Greapers

Badtrip à répétition

Recommended Posts

Greapers

Bonjour,

comme annoncé dans ma présentation, je vais expliquer comment je supporte le THC et le CBD dans l'espoir de tomber sur quelqu'un qui a déjà vécu ça ou sait pourquoi mon organisme rejette tout type de cannabis.

J'ai de violentes et handicapantes crises d'angoisses qui m'ont déjà fait plonger en pleine dépression sévère. Je suis sous anxiolytique (3 par jour) et antidepresseur (2 par jour) depuis presque 5ans, j'ai voulu utiliser l'alternative du cannabis et du CBD, mais j'ai fais de violente réaction. Par le passé (avant crises d'angoisses) j'ai fumé du cannabis très rarement, à chaque fois ça allait, hormis juste des spasmes dans les jambes.

Depuis 3ans, je ne peux consommer ni du cannabis, ni du CBD. Dans toute leurs formes, à chaque prise j'ai des palpitations, des angoisses et des nausées. J'ai essayé le cannabis classique, les fleurs de CBD en vaporisation. J'ai essayé les tisanes et les pommades de CBD. Et à chaque fois c'est la même choses. Le même calvaire pendant 2-3h.

J'aurais aimé savoir si quelqu'un a déjà vécue ça ou aurais une idée de pourquoi mon organisme agis comme ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Duncann

Salut,

Le cannabis rentre en interaction avec les autres substances.
Dans ton cas il y a de fortes chances qu'il interagisse avec les anxiolytique, j'ai jamais pris ces trucs donc j'peux pas affirmer mais ton corps doit pas supporter le cocktail.
T'a déjà essayer de consommer du cannabis sans anxio ?
Tu peux peut être trouver des réponses sur des forums d'usager de drogue comme psychonaut.fr ;)

Peace ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
GladGreen
Posted (edited)

Salut, 

 

Je ne sais pas quelle molécule tu prends, mais parle en au Doc, il ne te jugera pas mais adaptera la molécule que tu prends car il faut savoir que le cannabis interagit notement avec la Fluoxetine (prozac) et l'alprazolam (xanax) par exemple, il en existe d'autre. Mais la consommation de cannabis lorsque l'on prend ces traitements ne doit surtout pas etre caché et tu permet à ton medecin d'etre plus précis dans son diagnostic. 

Edited by GladGreen

Share this post


Link to post
Share on other sites
UFCM-I Care

Hey

 

D’après ce que tu dis avant d’être sous traitement le cannabis ne faisait pas ces effets "badtrip", il semble dont que se soit directement lié au différentes molécules que tu prends quotidiennement depuis de nombreuses années.

Ce qui est plus surprenant c'est que même une simple pommade au CBD te fasse les mêmes effets que les autres formes galéniques.

En parler à ton médecin oui, il te dira juste de ne pas consommer, ça m'étonnerais beaucoup qu'il modifie un TTT qu'il te prescrit au long cour pour que tu puisse consommer du cannabis sous quelque forme que se soit.

Vu que tu n'est pas un consommateur régulier, le plus simple c'est de te dire que le cannabis, en l'état actuel des choses, n'est pas fait pour toi ....

courage ....

 

@+

 

:bye:

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Greapers

Merci pour vos réponses 😁. J'ai aussi pensé que ça pouvait être causé par le mélange THC/CBD et médicaments. Vu que je n'avais pas ces effets avant, mes expériences passés n'étaient pas incroyable mais c'est sûrement à cause de l'environnement dans lequel j'ai fumé (soirées stressantes). Malheureusement faire le test en étant sobre d'anxio ça risque d'être compliqué 😅 A cause de l'effet de dépendance, je ne tiens pas 24h sans avoir des angoisses et des palpitations.

Je vois mal mon médecin être réceptif à m'aider à comprendre ces badtrip à répétition, même si je lui explique que c'est juste pour arrêter d'être dépendant aux médicament tout en ayant quelque chose qui puisse me calmer en cas de difficulté. Je ne pense pas réussir un sevrage sans béquille. Même aujourd'hui, alors que je suis sous traitement, je ne me sens en sécurité que si j'ai ma petite capsule avec des cachets de Xanax. Je n'en prends jamais, j'ai dû en avoir besoin qu'une seule fois, c'est purement psychologique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Labbe2000

Salut @Greapers

 

Il m'est arrivé de faire des bad-trips systématique suite à la consommation de cannabis.

Voici mon témoignage, au cas ou ça pourrais servir à d'autres :
 

Révélation

 

Pour remettre en contexte :

J'étais encore lycéen, âgé de 17 ans et je fumais alors quotidiennement depuis 3 ans.

Ma consommation était alors à son sommet :Je consommais du hash en bang du matin au soir, une quinzaine de douilles par jour, parfois 3 d'affilés et quelques rafales de joints.

Tout se passait bien jusqu'à une soirée que je résumerais au bad trip le plus traumatisant que j'ai subis :

 

Soirée chez un pote, j'arrive chaud comme la braise, je venais de chopper du matosse pour tout le monde, donc je bois un verre et direct je tape une grosse douille.

 

2 min plus tard je commence à me sentir vraiment bizarre, mais pas comme les petits bads habituels ou tu as la tête qui tournes et la nausée : distorsion du son, palpitations, sensations chelou 😖

10 min plus tard, je vais me poser dans le lit de mon pote, et je me rend vite compte que dès que ma peau des bras / jambes  frotte du textile, la sensation est horrible : c'est comme si je sentait chaque fibre frotter, comme des millions de fourmillements localisés sur la partie qui frottes au point que c'était douloureux... Un genre de paresthésie vraiment puissante...

Au niveau des sensations psychiques par contre pas grand chose, je suis 100% conscient et j'ai toute ma tête pour me rendre compte qu'il y a un truc qui cloche.

Je passerai toute la soirée éveillé, à essayer de ne pas bouger, à subir mon bad trip et serrer des dents en écoutant mes potes faire la fête et à me demander ce qui m'arrive😬

 

Le lendemain matin, je me lèves pour aller en cours le Samedi matin, je me sent mieux même si je suis encore tout secoué ...

A la récrée, comme d'hab ça fumes des spliffs, je préviens direct mon poto frère de douille de l'époque qui avais acheté le matosse avec moi "Attention, le tamien il est chelou, j'ai pris un pire bad, tapes pas de douilles avec gros c'est dangereux !"

Je fumes 2 lattes et je me sent repartir 😬 J'arrête direct, je fait tourner le bédo, je vois que les potos me prennent pas trop au sérieux, bref on retournes en cours et je finit par redescendre au bout de quelques temps, mes potes se foutent bien de ma gueule!

 

Suite à ça, j'ai décidé d'arrêter de consommer en bang, me disant que c'était ça le pb et que j'avais encore des séquelles de la mauvaise douille du fameux soir.

 

Sauf qu'une semaine est passée et que le bad trip était revenu même en ne fumant que des joints (je subissais surtout une fois couché).

 

Quelques anecdotes par rapport à ce hash qui m'as violé le cerveau :

  • Il as généré une déferlante de bad-trip dans mon Lycée.. Des vomis, des gens tout jaunes/vert.. beaucoup de mauvaises expériences à différents degrés
  • Mon frère de douille a taper une douille le soir même, taper un bad similaire au mien... Puis des bad trips à répétition comme moi pendant des semaines, et il as finit par définitivement arrêter le cannabis quelques mois plus tard.

J'ai bien sur changé de matosse, mais le résultat était le même avec de la weed : crise de paresthésie dès que je fumais une latte en trop.

 

J'ai donc passé un mois à lutter pour pas partir en bad trip à chaque bédo que je fumais 😑  Et c'était souvent peine perdue donc j'ai passé pas mal de nuits a dormir en position momie, pyjama intégrale + chaussettes pour réduire les désagréments.. Le matin, j'avais encore cette sensation de merde même si c'était moins intense et je repartait pour une nouvelle journée.

 

Progressivement j'ai taper de moins en moins de bad-trip mais ça m'as pris au moins un an pour pouvoir fumer sans appréhension, et malgré ça il m'arrivait de repartir en bad à des moments ou je ne m'y attendais pas du tout. Aussi, depuis ce bad, le high que je ressent est différent et moins intense.

 

Vous devez vous demandez pourquoi j'ai continué à consommer en subissant tant d'effets indésirables? Et bien j'ai arrêté une période mais malgré les effets physiques désagréables, mentalement je tirais beaucoup de positif de ma consommation.

 

Ça m'est arrivé pour la dernière fois 10 ans après le premier bad à l'age de 27 ans, après un très long voyage sans sommeil et un gros joint d'herbe en arrivant chez moi juste avant de me coucher.

Mais cette fois là j'ai réussis à totalement maitriser le bad ! J'ai repris ma respiration j'ai fait des efforts pour me calmer, je me suis relevé, bu un jus, fumé une clope, discuté 1h avec mon colloque de trucs à la con, et j'ai pu aller me recoucher sans bad ! Depuis, ça ne m'est plus jamais arrivé, et je pense savoir comment gérer si cela me reprenait.

 

Voilà, je regrettes vraiment de ne pas avoir conserver d'échantillon de ce shit par lequel tout a commencé.

Je suis persuadé qu'il avait été coupé avec certains médicaments car je suis loin d'être le seul à avoir eut des soucis suite à sa consommation (à mon avis dégâts cérébraux, mais je n'ai pas été faire scanné mon cerveau pour vérifier).

 

De nos jours il y a du hash coupé aux cannabinoïdes de synthèse, c'était autre chose à l'époque.

-> Vive l'auto-production, Vivement la légalisation!

 

 

Au final, la solution pour sortir du bad repetita a été de me conditionner en forçant ma consommation progressivement, quitte à subir les bad et en me persuadant que c'était dans ma tête / que le cannabis n'était lié aux bads 😓 mais ça a pris pas mal de temps et je conseille pas de faire pareil 😓

 

Ça n'existait pas les produits cbd à l'époque alors je ne peut pas te dire si cela aurait également déclencher le bad.

Nos cas sont quand même très mal différents, j’étais déjà un consommateur régulier et des raisons d'insister sur la fume.. Si la consommation de cannabis ne te convient pas, je ne vois pas les raisons que tu aurais d'insister.

 

Si je comprends bien tu souhaites utiliser le cannabis pour diminuer ta conso de médicaments?

 

Si tu penses que c'est pour le mieux, tu peut essayer de reprendre très progressivement, avec une consommation micro-dosée mais il faudrait peut être que tu testes à jeun pour voir si ce n'est pas une mauvaise interaction avec les médicaments.

 

Clairement peu de médecins soutiendrons l'arrêt d'un traitement anti-dépresseur au profit d'une auto-médiation cannabique, mais ils pourraient t'éclairer sur les causes potentielles de ce genre de crises. Après si tu souhaites réduire, voir arretter les médicaments, ton médecin doit pouvoir t'accompagner dans ce genre de démarche.

 

++ bon courage à toi

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Greapers

@Labbe2000 Merci beaucoup pour ton commentaire et d'avoir partagé ton expérience.

Depuis quelques jours je farfouille internet pour trouver une raison qui tient la route, pas forcément dans l'espoir de trouver une solution, je m'attendais aussi à devoir arrêter les anti-dépresseur ou/et les anxiolytique. Et j'ai trouvé une sorte de possibilité. J'ai lu la composition de mes médicaments, faits des recherches sur ceux-là et j'ai découvert que pour les anxiolytique que je prends il y a une contre indication pour l'IMAO "Inhibiteur de la Monoamine Oxydase". Il est dit que c'est surtout qu'il faut éviter de prendre un médicament à base d'IMAO en plus des anxio de type Benzodiazépines (j'ai du Seresta 30mg/j) sous peine d'avoir des effets secondaires (Hypotension, céphalés, suées, bouche sèche, trouble du transit, hypertension, troubles neurologiques, insomnies et hépatite, j'ai vu aussi que certains avait eu des angoisses, crises maniaque, crises psychotiques et des nausées). Le truc c'est que l'IMAO est présent naturellement dans certaines plantes et viandes. Il est donc très facile de se retrouvé en surdosage d'un cocktail Anxio+IMAO.

Pour en revenir à toi @Labbe2000 il est possible que le hash soit coupé avec certains médicaments qui rentre en opposition chimique une fois consommé. C'est qu'une supposition, mais si le hash à eu des effets similaire sur d'autres personnes, c'est que le produit avait un soucis.

 

ps: Et du coup je suis entièrement d'accord sur le fait que avoir sa propre production est le meilleur moyen de consommer, du moins tant que ce ne sera pas légal/dépénalisé et donc plus réglementé à la production.

Share this post


Link to post
Share on other sites
aladdinkhalifa

Salut @Greapers,

 

Les bad trips sont souvent dus au fait que la pluspart des variétés de cannabis modernes contiennent un ratio déséquilibré de THC/CBD (BCP de THC et presque aucun CBD) ce qui peut favoriser les épisodes psychotiques.

 

Les variétés "Full spectrum" en revanche produisent un effet totalement différent. Le THC et le CBD intéragissent ensemble et cette interaction est bénéfique. 

Le cannabis full spectrum est souvent anti psychotique et est meme recomandé pour diminuer les épisodes schizophrenes.

 

A biento ;-)

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites