mrpolo

Cannabis: populisme pénal en marche

Recommended Posts

mrpolo

 

Cannabis: 100% répressif, contre la santé publique et les avancées internationales, la nouvelle amende de 200 euros pour usage de stupéfiants est généralisée à l’ensemble du territoire. La prohibition constitue pourtant une impasse complète. Qu'attend-on pour sortir de la législation archaïque et répressive actuelle ?

 

 

cannabis-police
Cette amende forfaitaire qui doit s’appliquer à toutes les drogues vise surtout les usagers de cannabis.

 

Faut-il rappeler qu'en dépit d’une politique parmi les plus répressives d’Europe, les Français sont les premiers consommateurs de cannabis en Europe et se trouvent au troisième rang pour la cocaïne ?

Ce que le Syndicat de la Magistrature appelle le "populisme pénal" constitue une réponse totalement inadaptée, hypocrite et archaïque. C'est une toute autre voie qu'il faut choisir, celle de la légalisation et de la réduction des risques

 

Oui, il faut légaliser le cannabis et exercer un contrôle public sur sa commercialisation. Mon expérience personnelle de médecin spécialiste de la prévention des addictions, y compris comme conseiller au sein de du Ministère de la santé, m'a convaincu de l'absurdité criminelle de la prohibition.

Je mets au défi n'importe quel ministre ou député ou le président de la MILDECA  qui soutient la situation actuelle interdisant et criminalisant la consommation de cannabis, de venir expliquer sa position devant un public de jeunes et notamment de justifier la différence de statut avec l'alcool. Le statu-quo que réaffirme le gouvernement est d'autant plus choquant que la consommation d'alcool est quant à elle banalisée voire valorisée par Emmanuel Macron (voir ici

 

macron-alcool-bis
 

 

L'alcool provoque 45 000 morts par an, la tabac 66000 par an , sans compter les autres effets, notamment pour l'alcool, les violences de tous ordres. Quid du cannabis ?  

La distinction entre les produits addictifs légaux et illégaux, tels que le cannabis, ne répond pas à des raisons médicales ou de santé publique mais à des postures répressives et prétendument protectrices de la jeunesse. Le rapport du Conseil d'analyse économique a eu le mérite de souligner l'échec total du cadre actuel. 

 

La prohibition a en effet comme conséquence de pousser les consommateurs de cannabis vers un recours à des fournisseurs issus de l'économie criminelle et d'utiliser des produits dont personne en connaît la composition réelle.

De plus la situation actuelle empêche tout discours audible sur les dangers qui peuvent exister lors de consommation excessive de cannabis ainsi que sur l'utilisation de la voie fumée tel que le joint. 

 

cannabis

 

La prohibition constitue une impasse complète. La demande et la consommation sont très élevées, dans un cadre de clandestinité et de trafic. Les règlements de compte font des dizaines de morts et déciment des quartiers. L'absurdité et la perversité de la "guerre contre le cannabis" sont  illustrées par les méthodes de la haute hiérarchie policière. Pour attraper les trafiquants on développe et encourage les trafics, sans prévenir la justice.

 

Tout un appareil, délinquant d'une part et policier d'autre part, est construit autour de la prohibition du cannabis et la criminalisation de son usage. On notera une fois de plus que la France qui a les lois les plus sévères a aussi la consommation la plus élevée en Europe.

Or une autre voie existe : la situation aux USA montre que la légalisation dans certains Etats y fait chuter la criminalité. En même temps la possibilité d'utiliser légalement du cannabis y diminue fortement le recours aux opiacés et donc la dépendance et la mortalité qui en découlent  Qu'attend-on pour sortir de la législation archaïque et répressive actuelle ? 

 

Il est temps de dépénaliser et de légaliser l'usage du cannabis en l'accompagnant de mesures de santé publique : régulation de l'usage, prévention et réduction des risques avec par exemple une vaste campagne à propos des joints et autres bangs qui représentent la pire méthode de consommation. 

Il est temps aussi d'ouvrir un grand débat sur les drogues et leur usage.  

 

Par albert herszkowicz

 

Source: blogs.mediapart.fr

 

  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
mrpolo

Consommation de drogue : si on sortait du tout répressif ?

7011206_732a7e70d8_z-640x374.jpg

L’esprit paternaliste des politiques publiques répressives pose problème, au-delà de l’inefficacité de l’appareil bureaucratique.

 

Depuis ce mardi 1e septembre, les fumeurs de cannabis pris sur le fait seront passibles d’une amende forfaitaire de 200 euros. Si l’amende est réglée dans les 15 jours, elle est ramenée à 150 euros. Si, au contraire, le consommateur attend au-delà de 45 jours, son amende s’envole à 450 euros.

La décision a été prise par Jean Castex courant juillet pour lutter « contre les points de revente qui gangrènent les quartiers ». L’exécutif a donc adopté la législation la plus répressive d’Europe afin de décourager la consommation de stupéfiants, après avoir testé la méthode dans plusieurs grandes villes comme Rennes ou Créteil.

 

Une politique conservatrice

Rien de révolutionnaire dans ce nouveau geste du gouvernement, qui ne fait au final que suivre la voie tracée par Nicolas Sarkozy depuis 2002, reprise par Gérard Collomb quelques années après. Pour combattre la consommation de drogue en France, il ne faut rien laisser passer. Seulement, jusqu’à présent, cette politique s’est révélée inefficace, et la France se situe en tête des pays les plus consommateurs de cannabis de l’Union européenne.

 

Une autre politique est toutefois possible, même si elle est moins populaire chez nos édiles, car assez contre-intuitive. Plutôt que de réprimer et pénaliser les consommateurs, la légalisation du cannabis pourrait participer à assécher le marché, l’assainir et surtout le retirer des mains des mafias qui en vivent.

La politique de répression en matière de drogue est extrêmement élevée en termes d’argent public comme de capital humain. L’État multiplie les interventions pour en rendre l’activité prohibée, que ce soit en mobilisant les agences de santé publique, les administrations et les forces de l’ordre, le tout sans que son efficacité puisse être évaluée.

Aux États-Unis, la « guerre contre la drogue » a même participé à la militarisation de la police et la transformation de l’État-providence en une immense machine répressive1. Si d’aventure les multiples interdictions touchant à la drogue disparaissaient, l’appareil répressif pourrait se concentrer sur ses missions essentielles, à savoir maintenir l’ordre public et protéger les droits des individus. L’argent public pourrait être réinvesti ailleurs, par exemple dans l’amélioration du fonctionnement de la justice ou l’alourdissement des peines touchant aux atteintes à la propriété et aux personnes.

 

Sortir des cartels mafieux

En cantonnant la vente de drogue au marché noir, l’interdiction rend l’accès à l’information sur le sujet plus difficile2, y compris pour combattre ses aspects les plus dommageables en termes de santé. Elle transforme le marché en rentes que se partagent des mafias que la répression arrange. Celles-ci peuvent imposer leurs prix au consommateur tout comme la médiocre qualité de leurs produits.

La légalisation de la vente et de la consommation de cannabis permettrait l’entrée sur le marché de nouveaux acteurs permettant une amélioration de l’offre et un meilleur contrôle légal des produits mis sur le marché. Même en matière de santé publique, la légalisation permettrait donc d’avoir une vision globale de l’activité plutôt qu’un suivi purement répressif.

Plus fondamentalement, c’est l’esprit paternaliste des politiques publiques répressives qui pose problème, au-delà de l’inefficacité de l’appareil bureaucratique. Dans le domaine, c’est l’intégralité du logiciel étatique français qui est à revoir pour le rendre plus favorable à la liberté individuelle.

 

Par Frédéric Mas.

Source: contrepoints.org

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
UFCM-I Care

Hey

 

Publication de PCP

 

@+

 

:bye:

 

 

118765522_7248920061912835_1612332079690956318_o.png

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
kingkong7

Hello

 

Il y a 3 heures, UFCM-I Care a dit:

Hey

 

Publication de PCP

 

@+

 

:bye:

 

 

118765522_7248920061912835_1612332079690956318_o.png

 

" ni pesée, ni échantillonnage, ni photographie" => Aucune constitution de scellé => transport, stockage et destruction rapide des produits associé etc.....

ça choque personne ? plein de bleu vont s'en mettre plein les poches.

 

Comme si c'était pas déjà assez le bordel chez les force de l'ordre , avec les derniers débordements.

 

Maintenant ils les tentent^^ , mais bien sur , tout va bien , ce monde tourne parfaitement ........

@++++++

Edited by kingkong7

Share this post


Link to post
Share on other sites
lifeisorganic

Salut

 

il y a une heure, kingkong7 a dit:

" ni pesée, ni échantillonnage, ni photographie" => Aucune constitution de scellé => transport, stockage et destruction rapide des produits associé etc.....

ça choque personne ? plein de bleu vont s'en mettre plein les poches.

 

Comme si c'était pas déjà assez le bordel chez les force de l'ordre , avec les derniers débordements.

 

Maintenant ils les tentent^^ , mais bien sur , tout va bien , ce monde tourne parfaitement ........

 

En même temps avec la fin de l'OCTRIS et de la BAC de Marseille, les bleus n'ont plus leurs réseaux d'appro habituels, c'est la crise pour tout le monde

OK, je sors :boulet2:[  ]

 

 

Cya

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
popek95

Salut a tous,

 

La parade serait apparament de ne pas payer, de laisser la majoration tombé pour que cela parte au tribunal. Comme le but est de desengorger les tribunaux ils l'auront bien dans l'os.

 

Je ne fume plus je vape et quasiment jamais dans la rue, mais si ca m'arrive je tenterais le coup.

 

+++

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
O0face

Yo

@popek95 mais why ?!

Une comparution au tribunal te coûtera 300 euros (frais fixe fonctionnement) 

Jsuis d'accord que c'est de la répression pure et dure mais ayant déjà test le tribunal je me contenterai volontiers d'un pv... 

++

Share this post


Link to post
Share on other sites
popek95

Yo @O0face

Simplement que je trouve cette nouvelle loi liberticide et que je suis pret a aller plus loin, car pour moi payer cette amende c'est un peu accepter leur nouvelle regle.

 

Apres ce que je dit c'est si la majorité fait comme ca, bien sur sinon ca sert a rien.

 

Je dit ca aussi car au dire de certains les 3/4 des PV mis dans les zone test n'ont pas été payés.

 

+++

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
O0face

Yo

 

Jsuis entièrement d'accord avec toi sur le côté liberticide de la chose, ça me révolte aussi.

Mais la on parle pas d'aller manifester en ville avec 2000 personnes pour la légalisation. On parle de se taper des majorations sur amende, des frais de justice, des leçon de  morale ( chacun la sienne on est d'accord) et éventuellement des sanctions ( stage de sensibilisation , injonction thérapeutique...) tout seul. 

Tu me trouveras peut être égoïste mais le choix est vite fait.. 

 

++ les amis

Share this post


Link to post
Share on other sites
popek95

Yo @O0face

 

Non je ne te trouves pas égoïste c'est un échange de point de vue.

 

Après de  toute facon 200 balles comme ca j'ai pas les moyens et je pense que plein de gens sont dans le meme cas.

 

Je préfère expliquer l'absurdité de la chose à la justice même si c'est pas a mon avantage, c'est mon coté grande gueule!

 

+++

Share this post


Link to post
Share on other sites
O0face

Re @popek95

 

T'inquiètes même si t'as pas les moyens ils vont te les soutirer ils sont très fort pour ça. 

 

Je pense être aussi "une grande gueule" mais pour le coup tu gagnes jamais à la remener devant un juge ou un flic, 

Jprefere leur dire ce qu'ils veulent entendre quand c'est nécessaire... 

 

++

Share this post


Link to post
Share on other sites
petitetete

Salut,

Les articles 78-2 et 78-2-2 m’interrogent. Je pense qu’il va y avoir des contrôles routiers initiés par des procureurs, contrôle de papier et fouille du véhicule peut être même avec des chiens. Si tu as du matos dans ta voiture tu prendras une amende.

Une loi qui va bien plus loin qu’on le pense dans la répression.

@+

Share this post


Link to post
Share on other sites
elGecko
il y a 6 minutes, petitetete a dit:

Salut,

Les articles 78-2 et 78-2-2 m’interrogent. Je pense qu’il va y avoir des contrôles routiers initiés par des procureurs, contrôle de papier et fouille du véhicule peut être même avec des chiens. Si tu as du matos dans ta voiture tu prendras une amende.

Une loi qui va bien plus loin qu’on le pense dans la répression.

@+

 

salut, regarde en bas à droite, pas d'AFD lorsque le mis en cause est au volant d'un véhicule, même si test salivaire négatif c'est direction le tribunal.

a+

Share this post


Link to post
Share on other sites
itry
Il y a 6 heures, popek95 a dit:

Yo @O0face

Simplement que je trouve cette nouvelle loi liberticide et que je suis pret a aller plus loin, car pour moi payer cette amende c'est un peu accepter leur nouvelle regle.

 

Apres ce que je dit c'est si la majorité fait comme ca, bien sur sinon ca sert a rien.

 

Je dit ca aussi car au dire de certains les 3/4 des PV mis dans les zone test n'ont pas été payés.

 

+++

Hey hey 
en même temps 200€ ca piquote , tellement de monde dans la précarité, comme si c'était facile de lacher cette somme

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Demourok

Salut 

 

Toute façon on est en train de reproduire ce qui s'est passé aux USA avec la prohibition de l'alcool , plus on serre la vis plus ca va devenir violent .

Y'a qu'a écouter le ministre le de l'intérieur pour savoir que cette amende n'est pas du tout mis en place pour assouplir le truc .

 

Les bars semi clandestins ou tu peux fumer ton pétard existe déjà depuis longtemps , ça les développera un peu plus puis voila .

 

Le mec il croit quoi , qu'il débarque et qu'avec un petite amende il va régler un problème qui gangrène les quartiers depuis 50 piges d'ici la fin du mandat de Macron , c'est a dire moins de 2 ans .

 

Au Royaume Uni ca a l'air tout aussi répressif qu'en France mais ils ont déjà des cannabis social club .

 

https://www.opnminded.com/2018/02/16/la-police-defend-un-cannabis-club-au-royaume-uni.html

 

 

++

 

 

Edited by Demourok
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
gimedaweed

breum

 

Avec du recul finalement le plan est le même que pour la prostitution:

On peut pas arrêter les tapineuses de tapiner, pas de problèmes, sanctionnons les clients/usagers...

 

Et c est déclinable à l infini comme principe, attendons la suite ^^

 

++

?

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bartouche

Yo.

 

La prostitution est encore plus pernicieuse et contradictoire puisque les prostitué(e)s, peuvent déclarer en toute légalité leur revenus au fisc. Revenus issu d'une activité illégale...

 

Les yeux fermés de l'état dans les quartiers populaires n'a qu'un seul but : Entretenir la paix sociale. 

Tout comme les yeux fermés sur la prostitution permet de maintenir des taux d'agressions sexuelles dans des limites "acceptables"

 

Ce qui est quasi sûr c'est qu'on est pas prêt de voir la légalisation s'installer dans notre chère pays des droits de l'homme.

 

A plus.

 

Bart'che 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites