vincelemat

CannaWeedeur
  • Compteur de contenus

    594
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

159 Weedeur qui dit pas que des conneries

À propos de vincelemat

  • Rang
    Fan de CannaWeed

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Salut. Non, "dérégulation" est une notion libérale. Le statut légal d'un produit, quant à lui, n'a pas de connotation économico-politique en soi : on peut libéraliser totalement la gnôle, lui imposer au contraire un monopole d'état, autoriser la vente sous conditions, la taxer plus ou moins (ou pas), n'autoriser que l'autoproduction, reconnaître ou non le privilège de bouilleur de cru, etc... Le seul rapport avec le libéralisme, c'est que philosophiquement les libéraux sont par principe opposés à toute forme de prohibition (du moins en théorie), considérant que tout un chacun devrait
  2. Salut. C'est juste de la bonne grosse propagande libéraliste. Ça parle de dérégulation et de concurrence à tout bout de champ, d'état social qui "entretiendrait" le chômage par son "incapacité à se réformer"... mouais, perso quand j'entends ça, j'ai plus tendance à sortir mon revolver qu'autre chose. Mon opinion, c'est surtout que c'est cette idéologie libérale qui est la cause principale de la pauvreté et de la relégation sociale, et donc par ricochet de la situation qu'ils font mine de déplorer. D'ailleurs le trafic de stup est un modèle d'ultra-libéralisme. En plus il n'y a pas t
  3. Salut. Oui, dans le cas des schizophrènes il ne faut pas oublier de prendre en compte le facteur d'automédication : le cannabis peut aider à apaiser des gens en état de grande nervosité. De plus, les gens atteints de troubles mentaux consomment plus de drogues et/ou d'alcool que la population générale, pour pleins de raisons, ne serait-ce que parce qu'avoir ce genre de handicap c'est pas marrant tous les jours. Il est donc plus intéressant de comparer la prévalence de la schizophrénie dans des pays où la consommation de cannabis est élevée et dans des pays où elle est quasi inexistan
  4. Salut. ""Je respecte les autorités et j’ai confiance en notre État de Droit"" Pourquoi ? Il se prend 4 jours de gav (carrément !), la saisie de ses comptes, et un procès où le proc requiert 10 piges (10 piges !!), pour rien du tout ? Et il a confiance ? Je connais des mecs qui se sont pris moins que ça pour homicide (involontaire) ! Cette histoire me parait bizarre depuis le début, quand même, je sais pas ce que ça cache, mais quelqu'un de bien placé veut apparemment lui faire la peau... Du coup, je dis ça je dis rien, se contenter de la vente de matériel banal, sans trop t
  5. Re. Je suis loin de vivre dans un milieu cloisonné, je connais et ai connu des gens de toute sorte, de tous milieux socio-culturels, et j'ai pas mal vadrouillé, que ce soit personnellement ou professionnellement. Et mon constat (confirmé par les statistiques) est plus que clair : le cannabis est partout, connu de tous. C'est très loin d'être un étrange produit exotique, à part peut-être parmi des communautés rurales très reculées peuplées majoritairement d'octogénaires. Nan, je rigole, même dans les bleds les plus reculés le cannabis est commun. Je n'ai jamais rencontré personne n'étant p
  6. Re. FrankyVincent : les faits divers ne sont pas des mauvais arguments, au contraire ils démontrent les effets pervers de la prohibition, qui dans la balance sont bien plus néfastes que le cannabis en lui même. C'est une preuve éclatante que "maintenir l'interdit" a des conséquences dramatiques s'agissant d'un produit très largement diffusé et relativement anodin... Pour l'alcool, on peut tout à fait ne fumer qu'un seul pétard le jour de l'an, et rien le reste du temps, comme on peut ne boire qu'un verre de rouge par jour. Donc je ne vois pas trop le rapport, la vérité étant qu'il va
  7. Re. Liloutedebordeau :ce que tu dis était vrai dans les années 70, mais maintenant on en est à des années lumières, sauf peut être dans certains milieux très (très) isolés. Quand quasiment la moitié de la population a expérimenté et que 10% consomme régulièrement, on ne peut plus parler de produit exotique et de sujet tabou. Moi perso, qui ne suis pourtant plus un jeunot, mes parents avaient essayés voire consommé, même s'ils n'abordaient pas trop le sujet, et la plupart des adultes avec qui j'en parlais avaient des anecdotes à raconter, sur le ton de la plaisanterie, même s'ils n'av
  8. Salut. FrankyVincent, je ne comprends pas ceux qui comme toi qui sont favorables à la légalisation mais qui sortent pleins de contre-arguments en pensant que comme ça on les prendra pour des gens responsables. C'est un peu donner le bâton pour se faire battre, là, les prohibitionnistes pourraient se frotter les mains puisque c'est plus ou moins leur donner raison. Dans un débat c'est partir perdant d'office. Perso je pense qu'on ne peut pas se permettre de rentrer dans leur jeu, il faut en rester aux fondamentaux : l'alcool est répandu dans notre société, le cannabis est répandu dan
  9. Plop. Le problème de base c'est la prohibition, on est bien d'accords. Maintenant, vu que le cannabis est prohibé, et que les autorités se prennent régulièrement des coups de lubies à faire des descentes et à faire chier le monde, quand on est malin on fait profil bas, surtout si on a des intérêts financiers en jeu, c'est comme ça. Le gérant est sans doute un mec bien, mais force est de constater que s'il s'était contenté du matos "traditionnel" il n'aurait pas eu toutes ces emmerdes. Fourguer des graines "de collection", même en profitant du flou juridique, c'est un peu faire un doi
  10. Salut. L'histoire est toute bête, il s'agit juste d'une réponse des autorités à ce qu'elles considèrent comme une provocation. Et c'en est une, quoi qu'on puisse en penser : avec graines, matos d'extraction, bangs, etc., difficile de prétendre que le commerce est destiné aux cultivateurs d'orchidées et autres plantes exotiques, et que les cultivateurs de cannabis ne sont que des clients parmi d'autres, qu'on ne peut de toute façon pas repérer. Il ne faut quand même pas oublier que c'est sur cette hypocrisie que repose tout le business des grows-shops. Alors c'est peut-être courageux
  11. Plop. Si : quelqu'un lui conseille de "relancer des graines" et un autre le suggère fortement avec un émoticône. Après je vais pas créer une polémique en lâchant des noms ou autre, mais c'est un fait vérifiable. Ensuite, j'ai déjà donné une réponse constructive plus haut, je revenais juste approuver corum et éventuellement rassurer un peu le gars qui a lancé le fil et qui a donc pris la peine de venir demander quelques avis "éclairés" (ok je sors), en panique devant ses plantules onéreuses qui ne vont pas et (j'imagine que c'est pour ça) risquent de lui faire perdre pas mal d'argent.
  12. Plop. Tout à fait d'accords corum, je ne sais pas quel niveau de revenu ont ceux qui lui conseillent de mettre à la poubelle pour 100 balles de graines, mais bon... Plus de lumière, une petite manip, un peu de patience, et c'est bon. Rien n'est perdu, le cannabis est coriace et une croissance c'est rarement foutu, c'est pas comme s'il s'agissait d'un partage en vrille en milieu de flo ! +
  13. Plop. Pas forcément besoin d'une mh : un kit néons 110 W ferait parfaitement l'affaire sans engendrer de problèmes de chaleur, par exemple. Ensuite, il faut se débrouiller pour enterrer la tige jusqu'à pas loin des feuilles, et ça devrait le faire... +
  14. Salut. Tes plantes tigent, ce qui est dû à un manque de lumière. Et c'est absolument sûr et certain, cherche pas ailleurs. Une seule solution, installer une lumière plus puissante. Voilà, voilà. +
  15. Re. Perso pour la gueule de bois : une bonne cure de sommeil ! Si je me réveille et que je constate que je n'ai pas les yeux en face des trous, je pionce deux-trois heures de plus et je me lève frais comme un gardon . Par contre Kevazingo, ta psy te prescrit des tonnes de cachetons, et en plus te conseille de picoler par dessus ? . C'est la radiation qu'elle mériterait, là... Manu, quand je dis que ce n'est pas dangereux, je veux dire que ce n'est pas très dangereux comparé au reste, et que ça s'arrête facilement. Après c'est sûr qu'une forte conso peut avoir quelques effets sec