Evergreen

CannaWeedeur
  • Content Count

    716
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

22 Ptite graine

About Evergreen

  • Rank
    Fan de CannaWeed

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Merci MetalToots et Deshaut. Et merci Condensa pour tes précisions. J'ai maintenant la réponse à ma question. Bonne continuation à tous.
  2. Bonjour à tous @zachariah : Tu as raison : à un moment donné il faut se fixer et arrêter de partir dans tous les sens. Et oui tu as raison aussi de dire que je suis un peu paresseux de lire les 100 pages. Disons que j'essaie de me remettre dans le bain après une longue absence donc il me semblait plus pertinent de poser la question à des gens qui sont un peu plus avancés que moi sur la question des LED. Mais j'ai quand même utilisé la fonction recherche au lieu de me comporter comme un noob. Donc concernant l'alim pulsée ou à découpage c'était juste une question pour me réactualiser, il ne s'agit pas de vous lancer sur une nouvelle piste. à l'époque Miaouf travaillait sur ce genre d'alim : il est possible d’envoyer des flashs de lumière (de l’ordre de la milli ou nano seconde) au lieu d’utiliser une lumière continue. On avait réussi à trouver les bonnes valeurs pour que le flash soit très puissant (gros flux de photons) sans que la LED brûle et pour que la "période" de noir soit suffisament courte pour que la plante ne se mette pas en "mode nuit". En gros le mode pulsé ne gêne pas l'activité photosynthétique (au contraire). L'intérêt est d'avoir une consommation électrique encore plus réduite. Merci Deshaut pour les infos. Je regarde ton JDB. Bien cordialement.
  3. Bonjour à tous. Excusez-moi, je n'arrive pas à lire la centaine de pages de ce topic. Quelqu'un pourrait-il me renseigner : est-ce que la question de l'alimentation pulsée a été approfondie ? Cela a été proposé par l'ingénieur Miaouf_kirsh à une lointaine époque... Désolé, j'ai bien utilisé la fonction recherche mais ça n'a pas donné grand chose. Merci.
  4. Salut Deshaut. C'est du beau boulot. J'ai vraiment hâte de voir ce que ça va donner. A+
  5. Salut. J'adore les tests comparatifs. Et je suis très curieux de voir ce que donne le panneau rouge/blanc. Je me pose discrètement dans un coin... Bonne suite.
  6. Salut Sky Ton JDC est intéressant. Hélas les attaques de bestioles font partie du jeu mais c'est également l'occasion de voir comment se comportent les plantes vis-à-vis de ces attaques sous un environnement LED. Par ailleurs, crois-tu qu'il existe des longueurs d'onde qui attirent certains insectes ou qui favorisent leur prolifération ? Idem pour des champignons, bactéries, etc. ? A bientôt.
  7. Bonjour à tous. Speddy et Deshaut (et les autres testeurs) je n'ai pas de conseils à vous donner. C'est plutôt l'inverse ! Je n'ai plus trop suivi l'évolution des LEDS. J'ai même l'impression que la technologie stagne. En 2007 je croyais que quelques années suffiraient pour remplacer les HPS mais je constate qu'en 2013 on est toujours dans la même attente. Merci Speddy GANGA de le préciser et de le crier haut et fort. Et pour apporter quelques précisions (j'espère ne pas polluer ton post) : Il y a deux catégories pour les effets de la lumière verte : ceux qui ont un lien avec les cryptochromes et ceux qui n'en n'ont pas. Dans la première catégorie on peut noter par exemple que le ratio bleu/vert joue sur l'élongation de la tige et la floraison (c'est ce que montrent des études récentes de 2010) On peut également citer d'autres effets du vert : - permet d'avoir une réversibilité des effets liés à la lumière bleue ; - empêche l'ouverture des stomates quand il est émis en même temps que du bleu (mais là encore c'est une question de ratio) ; - augmente le taux de croissance des plantules (alors que les autres longueurs d'onde ont plutôt un rôle inhibiteur) ; - etc. Entre autres, peut être citée l'étude de Zhang et al, publiée en 2011, sur un des effets du vert sur les plantes : Au-dessous de la canopée, le bleu et le rouge (bien que réduits) activent cryptochromes et phytochromes et font que les feuilles des plantes restent plus ou moins parralèles au sol et plus ou moins perpendiculaires aux rayons lumineux : c'est donc une position "normale". Avec un ajout de vert on observe une orientation vers le haut des feuilles, un allongement du pétiole et les feuilles prennent une couleur plus pâle. On observe ce genre de "modifications morphologiques" pour des feuilles qui veulent éviter l'ombre ("shade avoidance syndrome"). Ces changements morpho rappèlent les altérations dues au far-red. On peut aussi citer la plus récente étude de Wang et Folta (2013) qui ont cherché à identifier les effets du vert sur la croissance et le développement des plantes. Bref, la lumière verte est encore loin d'avoir livré tous ses secrets. Attention concernant l'étude de Kim et al (2004) que tu cites (sur laquelle j'avais déjà travaillé au début de mes recherches sur les LED). Tu dis que le vert permet une meilleure pénétration : en réalité c'est la lumière verte qui pénètre mieux que le bleu et le rouge en dessous de la canopée. D'anciennes études ont abouti sur le constat que la combinaison rouge+bleu+vert permet d'accroitre le développement des plantes du fait de la meilleure pénétration du vert sous la canopée et que les feuilles qui s'y trouvent sont alors capables de l'utiliser pour la photosynthèse. D'autres études, également anciennes montrent que le vert empêche le développement des plantes... On s'y perd un peu ! En fait tout dépend des ratio, de l'environnement, du type de plante, etc. Les conclusions de Kim (2004) vont dans ce sens. Il lui reste cependant à déterminer quelle est la meilleure longueur d'onde de vert, quel niveau de photons, quel ratio avec le rouge et le bleu... Le but étant de trouver la combinaison optimum. Est-ce le but ici sur ce forum ? Peut-être... Attention toutefois à ce chiffre de 24% que tu avances. Il n'est valable que pour l'expérience réalisée par Kim. Cette valeur est...disons..."arbitraire". Elle a été appliquée dans un protocole scientifique bien précis. Il ne s'agissait pas de trouver la bonne valeur de la quantité de vert mais bien de démontrer que le vert peut augmenter la croissance des laitues. Ce chiffre de 24% n'est donc pas à appliquer à la lettre : à vous de trouver le bon ratio pour le cannabis (tous phénotypes confondus). Retenons simplement qu'il faut un peu de vert dans le spectre : les LED blanches s'en occupent comme tu l'as déjà fait remarquer. Voilà, voilà... Encore bravo pour vos tests et merci pour ta synthèse Speddy. Dès que j'ai un temps je vais passer sur les jdc ou topic de chacun pour y laisser un com d'encouragements (sky-weedeur, MetalToots, etc.) A bientôt.
  8. Bonjour. Bravo pour ce topic. Le travail est épatant et prometteur. Je vais le suivre avec attention. Bonne suite...
  9. Bonjour Le tableau ne dit pas si les couleurs ont été testées séparément ou en combinaison. Je trouve ça assez paradoxal de dire que le bleu stimule la photosynthèse mais inhibe la biomasse et la croissance et que seul le far red serait stimulant. Il manque également l'effet des couleurs sur le phototropisme. Bref, à prendre avec des pincettes... Bonne suite à tous. Bien cordialement.
  10. Salut bibac. Tout d'abord bravo pour ta culture et récolte. Merci pour ta synthèse. Je retiens globalement que tu es satisfait malgré quelques petits soucis. Ton expérience contribue à encourager davantage ceux qui se lancent dans l'aventure de la culture sous LEDs. Merci et bonne continuation. ^^
  11. Bonjour. Juste pour info : Je continue de suivre (quand j'ai le temps) ce qui se fait chez les anglo-saxons en matière de culture sous LEDs. Par exemple sur greenpinelane.com plusieurs appareils sont testés (procyon, smart lamp, etc.). Il y a maintenant un forum où les utilisateurs peuvent s'exprimer. Concernant la floraison et/ou la fructification les conclusions sont mitigées : certains sont amplement satisfaits, d'autres constatent qu'il y a un retard significatif dans la floraison et une biomasse réduite. Tout le monde émet sa petite hypothèse (manque de longueurs d'onde orange-ambre ; far red ; etc.). Cependant les résultats ne sont jamais les mêmes selon les espèces cultivées (piment, tomate...). Bref c'est un beau bordel. Tout ça pour dire que je n'ai pas vu de débats aussi poussés tel que celui engagé par miaouf_kirsh et exo-plank#0. Je pense que vous tenez le bon bout les gars...continuez ainsi. Bien cordialement.
  12. Bonjour. Tout d'abord je rejoins pecmastazz pour adresser un grand bravo et de vifs remerciements à exo-plank#0 pour la qualité de ses interventions. Avec ton savoir - et le partage de ce savoir - tu fais faire un grand bon à ce topic sur les LEDs. Un grand merci également à miaouf_kirsh qui m'épatera toujours avec ses connaissances : pour un autodidacte en biologie végétale tu es impressionnant ! Ma question va peut être sembler obsolète au regard des exposés très pointus de miaouf_kirsh et d'exo-plank#0 : Tu privilégies la piste de la saturation pour expliquer le ralentissement et tu dis que cela est plus flagrant lors de la floraison. Cependant, n'aurait-on pas assisté, même si cela est moins flagrant, à un ralentissement notable de la vitesse de croissance ? Hors, il me semble, qu'au travers des quelques expériences déjà dirigées par pecmastazz, eldindon ou par moi-même dans une moindre mesure, que la vitesse de pousse reste raisonnable lors de la croissance...du moins si mes souvenirs sont bons. Les expériences menées par eldindon sur les boutures tendent à confirmer ce constat. Au départ, pour expliquer la "mauvaise" floraison j'avais pensé à ces histoires de phythochrome, tout comme miaouf le suggère. Il m'a semblé aussi que nous n'avions pas encore totalement exploré ces histoires de red/far red. Pour finir, je crois néanmoins que c'est bien directement la qualité de la lumière qui est en cause et non un effet indirect de celle-ci. Il peut être exclu comme facteurs de ralentissement de la flo les paramètres abiotiques climatiques par exemple. Toutefois j'aurais aimé avoir de plus amples descriptions de la part des expérimentateurs sur les autres parties morphologiques de la plante : distance internodale, etc. mais surtout des descriptions sur les racines... Encore un énorme merci exo-plank#0 pour tes posts extrêmement pertinents. Si tu restes parmi nous je crois bien que nous percerons le secret d'une floraison réussie sous LEDs. Bien entendu je salue également la persévérance de tous les cultivateurs sous LEDs tels que GuyGadebois. Bien cordialement.
  13. Bonjour pecmastazz. C'est mon cas ! Je profite d'un passage éclair pour te féliciter à nouveau pour tout ce que tu fais. Bonne suite pour la flo et à bientôt...