Aléfa

CannaNewbie
  • Content Count

    35
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

32 Ptite graine

2 Followers

  • popo19
  • Stranglethorns

About Aléfa

  • Rank
    Jeune CannaWeedeur

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour @Demourok, C’est exactement le but de la démarche. Pour la rosin, grâce aux suggestions des membres du forum, c’est une étape que nous allons appliquer après. Heureusement que nous avons un expert rosin dans notre entourage, c’est une technique que je n’ai pas trop exploré. Bonne journée à vous. aléfa
  2. Bonsoir @Lamictal, Merci pour votre lien. Oui on connaît ce procédé, c’est pas pour nous. Nous sommes à sec. Pour la transformation en huile, ça nous est autorisé en France. Bon week-end aléfa
  3. Bonjour, Je sens que l’on va faire joujou avec la press du coup! bonne journée aléfa
  4. Bonjour @karmik et @Beuze Z Hache La filtration ne sera pas un problème, nous avons ce qu’il faut pour travailler. Quant à l’utilité d’une telle démarche, elle est purement expérimentale! Il est vrai que c’est un non-sens de faire de l’iceolator pour l’incorporer dans de l’huile par la suite. Cependant dans ma logique c’est pas totalement inutile. Lorsque l’on prépare l’huile, on doit decarbo, faire une cuisson, presser les résidus, filtrer. Si avec de l’iceolator, on peut se passer de l’étape de presse qui est pénible, je dis bingo. Comme je disais plus haut,
  5. Bonjour @karmik, On ne souhaite pas couper notre hash, mais l’intégrer dans de l’huile de chanvre pour en faire une préparation sublinguale. Nous ne savons pas ce que cela va donner, y’a qu’en testant et en analysant que l’on pourra savoir si le résultat est bon ou pas. Pour ce qui est de transformer le hash en rosin, pourquoi pas, nous avons accès à une presse green wolf, mais cela n’est pas la priorité. Ça nécessite du temps, temps qui nous manque en ce moment. Bonne journée, aléfa
  6. Bonsoir @karmik, Merci pour votre idée, elle est ingénieuse et simple à mettre en place. Concernant le taux de thc sur le résultat final, nous serons au-delà de ce que les autorités permettent en France. L’objectif étant surtout de gagner de la place, obtenir une matière première que l’on pourra valoriser sur de la transformation par la suite. Nous avons opté pour transformer notre production de têtes en huile sublingual. Grâce à une dilution, nous pouvons repasser sur des taux autorisés. Comme ça fonctionne avec les têtes, on en a déduit que avec l’ic
  7. Bonsoir @Felix_Da_Craft @Beuze Z Hache, Lorsque l’on va attaquer le bricolage et l’extraction, nous ferons quelques photos des étapes du montage ainsi que du résultat de l’extraction. Quant au système de compétition que vous nous avez montré Félix, cela est hors budget malheureusement ! bonne soirée à vous, aléfa
  8. Bonjour @Felix_Da_Craft, merci pour votre réponse. Nous avions envisagé le fond surélevé, mais n’avions pas pensé à la couche isolante. Pas bête comme idée. bonne fin d’après-midi, aléfa
  9. Bonjour, Cet hiver, nous souhaitons transformer plusieurs kg en iceolator. Nous envisageons différentes méthodes de brassage pour une telle quantité: - montage d’un axe d’un mélangeur/brasseur pour bière sur une cuve à eau de 500l. Le mélangeur peut tourner à une vitesse de 3tr/min au minimum. -utilisation d’une bétonnière de grande capacité Si vous avez d’autres idées ou connaissez d’autres méthodes adaptées pour le traitement de grosses quantités, nous sommes preneurs. Ci joint une photo de ce que l’on a repéré pour travaille
  10. Aléfa

    kompolti

    Bonsoir Polopot , pour les taux, plusieurs facteurs à mon avis. Un des facteurs serait effectivement le soleil violent de cet été. Je soupçonne également une réponse aux stress durant la culture, taille et casse avec orages. Concernant le sol, on ne l’a pas amendé cet année, justement pour éviter une montée des taux de thc. Il a vécu sur son reste de l’an dernier. Sur cette parcelle nous avions fait des courges. Après ça reste du vivant, en plein champ y’a tellement de facteurs qui nous échappent. Bonne soirée
  11. Aléfa

    kompolti

    Bonjour, Je n’ai pas été très assidu dans le suivi des photos. Nous n’avions pas bien évalué la charge de travail pour une telle surface! Pour l’instant, pas de gros soucis sur la culture en elle même. Nous avons eu de forts orages fin août qui ont occasionné pas mal de dégâts(pieds fendus, branches porteuses ko). Dans la majorité des cas de casse, nous avons pu réparer les troncs, et c’est reparti comme si de rien n’était. Notre plus gros soucis, ça a été la forte pression des chenilles à partir de la première moitié de septembre. Présentement,
  12. Aléfa

    kompolti

    - culture légale - variété kompolti
  13. Bonjour, les filles commencent la flo, ça commence à sentir bon. bonne journée
  14. Bonjour @-scrog- Oui je suis en France. Pour cultiver du cbd en France, rien de bien compliqué en théorie.. Pour cela, il re faut remplir quelques obligations qui sont; pour la partie agricole : - être exploitant agricole en activité et être enregistré auprès de la MSA( organisme qui gère les agriculteurs en France) - trouver un semencier qui propose des variétés qui sont enregistrées sur le catalogue officiel. Ici c’est de la kompolti féminisée -avoir un contrat de production avec un acheteur - facultatif, une déclarat
  15. Bonjour, je ne vous ai pas oublié, on sort tout juste d’un mois de galères. - tracteur hs - grêle - mise en demeure par une boîte pharmaceutique. On dirait une blague, mais non! - on a dû retarder l’implantation à cause des points précédents. bonne journée