Worloutze

Être autonome en graines en France

Recommended Posts

Worloutze

Bonjour.soir à tous ! 

J'aimerai, comme beaucoup, être autonome en semences, ca veut dire pouvoir replanter d'une année sur l'autre mes propres graines, mais surtout être indépendant des SensiSeeds et Cie. à 10 € la graine (exorbitant) .

Je suppose qu'il faut, pour ca, des graines non hybrides sinon on a une dégénérescence (confirmez moi) 

Hors aujourd'hui je ne crois pas qu'on puisse trouver ces graines non-hybrides sur internet, quand je lis "landrace" sur alchimia j'ai de sérieux doutes sur l'authenticité génétique, est ce que je peux vraiment avoir confiance dans ceux qui vendent sous cette appellation ?

Par exemple si je vous dis Malawi Gold ou Durban Magic, j'ai affaire à quoi exactement, des sois-disant landrace mais sur le site ils parlent de "landrace pures" il y en a donc des non-pures alors que par définition la landrace est pure... ca craint.

Comment trouver des pures de chez pures ? Savez-vous si ca se fait en France ? Est-t-il plus fiable de demander à des particuliers ?

Si j'en trouve, est ce viable, dans le climat de la métropole de cultiver des variété originaires d'Afrique, d'Amérique Latine ... la plante saura s'adapter ?  Quelle landrace pour une région tempérée ?

 

Merci d'avance, toute aide sera la bienvenue, la meilleure réponse serait pour moi un témoignage d'un autonome en graines.  :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
animalxxx

Slt
 

Citation


Je suppose qu'il faut, pour ca, des graines non hybrides sinon on a une dégénérescence (confirmez moi) 

 

 

Pas forcement, 99% des graines sur le marché sont des hybrides, et 99% des 'nouvelles' variétés viennent d'hybride (et limite pour 50% d'entre eux c'est un 'accidental cross' xd ).

 

Citation

Comment trouver des pures de chez pures ?

 

Real seed company par exempe, qui collecte les graines sur place. Y'en a d’autres mais c'est un des plus connus. Il y a un jdc actuellement sur une indienne (je crois), si tu veux voir ce que ça donne en indoor:

 

 

 

Citation


si j'en trouve, est ce viable, dans le climat de la métropole de cultiver des variété originaires d'Afrique, d'Amérique Latine ...

 

 

Afrique/am' latine, ça veut souvent dire sativa, et une sativa non acclimaté direct en FR, ça risque d’être compliqué.

 

Ce que tu peux faire, c'est faire un 'dernier' achat de graine, genre tu claques 100-150e pour 5-7-8 variétés, t'en lances 3-4 différentes, tu gardes 1-3 mâles, tu fais tes seeds, l'année d'après tu les plantes, tout en plantant 1-2 autres varietés de ton dernier achat, tu gardes mâles etc.. Au final ça va être un gros bordel ( quoique pas pire que ce qui se vend ? ) , mais t'aurais plein de graines venant de multiples parents, donc grosse diversité de gout/effet.

Ou l'inverse, taffer que sur un truc, mais ça risque d’être lassant si trop homogène.

 

Je te conseil la lecture des topics génétique de @FranckyVincent ;)

 

Et pour de l'outdoor, d'aller regarder les breedeurs 'nordiques' (hybrid from hell,  sinon y'a Derg Corra Collective  )

 

Bonne lecture.

 

++

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
FranckyVincent

Salut,

 

Le problème c'est que quand il y a de la diversité dans une variété, cela veut dire qu'il y aura des plantes de qualité et d'autres non. Et, de ce fait, la reproduction va être plus ou moins aléatoire en terme de qualité dans la descendance. Cela implique aussi un production de weed qui peut très bien être médiocre.

Pour éviter cela, il vaut mieux choisir des variétés IBL. D'ailleurs pas mal de variété vendues sous l'appellation "landraces" sont suffisamment travaillées en consanguinité pour être plus des IBL que de véritables landraces.

 

++

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Worloutze

Donc, avec une variété IBL, on peu replanter chaque année sa récolte de graines sans rencontrer de problème de dégénérescence (Cf. Wikipédia : n'est pas intéressant de ressemer les graines récoltées sur des variétés Hybride F1 pour les plantes allogames (comme le maïs) chez lesquelles domine la fécondation croisée. En effet, les plantes qui en résulteraient seraient différentes de la variété homogène F1, car il se produit à la deuxième génération une disjonction des caractères (en vertu de la deuxième loi de Mendel). Une production à base de F2 aurait une perte de rendement de l'ordre de 20 %. Pour l'agriculteur, il est préférable de racheter des semences chaque année [...])

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest cheezo

Ola

 

@Worloutze Dans le sens où,dans de la fécondation croisée, tu n'a presque aucun contrôle sur un champ de 10 hectares, les croisements se font au petit bonheur la chance. Dans ton cas, tu sélectionnera ce que tu désire croisé. Tu peut même opté pour une fécondation contrôlé de quelques branches pour ne pas nuire au reste de la récolte.

 

Tu risque même te retrouvé avec une variété parfaite pour ton climat après quelques génération. :D

 

Peace

Share this post


Link to post
Share on other sites
Old-Boy

salut

 

pour repondre a ta question,

en gros tout ce qui est estampiller old school chez les grande bank sont relativement stable. et sont a la base de tout les croisement.

 

c'est juste que les gens n'ont pas envie de fumer de la grainées

 

la vibb'z

Share this post


Link to post
Share on other sites
Worloutze

Salut

Donc je prend des (? graines régulière peu importe si elles sont hybrides ou pas ? ) et je les croise systématiquement chaque année... elles finiront par être stables ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Old-Boy

plop

oui ,si tu les reproduit entre elles ,dans une meme variété;

 

si tu fait tes propre croisement ,ça peut etre un peut plus long

Share this post


Link to post
Share on other sites