Amsterdam. Pas de coffee-shop à côté des écoles ouvert avant 18 h

Sign in to follow this  
Amsterdam. Pas de coffee-shop à côté des écoles ouvert avant 18 h
By mrpolo ,

La justice néerlandaise a décidé que les coffee-shops amstellodamois, vendant du cannabis, n’ont plus le droit d’ouvrir avant 18 h quand ils sont situés à côté d’une école. Le Conseil d’État a donné mercredi raison au maire d’Amsterdam qui mène une croisade contre les coffee-shops à proximité des établissements scolaires.

 

 

 


Un coffe-shop d'Amsterdam | Stock Adobe

 

 

 

Le Conseil d’État des Pays-Bas a autorisé mercredi la ville d’Amsterdam à limiter les heures d’ouverture des « coffee-shops », ces cafés spécialisés dans la vente de drogue douce, établis à proximité des écoles de la capitale.

 

« Le tribunal d’Amsterdam avait statué que le maire avait le droit de restreindre les heures d’ouverture des coffee-shops », une « décision qui doit être confirmée », a jugé le Conseil d’État.
À lire aussi : Luxembourg. Vers la légalisation du cannabis à usage thérapeutique
La plus haute juridiction administrative conforte ainsi la mairie de la capitale dans son souhait de « réduire la visibilité de ces établissements pour les élèves ».
Ouverture à partir de 18 h seulement

 

Les cafés qui vendent du cannabis établis dans un rayon de 250 mètres autour des écoles n’ont plus le droit d’ouvrir leurs portes dès 07 h 30 comme auparavant, mais doivent attendre 18 h, soit bien après la sortie des écoles, et fermer à 01 h.
La limitation des heures d’ouverture est un premier pas dans la politique de la municipalité d’Amsterdam, qui souhaite à terme la fermeture totale des « coffee-shops » installés à proximité des cours de récréation, afin de bannir la vente de cannabis sous les yeux de la jeunesse amstellodamoise.

 

Un certain nombre de propriétaires de ces cafés spécialisés prisés par les touristes avaient contesté cette disposition devant les tribunaux.
Mais en confirmant la décision du juge rendue en première instance, le Conseil d’État laisse libre cours à la mairie d’Amsterdam dans sa croisade contre les « coffee-shops » à proximité des établissements scolaires.
Le gouvernement veut autoriser une production légale

 

Cette décision intervient alors que des conseils municipaux néerlandais se pressent au portillon pour participer à une expérience du gouvernement pour cultiver de la marijuana et qui pourrait mener à une production légale aux Pays-Bas.
La nouvelle coalition gouvernementale néerlandaise a l’intention d’introduire dans les six mois un projet de loi sur des « expériences uniformes avec une culture tolérée des plants de cannabis à usage récréatif ».

 

L’objectif est de trouver une façon de dépasser les ambiguïtés de la loi néerlandaise. Dans ce pays, la vente de petites quantités de cannabis - moins de cinq grammes par personne - a été décriminalisée en 1976 et 600 « coffee-shops » vendent légalement de la drogue à travers le pays.

 

Source: Ouest France avec AFP


  Report Article
Sign in to follow this  


User Feedback


Ce genre d'adaptation légale par rapport aux autres entités existantes en société (l'école, mais aussi les lieux publics en général) devrait être bien perçu, car on peut voir que les discussions avancent dans le bon sens pour le cannabis!

 
Quand on commence à rentrer dans ce genre de détail, c'est que la décision est déjà validée, et que l'on cherche juste les mesures dans lesquelles appliquées cette légalisation qui s'ouvre encore un peu plus en hollande!: 

 

J'adore! 

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Salut

 

Ouais moi je vois plus un moyen de réduire un peu l'accès au coffeeshop pour les touristes.

Parce que bon , si le cannabis récréatif est légalisé dans toute l'Europe , ca m'ettonerait que tous les coffees aient encore suffisant de demande aux pays bas pour chacun puisse faire leur beurre.

 

Si y'a tant que coffee a Amsterdam c'est pas pour assurer la demande locale.

Et je suis pas sur que le tourisme fonctionne aussi bien que ca a Amsterdam après une légalisation général.

Y'a quand même pleins de jeunes (dont j'ai fais partie comme pas de mal monde ici) qui y vont rien que pour ca.

 

Les locaux , ils bossent donc les coffee avant 18H ils s'en fichent un peu. Faut bien payer sa weed.

 

Alors peut être en effet en vue de restreindre la capacité des coffeeshop aux besoins de la population uniquement et non du narco tourisme.

 

A++

 

PS:

Et les petites épiceries qui vendent de l'alcool et les bureaux de tabac , est ce que ce serait pas bien de les interdire a proximité des écoles aussi ?Pourquoi pas?

 

Bref c'est un autre problème.

Share this comment


Link to comment
Share on other sites