Jump to content
Sign in to follow this  
Yotna2

Cannabis, ubérisation, discrimination positive, ces autres votes qui façonnent l’Amérique en 2020

Recommended Posts

Yotna2

En parallèle des élections parlementaires et de la présidentielle, les électeurs américains étaient invités à se prononcer sur des référendums locaux plus ou moins insolites.

Illustration. Les électeurs américains étaient également invités à se prononcer sur des sujets de société pour faire évoluer la législation des Etats.
Illustration. Les électeurs américains étaient également invités à se prononcer sur des sujets de société pour faire évoluer la législation des Etats. AFP/Mario Tama
 

Par Damien Licata Caruso

Le 4 novembre 2020 à 06h36, modifié le 4 novembre 2020 à 09h17
 

Une myriade de petits scrutins au milieu des grandes élections. Les bulletins de vote des électeurs ne comportaient pas seulement des cases à cocher pour choisir leurs élus au Congrès ou à la Maison blanche. Plusieurs amendements pour réformer la législation des Etats étaient soumis au vote démocratique.

Voici un résumé des choix de société issus des urnes.

 

Légalisation de la marijuana

Interdite au niveau fédéral, la consommation légale de cannabis gagne du terrain à la faveur de référendums locaux.

Le New Jersey, le Montana et l'Arizona rejoignent les 11 Etats qui ont déjà légalisé un usage récréatif du cannabis.

Le Dakota du Sud votait pour la légalisation du cannabis récréatif et médical et les électeurs ont approuvé les deux usages.

Le très conservateur Etat du Mississippi a, lui, légalisé l'usage thérapeutique du cannabis pour certains patients.

 

Champignons hallucinogènes

Déjà pionnier dans la légalisation du cannabis en 2014, l'Oregon a soumis au vote une initiative citoyenne, la Measure 109. Elle prévoit la consommation légale de psilocybine, un champignon aux propriétés hallucinogènes… comme thérapie pour la santé mentale. Cette expérience, réservée aux adultes de plus de 21 ans, sera même facilitée par un agent officiel dans un centre spécialisé.

L'Autorité de santé de l'Etat devrait être chargée de mettre en place les régulations et les critères pour la mise en place des centres de consommation qui n'ouvriront pas leurs portes avant janvier 2023.

Un autre référendum dans ce même Etat de la côte Ouest a approuvé la dépénalisation de toute possession de stupéfiants, y compris des drogues dites « dures » comme l'héroïne ou de la cocaïne, dès lors qu'il s'agit d'une faible quantité destinée à un usage personnel.

 

Discrimination positive

Soumise au vote en Californie, la Proposition 16 a été rejetée. Elle visait à suspendre l'interdiction de la discrimination positive (« affirmative action ») inscrite dans la Constitution de l'Etat en 1996. À l'époque, la Proposition 209 stipulait que la discrimination et un traitement préférentiel, en fonction de la race, du sexe ou de l'origine d'une personne, étaient interdits dans la fonction publique, l'éducation et les appels d'offres publics.

 

Ubérisation

Poussée par un lobbying intense des plateformes Uber, Lyft ou Doordash, la proposition 22 a été approuvée par les électeurs californiens. Elle clarifie la législation californienne et assure que les chauffeurs ou les livreurs des plateformes sont bien des travailleurs indépendants et non pas des employés. Cela exempte donc les acteurs de la « gig economy » de leur fournir une assurance ou un salaire minimum.

 

Source : https://www.leparisien.fr/international/cannabis-uberisation-discrimination-positive-ces-autres-votes-qui-faconnent-l-amerique-en-2020-04-11-2020-8406504.php

Edited by Yotna2
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
mrpolo

États-Unis : le surprenant effet de la légalisation du cannabis dans le New Jersey

DSC_0012.JPG

 

 

Google a enregistré un pic de recherches sur la façon de rouler un joint, alors que plusieurs États américains viennent de légaliser la consommation de marijuana.

"Comment rouler un joint ?", voilà ce qu'ont massivement recherché les habitants du New Jersey, mardi 3 novembre, après l'annonce de la légalisation du cannabis dans cet État. Google a ainsi relevé une hausse de 800% de cette recherche en l'espace de quatre heures, rapporte le site Complex. Ce jour-là, en marge de l'élection présidentielle, 67% des électeurs du New Jersey ont approuvé un amendement permettant aux personnes de 21 ans et plus de posséder et de consommer de la marijuana à des fins récréatives.

Pour l'heure, l'entrée en vigueur et les contours de cette loi n'ont pas été précisés. Et cela pourrait prendre plusieurs mois encore. Alors que le New Jersey, le Montana et l'Arizona ont voté pour légaliser le cannabis récréatif, le Dakota du Sud est devenu le premier État à approuver l'utilisation médicale et récréative en même temps, rapporte CNN Business. "Ils sont passés à une écrasante majorité. C'est une victoire retentissante pour le cannabis", a réagi John Hudak, directeur adjoint de la Brookings Institution.

 

La plupart des estimations de l'industrie font de l'Arizona et du New Jersey des marchés potentiels d'un milliard de dollars dans quelques années, et des sociétés comme Curaleaf Holdings (CURLF) et Scotts Miracle-Gro (SMG) ont d'ailleurs avancé leurs pions bien avant les élections, souligne CNN. Curaleaf, qui exploite des entreprises de cannabis dans 23 États, a investi massivement pour augmenter la production et sa présence au détail dans les deux États. Scotts Miracle-Gro a pour sa part engagé 800.000 dollars à l'effort pour la légalisation du cannabis récréatif dans le New Jersey, selon les archives des finances électorales de l'État.

 

Source: capital.fr

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...