Médecine « Le cannabis apaise ma fille »

Sign in to follow this  
Médecine « Le cannabis apaise ma fille »
By mrpolo ,

Alors qu’il existe des certitudes scientifiques sur les bénéfices de l’usage médical de la plante, la France, à la traîne de l’Europe, renâcle à mettre en place sa dépénalisation. Des malades témoignent de leur calvaire.

 

 

 

 

 

 

 


La maman referme vite la porte derrière nous. Sa fillette de 8 ans ne supporte pas la lumière, qui pourrait déclencher une crise terrifiante. Kaylah est atteinte du syndrome de Dravet, une forme d’épilepsie grave qui se manifeste, notamment, par de violentes convulsions. Diagnostiquée à l’âge de 3 mois, la fillette suit un traitement médical composé de plusieurs antiépileptiques et anxiolytiques. Mais le seul remède qui lui permet d’espacer les spasmes est une préparation d’huile de cannabis riche en CBD (cannabidiol) – sans effets psychotropes – et quasiment exempte de tétrahydrocannabinol (THC), la substance psycho active du cannabis dit « récréatif ».

 

Un remède découvert par hasard sur Internet par la mère de Kaylah, captivée par l’histoire de Charlotte Figi, gamine du Colorado, atteinte, elle aussi, d’une forme gravissime du syndrome de Dravet, avec des crises toutes les demi-heures. Seule cette préparation apaisait Charlotte. Et son histoire a favorisé la légalisation du cannabis thérapeutique aux États-Unis. Mais en France ses usage, importation, vente, transport et production restent strictement interdits depuis 1970. La plante, pourtant connue et utilisée depuis la nuit des temps, avait été retirée de la pharmacopée dès 1953.

 

picture.jpg


© Gaëlle Girbes pour VSD- Plusieurs fois par jour, Jessica prépare pour sa fille des tartines d’huile riche en cannabidiol (sans effets psychotropes).

 

Les parents de Kaylah doivent donc se procurer le cannabis au Luxembourg, où l’extraction à usage thérapeutique est autorisée. « Une solution compliquée et coûteuse, mais qui a permis de supprimer les benzodiazépines et l’un des deux antiépileptiques, responsables d’effets secondaires effrayants du lourd traitement de Kaylah.

 

Et qui coûte cher à l’assurance maladie ! », déplore la mère, très en colère. Le remède alternatif de sa fille revient en effet à 450 euros par mois. Ce qui oblige le couple à mettre à contribution le reste de la famille.

 

picture.jpg


© Gaëlle Girbes pour VSD- « Cela a permis de supprimer des antiépileptiques et des benzodiazépines aux effets secondaires effrayants », explique Jessica.

 

« Un non-sens », affirme Amine Benyamina, président de la Fédération française d’addictologie. Le professeur plaide pour une évolution du cadre réglementaire de ce produit de la classe des stupéfiants. Et rappelle que les dérivés d’opiacés – que l’on trouve dans de nombreux antidouleurs – ne sont, eux, pas interdits alors qu’ils présentent « des risques importants d’effets secondaires et d’accoutumance ». La raison de cette disparité : « Une culture idéologique et des politiciens qui refusent d’entendre le discours scientifique », estime le médecin.

 

En effet, de nombreuses études menées au Canada et en Israël confirment les propriétés thérapeutiques du chanvre. Et les autorités médicales de très nombreux pays d’Europe, ainsi que des États-Unis, du Canada et d’Israël, ont obtenu la légalisation de la plante pour pallier les effets de certaines maladies graves ( cancer, sclérose en plaques, épilepsie, Parkinson…).
En France, seul le Sativex – qui contient deux cannabinoïdes – destiné à atténuer la spasticité ( augmentation du tonus musculaire ) chez les malades atteints de sclérose en plaques peut être prescrit, mais uniquement après une autorisation temporaire d’utilisation ( ATU ) délivrée par l’Agence nationale de sécurité du médicament.

 

Il est, en réalité, introuvable dans les pharmacies, où personne ne le réclame en raison de son prix prohibitif. Le Sativex est pourtant commercialisé dans dix-sept pays. Franck, chef d’entreprise atteint de sclérose en plaques, n’a « même pas cherché à [se] procurer ce médicament ». Il s’approvisionne « en herbe, dans [son] quartier ». Ce qui lui permet de se « passer de ces benzodiazépines qui [le] rendaient malade. Et de dormir. Je fume le soir après le travail », précise-t-il […] Lire l'intégralité de l'article dans le VSD n°2093.

 

Par Sylvie Lotiron

 

Crédit photo : Gaëlle Girbes pour VSD
Retrouvez cet article dans le VSD n°2093

 

Source: vsd.fr


  Report Article
Sign in to follow this  


User Feedback


Yo !

 c'est terrifiant d'imaginer la vie de tan de gamins qui vivent un véritable calvaire, alors que de simple extraits d'une plante pourraient changer leur vie ...
  :(

monde de merde ,
ciao !

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Salut

 

Changer leur vie ou la prolongée.

Dans certains cas sans cannabis c'est la mort prématuré pour certains ...

Du coup soit tu pars dans un pays (ou état) ou c'est possible soit tu meurt .

Elle est pas belle la vie ?

Et si t'essaies de soigner ton gamin au cannabis et que tu te fais prendre , tu perds la garde , ton enfant est placé , sans soin adapté et c'est fini pour lui la belle vie....

 

Mais n'oublions pas qu'en France on a crée la déclaration des droits de l'homme et du citoyen pour donner des leçons au monde entier.

En attendant on est même pas foutu de la respecter , on laisse souffrir et mourir des gens alors qu'on pourrait les soigner , on détruis des familles etc ....

C'est scandaleux , on viole la liberté d'expression , avec une loi qui interdit de parler des effets bénéfiques avérés par des études scientifiques .

Si ca c'est pas une dictature , pensée unique de merde , putin de fascistes que sont nos dirigeants.

 

Sans oublier notre cher Costentin qui s'engraisse a coup de pot de vin de l'industrie pharmaceutique pour bloquer par tout les moyens le cannabis qui ne sera jamais légaliser en France tant que cet enfoiré sera en activité.

A la limite il l'autorisera du thc/cbd synthétique plus toxique que la molécule issu de la plante , pour que tous ces copains puisse continuer d'avoir le monopole en nous empoisonnant.

Vendu a prix d'or bien entendu , pour saigner la sécu au passage dont nous renfloueront les caisses avec nos impôts.

 

Vive la France !!!!

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Hello,

 

J'ai confiance en Amine Benyamina qui sait parler comme il faut pour faire avancer la cause du thérapeutique en France. En attendant, la petite peut avoir son traitement au cbd sans que les parents risquent la prison pour le moment. Il faut espérer que la législation va avancer au moment de la dépénalisation.

 

@+

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Salut

 

"Les parents de Kaylah doivent donc se procurer le cannabis au Luxembourg, où l’extraction à usage thérapeutique est autorisée. « Une solution compliquée et coûteuse, mais qui a permis de supprimer les benzodiazépines et l’un des deux antiépileptiques, responsables d’effets secondaires effrayants du lourd traitement de Kaylah.

 

Et qui coûte cher à l’assurance maladie ! », déplore la mère, très en colère. Le remède alternatif de sa fille revient en effet à 450 euros par mois. Ce qui oblige le couple à mettre à contribution le reste de la famille."

 

Rien que ca c'est une honte , un traitement si abrutissant que même en fumant des pétards toute la journée , on ne pourrait pas se mettre dans un état pareil.

Sachant que rien qu'avec le cbd qui est non psychoactif ils pourraient soigner leur enfant .

En plus du fait du devoir aller chercher le traitement a l’étranger , ils assument le coté financier alors qu'ils cotisent déjà pour la sécu ....

L’état ne joue pas son rôle mais encaisse les cotisations.

Quelle gloire...

 

A++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Hello,

 

Il faut leur dire qu'on peut commander le cbd directement sur Internet et le recevoir dans sa boîte au lettre. Ça leur fera économiser un peu d'essence et de temps. Je leur donne l'info parce qu'on en a commandé il y a un an pour une connaissance et que ça a bien fonctionné. Maintenant, c'est devenu normal et c'est géré comme ça par la personne malade. Donc, ne pas hésiter à utiliser le net.

 

@+

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

yops

 Ouai comme le dit Liloute, il y a aussi un manque d'information , même les growshop vendent de l'huile de cbd, et autre extractions, certains patients on des soins accessibles en bas de chez eux  , mais pas l'info qui va avec ,
 Après , en tan que maman j'imagine aussi qu'il y'a une barrière psychologique à franchir , à cause de l'image véhiculée par la prohibition de cette "plante du diable"...
 C'est surement rassurant pour les parent d'avoir du cbd de pharmacie , même si il est exactement pareil que celui de chez sensi ou autres...

 +_+ !

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Salut

 

Et le suivi médical derrière ?

En France ca m’étonnerait qu'on soit spécialisé dans les traitement au cbd.

Je me demande même ce qu'en penserait les services de protection de l'enfance s'ils apprenaient que des gens traitent leur enfants avec des molécules extraites du cannabis.

 

6eme puissance mondiale la France , malgré ça on est quand même obligé d'aller se soigner chez les voisins....

 

A++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Hello,

 

Ba, le traitement au cbd, c'est pas très compliqué. Tu prends jusqu'à ce que tu sentes que ça va mieux. Normalement, tu ne peux pas faire de surdose et tu ne peux pas mourir. Ça vient de la weed et jamais personne n'est mort de la weed. Après, vu le prix, tu apprends quand même à gérer au mieux pour faire des économies. Là, je vois 450 euros d'huile de cbd... La petite en prend pas mal déjà. C'est sûr que les parents sont en train de gérer.

 

@+

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Salut

 

Ben dis moi t'as l'air d'avoir vachement de connaissance a la fois en médecine et en cbd .

Je pense pas que tout le monde est un doctorat et connaisse si bien le cbd au point de médicamenter soi même son propre enfant sans se poser certaines questions.

 

Faudrait peut être te mettre un peu a la place de ces gens qui ne connaissent rien au cannabis.

Et qui ne doivent pas connaitre grand chose sur la maladie de la enfant a part ce qu'on a bien voulu leur dire.

 

Oui 450 par mois , imagine pour un smicard , ca fait un sacré budget déjà .

Quand il s'agit d'usage thérapeutique ça ne rigole pas , il faut des doses suffisantes si tu veux que le traitement fasse effet.

 

Et pis même si y'a pas de risque en cas de surdosage , il faut un suivi , pour contrôler l’évolution de la maladie , comment être suivi par un médecin qui n'a aucune idée du traitement que prend le patient ?

 

Faut réfléchir un peu , si en France on utilise pas le cbd en médecine les medecins risquent d'etre largué en voyant le dossier.

 

Et ui c'est pas facile que ca ....

 

A++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Salut

 

Ben si y'a rien de sorcier et que tu maitrise le sujet tant que ca , je te suggéré d'expliquer tout ca a la médecine française si ca te parait si évident , comme tu amélioreras la vie de nombre de tes concitoyens plutôt que de garder tout ce savoir pour toi .

 

7 minutes de vidéo et c'est bon tu es docteur en médecine spécialiste du cbd ... trop fort .

 

A++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Hello,

 

Non mais c'est pas non plus une injection d'un produit très compliqué que tu te fais. Il faut que tu relativises un peu. C'est juste des gouttes sur la langue d'un produit qui est naturel et qui ne peut pas te faire grand mal. Bon après, tu peux éventuellement avoir besoin d'affiner le dosage suivant les besoins, mais c'est pas quelque chose de compliqué et de dangereux. D'ailleurs c'est vendu comme ça sur le net. Je crois que tu te fais tout un cinéma sur le cbd. Keep cool sans vouloir te vexer.

 

Après, les conseils sont toujours les bien venus, surtout quand tu es parent et que tu dois médiquer ton enfants tout seul sans médecin. Mais je t'ai montré la vidéo d'un homme qui l'a fait pour son fils et qui s'en est sorti comme un grand. Il faut dire qu'aux states, les parents n'attendent pas la médecine pour utiliser ce produit. Ils sont peut être un peu téméraires là bas. Mais parfois, il faut faire avec. Tu t'adaptes et t'apprends tout seul ou avec le marchand qui travaille dans le dispensaire et qui s'y connaît un peu quand même.

 

@+

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Salut

 

Allez va laisse tomber t'as même pas compris le sens de l'intervention sur 5 messages , j'abandonne avec toi , définitivement.

Tu es une cause perdue de mon point de vue.

Ou alors tu lis que la moitié je ne sais pas c'est desesperant...

 

A++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Hello,

 

Ba, tu sais, moi, je m'en fiche un peu de Demourok. Du moment que les gens comprennent qu'ils peuvent soulager leurs douleurs en essayant autre chose et que l'info passe, j'ai atteint mon objectif.

 

@+

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Salut

 

Tu as atteint ton objectif ?Lequel mdr?Tu informes qui la ?

Surtout que la on parle pas de douleur deja , on parle de syndrome de dravet.

En plus le cbd seul pour la douleur c'est pas l'idéal loin de la .

Tu es a coté de la plaque je crois ....

 

A++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Hello,

 

Moi je pense que cet enfant souffre et je pense que le cbd lui permet de vivre sans souffrir. Ensuite, le cbd seul est préférable pour les enfants. C'est déconseillé de leur donner un produit psycho-actif car ils sont en pleine croissance. On va essayer d'éviter de leur faire voir des petits éléphants roses le temps qu'ils grandissent. Je ne suis pas à coté de la plaque et je pense que le cbd est réellement efficace parce que j'ai contribué à soulager une personne avec déjà. J'ai eu mille remerciements pour mon action qui a permi à une mamie de pouvoir dormir comme un bébé après 30 ans de nuits blanches à cause de la douleur. Un grand soulagement pour la personne pour qui les médicaments ne fonctionnaient pas. J'aide les gens qui en ont besoin en leur parlant de cette solution qui est à leur disposition.

 

@+

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Salut

 

T'as rien piger en fait pour l'enfant.

Le cbd n'est pas la pour soulager ses douleurs , ca lui permet d’éviter de prendre le traitement que lui propose la médecine traditionnelle française et d'en subir les effets secondaires violents.

Dans le même temps le cbd diminue le nombre de crises mais dans ces cas la , ca n'a rien a voir avec la douleur.

Oui pour l'épilepsie le cbd suffit.

 

T'as rien compris a l'effet du cbd décidément.Si le cbd a pu aidé a avoir un meilleur sommeil c'est parce qu'il est actif sur l'anxiété et le stress , souvent présents chez les personnes âgées, qui déclenchent les insomnies.

 

Va donc faire un tour section thérapeutique , tu comprendras que pour les douleurs le cbd n'est pas suffisant.C'est pas pour rien que la sativex combine cbd et thc pour avoir un effet anti douleur conséquent.

 

Décidément tu n'as rien compris et quand bien même on te l'explique tu es tellement bornée que tu ne comprend toujours pas...

Va donc voir section thérapeutique , t'as de la lecture a faire je pense avant de raconter n'importe quoi ....

 

Parfois je me demande si tu as lu l'article

 

A++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Hello,

 

Copier/coller de chez royal queen seed pour Demourok et pour tous ces fans(rires).

 

 

Le CBD est considéré comme un cannabinoïde non psychoactif mais il semble quand même avoir certains effets psychoactifs. Il émet un high sédatif et à un effet de soulagement que de nombreuses personnes recherchent via la médecine. Ses usages médicinaux surpassent ceux de tous les autres cannabinoïdes connus et comprennent: la réduction et la prévention d'inflammations, de nausées, de diabètes, d'alcoolismede TSTP (ou PTSD), de schizophrénie, d'arthrose rhumatoïde, d'épilepsie, de maladies cardiovasculaires, anti-psychotique, anxiolytique. Il agit même comme anti-douleur, anti-spasmodique musculaire et anti-douleurs neuropathiques, tous des symptômes difficiles à traiter avec la plupart des médicaments, mêmes pharmaceutiques.

 

Après t'avoir écouté, je suis allé voir sur le net pour en avoir le cœur net. Donc voilà, j'invente rien et j'ai vraiment aidé une mamie qui souffrait de douleurs qui l'empêchaient de dormir. Et elle m'a vraiment remercié avec des larmes de joie. Et tout ça grâce au cbd. Oui, le thc a aussi des effets thérapeutiques et les deux ensembles démultiplient encore les effets, mais le cbd est vraiment efficace. Alors avant de faire la leçon parce que tu viens de lire un article incomplet en travers, renseigne toi un peu. Putain de coriace.

 

@+

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Salut

 

Toi aussi tu me fais bien rigoler .

T'as vu ou tu vas chercher tes infos?RQS sérieux?

Donc pour toi des arguments commerciaux font office de recherches et d'informations scientifiques solides?

Une seule source en plus , histoire que si c'est les seuls a penser ca tu ne t'en rends même pas compte.

Allez laisse tomber va , reste donc dans ton ignorance ....

 

A++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Hello,

 

Bin quoi, il est très bien mon site d'info. Je ne prétends pas tout savoir, mais je ne suis pas un ignorant non plus. Et le peu de chose que je sais, je le dis au gens qui ne connaissent pas le cbd et qui croient qu'il faut un docteur pour s'en procurer et se traiter, qui croient que le cbd ne marche pas sans thc, qui croient que les gens qu'on a aidé sont des personnes qui étaient trop bêtes pour prendre un simple somnifère, qui croient que le cbd ne marche que pour l'épilepsie etc etc etc...

 

Après, je voudrais revenir un instant sur la petite. Ce n'est pas pour rien que j'ai choisi cette vidéo sur le cbd. Le père de ce gamin était confronté au même problème que les parents de Kaylah. Il explique que les crises étaient si nombreuses et si violentes que son fils n'était pas capable de grandir normalement. Il ne pouvait pas se développer comme tous les enfants de son age. Le cbd lui a permis de retrouver une vie normale et d'apprendre à grandir comme les autres enfants. Je tenais à le dire malgré tout pour faire comprendre l'impact du remède sur la vie de ces enfants.

 

Cette discussion, comme toutes les discussions avec Demourok aura laissé des traces dans la tête des gens qui auront lu ces lignes. Je leur dis: "ne vous laissez pas impressionner par l'assurance et l'aplomb de cette personne", "Allez vous renseigner par vous même et ne perdez pas espoir car ça peut vous rendre service".

 

@+

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

qui croient que le cbd ne marche pas sans thc, qui croient que les gens qu'on a aidé sont des personnes qui étaient trop bêtes pour prendre un simple somnifère, qui croient que le cbd ne marche que pour l'épilepsie etc etc etc...

 

 

Salut

 

Mais de qui parles tu ?Je ne vois aucun commentaire ayant dit ce genre de chose .

 

Ce que tu appelles un site d'info c'est en fait un site de revendeur de graines.

Quand tu veux des conseils sur des médicaments a base de plantes tu demandes au pépiniériste toi ?

Pas moi en tout cas.

 

Je sais pas si y'a encore grand monde qui lit honnêtement.C'est vraiment juste pour toi la .

 

La ou je suis d'accord avec toi :"Allez vous renseigner par vous même et ne perdez pas espoir car ça peut vous rendre service"

 

A++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

yo ,

 effectivement un traitement au cbd, c'est plutôt basique , on demande pas au parent de faire un protocole de chimiothérapie.

 compter des gouttes est a la porté de n'importe quel benêt,  c'est pas parce-qu’un médicament est efficace qu'il nécessite un diplôme d'état pour être administré.
 Après ça n'enlève en rien les fautes de l'état qui ne joue pas son rôle, le cbd devrait être prescrit pas les médecins, simplement parce-que des soins doivent être rembourser, et pas commandé sur le web ou acheté en grow-shop

 ciao !

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

hello

 

l'art et la manière de s'improviser toubib ....

Rien n'est basique quand il s'agit de pathologies invalidantes sévères ou pouvant l’être .... le suivi par les médecins est un plus pour plusieurs raisons, déjà pour qu'ils se rendent compte par eux même que ça fonctionne, mais aussi pour qui'il puissent adapter les éventuels autres traitements ....

 

liloutedebordeaux Royal queen seeds, sans déconner .... à la limite ça serait pubmed ta référence .... mais la ....

 

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28973916

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Hello,

Juste vous informer que le livre du Dr Grotenhermen CHANVRE EN MEDECINE Guide pratique des applications du Cannabis, du THC et du CBD,  est disponible. C'est vraiment la bible qui aborde tout, les effets, les produits, les dosages, etc ...... C'est une référence en Allemagne. Il est édité en suisse mais dispo sur Amazon ou auprès de UFCM.

Le CBD est abordé et les effets sur l'axiete, cancer etc ...

Faite connaitre ce livre à votre entourage :)

Alex

Share this comment


Link to comment
Share on other sites