. Hoon Parc a KNF à Hawaï en provenance de Corée du Sud, où en tant que missionnaire, il a "labélisé" KNF des porcheries commerciales avec pratiquement aucune odeur. Recherche historique annexe : CHO Han Kyu , ou Dr CHO , introduit plus de rigueur dans l'agriculture naturelle, construit un système définissant des protocoles pour préparer et utiliser les différentes concoctions et la gestion du bétail. Il est né en 1935 dans une maison de ferme à Suwon qui est à 30 km au sud de Séoul avec 5 ha des terres cultivées. Après la fin des études (primaires) , il a travaillé à la ferme avec ses frères et sœurs et a eu de nombreuses expériences en utilisant des apports naturels. En 1960, il est allé au Japon pour étudier l'agriculture et il a rencontré trois enseignants au Japon: - Le premier gourou, Yamagishi Mizo: Il ne fut pas un théoricien; il était un agriculteur plein d'amour et de respect pour la vie. Il a mis les droits fondamentaux des poulets avant la productivité. Pour lui, l'esprit et l'esprit étaient plus important que la technologie et de gestion . Son enseignement a beaucoup d'implication sur la science moderne qui traite "la vie" seulement comme "matériau" et "à la machine" . - Le second gourou, Shibada Genshi: Dr Cho a visité la maison de M. Shibada en Octobre 1965. Il possédait une ferme ordinaire . Au centre du terrain il y avait une petite cabane où se trouvaient beaucoup de barils de cèdre japonais plein d'enzymes. Un des barils contenait des fèves vieilles de 10 ans. "Je ne pouvais croire mes yeux quand j'ai vu ces fèves germées. Mme Shibada m'a dit que parmi les arbres, le cèdre est le plus fort et parmi les fruits, la clématite est la plus forte. Grâce à Genshi Shibada, j'ai ouvert mes yeux sur le monde remarquable des enzymes et des micro-organismes ", écrit le Dr Cho. - Le troisième gourou, le troisième professeur était Oinoue Yasushi . "La logique simple sur modèle physiologique et comportemental des plantes m'a donné la sagesse pour voir les plantes avec une nouvelle perspective, et sa théorie du" Cycle Nutritive "m'a permis de parler avec les plantes», explique le Dr Cho. Nous comprenons mieux maintenant trois des principes fondamentaux de l'agriculture naturelle du Dr Cho: -Respect de la vie -Utilisation des micro-organismes -Théorie du cycle Nutritive Dr Cho a formé plus de 18.000 personnes à l'Institut Janong Farming naturel. Il était le conférencier sur NATURE ÉLEVAGE dans de nombreux pays tels que la Corée, le Japon, la Malaisie, la Thaïlande, le Vietnam, les Philippines, la Mongolie, la Tanzanie, le Congo, la Chine, etc. Il est maintenant âgé de 79 ans et il a reçu le prix présidentiel à trois reprises. En pleine forme! Retour Sommaire * Les principes : L'idée fondamentale du KNF est de renforcer les fonctions biologiques de tous les aspects de la croissance des plantes pour augmenter la productivité et la nutrition. Ainsi , la "biologie" réduit ou élimine la nécessité d'interventions chimiques, que ce soit pour protéger de la prédation ou de la concurrence avec d'autres plantes. Par exemple, le métabolisme des IMO produit des protéines complètes, alors que les insectes préfèrent des protéines incomplètes. KNF évite l'utilisation des déchets comme le fumier, ce qui réduit le risque de transfert d'agents pathogènes à partir des déchets de nouveau dans la chaîne de production alimentaire, bien que dans des sols très pauvres en azote , ajouter du fumier peut augmenter le rendement. Utiliser les nutriments contenus dans les semences Utilisez les micro-organismes autochtones (IMO) Maximiser le "potentiel inné " avec moins "d'intrants" Évitez les engrais commerciaux Éviter le labourage Aucune utilisation de déchets d'élevage * Les micro-organismes efficaces : EM [ EM ] KNF utilise des micro-organismes aérobies. La " technologie EM " , ainsi nommée "micro-organismes efficaces" utilisant principalement les organismes anaérobies . * micro-organismes indigènes bénéfiques : IMO [ IMO/BIM ] Le KNF utilise les IMO pour exploiter le plein potentiel de l'écosystème dans lequel les cultures sont cultivées. Les avantages potentiels comprennent les taux de matière organique du sol en décomposition, augmente la disponibilité des nutriments, le rendement des plantes sont améliorés, les micro-organismes pathogènes réduits et une augmentation des défenses des plantes . Les micro-organismes bénéfiques peuvent supprimer de manière significative l'activité d'agents pathogènes fongiques dans les cultures de cultivars Rhododendron modérément sensibles, mais les cultivars très sensibles peuvent en être d'autant lésés. Les IMO peuvent réduire les pertes de rendement initiaux lors de la transition de l'agriculture "conventionnelle" vers l'agriculture biologique, en accélérant la récupération des sols. Les sols épuisés par l'utilisation d'insecticides, fongicides et herbicides peuvent avoir réduit les microorganismes du sol. Une rhizosphère saine contient environ 7 millions de micro-organismes par hectare. Son rhizome contient diverses espèces et une concentration relativement faible de micro-organismes qui endommagent la vie des végétaux et d'une quantité relativement importante des sécrétions de plantes. Les "moisissures" en constituent 70-75%, les bactéries 20-25% et les petits animaux le reste. Les micro-organismes contiennent environ 70 kg de carbone et 11 kg d'azote, similaire à la quantité d'azote généralement appliqué sous forme d'engrais . * Le cycle des éléments nutritifs dans le sol : Les nutriments sont absorbés et déposés dans un cycle naturel le moins perturbé par l'intervention humaine. Quand les plantes sont en désintégration, le phosphore et l'azote "détritique" sont "rétribués" au sol. Les champignons du sol et les bactéries absorbent ces nutriments. Les champignons et les bactéries sont consommés par les nématodes qui ont une alimentation fongique et bactérienne . Ces nématodes sont à leur tour consommés par les nématodes prédateurs omnivores. A chaque étape, un peu d'azote inorganique et de phosphore sont retournés au sol et est absorbé par la plante. * LesBactéries [ Bactéries Bénéfiques ]: Il existe quatre types de bactéries communes dans le KNF , comprenant : des lactobacilles, des bactéries pourpres, Bacillus subtilis et des levures. * Les Mycorhizes [ Champignons Bénéfiques ]: Les mycorhizes sont des «racines champignon», une association mutualiste entre un champignon (Myco) tels que Aspergillus oryzae , et les racines des plantes (rhiza). Ceci permet d'obtenir une "interface" entre les plantes et le sol. Les champignons se développent dans les racines des cultures et à l'extérieur dans le sol, ce qui augmente le système racinaire plusieurs milliers de fois. Les champignons utilisent leurs enzymes pour convertir les nutriments du sol sous une forme que les cultures peuvent utiliser , en transformant les glucides des végétaux en amendements , et en séquestrant le carbone Des Kilomètres de mycorhizes peuvent être trouvés dans une seule once de sol. L' inoculation de mycorhizes dans le sol augmente l'accumulation de carbone dans le sol en déposant la glomaline, qui augmente la structure du sol en se liant à la matière organique des particules minérales. La glomaline donne au sol son ameublissement (texture), la flottabilité et la capacité d'absorption d'eau. Le biochar (charbon de bois) abrite des mycorhizes dans une myriade de petits trous. D'autres impacts des mycorhizes inclus une meilleure absorption de l'eau, les besoins en eau réduits (résistance à la sécheresse accrue), la résistance aux pathogènes accrue et dans l'ensemble une vigueur accrue de la plante. * Les Nématodes : Les nématodes , tel que le nématode réniforme " Rotylenchulus reniformis " , sont souvent considérés comme nuisibles à l'agriculture et sont une cible fréquente de pesticides. Toutefois, KNF affirme que 99% des nématodes sont bénéfiques et même consomment les nématodes parasites. Herbivores, fongivores, bactérivores et nématodes omnivores sont des "acteurs" importants dans le cycle des nutriments. Les diverses pratiques de "travail du sol " et d'autres" gestion des sols" affectent la variété et les populations de nématodes. Conserver le sol sans labour est bénéfique aux bactérivores et fongivores, mais l'indice de structure (SI) ne diffère pas entre les cultures de couverture et les champs en jachère. Une expérience simple, sans labour et "labour lège" a échouée à montrer une augmentation de la structure du réseau alimentaire du sol au bout de deux ans, mais l'a fait après six ans. Dans la serre, les engrais verts ont permis d' augmenter les populations omnivores et prédateurs. Un "labour léger" de crotalaria juncéa suivie par le paillage en surface du sol périodiquement avec des résidus de crotalaria juncéa améliore l'indice de structure (SI) au bout de 2 cycles de culture. * Les étapes du développement des plantes : KNF pose trois principales étapes de la croissance des plantes. Chaque étape nécessite un équilibre différent de nutriments. 1-La croissance végétative : Dans la phase de croissance, la plante étend ses racines, branches et feuillage. Le nutriment clé dans ce stade est l' l'azote. KNF préfère l'utilisation d'une préparation d'acides aminés de poisson pour cette phase . 2-Floraison / reproduction : Après que la plante ait atteint une taille suffisante, elle "détourne" son énergie dans la fabrication des fleurs pour attirer les pollinisateurs. Les nutriments clés dans cette étape sont le calcium et le phosphore. KNF préfère l'utilisation d'une préparation de jus de plante fermenté et d'autres amendements pour cette phase. 3-Fructification : Une fois la floraison terminée, la plante porte son attention à apporter ses fruits à pleine maturité. Le calcium améliore la taille et la douceur de la plante et son fruit. KNF préfère l'utilisation d'une préparation de coquilles d'oeuf pulvérisé avec du vinaigre de riz brun ( BRV ) , pour cette phase . Retour Sommaire *** Amendements : KNF utilise une variété d'amendements , soit pour améliorer directement la croissance des plantes ou pour améliorer la prolifération des IMO. Remarque: toutes les eaux dans un récipient ouvert pendant plusieurs jours vont permettre au chlore et a d'autres substances volatiles de s'échapper. Les amendements sont dilués 500-1000:1 . ** Les "Fermentations" : KNF fermente une variété de matériaux destinés à être utilisés dans des contextes différents. Les produits fermentés sont produits dans des récipients en verre ou en céramique (pas de métal ou de plastique) remplis à 2 / 3-3 / 4 de leur capacité et recouverts de papier ou de tissu poreux. Ils emploient le sucre brun ou jaggery (BS / J) comme agent de fermentation. KNF conseil de ne pas utiliser la mélasse, qui contient trop de "teneur en humidité". La fermentation a lieu dans un endroit frais et sombre et les résultats doivent être réfrigérés ou conservés dans un endroit frais. La température idéale pour la fermentation est 23-25 ° C (73-77 ° F). * Jus de fruits fermentés [Fermented Fruit Juice : FFJ] : [FJ/FPJ-flo] Les jus de fruits fermentés (FFJ) utilisent des jus de fruits cultivés localement avec une teneur relativement élevée en sucre, comme la banane, la papaye, la mangue, raisin, melon ou de pomme. Les FFJ à partir de raisins et / ou d'agrumes ne doivent être utilisés respectivement que sur les cultures de raisins ou d'agrumes. FFJ : fruits coupés en dés ou fruits en purée diluée 0,65: 1 avec de l'eau et 1: 1. BS / J, fermentée pendant 4-8 jours avec agitation périodique * Jus de plante fermentée [Fermented Plant Juice : FPJ] : [FJ/FPJ-cro] Les jus de plante fermentée (FPJ) fournissent "les matières" que les plantes ont réussies a produire pour une "ré-incorporation" dans d'autres plantes. FPJ : on utilise une seule espèce de mauvaise herbe qui fleurit dans / autour des champs qui sont en cours de culture ou les plantes pour y être cultivées, récoltées le matin après une journée sèche. Pourpier et Consoude ont prouvés être des choix efficaces. Des couches de plantes coupées en couches alternées de 2,5cm avec du BS / J (sucre brun / jaggery ) . Une pression doit être effectuée après chaque couche de façon appropriée pour minimiser la quantité d'air. Après 7-10 jours, le mélange est entièrement liquéfiée, tout ce qui reste de "solide" doit être retiré du mélange . Les FPJ ne sont pas utiles en présence de fortes précipitations et / ou des conditions d'azote élevées. * Acides aminés de poisson : [Fish Amino Acid : FAA] [Engrais Poisson] Les acides aminés de poisson (FAA) fournissent de l'azote pour améliorer la croissance précoce. Têtes de poisson, les viscères, les os, etc. (de préférence le thon ou d'autres poissons "dos bleu"), écrasés , la chaire et les os séparés sont fermentés avec une quantité égale de BS / J (sucre brun/jagger ), éventuellement additionnés de papaye verte en tranches. Deux à trois cuillères à café de IMO3 peuvent dissoudre toute la graisse qui se développe sur la surface. La couche supérieure est un mélange de BS / J, IMO4, OHN, minéral A et la paille de riz. La fermentation prend généralement 7-10 jours. *Acide aminé de Kohol : Les "Kohol acides aminés" (KAA) sont fabriqués à partir du Kohol ou "golden apple snail ( un escargot aquatique ravageur ! ). Pomacea canaliculata est un ravageur introduit dans les Philippines, qui prolifère dans les rizières et consomme les jeunes plants de riz. gestion de l'eau et la transplantation des plants de riz peuvent atténuer les effets. En raison de haute sa teneur en protéines (12%), Le Kohol peut être utilisé pour fabriquer une modification des cultures dénommé Kohol Amino Acid (KAA), comme une alternative à la FAA dans les régions intérieures qui n'ont pas accès au matériel de poissons abordables. Le Kohol doit être retiré de la rizière de toute façon. Les Kohol sont fermentés de la manière habituelle par dilution avec BS / J et de l'eau et en ajoutant IMO3, après l'ébullition pour tuer les animaux et les séparer de leurs coquilles. Fermentation prend 7-10 jours, après quoi les solides restants sont éliminés. Pendant le stockage, on rajoute du BS / J pour nourrir les IMO * Maltose : Le KNF maltose est fabriqué à partir d'orge germé (malt). Les pousses sont ensuite broyées et à plusieurs reprises trempées puis séparées de l'eau. Le malt remonte alors à la surface et est séparé de l'eau et fermenté . * Nutriments à base de plantes orientales [Oriental Herbal Nutriments - OHN] Les OHN ( nutriments à base de "plantes" orientales ) sont fermentés à base de : - gigas angelica séchées ( Angélique Rouge ) - écorce de cannelle - racine de réglisse ( Glycyrrhiza glabra ) - ail - gingembre. -Préparation et stockage : Tandis que chaque "plante" est fermenté séparément, les résultats sont combinés pour l'utilisation en une "matière", à raison de 2 parties pour 1 partie angelica de chacun des quatre autres . La " matière" peut être fermentée jusqu'à 5 fois, en supprimant les 2/3 du liquide après chaque cycle. Pour l'ail et le gingembre : Le gingembre et l'ail doivent être écrasés pour faciliter la fermentation.Une plante est mélangée avec du vin de riz à parts égales et fermentée pendant 1-2 jours. Du BS / J (sucre brun/jagger) égale à la quantité de "plante" est ajouté et le mélange fermente pendant 5-7 jours. Du Soju, de la vodka ou un autre alcool distillé (30 ~ 35%) égal à la moitié du mélange est ajouté , et le mélange est fermenté pendant 14 jours . * Le compost mixé fermenté : [ Fermented Mixed Compost - FMC] Le compost mixé fermenté est le résultat de l'application de techniques KNF pour transformer des matériaux de compost familiers en "matière riche en nutriments" et facilement disponibles. Dès la fin de l'automne, l'activité bactérienne se calme et les microbes qui aident à la fermentation prospèrent , produisant du sucre et donc devenant le meilleur environnement pour la réalisation de FMC. Un endroit ombragé , à l'abri , avec un bon drainage sur un sol de terre , fournit le meilleur environnement. La taille minimum de "tas" est de 500 kg, pour optimiser la fermentation. Le FMC comprend au moins un élément de chaque dans le jardin (feuilles mortes ou fruits), "restes" de récolte du riz (son de riz, paille), "restes / résidus" de tourteaux(restes de fabrication d'huile , ou restes de gâteau de haricot ) et ce qui vient de l'océan (algues, déchets de poisson). La majeure partie de la matière est riche en protéines matière animale avec des matières végétales ajoutées. Pendant la fermentation, un retournement périodique est utilisé pour maintenir les températures en dessous de 50 ° C , l'excès de chaleur ou de l'humidité peuvent produire une odeur désagréable , signalant que le lot est ruiné. Le compost humide est mélangé a du IMO4 avec des résidus de fabrication d'huile ( tourteaux ), des déchets de poisson, de la farine d'os et de reste de gâteau de haricot et de l'eau pour atteindre le niveau d'humidité de 60% (assez humide pour que "la matière" conserve sa forme lorsqu'il est serré à la main). Le mélange produit des hormones telles que : - l'auxine (à partir de levures et de champignons filamenteux) - gibbérellines de champignon rouge - cytokines des germes et de la levure. Le compost sec est fait à partir des mêmes ingrédients, sauf l'eau et on utilisera de l'engrais organique commercial pendant 7-14 jours. * Le son de riz / colza : Une autre approche suggère un mélange humidifié de son de riz et de feuilles d'arbres avec un mélange 30: 4; 2: 1: 1 mélange de résidus d'huile de colza ; reste de poisson /arrêtes ; coquille de crabe ; mélange de résidus de gâteau de haricot , modifié avec les "bases" KNF et humidifier pour atteindre 50-60% d'humidité. Le mélange est recouvert de paille de riz pulvérisé avec WSP (water soluble calcium ) ou biochar. * Lactobacilles [ Lactic Acid Bacteria : LAB ] [LAB] Les lactobacilles (LAB) sont anaérobies. En l'absence d'oxygène, ils métabolisent le sucre en acide lactique. Les LAB améliorent la ventilation du sol, favorisant la croissance rapide des arbres fruitiers et des légumes à feuilles. Les LAB fermentés : "eau de lavage de riz" : l'eau qui a été utilisée pour laver le riz, produisant une odeur aigre lorsqu'il est complet, puis dilué et fermentée à nouveau avec 10 : 1 de lait cru (de préférence) ou de lait pasteurisé . et fermentées une troisième fois après le retrait des déchets des étages supérieur et inférieur , puis dilution avec BS / J 1: 1. La combinaison de LAB avec FPJ augmente l'efficacité. Retour Sommaire ** Les Minéraux : KNF fournit des techniques pour convertir des minéraux essentiels comme le calcium, le phosphore et le potassium sous une forme appropriée pour l'absorption par les plantes en les rendant solubles dans l'eau. De nombreuses sources minérales inorganiques ne peuvent pas être traitées par les plantes. Les solutions résultantes peuvent contenir des allergènes. * Calcium soluble dans l'eau [ Water-Soluble Calcium : WSC ] Le Calcium (Ca) est une substance commune. Cependant, la majorité existe sous la forme de carbonate de calcium (CaCO3), qui ne peut pas être directement absorbé par les plantes. Les coquilles d’œufs, de palourdes ou autres peuvent être transformées en une excellente source bio-disponible, de calcium soluble dans l'eau (WSCA). Un niveau de Calcium adéquate empêche la sur-croissance , "renforce" les fruits, prolonge la variabilité, favorise l'absorption de l'acide phosphorique, aide les cultures à accumuler et utiliser des éléments nutritifs, il est le composant majeur dans la formation des membranes cellulaires, permet la division cellulaire lisse et élimine les substances nocives en se liant avec des acides organiques. Les signes de carence en Ca comprennent les racines sous-développés, les feuilles décolorées et sèches, les gousses de haricot vides, une mauvaise maturation, chair molle, parfum insuffisant. Les légumes à feuilles peuvent contracter le Rhizoctonia, tandis que les légumes-racines deviennent spongieux / creux, manquent de sucre et le parfum et le manque de durabilité dans le stockage. Le riz et l'orge peuvent afficher un amidon bas , un manque d'éclat et de parfum et une faible résistance. Le WSCA est produit par l'écrasement et la torréfaction des coquilles d’œufs nettoyés et en les trempant dans du BRV ( Vinaigre de Riz Brun ) jusqu'à ce qu'aucune bulle soient présentes. Les bulles indiquent que le vinaigre réagit avec la matière organique pour produire du CO2 . * Le phosphate de calcium soluble dans l'eau : Le phosphate de calcium est soluble dans les acides, mais insoluble dans l'eau. Les Os et les restes de la fabrication de FAA (acide aminés de poisson ) peuvent être transformées en une source de calcium, de phosphate et d'autres minéraux bio-accessibles en les faisant bouillir pour créer un bouillon d'os traditionnel. Le bouillon (comestible) est séparé du résidu d'os et les os sont brûlés au charbon de bois à feu doux. Les os brûlés sont ensuite dilués avec 10x BRV et trempés jusqu'à l'arrêt de bullage (7-10 jours). * l'acide phosphorique soluble dans l'eau : L'acide phosphorique constitue une partie du noyau cellulaire et du système reproducteur. L'acide phosphorique est impliqué dans la photo-phosphorylation et dans le transport d'électrons dans la photosynthèse, l'anabolisme et la synthèse des protéines. La carence empêche la division cellulaire et la reproduction. Les symptômes apparaissent d'abord sur le pétiole et les veines des feuilles les plus âgées. Les nouvelles feuilles se développent lentement et sont de couleur foncée. La floraison est réduite KNF acide phosphorique soluble dans l'eau (WSPA), est faite en brûlant des tiges de sésame , riches en acide phosphoric , avec du charbon de bois. Le charbon de bois est trempé dans l'eau gazeuse (cf "aërated water") pour dissoudre l'acide. * Potassium soluble dans l'eau Bien que les sols qui ont été traités à la chaux peuvent avoir du potassium substantielle (K), il est surement sous une forme insoluble . Une carence en potassium peut également se produire dans un sol sablonneux qui a moins d'humus. K ne fait pas partie de la structure de la plante, mais agit pour réguler les bilans hydriques, des éléments nutritifs et les échanges de sucre et contrôle l'amidon et la synthèse des protéines et fixation de l'azote de légumineuses. Avant la fructification, sa fonction principale est de cultiver des tissus du mérisme. Le K favorise la synthèse du dioxyde de carbone fixant les enzymes, diminue la résistance à la diffusion du CO2 dans la feuille et active divers systèmes réactionnels enzymatiques. Le potassium est très mobile dans les plantes. La teneur en potassium des feuilles diminue rapidement au cours de la fructification, parce que le fruit exige du K substantiel . Les symptômes de carence K comprennent la baisse des taux de croissance, des fruits plus petits et la taille des semences, des systèmes de racines réduits, les maladies et la sensibilité au gel et de l'humidité inférieure et l'absorption et le contenu d'azote . La chlorose commence à partir de vieilles feuilles après K se déplace vers d'autres parties de la plante. Leurs bords deviennent brun jaunâtre et apparaît comme une tache au milieu des feuilles dans certaines plantes. Le potassium soluble dans l'eau (WSK) est fabriqué à partir de morceaux de tiges de tabac trempées dans l'eau pendant 7 jours et en diluant le résultat 30:. 1 avec de l'eau . * L'eau de mer : L'eau de mer "de surface" , de basse salinité et / ou l'eau saumâtre transporte des microbes bénéfiques. Faire fermenter cette eau (dilué 30: 1 avec de l'eau fraîche et à nouveau 200: 1 avec de l'eau de riz lavé)., OHN et du FPJ dilué de son moût , "à découvert" pendant quelques jours pour augmenter les populations microbiennes . * bio-char : Le Bio-char est un charbon actif poreux qui a été conçu pour produire une surface spécifique élevée par unité de volume et de petites quantités de résines résiduelles. Le biochar sert de catalyseur qui améliore l'absorption de la plante des nutriments et de l'eau. Sa surface et sa porosité lui permettent d'adsorber ou de conserver les éléments nutritifs et l'eau , et de fournir un habitat de micro-organisme. * eau minérale bactérienne [ Bacterial Minéral Water - BMW ] Les bactéries de l'eau minérale (BMW) : faire mariner/macérer , du granit, calcaire, basalte, elvan (Quartz-porphyry) et d'autres roches basaltiques avec des IMO4 pour filtrer les minéraux des roches, remélanger le résultat avec des IMO4 frais pour augmenter les concentrations de minéraux. Le silicium peut être séparé de la "vie microbienne " du basalte sur les roches basaltiques avec de l'eau oxygénée. L' O2 réagit avec le Si dans la roche pour former SiO2 (verre). La roche devient une terre rougeâtre. Les quantités importantes de fer réduit, Fe (II), et le manganèse, Mn (II), présent dans les roches basaltiques fournissent des sources d'énergie potentielles pour les bactéries. l'eau minérale bactérienne ( BMW ) contient des minéraux abondants , des oligo-éléments. Elle favorise la croissance des plantes, améliore l'aptitude au stockage et désodorise le fumier. Retour Sommaire ** Le Sol : Dans le sol KNF , le sol existant est modifié par un mélange de micro-organismes cultivés, de biochar et des milieux de culture. Les Micro-organismes accélèrent la conversion des composés organiques et d'autres éléments nutritifs des plantes et des animaux morts en une forme facilement absorbable. Les "restes " peuvent inclure des antibiotiques, des enzymes et des acides lactiques qui peuvent supprimer les maladies et promouvoir les conditions du sol en bonne santé. L'approche de base se déroule en quatre étapes, dont chacune produit un amendement utilisable. Le processus prend 3 à 4 semaines. * le recrutement de microorganisme (IMO1) : Une boîte en bois ou en carton recouvert de tissu contenant du riz cuit à la vapeur assez sec et quelques feuilles de bambou dans un endroit ombragé protégé de la pluie . En 4-5 jours attire et nourrit les micro-organismes locaux. Les micro-organismes à partir d'une altitude légèrement supérieure à celle des zones cibles ont tendance à être plus robustes. Un recrutement réussi est indiqué par la présence d'un duvet blanc. Les couleurs de premier plan noir, vert ou d'autres indiquent des "souches indésirables", nécessitant un redémarrage. Mélanger les "recrutements" de différents endroits, diverses expositions au soleil et à divers moments , augmente la diversité. D'autres façons de recueillir les IMO se fait en remplissant le noyau creux d'un tronc de bambou fraîchement coupé avec du riz ou de placer la boîte de collecte dans une rizière après la récolte. * BS / J nourriture (IMO2) : Diluer le riz "habité" avec une quantité égale de BS / J ou jaggery fournit l'alimentation pour la croissance des micro-organismes. Après que les micro-organismes aient consommés le sucre (7 jours) le résultat peut être utilisé immédiatement ou stocké. * Mill run de blé (IMO3) : Un mélange de 40 ml (1,4 imp fl oz, 1,4 US fl oz) de IMO2 avec 16 ml de BRV, 16ml de FPJ et 40 ml de OHN avec 30 livres de "remoulage de blé " ou (son de riz humidifié avec 20 litres (5,3 US gal) d'eau fournit un support pour plus la culture des IMO. Le résultat peut être étendue avec 4 litres (1.1 US gal) de biochar. le biochar très poreux offre un habitat de qualité supérieure pour les IMO florissant et conserve le carbone dans le sol. IMO3 est fermenté dans des sillons de 30 cm de haut , ombragés pendant 7 jours, à l'abri de la pluie et recouverts de nattes de paille ou des sacs de jute, tournant au besoin pour veiller à ce que sa température interne reste environ de 43 ° C. Le le niveau d'humidité du mélange résultant devrait être d'environ 40%. Les diluants alternatifs sont le son de riz ou la farine de riz . * Sol (IMO4) : Diluer IMO3 avec une quantité égale de terre ….. composée de moitié de terre à "inoculer" et moitié de terre d'un terrain riche en IMO , cela permet aux micro-organismes d' atteindre une plus grande surface. * mélange alternatif (IMO-A) Une autre source recommande un mélange de remplacement comme suit, pour chaque hectare: mélange final Ingrédient - Quantité IMO - 2 1,250 ml FPJ 1.250 ml OHN 1.250 ml BRV 1.250 ml LAB 750 ml WinSCP 750 ml FAA 750 ml Biochar 125 kg Sol 1250 kg Salt Water 7,5 l Eau 500 l fumier 2500 kg Version 2: Le fils de Cho a affiné l'approche pour favoriser une réduction des coûts. Elle a porté moins sur le recrutement progressivement et la culture de micro-organismes et plus sur la rapidité de production de matière pour l'alimentation foliaire. Retour Sommaire ** Applications : * l'enrichissement des sols : IMO3 ou IMO4 peuvent être distribués en couche mince sur un champ, recouvert d'une couche de paillis pour conserver l'humidité et de fournir un environnement sombre pour la croissance des IMO. IMO-A doit être appliquée 7 jours avant la plantation, 2-3 heures avant le coucher du soleil et quelques heures après le mélange. Pour les champs improductifs, appliquer 14 jours avant la plantation. LAB (dilué 5-10000: 1) solubilise le phosphate dans un sol ou le phosphate est accumulé et encourage la décomposition du phosphate . Du Sel Séché au soleil peut être appliqué sur le sol à 5 kg pour 10 acres. * Engrais : FMC appliqué 2-3 heures avant le coucher du soleil un jour nuageux et couvert de terre / paillis (ou légèrement labouré avec une houe rotative de 1 à 2 pouces qui ajoute des éléments nutritifs et des micro-organismes dans le sol appauvri ). Alternativement, le FMC peut produire un engrais liquide en le plaçant dans un sac en tissu et en l'immergeant dans de l'eau avec d'autres "bases" KNF. * L'alimentation foliaire : D'autres "bases" sont appliquées directement par voie foliaire sur les cultures à différents stades de développement des cultures. Les pulvérisations foliaires réduisent la quantité de nutriments nécessaires, car ils sont livrés directement à la plante. Les jeunes plants à racines plus petites peuvent encore être efficacement nourris pendant la phase de reproduction lorsque l'activité des racines diminue. L'absorption des nutriments foliaires au cours de la phase de reproduction est augmentée en raison d'une diminution de l'activité de la racine, et la possibilité de modifier les apports d'éléments nutritifs en conséquence. Des nutriments tels que le phosphore, le potassium et oligo-éléments se lient au complexe du sol facilement, ce qui les rend indisponible pour les cultures. Des nutriments plus solubles tels que l'azote sont lessivés facilement à partir du sol et finissent par polluer les eaux souterraines ou les cours d'eau. * Semences / germination : KNF prépare des graines pour les semis en les trempant dans un mélange de 2 parties FPJ, 2 parties BRV, 1 partie OHN pour 1000 parties d'eau. Faire tremper les graines à germination rapide comme le navet, le chou et le haricot pendant 2 heures. Faire tremper les graines à germination moyenne comme le concombre, le melon, le lotus et la courge pendant 4 heures. Faire tremper les graines à germination lente telles que le riz, l'orge et la tomate pendant 7 heures. Faire tremper les graines d'autres telles que la pomme de terre, le gingembre, l'ail et le taro pour 1/2 - 1 heure. Les plantules développées peuvent être traitées avec 1 ml de la FAA a ajouté à ce mélange. Les semis sur-développés peuvent être traitées avec 1 ml de WSCA ajoutés au mélange. * La croissance végétative : Dans un premier temps, FPJ (dilué 1000: 1). De l'armoise (Artemisia vulgaris) et des pousses de bambou aident les cultures à devenir plus résistantes au froid et apportent une croissance rapide et forte . La Maranta Arundinacéa ( ou Kuzu ) et les plantes de marais avec une tige ferme , fournissent de l'azote (dilué 800 1000: 1). Riche en azote le FAA peut soutenir la croissance végétative des plantes. Pour les légumes-feuilles, il est possible de continuer d'utiliser le FAA pour augmenter le rendement et améliorer le goût et le parfum. Les acides aminés de Maquereau aide a contrôler les acariens et l'Aleurode des serres (Trialeurodes vaporariorum). Le WSCA pulvérisé sur les feuilles favorise la croissance. Les LAB contribuent à augmenter la taille des fruits et des feuilles, mais la quantité de LAB utilisé doit être réduite à des stades de croissance avancés . * La Floraison : Utilisez un FFJ de raisin, de la papaye, du mûrier ou de la framboise sur les cultures de fruits fournit de l'acide phosphorique. Vous pouvez également appliquer du WSPA (dilué 200: 7) ou un mélange de WSPA et WSCA. WSCA aide la plante à accumuler des éléments nutritifs dans les bourgeons de fleurs, l'amélioration des rendements futurs et la qualité des fruits. Utiliser l'eau de mer pour le traitement des semis des oignons, gros poireaux et l'ail. * La Fructification : WSCA et FFJ de pomme, banane, mangue, papaye, pêche, raisin et améliorent la saveur et la fermeté des fruits. L'eau de mer fermentée augmente la teneur en sucre des fruits et améliore la maturation. L'eau de mer fermentée protège et lutte contre l'anthracnose. * Élevage Les sols cultivés peuvent être utilisés dans une porcherie ou poulailler. Il convertit les excréments dans le sol et permet ainsi à la porcherie de fonctionner sans les émissions nocives qui frappent la production porcine depuis que l'agriculture a commencé. Avec aucun effluent, la porcherie n'attire pas les mouches et ne nécessite pas de nettoyage périodique. Aucune ventilation spéciale est utilisée. Les plumes sont posés avec la sciure et les copeaux de bois avec des IMO pour "contrôler" le fumier. Les cochons sont nourris avec les déchets agricoles . Les LAB mélangé avec FPJ et WSCA peut éventuellement être utilisée comme eau potable pour le bétail, pour aider à la digestion. L'eau de mer fermentée mélangée avec BRV et WSC et donné en nourriture aux poulets peut être utilisé pour prévenir la perte de plumes chez les poulets pendant l'été. * Compostage Les LAB peuvent réduire les dommages du compost en neutralisant le gaz ammoniac produit par "un compost frais." * La lutte antiparasitaire FPJ et / ou FFJ dilués avec du son de riz et de l'eau peuvent préférentiellement attirer les ravageurs loin de cultures. Les pucerons peuvent être contrôlés avec 0.7 litres d'eau de savon mélangé avec 20 litres d'eau. Vous pouvez également utiliser HPW. Appliquer sur la plante en pulvérisation foliaire. Pour lutter contre les acariens, diluer l'eau savonneuse 20x avec de l'eau. Vous pouvez également utiliser HPW. * Attractifs pour insectes FPJ et / ou FFJ dilués avec du son de riz et de l'eau peuvent préférentiellement attirer les ravageurs loin de cultures. Les pucerons peuvent être contrôlés avec 0.7 litres d'eau de savon mélangé avec 20 litres d'eau. Vous pouvez également utiliser HPW. Appliquer sur la plante en pulvérisation foliaire. Pour lutter contre les acariens, diluer l'eau savonneuse 20x avec de l'eau. Vous pouvez également utiliser HPW. * Attractifs pour insectes KNF attractifs pour insectes sont des méthodes non-toxiques de la lutte antiparasitaire. Pendant la saison de ponte. Les dispositifs AIA et la FIA sont installés à la hauteur des fruits ou des feuilles dans et autour du terrain. Ils sont habituellement utilisés pendant le pic de la croissance de la reproduction des plantes fruitières et au cours de la croissance végétative des légumes à feuilles. - - Aromatique [Aromatique Insecte Attractant - AIA] Un attractif pour insectes est un mélange d'alcool et de vin de riz ou de brandy et FFJ ou FPJ (dilué 300: 1). Dans un récipient ouvert accroché lorsque les parasites pondent leurs œufs - - Insecte Fluorescent [ Fluorescent Insecte Attractant - FIA ] On utilise une taule de zinc coudée en "L" , accrochée de sorte que le côté le plus courts serve de toit et de l'autre côté tiens verticalement. Une lumière fluorescente est suspendu verticalement à partir du coin de la feuille pour attirer les ravageurs. Un bassin rempli d'eau contenant quelques gouttes d'essence / kérosène sous la lumière pour tuer les insectes . * L'eau de savon (SoWa) et de l'eau de piment (HPW) L'eau de savon (SoWa) et de l'eau de piment (HPW) sont utilisés pour contrôler les pucerons et les acariens. Lorsque l'eau de savon est appliquée en pulvérisation foliaire, la lumière du soleil évapore l'eau. L'évaporation, la perte de chaleur et la condensation tuent les parasites. SoWa est du savon de lessive haché , bouilli dans l'eau pour faire une soupe épaisse et ensuite diluée. HPW est composée de piments hachés, bouilli et dilué. bonnes cultures ! @+! bon grow ! Sujet original : ici Retour Sommaire
  16. Les SST et FSST ou Thés de Graines Germées (Fermenté) SST: Seeds Sprouted Tea FSST: Fermented Seeds Sprouted Tea (conservable) Le Thé de Graines Germées améliore la vigueur général des plantes. C’est un stimulateur de croissance, un stimulateur racinaire, il régule la distance inter-nodale, c’est un catalyseur,… un concentré d’Hormones et d’Enzymes. Il est très utile pour booster les plantes. Il existe plusieurs façon de faire un SST avec quelques recherches, vous trouverez facilement d’autres recettes et d’autres façons de les préparer. Recette FSST : Vous pouvez utiliser n’importe quelle graines a croissance rapide, vous pouvez même si vous le souhaitez faire un mélange de plusieurs variétés. Exemple: luzerne, orge, blé,… (graines pour oiseaux) Faites tremper les graines dans de l’eau non-chlorée 24/48 heures. Égouttez et déposez les dans un contenant, elles ne doivent pas être séchées. Recouvrez les de papier absorbant humidifié pour les conserver a l’humidité. En quelques jours les graines devraient avoir germées. Vous pouvez les récolter une fois que le germe fait moins de 1cm. Les hormones sont disponible des l’apparition des germes. Des moisissures bénéfiques devraient faire leur apparition lors de la germination, cela veut dire que les micro-organismes contenus dans les différentes graines commencent a dégrader la matière. Avant de mixer les graines fraîchement germées, pesez les et ajoutez y de 1/3 a 1/2 de mélasse ou de sucre naturel. Une fois la mélasse et les graines germées mixées Filtrez pour enlever l'excédent de matière (non obligatoire) et ajoutez y un peu de Sérum de Lactobacille. Laissez fermenter de 3 a 6 semaines à l’abri de l’air et de la lumière . Utilisation: En arrosage ou en pulvérisation 1/2 a 1 c.c par litre d’eau non chlorée. Conservation: A l’abri de l’air et de la lumière. Recette SST La préparation est réalisée avec des graines de luzerne, même si l’orge est plus efficace on peut néanmoins utiliser à peu près n'importe quel type de graines. Prenez 56g de graines en éliminant tout corps étranger. Faites les tremper dans de l’eau non chlorée. Laissez reposer pendant 8 a 10 heures puis égouttez bien toute l’eau. pesez les graines, objectif obtenir 84g de graines germées. Laissez les graines reposer 8 a 10 heures dans un bout de papier absorbant ou de tissu brut (lin, chanvre, coton organique, etc..) humidifié. Replongez les dans une nouvelle eau non chlorée pendant 8 à 10 heures Égouttez et pesez, si vous n'avez pas atteint 84g répétez les phases de repos et de trempage, normalement il ne sera pas nécessaire de répéter ces opérations. Broyer les graines jusqu'à obtenir un liquide (blender, mixeur, extracteur, pilon, hachoir...) DanAjoutez un peu d’eau non chlorée . Le SST est prêt Utilisation: En arrosage et pulvérisation, diluez dans 20 litres d'eau non chlorée Conservation: Le SST ne peut se conserver, il doit être utilisé de suite contrairement au FSST Important: Pour rendre le Thé de Graines Germées plus efficace vous pouvez ajoutez en complément lors de vos arrosages avec de l’eau de coco, des Algues, des LAB, ou toutes autres préparation favorisant la vie microbienne. Toutes ces recettes peuvent être ajouté a vos engrais de Croissance & Floraison, en définitive a quasiment toutes vos préparations maison pour arroser et pulvériser les plantes. ++ Sujet original de @kyu ici .
  17. Les BIM ou IMO Le terme microorganismes efficaces (EM) a été inventé par le professeur Teruo Higa.Vous aussi vous pouvez mettre en culture vos propres micro-organismes. Les micro-organismes bénéfiques indigènes (BIM) ou les Micro-Organismes indigènes (IMO) Indigenous Microorganisms reproduisent le même processus que la solution EM. Les préparations microbienne fermenté sont utilisé dans de nombreuses applications dans la culture. Le but est de recueillir les microbes bénéfiques naturel présent dans nos écosystèmes et dans les sols, suivant la zone il existe différents types de microbes. Une forêt ancienne aura des microbes que les prairies n'auront pas et vice versa. Pour obtenir une plus grande diversité de microbes possible, vous devez les récupérer dans plusieurs habitats différents. Vous devez au moins avoir accès a des produits de la forêt, des prairies et de la zone frontalière se situant entres elles. Les microbes spécifiques aux plantes Si vous cultivez des légumes, trouvez une zone naturel où ils sont en plein essor. Si les plantes sont de type ornementales dans la plantation, recherchez une zone où celles ci sont de type sauvage. Les plantes ciblées sont les fixatrices d'azote, car elles ont des souches bactériennes comme le rhizobium, les légumineuses ainsi que d'autres genres de plantes comme l'aulne ou les Baies entrent aussi dans cette catégorie. Voici comment procéder pour recueillir des microbes pour faire des BIM/IMO: Cuire une source de glucides à utiliser comme base, le riz, l'orge, le blé, l'avoine,… En Asie le plus souvent du riz est utilisé. Dans une boîte en bois ou une boîte plastique perforé Remplissez le fond avec le riz, n'en n’ajoutez pas trop 2,5 cm max, sinon il n’aura pas le temps de coloniser tout le contenant. Vous ne devez pas l’écraser l’air doit circuler. L'objectif est de permettre aux microbes de coloniser la surface du riz. Inscrivez sur le côté de la boîte la date et l'emplacement de la future utilisation. Couvrez la boîte d’un tissu, il faut que la préparation respire. Pour le refermer utilisez un nylons tendues et sécurisez a l'aide d'une ficelle. Creusez un léger creux à l'endroit désiré, dans un sol sain avec une population saine de microbes indigènes susceptibles de prospérer. En forêt recherchez des zones où les feuilles ont construit de l’humus du terreau riche. Dans les prairies, recherchez des zones où l'herbe est la plus florissante. Placez la boîte dans le creux et recouvrez avec les débris et les feuilles se trouvant autours de vous. Après 5/10 jours (selon température), vous remarquerez sur votre terreau du blanc c’est la première colonie de microbes. Si vous les laissez plus longtemps les microbes passerons par différentes couleurs comme le jaune, le vert, le noir. La récolte se fait en principe au stade ou il sont blancs. Si les moisissures sont noir se n’est pas grave uniquement si les micro organismes bénéfique ont la possibilité de prendre le dessus. Dans la nature, quand il y a beaucoup de nutriments les microbes bénéfiques dominent. Quand il y a moins de nourriture, les microbes non-bénéfiques opportunistes ont tendance à dominer. Enlevez le contenant et transférez le riz dans un pot en plastique et mélanger avec de la mélasse. Mélange a 1:1. 1 kg de riz cuit pour 1kg de mélasse. Ecrasez le mélange avec des gants, pas trop pour éviter de détruire le mycélium Couvrez le mélange pendant 3-7 jours. Une fois liquide, ajoutez de l’eau 3:1. Couvrez le dessus hermétiquement. Laissez le mélange se diluer pendant 7 jours. Vous devriez vous retrouver avec un jus de boue. Filtrez le liquide dans un bocal en verre et laissez le respirer jusqu'à ce que la préparation arrête de faire des bulles. Après arrêt de la formation des bulles vous pouvez sceller le bocal. Votre inoculant microbien est prêt. Répétez les étapes ci-dessus pour chaque zone ou vous collecterez les microbes. Pour rendre les BIM/IMO plus efficace vous pouvez les combiner avec tous vos extraits microbiens. ou combinez cette préparation a 1: 1 avec du Lacto sérum. Comment utiliser les BIM/IMO: Cette préparation est un outils très puissant aux multiples applications, comme c’est un inoculant microbien il peut être utilisé dans toutes les cultures pour augmenter et établir une population de microbes sains. Ajouter 1/2 cuillère a soupe de BIM/IMO pour 4Litres d’eau. Appliquez en pulvérisation foliaire ou arrosage il améliore grandement la croissance et la santé des plantes en établissant une population saine de microbes dans le sol et a la surface des feuilles. Mélangez a un ratio de 1:1 avec de la terre et ajoutez une couche de votre préparation a la surface de votre substrat ou dans votre tas de compost. Avantages: C’est un travail précieux et le plus grand avantage de ce sérum et de construire un écosystème sain à partir du sol. Augmente l'activité microbienne Améliore le transport alimentaire racinaire Résistance aux maladies viral: combats pathogènes, occupe les espaces qui pourraient autrement passer à nocifs bactéries / moisissures. Aide au compostage: améliore massivement le compost. Améliore l'assimilation des engrais organiques: une autre caractéristique clé, ajoutez à votre solution nutritive les microbes décomposent les nutriments organiques dans des formes bio-disponibles assimilable directement. Améliore la production. ++ Sujet original de @kyu ici .
  18. Bonjour, Afin de centraliser au maximum les informations, merci de poster dans: Sexage : Mâle ou Femelle ? Cordialement, L'équipe CannaWeed
  19. Yop , Il y a Biotabs ..... EU , NL et FR .... (dans certains kit EU vous trouverez des prod FR ou NL ^^ ) Donc des compositions différentes non seulement pour les tabs mais aussi orgatrex et guerilla tabs ..... Surement une histoire de normes . (mais le conditionnement semble "jouer" aussi ^^ ) Pas vu 16-7-8 , 15-7-8 oui .... si vu oki en conditionnement x 100 3-1-2 ? https://biotabs.nl/fr/produit/organic-fertiliser-tablets/ 15-7-8 Les différences ne sont pas énormes en utilisation (sauf si ce 3-1-2 existe ^^ ) Donc no problem @Sativapo et petit rappel des règles du site : Pas nécessaire de cacher le nom @+! bon grow !
  20. Yop ! Une chose certaine , les LAB faut utiliser avec parcimonie . Une sur-utilisation devient vite contre-productive . Perso si j'avais à tester avec une macération d'orties , je testerai l'application sur les orties avant macération , ou tester pendant la macération .... mais ça serait avant tout une utilisation des LAB dans la "confection" , pas spécialement à l'application . Les mélanger à l'application .... j'en sait rien mais ça m'inspire moins , j'arrive pas à imaginer d’intérêt différent de deux applications différées . (les LAB sont naturellement présent sur les plantes , donc t'en as déjà dans ta macération d'orties théoriquement suivant le procédé ...mais pas seulement ...ajouter des LAB modifiera peut-être l’équilibre/l'éventail des MO déjà présents dans la macération) Il faut que les LAB "agissent" , l'utilisation foliaire et l'utilisation par ex dans un FPJ n'ont pas grand chose à voir dans ce que l'on en attend . Perso , j'évite d'utiliser intensément pendant la période de floraison pure ... voir pas du tout hormis ceux présent via FPJ ou autre ..... Mais tu peux faire des test et observer , ce que l'on connait sur les LAB vient de l’expérience . @+! bon grow !
  21. Yop , Moi j'arrive pas à trouver vraiment ce côté "hypothèses" , je le lis plutôt par une supposition de faire d'autres études pour pouvoir l'affirmer . résultats sur JAMA ( trad cc google trad ) : https://jamanetwork.com/journals/jamapsychiatry/article-abstract/2767219 De plus dans l'article : Perso pas vraiment de "désinformation" à mes yeux ....ou le titre ok ... il aurait du mettre "ne semble pas" @+! bon grow !
  22. Re , 24/24 ? ce sont des autos ?? je suis surpris tu parles de boutures ..... ... ?? Je pense que tu voulais dire 12/12 .... (si tu me dis "non auto" là poueeeeeeeeeeeeet ! joker ! ) Les plantes issues de bouture d'un PM , oui fleurissent souvent plus rapidement qu'a partir de graines , donc oui si à 12 semaines le PM à partir de graine si t'en étais content , +1 avec @Lolo45 , tu peux y aller . On dirait quand même , à l’œil , qu'elle peut "péter/exploser" en bud , ça semble feuillu ... mais peut-être qu'elle le fait sur les dernières semaines ..... ^^ @+! bon grow !
  23. Yop ! Nop un peu plus de précision s'il te plait , il faut le temps de tes plantes XXjours de 12/12 , pas celui du papier (on sait même pas la variet ^^) Aussi j'ai un doute , mais on dirait des photos des trichomes sur les feuilles , il faut regarder ceux des buds ... @+! bon grow !
  24. Yop Il ne doit pas y avoir d'espace entre le film et la préparation . Pour cela que l'on met un "poids" . Il faut que l'air/les gazs puisse(nt) s'échapper , pour cela plusieurs solutions : Choisir un contenant ou la préparation rentrera pratiquement* à ras bord dedans et mettre un bouchon avec un "barboteur" : *Pas grave si c'est pas "complètement plein" (il vaut mieux laisser une marge pour éviter les débordements même ) mais pas laisser trop d'air , la fermentation va créer rapidement assez de gaz pour combler cet espace . A confirmer mais suivant mes essais je dirai que lorsque le diamètre du contenant est égal à sa profondeur 1à2cm suffiront , par contre profondeur double du diamètre il faudra laisser 3-5 cm . Si le récipient est large et que la préparation ne le remplis pas , il faut mettre le film à l'intérieur étalé sur la préparation et en le remontant collé sur les parois intérieurs , avec un poids positionné vers le milieu incurvant donc le film ce qui fera remonter les gaz vers les côté et s'échapper par pression entre la parois intérieur du récipient et le film . Ou alors vieux truc de grand mère pas évident à faire mais redoutablement efficace : le sac d'eau : On remplis un sac d'eau et celui-ci donnera une pression suffisante pour éviter le contact de l'air et permettre l'évacuation des gazs . Bon j'ai essayé , il faut trouver la matière adéquate (sac plastique bof) et surtout bien le fermer sinon la cata ^^ Mais sinon quand c'est en place c'est top . Sinon pour le fait de mélanger , le but est d'extraire un maximum des légumes/fruits/plantes donc si des morceaux semblent encore contenir pulpe/chair , on peu "relancer" un coup la fermentation en mélangeant . Les LAB permettent une dégradation plus rapide . Donc pas de règles spécifique . Ne pas se fier aux peaux/graines/coques ....celle-ci seront plus longue à fermenter et dnc le mieux sera de + les écraser dès le départ , ou tout simplement , pas de perte , au compost . On peu aussi faire la fermentation en plusieurs fois , un peu comme une passe de hash en ice-o ^^ .... il suffira de filtrer et de relancer , ce qu'il faut éviter c'est que ça pourrisse/se putréfie . Aucun problème à enlever 1 fois par jours pour regarder , écarter avec un bâton un peu la surface pour jeter un coup d’œil au liquide .... au contraire .... ... on est tous dans des configurations différentes , environnement différents etc .....donc le meilleur moyen d'apprendre , c'est d'observer .....comme avec les plantes ^^ Po l'Occhio ! @+! bon grow !