France - Les Journées de l’économie de Lyon 2017 ont mis en débat la légalisation du cannabis.

Sign in to follow this  
France - Les Journées de l’économie de Lyon 2017 ont mis en débat la légalisation du cannabis.
By mrpolo ,

Le cannabis est trop bon marché. Invitée aux Journées de l’économie de Lyon, la professeure de la Toulouse School of Economics Emmanuelle Auriol défend sa légalisation, notamment pour contrôler l’offre.

 


L’économiste Emmanuelle Auriol, aux JECO


2017 à Lyon. © Tim Douet

 


Les Français sont les plus gros fumeurs de cannabis d’Europe (avec les Tchèques). Parce que l’offre et les prix sont contrôlés par les mafieux, qui sont trop nombreux et se font trop de concurrence, selon l’économiste Emmanuelle Auriol.

 

Interrogée dans le cadre des Journées de l’économie 2017, elle explique dans L’Autre Direct (vidéo ci-dessous) les raisons économiques qui justifient la légalisation de ce stupéfiant. D’ailleurs, Emmanuelle Auriol n’a jamais rencontré d’économistes qui y soient opposés.

 


 

Le médecin de santé publique Nicolas Prisse s’oppose à la légalisation du cannabis. Y compris pour des raisons économiques. Pour le président de la Mildeca, c’est la prévention qui compte, notamment pour les mineurs.

 

JECO-2017-Nicolas-Prisse_image-gauche.jpg


Nicolas Prisse (Mildeca), aux JECO 2017 à Lyon.© Tim Douet

 

Pour répondre aux économistes qui la défendent, telle Emmanuelle Auriol (entretien vidéo ici), Nicolas Prisse, qui préside la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca), lance : “Le cannabis n’est pas un produit du marché.”

 

Pour le médecin de santé publique, “les personnes qui consomment du cannabis ne sont pas dans une rationalité économique, comme quand on va faire ses courses au supermarché, parce que ce sont des personnes dépendantes”. Autre argument développé par Nicolas Prisse dans l’entretien vidéo à visionner ci-dessous : la légalisation ne régulerait pas la consommation des mineurs. “C’est la prévention qui compte”, répète le médecin.

 

 

Source: lyoncapitale.fr


  Report Article
Sign in to follow this  


User Feedback


Salut.

Il est un peu étrange de penser qu'on pourra lutter contre les "mafias" en vendant plus cher qu'eux un cannabis légal. Enfin quand même... si on veut que la légalisation foire il n'y a pas de meilleure manière !

Il faut au contraire baisser les prix, ou vendre à prix équivalent une meilleure qualité. Inutile d'espérer raréfier l'offre ou la demande par une légalisation, c'est un non sens absolu.

La légalisation part au contraire du constat que la prohibition a lamentablement échouée, et qu'il est donc urgent de reprendre le contrôle d'un marché déjà existant.

En théorie bien sûr, c'est sans prendre en compte l'implication de certaines autorités dans le trafic.

Ensuite, la prévention pour les mineurs, d'accords, pourquoi pas, mais c'est un peu léger comme position : on voit que le mec est là uniquement pour faire de la figuration, là faut pas déconner...

A+

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Yo, Au contraire,

les jeunes (mineurs) sont attiré par le canna

parceque c'est interdit ( illégal) il n'y a aucune

prévention, faut arretter un moment

quand on voit des mineurs fumer des clopes...

++++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Salut,

Ici au Canada la légalisation est prévue pour le 1 juillet 2018. La Directive est Fédérale et les Provinces comme le Québec doivent mettre en application. Ce qui est préssenti est un système de distribution via des magasins spécialisés (type SAQ) gérés par l'État.Cela soulève ici aussi bien des débat mais l'idée de base est d'arrêter l'hypocrisie, ramener de l'argent dans les caisses de l'état et tenter de réduire le marché noir ......

Share this comment


Link to comment
Share on other sites