Recommended Posts

bonjour à tous

Le 02/02/2019 à 16:32, bonbol a dit :

Je ne remet pas en cause la technique par contre soyons réaliste ... ML et Étêtage sont  2 techniques différentes mettant en place des attentes différentes .

Je suis tout a fais d'accord avec toi.

La technique de papy n'a rien a envier a un scrog clairement mais le ML (je me répète) est le fais de partir d'un seul nœud et de cut en symétrie. (pour la répartition racinaire ... blablabla).

Le but est d'obtenir des comme des one bud (8 par pied chez moi) pour un minimum de travail à la fin. (car du sog a partir de graines = chère (même si je compte le faire avec des souches indica ;)

je sais que ça va faire bondir mais pour faire avancé le sujet on peux dire :

étêtage = variante de scrog

ML = variante de sog

Je mettrai des photos à la fin de mon run et je ferai surement un jdc spécial ML l'an prochain sur un run Lemon zkittle/grapefruit/blue dream

a bientôt

Edited by McBlunt
Link to post
Share on other sites
Guest MarcAss1

Bonjour , re, salut , ola, plop,

 

Le *****propos hors charte *** c'est formidable, en plus c'est une technique de feignant, quelques coupes, un peu de palissage et du pinçage quoi de plus simple.

Mes essais scrog transformé en ****propos hors charte ****.

Dans l'armoire

001.thumb.JPG.de2f141ee91325a41611e846440c5695.JPG

 

quand les portes sont fermées deux inflorescences sont au niveau des 6 autres

 

Dans la serre, chauveluing suspendu, le pied doit être récupéré par un copain depuis 3 semaines, si il croit que je vais faire son travail ...

Pour info il a gelé à  -2 hier, pas de dégâts apparents sauf une pousse très lente

 

 

 

003.thumb.JPG.6c257463712107df7815041f2d21e38e.JPG

 

002.thumb.JPG.5d341600f9fac0bffaa95450e2e66a82.JPG

 

et je ne pense pas que les condition d'éclairage soient favorables, on est plus proche de 14/10 que du 12/12

 

Bye , a+ , +++

Link to post
Share on other sites

Bonjour les jeunes, salut McBlunt, c'est papy,

 

Si tu veux faire bondir, c'est gagné hé hé, je bondis. Je croyais que nous avions terminé de polémiquer sur le terme, ben non ...

 

1)   Non l'étêtage n'est pas une variante de scrog, étêter = couper la tête. Par conséquent ce n'est pas une variante de scrog : le scrog consiste en un palissage rusé à l'aide d'un grillage. L'étêtage est la multiplication des apex par coupe. Que tu appelles ce que tu  pratiques ML ou étêtage, tu palisses, ça n'en fait pas pour autant un scrog. De toutes manières en indoor il faut intervenir sur la plante en palissant, coupant, pinçant, peu importe, le sapin naturel c'est un peu galère à mon sens, d'ailleurs on lit souvent les commentaires des adeptes de la sainte flemme naturelle se demandant comment ils vont bien pouvoir s'y prendre pour contenir leurs plantes. Dans le scrog, il n'y a pas de coupe, le scrog ne fait que contraindre la plante, le ML ou l'étêtage la mutile, c'est totalement différent.

 

2)   Main = principal, lining = doublure, alors en traduction littérale, tu as raison, le ML consiste à dédoubler l'apex n°1 (la tige principale) en la coupant, ce qui fait qu'au lieu d'avoir une seule tige, tu en as deux. La belle affaire, et c'est fini, au-delà ça ne peut plus s'appeler ML. Or le ML tel qu'il est présenté par notre ami américain se poursuit, il coupe de nouveau les deux tiges issues du troisième noeud de feuilles qui sont des secondaires (donc plus du tout main) puis de nouveau les quatre tiges obtenues qui sont des tertiaires (donc plus du tout main). Avec 3 coupes il obtient 8 apex, avec une quatrième coupe 16.

 

3)   La différence avec ma méthode, c'est que je conserve les tiges secondaires issues des 1er et 2ème noeuds de feuilles que j'étête également, ce qui me fait gagner 12 apex par plante dans une culture à trois coupes (même temps de croissance que la technique américaine). Ce n'est pas négligeable.

 

4)   Il y a plusieurs techniques de dédoublement apical par section des tiges, ce n'est ni contradictoire ni gênant.

 

5)   Il ne faut cependant pas se leurrer, en indoor des têtes telles que Nugbuckets en présente dans ses tutos ou vidéos, je n'en ai jamais vues et ça fait quarante ans que j'étête (en outdoor, je ne me suis mis à l'indoor qu'il y a peu de temps). On n'obtient pas 8 OB  de 25 g, ce serait trop beau. Quand je fais 150 g sur une plante à 20 apex, ça fait une moyenne de 7,5 g par tête, on est loin du OB (quoique, quand on observe les tentatives de OB sur CW ... pas facile le OB il faut être équipé) et j'en suis déjà très satisfait même si certains ici avec d'autres techniques (ils se reconnaîtront) obtiennent des prix de revient au gramme inférieurs aux miens (avec le chauffage hivernal et 182 jours de culture de sativas j'arrive à 75 centimes le gramme).

 

Bah peu importe le souci de vocabulaire, l'important est d'obtenir une récolte conséquente.

 

Pétard étêté pour tous.                           

Edited by chauvelu
  • Like 2
Link to post
Share on other sites

yop

pour faire simple voila comment moi "j'expliquerai":

  • etettage + palissage+ virer les gourmands
  • supercropping
  • scrog
  • main lining
  • sog
  • one bud

tous cela ne vise qu'un seul but: une canopée homogène pour répondre à la répartition lumineuse dans nos boxes, et à une optimisations des résultats par le fait de pas laisser de branche/inutile (bref les gourmands :rip: )

les avantages des uns par rapport aux autres :

  • plus ou moins de temps de croissance (impératif de temps , saisonnalité) 
  • plus ou moins de plantes dans la boxes (loi belge par exemple, ou moins de graines à acheter) 
  • plus ou moins de manipulation de nos plantes (on aime ou on aime pas jouer de la ficelle :fouet: , après obtenir la "forme" souhaitée fait tjr plaisir ^^)
  • plus ou moins adapté suivant LA LAMPE et surtout à sa pénétration 

mais pour ma part , sous la même lampe (edit 400 w hps pr info) et en partant de variété passe partout (car certaines ne se prêtent pas à tous les délires donc se renseigner avant achat), je n'ai vraiment pas de preference ni de technique de "winner" -_- , c'est plus une question d'envie de "s'amuser "

 

a+

Edited by boogerman
info lampe
  • Like 4
Link to post
Share on other sites

Bonjour les jeunes, salut boogerman, c'est papy,

 

Hmmm, je cherche un éclairage polyvalent que je pense avoir trouvé avec un radeau de 4 Cree CMA 1516 pour remplacer un monocob. Au-dessus de 40*40 ou 45*45, ça marche très bien, et il me semble qu'avec ses 4 petits cobs réglés à 20-25 W chacun on peut faire 4 OB dessous. Ce qui serait merveilleux. J'envisage de tester cela, mais pas dans l'immédiat, ça va arriver, patience.

 

Pétard homogène pour tous.

Link to post
Share on other sites
  • 4 months later...

salut tout le monde pour ma prochaine culture j ai envie de tester le ml et je voudrais savoir si je peut faire les trois coupe dans un pot de 6 litre ou il et préférable que je fasse que deux coupe .

peace

Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, funki a dit :

salut tout le monde pour ma prochaine culture j ai envie de tester le ml et je voudrais savoir si je peut faire les trois coupe dans un pot de 6 litre ou il et préférable que je fasse que deux coupe .

peace

Hello @funki

 

Oui tu peux faire 3 coupes sans problème, mais une fois effectué il serait préférable de les rempoter en 11 litre au moins si bien sûr tu disposes d'assez de place dans ton tipi?, par contre si tu comptes faire jusqu'à la fin , en 6 litres tu risques d'être un peu short, non pas par rapport à la coupe mais plutôt pour le bon développement de tes racines.

Après bien c'est faisable, mais qui dis:

plus petit pot= rendement généralement inférieur...

Ce n'est pas une science exacte mais c'est souvent constaté.

À++?

Link to post
Share on other sites

salut NicoT merci de ta réponse et non je peut pas le passe en 11 l tipi trop petit  du coup je penser faire  comme sa.

 

1semaine pot de 0.5 rempotage en 3l et finir en 6l .

 

après faut je regarde les smart pot voir si sa passerais pas  en 10 l

 

peace

 

Link to post
Share on other sites

plop

 

Il y a 7 heures, NicoT a dit :

plus petit pot= rendement généralement inférieur...

Ce n'est pas une science exacte mais c'est souvent constaté.

 

Tout à fait d'accord avec toi.

tu pourra pas les faire dans du 6L ou alors ne fait que 2 coupes.

Moi perso je fini ma croissance en 6 litres pour 3 coupes et le temps qu'elle grimpe un peu, et je rempotais en 14L pour la flo. et bien même la je pense que mon rendement sera meilleur dans un 18L (ce que je vais faire cette année).

 

bon grow et bon courage

Link to post
Share on other sites

Re

Oui les smart pot ,...faut que tu mesures ton espaces dispo et qu'il faudra que tu disposes, ton diam de buisson sera beaucoup plus grand que celui du pot, c'est pas non plus à négliger ?

Pour les pots sinon le top c'est un pot haut et pas forcément hyper large, les racines demandent plutôt à descendre plutôt que sur les côté, tu peux donc très bien prendre un pot du diam de 6litres et avoir une contenance dû à sa hauteur , de 11l par exemple...

Perso je suis dans la réflexion de customiser une seconde fois mes pots...""découper le fond,...rajouter de la hauteur avec du pvc (encore à trouver le truc idéalement en' texture) et renfermer avec sangle pour pouvoir moduler la contenance.

Je vais tester l'affaire sur un de la prochaine cession à rempote pour voir?

Il y a 6 heures, funki a dit :

faut je regarde les smart pot voir si sa passerais pas  en 10 l

 mais c'est faisable à mon avis?

À++

Link to post
Share on other sites

salut Nico T et mc blunt merci pour vos infos du-coup pour une première je pence partir sur 2 coupe en 6 litre et après je verrais par rapport au rendement  pour trouver des pot adapter .

peace

 

Link to post
Share on other sites

Bonjour les jeunes, c'est papy,

 

Je pense que plus la plante a d'espace meilleur est le rendement, c'est au moins ce que je constate dans ma tente. Pour moi, 5-6 litres, c'est le volume pour un bon gros OB, éventuellement je fais une coupe dans un tel pot, mais pas 2. Deux coupes, c'est 30 jours de croissance auxquels tu ajoutes au moins une semaine avant de passer en floraison, dans des pots de 6 litres, ce n'est pas jouable, ou alors il faut engraisser un max en minéral ... autant fumer directement les produits chimiques. Mais chacun voit midi à sa porte. Deux coupes (10 apex pour moi, 8 pour l'américain) se terminent en 12 litres, trois coupes en 20 litres.

Je rajoute que le ML est top en extérieur. Et en intérieur sous cobs puisqu'il permet, bien palissé, d'avoir une canopée plane parfaitement adaptée à l'éclairage monodirectionnel des cobs.

 

Pétard étêté pour tous.

Edited by chauvelu
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Bonsoir 

 

Retour d’une petite expérience de main-lining en extérieur. (C’est long, je m’en excuse par avance.)

 

Plutôt que de guider horizontalement mes plants comme les saisons précédentes, cette année j’ai eu envie d’expérimenter la technique du main-lining pour deux d’entre eux, afin qu’ils soient indétectables - de ce point de vue c’est réussi, mais c’est tout - et aussi d’obtenir un rendement hautement satisfaisant - là, c’est raté. 

 

Deux variétés de Medical Seeds durent endurer cette pratique hautement invasive : une Channel+ et une Bcn Sour Diesel. Elles eurent un développement similaire et des réactions quasi identiques à ce palissage (la SD était un peu plus vigoureuse, c’est-à-dire qu’elle poussait un chouïa plus rapidement). 

 

Quelques dates :

10/03. Germination

28/04. Cro+49 - Premier étêtage 

04/06. Cro+87 - Second étêtage

13/06. Transplantation en terre 

24/06. Cro+107 - Troisième étêtage

14/07. Cro+127 - Quatrième étêtage

 

Le problème majeur qui apparaît de façon évidente, c’est que chaque coupe impose un retard de croissance à la plante qui en est victime. Et ce retard s’accentue à chaque étêtage supplémentaire qui nécessite de multiplier par deux le nombre de coupes, ce qui aggrave encore et amplifie le traumatisme infligé. Ainsi, la plante jamais ne se développe de manière à exprimer son plein potentiel, et va rester frêle et fragile. Le vent, il y a trois jours, a fracturé une section de la SD, mettant quatre branches par terre - mises au séchoir quinze jours trop tôt. 

 

Ce retard se manifeste aussi dans l’aspect des feuilles, qui restent toujours petites et peu nombreuses, limitant ainsi leur capacité à capter la lumière solaire, autant que les réserves de nutriments dont pourrait disposer la plante à la fin de sa vie. (Je suppose que ceci est discutable.)

Un des arguments en faveur du ML serait que les têtes, puisque nombreuses, restent d’une taille modérée, offrant ainsi moins de prise au botrytis et autres cochonneries. C’est sûrement vrai en théorie. Mais dans mon cas les fleurs étaient encore ridiculement naines quand survinrent les premières attaques de botrytis - attaques cependant très localisées. 

Je n’ai de plus discerné aucun signe de stretch chez l’une comme chez l’autre. 

 

De ce que j’ai observé en extérieur, sur un échantillon certes restreint d’individus, un simple palissage horizontal donne des résultats nettement supérieurs au main-lining, en leur épargnant des souffrances inutiles, voire même contre-productives. Les fleurs reposeront sur les branches originelles, plus vigoureuses et plus résistantes, et le développement de grandes et larges feuilles se fera sans contraintes. 

 

Néanmoins, quelques erreurs par moi commises :

Les deux plants étaient situés de telle façon qu’ils se trouvaient à l’ombre la première partie du jour, et recevaient du soleil directement à partir de 13 heures environ ; il semble que l’inverse soit préférable (si quelqu’un a des éclaircissements à ce sujet...) ;

Ai-je pêché par gourmandise ? Peut-être aurais-je dû limiter la taille à huit apex au lieu de seize. Les plants auraient ainsi bénéficié de trois semaines de récupération supplémentaires avant de fleurir. 

Sans doute existe-t-il des variétés plus adaptées à ce mode de palissage ?

Si vous en voyez d’autres, faut me dire. 

 

C’est vraiment une pratique très traumatisante, en particulier pour une plante annuelle - au passage de huit à seize apex, je culpabilisais tellement d’infliger ça à ces merveilleuses plantes, que je renonçai au dernier coup de sécateur - la SD ne depassa pas les quatorze têtes. (Les coupes apicales successives réussissent très bien au basilic, nettement moins au cannabis il me semble !)

 

Enfin, une bouture de la C+, faite début juin, donc trois mois plus jeune que la plante d’origine, laissée dans un pot géotextile de 12 litres de light mix jusqu’à la coupe ce matin, m’a donné des têtes trois fois plus grosses et surtout plus denses. 

 

My two cents, comme ils disent. Pardon pour la longueur, j’ai essayé d’être synthétique. 

 

Bonsoir 

 

Deux photos récentes de la SD avant et après coup de vent, afin d’étayer mes propos quant à la finesse des branches qui souffrent depuis plusieurs jours du poids des buds alors que ceux-ci ne sont vraiment pas gros. 
 

6E353450-CC3B-4876-8681-518768269282.jpeg

92719199-D588-4488-8A60-EF72F5B10580.jpeg

Edited by Saisons
  • Like 3
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, Saisons a dit:

Le problème majeur qui apparaît de façon évidente, c’est que chaque coupe impose un retard de croissance à la plante qui en est victime. Et ce retard s’accentue à chaque étêtage supplémentaire qui nécessite de multiplier par deux le nombre de coupes, ce qui aggrave encore et amplifie le traumatisme infligé. Ainsi, la plante jamais ne se développe de manière à exprimer son plein potentiel, et va rester frêle et fragile. Le vent, il y a trois jours, a fracturé une section de la SD, mettant quatre branches par terre - mises au séchoir quinze jours trop tôt. 

Hello

 

Merci pour ce retour d'expérience,  réussi pour le moment donc ?

 

tenter un mainlining out s'avère j'imagine bien audacieux,  dommage que le poid des buds n'est pas plus gonflé,  mais je suppose que l'apport en engrais est fortement amoindrie par rapport à un géotextile...et certainement que si tes buds avaient été plus lourds,  les branches auraient cédé dès le premier coup de vent!! donc merci la nature^^

 

Pourquoi ne pas leur avoir mis des tuteurs ?

Ça aurait bcp aidé à supporter le traumatisme ^^(traumatisme pour elle, banane pour nous!!)

 

Même en IN je met des tuteurs dès que cela commence à se balancer dangereusement au passage du ventilo..

 

Bonne Culture pour la suite ?

Edit : perso , pour renforcer les tiges et éviter qu'elles ne soient trop fines je m'amuse à la palisser et parfois faire mes coupes ML ou FIM, avant le 3ème nouvel étage, sinon ...Après tout dépend des phenos...

 

À +➕

Edited by NicoT
  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Salut NicoT, et merci de ta réponse.

 
Tu sembles être du genre verre à moitié plein, tant mieux. Car tu as bien raison, les buds eussent été plus lourds, sans doute les plantes auraient subi des dégâts plus importants. 
En réalité j’avais opéré un tutorage, mais en hauteur, c’est-à-dire en reliant les branches à des piquets par une cordelette. Mais j’avais ça vite fait la veille, la nuit, le téléphone portable en guise de lampe de poche entre les dents... (un classique, je suppose !) Du coup j’ai commandé une lampe frontale - depuis le temps...

 

Si je refais une culture en intérieur, ce sera surtout pour écouler le stock de graines, donc du one-bud dans des petits pots. Mais j’aime pas torturer les plantes. Pour te dire, même éclaircir les radis ça me file des angoisses ! (Par contre, mettre un coup de pied au derche du chat qui vient caguer autour des plants, ça ne me pose aucun problème...)

 

salute 

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour tout le monde, salut papy @chauvelu j'ai deux petites questions pour toi (les autres peuvent répondre aussi ? ) 

 

Je suis entrain d'apprendre, et j'ai été très intéresser par ta technique différente du ML traditionnelle. Je voulais savoir pour toi, quel était le mieux niveau qualité/rendement plus que rendement/qualité, un ML comme le tiens ou un ML traditionelle?

 

Personnellement après avoir fait de nombreux dessins comme les tiens j'aimerais tester un mix, couper au 5eme au lieu du 3eme avec un palissage, puis pendant la coupe du 5eme étages, enlever le 1er complétement (pour l'aeration en floraison), faire une coupe pour obtenir 2 buds au 2eme, au 3eme (voir 4eme), et laisser le gourmand normalement au 5eme, ce qui me donnerais 12 a 14 colas, mais avec une structure plus solide je pense. J'aurais aimer avoir ton avis avant d'essayez, je pense faire plusieurs coupes sur des clones et regarder la différence :) 

Link to post
Share on other sites

Bonjour les jeunes, salut liastr, c'est papy,

 

Je plussoie à l'idée d'un comparatif avec des clones.

 

Je ne sais pas trop ce qu'est un ML traditionnel, l'étêtage est vieux comme mes robes disait Coluche, on n'a pas attendu les youtubers américains pour le pratiquer. Ce que j'ai du mal à comprendre dans ces techniques américaines, c'est la raison de se passer des quatre secondaires issues des nœuds 1 et 2 qui donnent finalement 12 apex dans un étêtage à 3 coupes comme je le propose. Bon, il faut dire aussi que leurs vidéos ne correspondent pas aux conditions communes de culture indoor, ils ne mentionnent jamais les conditions de culture, c'est juste pour faire joli sur internet, c'est propre, carré, symétrique, un jardin à la française en somme, perso je préfère le jardin à l'anglaise, plus bordélique en apparence. Nugbuckets obtient 8 apex avec 3 coupes, j'en obtiens 20, pour moi il n'y a pas photo. Mais si tu regardes bien les têtes grosses comme l'avant-bras qu'il obtient tu ne peux conclure qu'une chose : sa croissance est très très longue, je n'ai jamais obtenu de têtes si grosses ni en extérieur ni en intérieur, ça fait pourtant  plus de 40 ans que je m'entraîne (je dois être une brêle). Faire un joli ML avec six mois ou davantage de croissance, c'est possible mais ça n'est pas tenable en autoproduction, ça revient trop cher.

 

Tu peux étêter de mille manières différentes. Le souci est le temps de croissance (c'est ce qui coûte le plus cher en éclairage en ML indoor), il faut donc chercher le meilleur compromis possible. Si tu pratiques différents ML pour tester, il te faut prévoir de réhausser certains pots dans la tente parce que les canopées des différents pieds ne seront pas à la même hauteur. De plus tu risques d'avoir des temps de croissance différents en fonction du ML employé. Bref, ça me semble un peu compliqué à mettre en œuvre

.

Le souci d'attendre le 5ème nœud pour couper est que d'abord ça rallonge le temps de croissance, ensuite ta plante sera plus haute ce qui en indoor n'est pas franchement intéressant.

Autre souci : le volume des pots ainsi que la surface cultivée au sol pour chaque plante. Si chaque plante bénéficie de 40*40 au sol, il n'y a pas à s'inquiéter de l'aération qui pourrait être  amoindrie par les premières secondaires, de plus la ventilation est assurée par un brassage adéquat. Il te faut également tenir compte de l'éclairage, à mon sens, les leds se prêtent parfaitement aux plantes travaillées (scrog ou ML).

 

Ce qu'il faut avoir en tête est que le cannabis est une plante solide qui supporte bien des mauvais traitements. Le plus rentable est la culture industrielle en OB, l'intérêt du ML en autoproduction est que tu diminues le nombre de plantes cultivées, étant donnée la prohibition en France, cette technique est un atout. Comme l'écrit Labbe sur un autre forum, 10*30g = 3*100g, mais pas pour le juge ... 3 pieds ne sont pas 10 pieds.

 

Pétard étêté pour tous.

  • Like 3
Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, chauvelu a dit:

Bonjour les jeunes, salut liastr, c'est papy,

 

Je plussoie à l'idée d'un comparatif avec des clones.

 

Je ne sais pas trop ce qu'est un ML traditionnel, l'étêtage est vieux comme mes robes disait Coluche, on n'a pas attendu les youtubers américains pour le pratiquer. Ce que j'ai du mal à comprendre dans ces techniques américaines, c'est la raison de se passer des quatre secondaires issues des nœuds 1 et 2 qui donnent finalement 12 apex dans un étêtage à 3 coupes comme je le propose. Bon, il faut dire aussi que leurs vidéos ne correspondent pas aux conditions communes de culture indoor, ils ne mentionnent jamais les conditions de culture, c'est juste pour faire joli sur internet, c'est propre, carré, symétrique, un jardin à la française en somme, perso je préfère le jardin à l'anglaise, plus bordélique en apparence. Nugbuckets obtient 8 apex avec 3 coupes, j'en obtiens 20, pour moi il n'y a pas photo. Mais si tu regardes bien les têtes grosses comme l'avant-bras qu'il obtient tu ne peux conclure qu'une chose : sa croissance est très très longue, je n'ai jamais obtenu de têtes si grosses ni en extérieur ni en intérieur, ça fait pourtant  plus de 40 ans que je m'entraîne (je dois être une brêle). Faire un joli ML avec six mois ou davantage de croissance, c'est possible mais ça n'est pas tenable en autoproduction, ça revient trop cher.

 

Tu peux étêter de mille manières différentes. Le souci est le temps de croissance (c'est ce qui coûte le plus cher en éclairage en ML indoor), il faut donc chercher le meilleur compromis possible. Si tu pratiques différents ML pour tester, il te faut prévoir de réhausser certains pots dans la tente parce que les canopées des différents pieds ne seront pas à la même hauteur. De plus tu risques d'avoir des temps de croissance différents en fonction du ML employé. Bref, ça me semble un peu compliqué à mettre en œuvre

.

Le souci d'attendre le 5ème nœud pour couper est que d'abord ça rallonge le temps de croissance, ensuite ta plante sera plus haute ce qui en indoor n'est pas franchement intéressant.

Autre souci : le volume des pots ainsi que la surface cultivée au sol pour chaque plante. Si chaque plante bénéficie de 40*40 au sol, il n'y a pas à s'inquiéter de l'aération qui pourrait être  amoindrie par les premières secondaires, de plus la ventilation est assurée par un brassage adéquat. Il te faut également tenir compte de l'éclairage, à mon sens, les leds se prêtent parfaitement aux plantes travaillées (scrog ou ML).

 

Ce qu'il faut avoir en tête est que le cannabis est une plante solide qui supporte bien des mauvais traitements. Le plus rentable est la culture industrielle en OB, l'intérêt du ML en autoproduction est que tu diminues le nombre de plantes cultivées, étant donnée la prohibition en France, cette technique est un atout. Comme l'écrit Labbe sur un autre forum, 10*30g = 3*100g, mais pas pour le juge ... 3 pieds ne sont pas 10 pieds.

 

Pétard étêté pour tous.

Hello papy, et merci pour ta réponse :) 

 

Oui je suis d'accord avec ce que tu dit, j'ai trouver tes dessins en page 2 fort intéréssant, et je m'en suis resservit pour voir quel genre de coupe je pourrais faire. En étudiant mes plantes, ça m'as également permis de mieux comprendre comment fonctionnait la plante, merci encore donc car ca m'as été fort utile :) 

Plus il y a de tête, et plus elles sont petites, 8 apex avec 3 coupes contre 20, j'ai un peu l'exemple dans ma culture en ce moment avec une plante que j'ai "un peu" maltraité pour l'expérience au début, découvrant ce qu'était la taille :D et j'ai des magnifiques plantes a 8/10 têtes énormes, et une plante avec 16 têtes, qui sont entrain de devenir belle mais son très chétifs par rapport aux autres. Du coup s'il fait 8 apex avec comme toi 70j de cro, ca doit donner une vrai différence car on a beau jouer a l'hydre de l'herne, les nutriments que les racines peuvent tirer ont une limite, non? 

 

J'y avais pas pensée, oui il va surement falloir que je prévois de quoi réhausser. Toute façon pour le premier essai, je pense tous les couper a 5 étage. 

d'après mon calcul (de débutant, alors il vaut peut être rien ^^), ma 1ere fois j'ai pu palisser a c+21 j'avais déjà 8 étages (1,20x1,20x2,00, 600 MH pour la cro, HPS pour la flo, en terre), donc je pense que vers c+15/20 je palisse, vers c+22/27 j'effectue ma coupe au dessus de l'étage 5, plus :

-Etage 1 supprimé,

-Etage 2 : 1 coupe

-Etage 3 : 1 coupe

-Etage 4 : 1 coupe ou je laisse tel quel

-Etage 5 : je laisse tel quel

 

Ce qui donne ceci (approximativement ^^) Capture7.thumb.PNG.85d7200499bada96c67c6ab76a67da0f.PNG
Soit 12 ou 14 colas, en 1 seul coupe soit une 50 de jours de cro. Tu pense que c'est faisable ? Je souhaite laissez l'étage 5 sans coupe, et peut-être même le 4, car les 2 autres en dessous vont déjà bien tiré en nutriment.

 

 

Oui c'est pour cela que le one bud me plait pas du tout, c'est beaucoup trop risqué mais même sans cela je n'en ferais pas, car je cherche avant la quantité la qualité, et je cherche aussi une façon de faire grandir les plantes le plus "naturellement" possible, avec justes quelques techniques d'optimisation. 

 

Si je veut couper l'étage 1 ducoup, c'est parce que comme tu sais ma prochaine fois ca va être du multivar, et du coup je fait en pot de 11L, elles auront donc 25/30cm² grand max pour se developper, pas 40x40, et j'ai un venti-pince exprès pour souffler sur leurs petits petons ? 


Les leds oui... J'aurais peut etre du investir dedans au tout début, car maintenant niveau finance c'est ric rac, et j'avais lu que c'était pas au point et que le HPS/MH était bien mieux, mais mes manuelles dataient un peu lol, j'avais 1000 euros pour ma config pas 1 centime de plus, après le scrog on en avait parler comme je veut faire du multivar de faire du scrog plante par plante au lieu d'un seul filet unique, car ce que nous intéresse c'est d'abord se faire plaisir avec des gouts différents et de la qualité plutot que des grosses plantes qui nous en donnent un max... Car on en aura pas l'utilité ensuite, si c'est pour moisir dans un coin ça me foutrais un peu les boules ^^

 

Edit : Ci joint la photo de ma culture, que 1°) tu puisse la voir depuis le temps ^^ et 2°) on vois bien au début en bas celle a 8/10 têtes énormes, et derrière au fond a gauche la "mutilé" a 16 tête ^^ 

Capture4.jpg

Edited by liastr
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...
Guest Cymande

Salut,

 

Sympas ta technique de main lining @chauvelu ... j'aimerais savoir combien de pots conseilles tu pour 1m2 ?

Je tourne actuellement avec 6 pots de 11l et j'hésite à passer sur du 18...

 

Super intéressent ton tuto, en tout cas.

 

++

Link to post
Share on other sites

Bonjour les jeunes, salut Cymande, c'est papy,

 

Pour moi, la bonne surface au sol pour 1 pied à 3 coupes (20 apex) est de 40*40, je trouve le 30*30 un peu juste. Aussi sur 1 m², 9 pots ça fait un peu juste. Sur 30*30 on pourrait se contenter de 2 coupes mais ça ne fait gagner que quinze jours de croissance, par contre, ça fait perdre 10 apex par plante, je préfère 3 coupes. Attention, il s'agit bien de surface cultivée, que je distingue de la surface au sol de la tente parce qu'il y a tout un bazar à mettre dans la tente en plus des pots ... Pour qui travaille sous leds, le 40*40 est pratique : soit un gros cob 50-65 W, soit un radeau de 4 petits cobs à 80 W au-dessus de chaque pied, ce qui permet de moduler à souhait.

2 coupes, 11 l devraient suffire. 3 coupes, il vaut mieux du 18-20 l.

Je suis en train de comparer un ML à 3 coupes 20 apex et une plante palissée sans aucune coupe, même temps de croissance, pour voir ce que ça donne indoor. On verra bien.

 

Pétard étêté pour tous.

Edited by chauvelu
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Guest Cymande

Salut tt le monde et salut papy ?

 

Je pense partir sur 4 pots textiles 18/20l en 3 coupes...soit 50*50.

 

Ça serait l'occase de tester ces pots textiles...le seul hic c'est le rempotage ?

 

Faire ma croissance en pots plastiques de 6l et switcher en pots textiles pour la flo est ce viable ?

 

++

Link to post
Share on other sites

Plop !

Il y a 11 heures, Cymande a dit:

Super intéressent ton tuto, en tout cas.

 

Non , le tuto c'est de @bonbol ..... 

 

@chauvelu ça serait bien de créer ton propre tuto pour ton "étêtage" , venir poluer ce tuto limite à chaque page pour remettre en cause l'origine , la "technique" , les termes , l'origine ....blablabla.....ça déja été dit , de la part de l'auteur entre autres , ça devient vraiment saoulant surtout quand on voit que tu ne rectifie même pas @Cymande quand il te remercie pour un tuto qui n'est pas le tient .

 

Citation

VOICI MON APPROCHE DU MAIN LINING 

 

Il est pourtant clair d'entrée @bonbol non ?

 

Pas la peine de me répondre ici , je nettoierai mon message et + si besoin ,  si tu veux un débat sur les termes , origines , etc .....etc..... la même , tu trouves ou ouvres un autre sujet . 

 

Merci :respect:

 

@! bon grow ! :yepah:

  • Like 3
  • Thanks 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Salut la compagnie !

 

Merci pour ce tuto, ces variations, et ces échanges, c'est fort intéressant.

Ça m'a motivé à essayer cette technique en 8 ou 16 colas (pot final de 15l).

J'en suis à 3-4 noeuds donc l'échéance de la 1ere taille approche...

 

Bref, au delà des remerciements, je voulais savoir si vous pouviez mettre des photos d'exemple de pincage pour tenter d'uniformiser la canopée ("Rho le relou..."!)... Je vois bien comment faire le palissage en théorie, mais par peur de faire des conneries, je pense que je n'oserai pas pincer... Alors voilà, si vous avez des conseils pour le pincage "spécifique" pour le ML, je suis plus que prenneur !!!

 

Pareil, papy évoquait le fait de monter un exemple de palissage durant la discussion, mais celà s'est noyé dans les échanges... On peut bien sûr aller voir les guides ou jdc, mais si c'était associé ici, ça pourrait donner des info en plus intéressantes...

 

Bref, encore merci et bon grow'a tous !!

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Yop ! 

 

https://www.cannaweed.com/guides/la-culture/tailles-palissage-pincage/

 

Le mieux c'est d"essayer , faut bien commencer à un moment ou un autre . Cette plante est résistante , et quand bien même tu loupes un pinçage , ou tu casses une branche ...rien de catastrophique , tu peux rattraper le coup , et tu accumules pleins d'info pour faire mieux les coup d'après .

 

@+! bon grow ! :yepah:

 

 

 

 

 

  • Like 2
Link to post
Share on other sites