Les consommateurs de marijuana plus actifs physiquement que les non-utilisateurs.


Recommended Posts

Une étude révèle que les consommateurs fréquents de marijuana sont en fait plus actifs physiquement que les non-utilisateurs, brisant ainsi les stéréotypes

Bandeau.thumb.jpg.f712c8752f9fe5d5aeece63338647ab1.jpg

 

Dans une nouvelle étude qui brise les stéréotypes, les chercheurs ont constaté que les consommateurs fréquents de marijuana sont en fait plus susceptibles d'être physiquement actifs que leurs homologues non consommateurs.

 

Pendant des décennies, la propagande anti-cannabis a fait des consommateurs de marijuana des pommes de terre de canapé non motivées. Cette publicité financée par le gouvernement en est un parfait exemple:

 

Mais une étude publiée dans le Harm Reduction Journal a révélé le contraire.

Une analyse représentative à l'échelle nationale du comportement sédentaire mesuré par accéléromètre a montré que les personnes qui consomment fréquemment de la marijuana, en particulier celles âgées de 40 ans et plus, passent plus de temps à pratiquer une activité physique que les non-utilisateurs.
«Nos résultats ne soutiennent pas la perception dominante des consommateurs de cannabis comme des modes de vie sédentaires (casanières)», ont conclu les chercheurs.

 

En général, ils ont constaté  «qu’il n'y a pas de différences significatives entre les non-consommateurs de cannabis et les consommateurs de cannabis légers, modérés ou fréquents en minutes par jour consacré à l’activité physique [dans un comportement sédentaire]».
La différence se résume aux minutes moyennes consacrées par chaque groupe à une activité physique.

 

1686594885_atheletesweed01.thumb.jpg.73bc5ec199040a58f149d0cf06f979a3.jpg

 

L’étude indique que,
«Après avoir contrôlé toutes les covariances, les consommateurs fréquents de cannabis se livraient à des quantités [d'activité physique] significativement plus importantes [activité physique légère, modérée à vigoureuse] que les non-utilisateurs»

 

«Dans le modèle proposé, une consommation modérée de cannabis montrait plus de minutes consacrées à une activité physique (de modérée à vigoureuse) par rapport à une non consommation, mais cette association n'était pas significative en contrôlant toutes les covariances.
Les consommateurs de cannabis léger ne différaient pas significativement des non-utilisateurs en ce qui concerne le temps consacré à l'activité physique.»

 

«Les résultats suggèrent que les consommateurs fréquents de cannabis se livraient à plus d'activité physique que les non-utilisateurs, mais passaient des périodes similaires dans [un comportement sédentaire]», ont déclaré les chercheurs.

 

Bien que l'étude ait indiqué que la consommation légère de marijuana n'est pas associée à une différence statistiquement significative du temps d'activité physique, ceux qui consomment rarement du cannabis étaient plus susceptibles de déclarer eux-mêmes une activité physique plus modérée que les non-utilisateurs.

 

«Dans un échantillon national américain basé sur la population, la consommation actuelle de cannabis était significativement associée à l'activité physique et mesurée par accéléromètre, montrant que les consommateurs fréquents de cannabis se livraient à de plus grandes minutes d'activité physique légère, modérée à vigoureuse par rapport à non-utilisateur »

 

1290340091_atheletesweed02.thumb.jpg.7c0992caeff539fc28e9f3bb847bf004.jpg

 

Les chercheurs ont également examiné la relation entre la consommation de marijuana, l'activité et l'âge, constatant que les personnes de plus de 40 ans qui consommaient du cannabis modérément passaient en moyenne 16 minutes de plus à pratiquer une activité physique modérée chaque jour que les non-utilisateurs.

 

Pour expliquer cette tendance, l'étude suggère que le cannabis «est utilisé pour la récupération de la douleur induite par l'exercice, car l'activité physique entraîne des douleurs et des courbatures musculaires, une diminution du seuil de douleur et une hypersensibilité musculaire avec l'âge»

 

Ces résultats «s'ajoutent à la littérature sur le cannabis et le comportement physique en incorporant des mesures objectives d'accéléromètre», ont conclu les chercheurs. «Une meilleure compréhension de l'association entre la consommation de cannabis et les comportements en matière de santé est essentielle pour répondre pleinement aux problèmes de santé publique associés à la consommation de cannabis.»

 

Source: https://www.marijuanamoment.net/frequent-marijuana-consumers-are-actually-more-physically-active-than-non-users-study-finds-smashing-stereotypes/

 

 

 

 

 

 

  • Like 4
Link to post
Share on other sites

Yo l' @OmelettOFromage

 

je trouve cette étude intéressante mais elle va aussi dans le sens de la légalisation dans l'état dont elle a été faite, une même etude 15 ans en arrière et on ressortirait certainement les mêmes clichés 😅

whats-up-wazuuup.gif.3050cd563de830bddc0abe33e12f0f33.gif

 

Perso ça me convient cette idée faite,...moins de chance de faire choper 😉, trop de growers tue les growers...

 

++🌱

Link to post
Share on other sites

Salut @NicoT

 

il y a 39 minutes, NicoT a dit:

elle va aussi dans le sens de la légalisation dans l'état dont elle a été faite, une même etude 15 ans en arrière et on ressortirait certainement les mêmes clichés

Complétement raison! Et c'est bien de le rappeler ;)

 

il y a 40 minutes, NicoT a dit:

trop de growers tue les growers...

ça, c'est pas faux ^^

Pour vivre heureux vivons cachés 🙂

 

a+

Link to post
Share on other sites

Yo,

 

Absolument pas etonné par cette etude, personnellement durant les periodes ou je consomme je peux faire du sport 5 jours sur 7, et lorsque je n'en consomme pas je peux en faire seulement 1 ou 2 jours sur 7.

 

Pourquoi ? Tout simplement car je dors plus longtemps les nuits ou j'ai consommé (5-6h sans cannabis, 7-8h avec cannabis) je suis moins fatigué le lendemain et je recupere mieux musculairement durant la nuit.

 

a+

 

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Posted (edited)

Yo... Comme dit NicoT, il y a toujours une "étude d'experts" financée pour chaque argumentation... Ca permet d'avoir l'aval (de couleuvres...) de l'opinion. Peu importe le domaine. 

 

Tout est relatif. Avec la la weed également... ça dépend quelle variété, beaucoup de gens ne savent même pas ce qu'ils consomment (et ça, c'est pas que pour la ganja 🤪) et de la personne qui l'ingère !

 

Enfin... c'est toujours une remarque positive qui change de la mélodie habituelle 🥰

 

 

Edited by ZenLim
Link to post
Share on other sites