Quel est le juste prix du cannabis ?

Sign in to follow this  
Quel est le juste prix du cannabis ?
By mrpolo ,

Changement de majorité présidentielle oblige, le vieux débat sur la légalisation du cannabis a refait surface. Les arguments en présence sont toujours les mêmes. Est-il possible de sortir de cette confrontation par une politique innovante ?

 

 

Selon les partisans de la dépénalisation, les drogues illégales posent de graves problèmes de santé publique. Les légaliser permettrait d'économiser le coût de la répression en éliminant les mafias, et générerait des recettes fiscales supplémentaires.

 

Les partisans de la prohibition insistent quant à eux sur les ravages engendrés par la consommation de drogue et s'insurgent contre l'encouragement implicite que représenterait une politique de légalisation. Les Français donnent d'ailleurs massivement raison à ces derniers : selon un récent sondage IFOP, ils sont 70 % à être opposés à la légalisation, en hausse par rapport à 2011.

 

Pourtant les politiques actuelles qui combinent prohibition et répression sont impuissantes à éliminer les mafias. Au regard des coûts de la répression, de l'ordre de 42 milliards de dollars (34,3 milliards d'euros) par an aux Etats-Unis, selon Jeffrey Miron et Katherine Waldock (The Budgetary Impact of Ending Drug Prohibition, Cato Institute, septembre 2010), beaucoup pensent que la guerre contre la drogue est un échec. Le problème, c'est que les effets de politiques alternatives, telles que la légalisation, sont inconnus.

 

Une étude récente (Sale of Visas : A Smuggler's Final Song ?, Emmanuelle Auriol et Alice Mesnard, Center for Economic Policy Research, document de travail, mai 2012) élabore, à propos du marché criminel de l'immigration clandestine, un modèle de légalisation pouvant être utilisé pour éliminer une mafia.

 

UN PRIX SUFFISAMMENT BAS

 

L'étude montre qu'on ne peut pas gagner sur tous les tableaux à la fois. Si on veut éliminer les trafiquants en légalisant le cannabis, par exemple, ces derniers ayant des réseaux bien établis, ils livreront une bataille de prix pour conserver leurs parts de marché.

 

Le seul moyen de les détruire est alors d'établir un prix suffisamment bas pour assécher la demande qui leur est adressée. Le gouvernement est ainsi contraint de limiter le poids de la fiscalité afin de pousser les dealers hors du marché. On se trouve alors face à un dilemme : éliminer les trafics, ou contenir les consommations.

 

Une politique plus innovante, qui combinerait mesures répressives avec une politique de légalisation au prix d'éviction, permet d'échapper à ce dilemme. L'idée est d'utiliser les recettes fiscales générées par la légalisation pour intensifier la répression contre les réseaux mafieux.

 

En augmentant leurs coûts, on limite leur capacité à casser les prix. On ne réalise certes pas les économies fiscales promises par les partisans de la légalisation, mais on limite le poids des mafias tout en contenant les consommations.

 

Une telle politique est-elle applicable ? Oui, si on se fie à l'exemple des Pays-Bas qui tolèrent la consommation de cannabis chez ses ressortissants et ont, en même temps, le plus gros budget de répression d'Europe (0,66 % de son produit intérieur brut contre 0,08 % pour la France en 2000).

 

Pour les jeunes Néerlandais, les bénéfices sont doubles. Ils fument moins de cannabis que les Espagnols, les Anglais ou les Français, et ils ne courent pas le risque de croupir en prison pour leur consommation.

 

 

Par Emmanuelle Auriol, Ecole d'économie de Toulouse

Crédits photo: Jerry Lampen/Reuters

source: Le Monde

 

On en parle sur le forum....


  Report Article
Sign in to follow this  


User Feedback


Une politique innovante, certes, mais qui aboutit à l'hypocrisie habituelle:

- Tu peux fumer ton joint ou sniffer ta poudre, mais elle doit apparaitre par magie dans ta main à moins d'acheter un produit de qualité médiocre chez le buraliste.

- Et plutôt que de démanteler les réseaux mafieux, on va justifier les dépenses en réprimant les autoproducteurs, plus facile à dégotter en les accusant de dealer leur récolte.

En conclusion; tu as le choix entre de l'herbe aseptisée et sans intérêt, le dealer du coin de rue, ou l'autosuffisance en mode traqué comme avant la dépénalisation.

 

Chouette avenir, non ?

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

ils me dégoutent

par contre pour avoir des steak ou des cotes de porcs bon marché ils hésitent pas à baisser les prix

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Légaliser... ok, mais ce sera comme aux state ou seul les gens avec ordonnance médicale seront autorisés a acheter pour "soins medicaux", donc ça ne changerais rien pour 95 % des gens qui fument, et même si c'etais légalisé pour tout le monde, cela n'influera en rien sur les "mafia" comme ils disent, si le shit et la beuh ne se vendent plus, les petits dealeurs de shit en manque de chiffres passeront au crak et a la coke, il faut être réaliste, légaliser, c'est cool pour les fumeurs mais ça ne changera en rien les problèmes sociaux. dry.gif

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Alaiwa: " il faut être réaliste, légaliser, c'est cool pour les fumeurs mais ça ne changera en rien les problèmes sociaux."

Je ne suis pas dutout d'accord avec toi, moi je fume ( comme la plupart d'entre vous je suppose ) Pour trouver mon shit ou ma weed le seul moyen est le dealer dans la rue.

La shit est couper avec je ne sais quoi, la weed commercial qui pue l'herbe de provance n'en parlons pas.

Si la france légalizai le cannabis tu croit sérieusement que je vais allez me faire chier a acheter du shit et de la weed de merde? alors que dans les coffee la qualiter est la? Moi je dit que si le cannabis serais légal ( dans les coffee ) il y aura beacoup plus de gens qui ne se fourniront plus dans la rue.

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

alaiwa

 

"les petits dealeurs de shit en manque de chiffres passeront au crak et a la coke, il faut être réaliste, légaliser, c'est cool pour les fumeurs mais ça ne changera en rien les problèmes sociaux. "

 

je suis par qu'il y est autant de consommateur de cannabis que de cocaïne ou autres..

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Salut !

 

je suis par qu'il y est autant de consommateur de cannabis que de cocaïne ou autres..

 

C'est vrai qu'il y en a moins mais rien ne leurs empêche de proposer. Après avec l'addiction engendrée tu reviendras le voir le dealeur. Donc voilà.

 

Légaliser... ok, mais ce sera comme aux state ou seul les gens avec ordonnance médicale seront autorisés a acheter pour "soins medicaux", donc ça ne changerais rien pour 95 % des gens qui fument,

 

Je ne suis pas vraiment d'accord avec toi Alaiwa. Regarde en Californie par exemple c'est bien connu que même les personnes qui ne sont pas gravement atteintes ont des ordonnances.

 

Après... légaliser, dépénaliser... c'est bien pck... c'pas bien pck.... Perso au fond je m'en fiche tant que sa bouge et qu'on ne reste pas dans la prohibition pur et simple.

 

Cannabicallement Wannajamm

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Bonjour, je pense que les argument pour, son largement plus raisonnable a premier titre pour la santé des consomateurs ensuite pour la mafia, je me demande pourquoi il se posent la question, il me semble que l'alcool prohibé a totalement disparue apres la prohibition?! de plus le cité et cartier vende aussi des produits autres que du cannabis il n'ont pas attendu la legalisation!

apres a moin que la toxicomanie soit une épidemie, ont pourrait acheter de la weed tous comme grand nombre de francais vont acheter leur pack de bieres sans ce poser de question !

Share this comment


Link to comment
Share on other sites
Légaliser... ok, mais ce sera comme aux state ou seul les gens avec ordonnance médicale seront autorisés a acheter pour "soins medicaux", donc ça ne changerais rien pour 95 % des gens qui fument, et même si c'etais légalisé pour tout le monde, cela n'influera en rien sur les "mafia" comme ils disent, si le shit et la beuh ne se vendent plus, les petits dealeurs de shit en manque de chiffres passeront au crak et a la coke/quote]

 

Je ne suis pas d'accord, quand tu rentre dans un dispensaire de Marijuana aux US la première chose que tu remarque c'est que les gens ils ont pas l'air tous aussi mourant que tu pourrais le croire ! On peut avoir une ordonnance pour assez pour faire tourner à tous les copain pour des motifs tel que des maux de têtes ou insomnies en un seul rendez-vous, alors bon tu veux bedav ? 135 dollars environ la consultation et t'a ton ticket pour la Jamaïque.

Deuxièmement comme le disent si bien les politiciens (beurk): "100% des consommateurs de drogues dures ont commencé par le cannabis!" avec un doigt en l'air et un air très grave s'il vous plait. Ce qu'ils disent est vrai mais par pour la raison qu'il supposent, en vérité c'est par ce que comme tu dis les dealeurs ne vendent pas seulement du cannabis, certes facilement écoulable vu le nombre de consommateurs mais peu fructueux, c'est par ce que ces réseaux proposent en parallèle simple consommateur de cannabis de tenter le truc "plus fort" que d'habitude. Regarde la hollande: dieu seul sait qu'il n'y a pas que du canna à Amsterdam et pourtant ils ont un taux de consommation de drogues dures bien bas, tout simplement par que tu vas acheter ton pochton pour le WE eh bah le gars ils te propose pas de coke ou de l'hero ou de l'opium ou de la morphine ou du crack ou des epsilos ou des solvants ou d'autres moyens de défonce plus nocives mais qu'il te fournira par contre des bonnes grosses têtes de beuher et de bien souples barrettes de hashish bien plus mieux.

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Ce que la plupart de vous ne comprenne pas, c'est que dispensaires ou coffee, le soucis reviens toujours du même côté: l'approvisionnement !

 

Les seuls cultures autorisées seront celles d'état et donc comme en hollande ou aux états unis, réservés pour les thérapies. Les coffee n'ont PAS LE DROIT d'acheter de l'herbe à des producteurs !!!! Et là est tout l'hypocrisie !

 

Tu veux ton herbe ok ! mais ton coffee ne peut pas la faire pousser ou l'acheter ! et si ils l'achètent ce sera en violation de la loi vers des petits producteurs sympas mais qui finiront par se faire pincer, ou ils se tourneront vers les mafias pour du matos de qualité pourrie et toujours aussi chère !

 

Il ne faut pas juste dépénaliser mais légaliser et pas seulement la consommation, mais la production et l'achat (encadré sans doute) !

 

Je préfère qu'on ne fasse pas un demi pas en avant comme aux pays bas car au final ça donne juste des arguments aux anti-weed quand on apprend que les coffee violent la loi !

Share this comment


Link to comment
Share on other sites
Guest cheezo

Posted

Hello komjo je ne sais pas d'ou tu tien tes info,en amerique la production est tres bien encadré et les dispensaire son obligé de produire un certain pourcentage de leur stock,il achete le completement a des persone ayant recue une license pour growé legalement,apres des personne en veule toujours plus et depase les limites certe mais sa c'est une autre histoire.

 

Ce que tu decris est le model hollandais pour les coffee-shoop apres pour la marijuana medicinal en hollande il y a une enorme serre tout a nord legal qui les approvisione.

 

Ensuite comme tu cite plusieur pays tu aurai put cité l'espagne avec une idée que je trouve d'utilité publique!

 

n'empeche dommage de voir des phrase du genre " les petits dealeurs de shit en manque de chiffres passeront au crak et a la coke, il faut être réaliste, légaliser, c'est cool pour les fumeurs mais ça ne changera en rien les problèmes sociaux." surtout sur un site comme cannaweed...

 

Generalement tu commence par te faire des contact en tant que fumeur et les chose en entrainant une autre un jours certain dealers te propose un truc un peu plus puissant,apres tout est une question de volonté.

Mais si les gens irai dans un magasin pour sa justement il aurai moin la tentation et pour gouté le produit il faudrai vraiment faire sa petite recherche etc..

Et vue la demande de canna comparé a la cocaine ou autre merde chimique je pense que la plupart des dealers esayeron de se fondre de le moule et en profité pour devenir legal plutot que de plongé dans un univers aussi bizard que sa ;)

Sans oublié que la plupart des petits dealers font sa juste pour leur consomation...ehh oui faut pas trop regardé TF1 ou W9

 

 

Legalisé ferai en sorte que nous les fumeurs de joint on se sente moin mis de coté justement pour notre petit penchant sur le petard,que nos jeunes arrete de se faire arete pour une petite boulette,enfin bref sa créeré pas mal d'emploie sans oublié toute les vie chamboulé depuis tant d'anné pour une simple plante!

 

Peace!

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Salut a tous.Personnellement j ai un tout autre avis sur la question.Certe je suis plus pour la dépénalisation que pour la légalisation mais les arguments avancé par l état,allant a l encontre de la dépénalisation,ne sont pour moi que mensonges.D un avis personnel (encore) mais partagé par certain il ne faut pas se leurrer.Le trafic fait vivre non pas des familles mais des cartiers entiers.Affirmer le contraire serait nier l évidence.Cartier qui pour la plupart sont mieux équipé niveaux armement que les flics.Aussi pour l état le constat est simple.Légaliser ou dépénaliser c est prendre le risque de voir s enflammer les banlieues.Ça vas faire plus de 40 ans que les banlieues ont été délaissées par les politiques.Non pas par manque d idées mais de courage et je doute fort que le nouveaux gouvernement en soit pourvu.Mais avons nous besoin de l état pour prendre les devants?Nous avons pour la plupart tous fait un pas en avant dans la culture pour sortir du marché parallèle.Il faut continuer a encourager tout les petits consommateurs a en faire de même.Et surtout,et pour moi c le plus important,sous aucun prétexte vendre notre production.Une entente entre pot producteurs permet de fumer gratis toute l année avec pour seul coût les frais engagé dans le matériel.Je sais que pour certains cultiver reste un bon moyen pour arrondir les fins de mois voir en vivre mais ça dessert notre cause,surtout quand ces abrutis passent sur M6 dans enquête exclusive,faisant passer les cultivateurs pour des dealers.A mon humble avis et même si j ai pas mal extrapolé dans ce post,cannabis gratuit entre personnes de bonne volonté.La ganja pousse dans la terre et non dans les billets!!!!!!!A bon entendeur salut et bonne continuation.

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

@cheezodana: Je parle des états-unis en utilisant un argumentaire exposé par une militante de la prop 19 et Jorge Cervantes toujours dans une interview à propos de la légalisation. A propos de l'Espagne, pourquoi pas, mais ce serait réduire la consommation de la drogue au seul cannabis non ? Autant aborder l'aspect global comme au Portugal ! Après j’espérais pas citer une liste exhaustive.

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

salut à tous et à toutes,

 

dépénaliser= autoriser la consommation d'une drogue sans se soucier de contrôler sa provenance et sa production.

légaliser= autoriser la production la vente et la consommation.

maintenant il y a 2 sortes de légalisations:

 

-La légalisation selon l'état, à savoir une production contrôlée par l'état et donc bénéfique pour l'état, et effectivement pour le consommateur simple.

-La légalisation selon les passionnés, à savoir une production contrôlé pais autorisée pour tout le monde avec un licence ( ce qui permettrait effectivement de pouvoir arrondir les fins de mois légalement), un contrôle qualité de cette production par l'acheteur .

 

Maintenant je ne pense pas dire une connerie en disant que si tous les cultivateurs se voit autoriser la production taxée demain, je pense que le taux de chômage de la france baissera comme ça n'a jamais été le cas, et les gens pourrais enfin vivre tranquille et arrondir leur fin de mois ou en vivre pour les meilleurs tout en respectant la ualité du produit

 

 

l'introduction d'un tel système génèrerait des emplois:

 

-augmentation des growshop donc du personnel(grand growshop=caissier, conseiller, vendeur, commercial, livreur, contrôleur qualité, personnel de nettoyage),

-le système de licence taxée créerait des entreprises familliales ou professionnelles( personnel horticole, vendeur, avec des spécialité dans le domaine)

-l'ouverture de coffee shop créerait de l'emploi aussi( réceptionniste marchandise, conditionnement, vendeur, contrôleur à l'entrée, conseiller eventuel, personnel de nettoyage).

l'introduction d'un tel système génèrerait de l'argent:

 

-taxe pour les licences de producteurs ( comme pour un boulot normal avcec un impôt sur le chiffre annuel),

-taxe sur les coffee ( au chiffre ou au poids),

-sans oublier toutes les taxes sur les employés comme c'est déjà le cas

-baisse des dépenses pour la recherche "stupide du cannabiculteur amateur" (coût d'un hélicoptère=6000€/heure, coût des multiples voitures banalisées, coût des milliers d'écoutes téléphoniques journalière des petit consommateurs qui se sont fait choper à 16 ans histoire de "vérifier", etc...)

 

 

peace à tous et à toutes

docweed

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Salut! LOL en gros dealer declaré! LOL

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

ça fait je ne sais combien d'article en je ne sais combien d'année rabâchant toujours la même chose que je lis..

 

je serai heureux le jour ou je lirai que le cannabis est légalisé en France.

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Mais ils ne vont pas légaliser de si tôt! En Suisse on en était à deux doigts il y quelques années, mais il y a toujours quelques politiciens qui s'y opposent fortement et leur voix comptent...

Et par référendum ça marche jamais car il existe des personnes qui fument et qui sont contre. C'est malheureusement la triste réalité même si ça paraît insensé et hypocrite.

Share this comment


Link to comment
Share on other sites