Search the Community

Showing results for tags 'afrique'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Calendars

There are no results to display.

Forums

  • News / Evènements
    • Les News
    • Cannartistique
  • Débutants
    • Présentations des membres et règles du forum
    • CannaWeed - le site
    • Guides / Tutoriels
    • Variétés, graines & génétiques
    • Engrais , substrats et amendements
    • Méthode de Culture
    • Matériel
  • Cannabicultures
    • Généralités
    • Journaux De Culture - JDC
    • Diagnostic
    • Produits dérivés du cannabis
    • Autres Plantes
  • Cannabis Thérapeutique
    • Vaporizer
    • Science
    • Discussion Thérapeutique
  • Discussions
    • Bla - Bla
    • Report Trip, Voyage
    • Législation et Politique
  • Archive
    • La boîte de Pandore

Blogs

  • Beltaine Blog
  • Cannaweed!
  • wolfen01 Blog
  • le caveau du vampire cannabique
  • Tikiseedbank
  • NoMaD's Blog
  • Graine de Skunk: Le Blog
  • Team Strainguide Blog
  • Canna-World
  • Sensilia Blog
  • TONTON GATOBLOGSTER
  • azmaster Blog
  • Hquatre Plantation
  • Le Blawg
  • animalxxx Blog
  • rvbob67 Blog
  • Blog de Mescaline Pure
  • Fabisounours : A history of Hemp.
  • Z3N-MAST3R Blog
  • Xx-rvbob67-xX Blog
  • Le coin à Julius
  • Private Bud'z
  • WeedJunk Blog
  • Les sons de la défonce
  • Buddha Sphère
  • Waine Blog
  • Spannabis 2015
  • Les Tuerie
  • Comprendre la prohibition
  • terp's
  • Breed'Blog
  • Le chainon manquant

Categories

  • CannaWeed
  • Associatif
  • Ce que nous avons retenu...
  • Insolite, vidéo, musique
  • Thérapeutique
  • Justice, politique
  • International
  • Evènements / Reportages
  • Articles Prohibitionniste

Categories

  • Engrais pour la culture du cannabis

Categories

  • Marques d'engrais pour la culture du cannabis

Categories

  • Comprendre Cannaweed
    • Charte de Cannaweed
    • Poster sur le forum
    • Pour aller plus loin..
  • Autour du cannabis
    • Législation du Cannabis
    • Risques, Prévention.
  • Avant la culture
    • Choix de variétés, histoire etc
    • Exemples de culture
    • Pour bien démarrer
    • Terre / Coco
    • Hydroponie
    • Aéroponie
    • Outdoor
  • Bricolage DIY
    • Électricité
    • Éclairage
    • Système de culture
    • Ventilation, extraction, filtration
    • Placard de culture
    • Divers
  • La culture
    • Germination
    • Stretch, Sexualité et Floraison
    • Récolte
    • Arrosage: Manuel / Auto
    • Taille(s), Palissage, Pinçage
    • Autres : rempotage, pulvé, greffe...
  • Après la culture
    • Séchage, curring et maturation
    • Hash et skuff
    • Huile et BHO
    • Roulage, collages et matériel
    • Pipes, bangs et chillums
    • Vaporisation
    • Ingestion
    • Recettes avec beurre de Marrakech
    • Recettes sans beurre de Marrakech
  • Techniques de culture avancées
    • Température / Humidité
    • CO2
    • Engraissage et pH
    • Substrat et amendement
    • Culture Organique
    • Germination, bouturage et régénération
    • Sélection et entretien
    • Génétique, Breeding & Homecross
    • La plante et ses éléments
    • Articles scientifiques et publications
  • SoS Culture
    • Carence-Excès
    • Prédateurs
    • Maladies-Moisissures
  • Cannabis thérapeutique
    • Associations et contacts
    • Variétés et applications

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Centres d'intérêt


favorite varieties


Your mother plant

Found 3 results

  1. Khalifa Genetics https://khalifagenetics.com/ Breeding Ancestral de Qualité Chez Khalifa Genetics, nous sommes spécialisé dans le breeding des landraces anciennes et des souches rares. Parce que nous souhaitons fournir à nos clients des variétés très stables et de haute qualité, la création de ces variétés uniques nécessite beaucoup de temps et d’efforts. Toute l’équipe de breeders travaille actuellement à la création de ces incroyables cultivars. Khalifa Genetics est un petit groupe de breeders passionnés qui partagent une vision commune: créer les variétés les plus uniques en ayant pour base les variétés anciennes et les variétés rares. Notre objectif n’est pas de produire les souches les plus productives, ni de vendre des centaines de croisements polyhybrides instables avec un nom a la mode. Ce que nous recherchons, c’est le caractère unique des arômes, la meilleure odeur et la qualité de l’expérience. Vous ne trouverez pas de graines de « Banana Gelato Gorilla Sour » ici. Mais ce que nous proposons, c’est une belle collection de véritables hybrides F1 stables ainsi que des landraces mythiques venues d’Orient. Chaque véritable F1 dans notre catalogue est le fruit de nombreuses années de dur labeur. Chacune d’entre elles résulte d’un croisement entre des landraces ou des souches rares que nous avons soigneusement sélectionnées et stabilisées sur plusieurs générations. Nous ne mettrons jamais aucune de nos variétés à la disposition de nos clients si elle n’a pas fait l’objet de tests approfondis. Parce que la satisfaction de nos clients compte énormément pour nous, nous ne commercialisons que des souches que nous considérons absolument exceptionnelles. Nous proposons également des cultivars anciens (Landraces), car elles font partie de notre patrimoine en tant qu’êtres humains. Ces souches existent depuis des milliers d’années, mais elles disparaissent rapidement en raison des campagnes d’éradication et de la contamination par les hybrides modernes. Parce qu’elles se sont adaptées aux environnements dans lesquels les gens les cultiveraient partout dans le monde, ces variétés ont développé certaines particularités. C’est pourquoi elles peuvent être très intéressantes pour les breeders et les collectionneurs. Notre production de semences est 100% biologique. La culture biologique donne des plantes plus fortes qui produiront des graines plus saines. Bien que nous stockions ces semences dans un établissement dédié, nous renouvelons également notre stock de semences chaque année. De plus, nous testons tous nos lots de semences pour nous assurer que le taux de germination est proche de 100%. Nos variétés sont spécialement conçues pour le jardinage biologique. Bien qu’elles prospèrent également dans les jardins conventionnels, les cultivars de Khalifa Genetics exprimeront les saveurs et les effets les plus incroyables dans un jardin biologique.
  2. Afropips https://www.afropips.com/ Afropips est une collection haute de la génétique pour le connaisseur de cannabis. Leur gamme comprend des variétés de cannabis en Afrique Landrace patrimoine du légendaire régions productrices et les producteurs de haut. Il comprend intrigante nouvelle f1 cultivars créée en combinant les meilleures Sativa africaine avec les organisations internationales favoris floraison rapide et gagnants du Cannabis Cup. Ces souches présentent une superbe vigueur hybride, comme on pouvait s'y attendre de leur filiation de haute qualité. Afropips a commencé en l'an 2000 pour satisfaire le goût et les exigences médicales de l'Afroman, leur éleveur. Toutes les graines sont sélectionnées par des professionnels testés sous pression, emballés et scellés. Afropips semences sont produites entièrement de manière organique et seulement les graines les plus mûrs et plus gras des récoltes les plus récentes sont utilisées.
  3. Alerte environnement ! Faut-il détruire les champs de cannabis ? lundi 21 janvier 2013 / par Éric Essono Tsimi Depuis le « génocide » des éléphants, au nom d’une soi-disant supériorité de la race des braconniers sur les gardes champêtres, on avait cru à une prise de conscience environnementale des autorités camerounaises… C’était sans compter avec leur imperturbable léthargie. Qu’ils soient en liberté dans leur habitat naturel ou en captivité, dans des zoos et des centres d’écotourisme, les animaux sont au Cameroun des êtres tourmentés qui n’ont pas de 13ème mois, ni de congés payés, la vraie galère ! Mais les espèces en voie de disparition sont aussi préoccupantes que les espèces végétales qu’on empêche de croître. Des plants de chanvre indiens ont ainsi été injustement brûlés dans le Bamboutos, département de l’Ouest du Cameroun. Cultiver c’est travailler, Fumer n’est pas tuer La culture, ce n’est pas fait pour les chiens ! Il n’y a pas une bonne et une mauvaise agriculture, la France produit officiellement 50 mille tonnes par an de cette herbe. En brûlant cinq (5) malheureux hectares de chanvre indien à Mbouda, on aurait dû, tout en les protégeant des flammes, on aurait dû enfermer les autorités camerounaises dans ces champs. Elles en auraient eu les idées plus larges. Faut-il avoir l’esprit obtus, soit pour brûler une plante aussi précieuse, soit pour n’y voir que ses propriétés psychotropes, quand sont à ce point recherchés les bénéfices de ses multiples usages ?! Est-ce parce qu’ils ne savent que la brûler qu’ils n’en perçoivent que les effets hallucinogènes ? Après une vie de débauche ou après avoir été abîmée par des grossesses répétitives, certaines Camerounaises, qui n’ont généralement pas les moyens de recourir à la chirurgie de leurs parties, se servent du chanvre indien pour le raffermissement de leur... Pas besoin de dessin, une rime suffit ! N’ayant pas toutes les moyens de s’offrir des mèches (en fait de mèches, il s’agit de véritables perruques) brésiliennes ou indiennes, elles s’en servent également pour l’entretien de leur chevelure. Que voulez-vous ? Les shampooings sophistiqués de Schwarzkopf ou Elsève ne sont pas à la portée de toutes les bourses. L’usage (la consommation) et le trafic sont interdits, mais nulle part il n’est interdit aux Camerounais de s’adonner à des activités de jardinage. Il y a des régions du monde où la vente et la consommation sont permises mais la culture à grande échelle non. Il y a un chainon manquant dans leur logique libertaire que le Cameroun pourrait combler en produisant de manière industrielle du cannabis, mais en règlementant strictement sa vente et en limitant ses usages. « Dans le port d’Amsterdam », il y aurait toujours des marins, mais aussi des containers d’herbes vert-rouge-jaune. Du reste les pays occidentaux ne s’en servent pas seulement de manière récréative, il y a des usages médicaux et thérapeutiques qu’ils ne méconnaissent pas, comme semble le faire le droit de la drogue au Cameroun. L’abus de chanvre indien est dangereux Le chanvre indien est une plante d’avenir et les Bamilékés sont des visionnaires, ils ne s’y sont pas trompés. La société française est chaque jour de plus en plus permissive, on fait certes des misères incroyables aux fumeurs de cigarettes, mais au même temps les voix les plus autorisées défendent la légalisation ou du moins la dépénalisation de certains des usages du cannabis. A chacun ses paradoxes ! En sus du cacao, du café et des bananes, on pourrait optimiser les APE (Accords de Partenariat Economique) en envisageant de concurrencer le Maroc ou l’Afghanistan sur ce marché. On parle business, emplois, débouchés, économie verte : les chiens de garde d’on ne sait quelle morale rétrograde peuvent aller se rhabiller. Pourquoi le gouverneur empêche-t-il les cultivateurs de Mbouda de cultiver ? Il ne s’agit pas de contrefaçon de chanvre indien, dans ce sens que les contrefaçons en matière commerciale (containers chinois) et artistique (piraterie) connaissent régulièrement le châtiment du feu. Ce que l’on détruit dans ce cas, c’est moins le chanvre indien que le chanvre de Mbouda, les connaisseurs conviennent que la qualité de ce chanvre-là mériterait à elle seule une appellation d’origine contrôlée, un destin similaire au poivre de Penja. Cela rappelle la fable de La Fontaine où, pour avoir brouté de l’ « herbe tendre », l’âne est accusé par les animaux d’être responsable de la peste qui les décime … Cinq hectares d’herbe verte, ça doit faire 20 tonnes de pailles de chanvre ! Quel gâchis, j’en perds le sommeil ! A-t-on pensé à incendier les villas qui ont été construites par les détourneurs de fonds publics ? Pas plus que le lion de la fable n’avait été jugé coupable d’avoir souvent mangé des bergers. Il y a comme un manque de cohérence et de coordination dans l’action des dirigeants camerounais. Ils seraient peut-être moins affligeants s’ils consommaient de temps à autre cette herbe de Mbouda. De même, les relations franco-camerounaises souffrent-elles d’un effet générationnel. Les dirigeants français d’aujourd’hui sont des enfants d’après mai 68, or les octogénaires qui nous gouvernent ne peuvent pas les cerner comme il faut. Si, à Kinshasa, Paul Biya avait partagé du shit, de l’herbe de Mbouda, avec son homologue français, il n’en serait pas à faire la queue pour être reçu à l’Elysée. Mbouda ridiculisée, Mbouda martyrisée, Mbouda carbonisée, Mbouda aurait juste dû être labélisée. Et ses aires de cultivar protégées. Source : https://www.afrik.com/alerte-environnement-faut-il-detruire-les-champs-de-cannabis