liloutedebordeaux

CannaWeedeur
  • Content Count

    2448
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

627 Weedeur Sage

About liloutedebordeaux

  • Rank
    Accro à CannaWeed

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Hello, je suis d'accord avec toi. C'est bien là le principal. @+
  2. hello, @FrankyVincent, tu as raison: "consommer de la nicotine n'est pas un but en soi". C'est à toi de savoir doser la nicotine en fonction de tes besoins. Il s'agir d'être dans le bon dosage pour vaper normalement. En fait, on n'a rien dit d'autre jusqu'à présent. Et aussi, quand tu ne sais pas quand arrêter ta vape (l'histoire de la clope qui a un début et une fin etc), c'est que tu es débutant. Avec un peu de pratique, tu sais quand t'as eu ta dose de nicotine et quand il faut arrêter. C'est pas compliqué mais ça demande un peu de temps pour se connaître et régler sa consommation. PS: désolé si je me trompe au sujet de monsieur boncaca, mais c'est juste mon avis. Je ne veux pas le traiter de menteur. Il se peut qu'il n'ai pas beaucoup d'expérience malgré ses années de vape. Ça peut arriver. Et j'espère qu'il ne le prendra pas mal. On apprend à tout age. Même moi. @+
  3. Hello, Je suis du même avis: "sous dosage de nicotine" et du coup il tête comme un bébé. @+
  4. Hello, Oui, je comprends ton point de vue. Mais comprend le mien. Je pense que si tu veux lâcher la clope, c'est compliqué de le faire tout en continuant de fumer à coté. En fait, au début, tout le monde fait la comparaison entre la vapote et la clope, et on est nombreux à avoir pensé que la ecig était moins bien que la vraie cigarette, même moi. Il n'y avait pas le petit goût qu'on aimait, ce n'est pas de la fumée, c'est de la vapeur et on le sent. Beaucoup ont échoué à cause de la comparaison parce qu'ils aimaient fumer et ils aimaient le goût de la fumée du tabac, ce qu'on ne retrouve pas dans le monde de la vapote. Du coup, pour s'estimer à l'abri d'une rechute, il faut avoir oublié l'effet de la combustion. Moi, ça a pris au moins un an avant que j'arrête d'y penser, avant d'arrêter de chercher des liquides tabac qui pourraient se rapprocher de l'original. Et même comme ça, tu n'es pas sauvé pour autant... Tu sais ce qu'on dit ?! Fumeur un jour... fumeur toujours. J'ai rechuté il y a deux ans à cause du canna que j'avais décidé de fumer au lieu de le vaporiser. J'aurai du le savoir à l'avance, mais on peut faire des erreurs. J'ai fumé pendant deux mois et j'ai tout de suite arrêté et repris ma ecig pour ne plus la lâcher par la suite. En attendant, tu fais comme tu veux. C'est juste mon avis et mon expérience mis à disposition des gens qui veulent arrêter la clope grâce à la vapote. @+
  5. Hello, Bravo les gars ! Vous êtes en train de réfléchir et c'est déjà un bon début. Après viendra la question du vaporisateur de weed pour totalement abandonner la combustion. Mais le plus dur, reste de lâcher la clope (non parce que le vaporisateur, ça reste organique et il y a du plaisir à vaporiser, donc plus facile à adopter... Enfin pour moi). Courage les amis. @+
  6. Hello, Moi aussi, j'ai toussé la première fois. Mais c'était normal, on est pas habitué à tant de vapeur d'un coup. La solution, c'est de garder la vapeur dans la bouche le temps qu'on appuie sur le bouton fire. Tu aspires la vapeur dans les poumons qu'après avoir relâché le bouton. C'est la vape MTL (mouth to the lungs: bouche poumon en français). La vape MTL se fait avec une ecig adaptée à cette vape. Petit tirage et petite puissance. Cette technique est à l'opposé de la vape en direct lungs (direct poumons). En DL, on vape des plus grosses quantités de vapeur qu'en MTL (normal, les poumons ont une plus grande contenance que ta bouche... si si). D'ailleurs, aux states, c'est un sport appelé le cloud chasing. Là aussi, le matériel est adapté à la pratique. Donc deux techniques et deux type de ecig. Commence par le MTL, c'est mieux pour les débutants. PS: ton problème peux aussi venir d'un dry hit (là rassure toi, personne ne peut vaper un dry hit sans cracher ses poumons derrière), auquel cas, il faut changer la résistance et le coton. @++
  7. hello, Merci pour l'article. Ça m'a rassuré. Sur BFM, ils ont fait le buzz avec cette affaire, mais ils ont pas raconté la suite. Moi, ça fait 7 ans et 4 mois que je vapote à la place de fumer. Je suis toujours en vie, c'est cool. J'ai une pensée pour ces pauvres victimes qui ont été tuées pas ces mauvais produits. C'est un vrai scandale. En tout cas merci pour l'info, et un grand bravo à Indy punky qui lâche la clope et pour qui c'est dificile. Courage et accroche toi, ça en vaut la peine...
  8. Hello, Il y a un méfait de la prohibition dont on ne parle pas et qui est le silence. En fait, la prohibition fait qu'on a pas le droit de parler, ou alors à ses risques et périls. C'est ainsi qu'on se retrouve à gérer tout seul son rapport à la drogue. Ce que je veux dire, c'est qu'en temps d'interdiction, on ne peut même pas parler à son médecin de sa consommation et des éventuels problèmes que cela peut soulever. Tout le monde ne se gère pas tout seul comme un grand et comme on voudrait nous le faire croire, et il existe un dépendance au cannabis qui peut nécessiter de l'aide. Cela relève d'un problème de santé et pourtant, de nos jours, dans un cabinet médical, cela reste un problème politique. Même si ce fait est en train de vivre ces derniers moments et que cela est bientôt du passé, c'est ce que je retiendrai de la prohibition pour en avoir subit les conséquences devant un professionnel de santé qui était prohibitionniste et qui m'en a fait payer le prix. J'ai du trouver un autre médecin et déménager pour pouvoir me soigner... et ça, je ne l'oublierai jamais. Bon, il y a pire comme histoire personnelle liée à la prohibition, je le reconnais, mais voilà, c'est ma parole. @+
  9. Hello, Bonne initiative. Ça peut faire avancer les choses. Bon après, moi, j'adore la médiatisation à outrance. À quand, un malade dans son fauteuil roulant, agonisant et réclamant sa médecine devant les caméras des chaînes d'info en continu ? Je parle de ça parce que l'autre jour, dans le documentaire de france 2, j'ai vu que c'est ce qui avait fait changé les mentalités aux states. Mais bon, on est pas aux states et j'avoue que c'est plutôt de mauvais goût. C'est juste pour refaire l'histoire de ce qui s'est passé là bas en fait. Ici, ce serait une mauvaise idée. Laissons faire le temps et puis c'est tout. @+
  10. Hello, C'est très intéressant, mais moi, j'ai une vision un peu différente de Craig. Je crois que la weed permet d'atteindre un état de conscience supérieur dans tous les domaines et qu'elle est en quelque sorte responsable d'une forme d'affûtage des sens. Mais elle peut aussi déclencher des révélations un peu comme chez les artistes qui sont des personnes très sensibles et qui se servent de leur imagination tous les jours. Là, c'est pareil. On parle d'une certaine sensibilité qui est en quelque sorte dupée par une forme d’hallucination provoquée par le pouvoir extraordinaire de la weed qui a tendance à donner des réponses aux questions métaphysiques comme aucune autre drogue. Quelque part, ce gentil monsieur a trouvé ça tellement génial, qu'il a fait le lien avec dieu. Je connais bien ça. Ça peut être un problème pour le psychisme et tu peux terminer ta vie à prendre des cachets pour te soigner. Faut faire gaffe avec ça. @+
  11. Hello, Je suis assez d'accord. La justice est en train de changer car c'est l’avènement du thérapeutique et la fin de la stigmatisation des usagers. @+
  12. Hello, C'est vrai que 70 pieds, pour une personne, même moi j'y crois pas... Et pourtant, je suis capable de croire à des tas de trucs. M'enfin, si ça passe, tant mieux. On va pas leur jeter la pierre. @+
  13. Hello, C'est encourageant, ils étudient la possibilité de reconnaître le cannabis en tant que plante pour le thérapeutique. On va peut être échapper, enfin les patients, aux vulgaires cachets au cannabis. En tout cas, merci pour l'article et les vidéos. Le seul jour où je ne regarde pas les questions au gouvernement, ils posent une question. C'est pas de bol. Mais heureusement, il y a les news de Cannaweed qui me permettent de voir ça. @+
  14. Hello, Cela étant, c'est quand même une belle avancée. On m'aurait dit que le premier ministre allait dire ça, j'aurais signé quand même.? C'est mieux que rien. De toute façon, la porte d'entrée est ouverte maintenant.? PS: j'ai une petite pensée pour les EHPAD ou ils y vont un peu fort avec la morphine sur les petits vieux. Je pense que ça leur fera pas de mal de changer de médoc. @+
  15. Hello, Je ne veux pas démoraliser tout le monde, mais moi je trouve que "des molécules qui sont contenues par cette plante", ça n'a pas la même signification que "de cette plante". Je sais que je chipote un peu, mais c'est mon coté parano qui me dit qu'il y a quelque chose dans cette phrase qui est trop évolué pour être honnête. @+