Recommended Posts

Yep,

Merci pour ta réponse ;)
Je me doutais que tu me parlais de commerciaux.
Moi je te parles d'agriculteur chanvrier de père en fils.
Pour les gi's, c'est bien du cbd synthétique ... et oui, ca va exploser, il faut prévenir les gens.
Une personne averti en vos deux.
Filé du CBD "frelaté" à une personne sous chimio ou en hiv avancé, ça peut le tuer.

Vibes indi ;)

Link to post
Share on other sites

Bonsoir les jeûeûnes, c'est papy,

Il y a 2 heures, urokov a dit:

Filé du CBD "frelaté" à une personne sous chimio ou en hiv avancé, ça peut le tuer.

 

Moi, je suis comme Indi, ce qui m'intéresse c'est le THC qui me défonce la tronche.

Puis-je être cynique ? De toutes manières ils vont mourir, alors autant se faire quelques dollars rapidement ...

Bon je vais me coucher.

Pétard cynique pour tous.

  • Haha 1
  • Confused 2
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Bonjour

 

Ton cynisme à 2 francs, tu es gentil, tu te le garde .... parce qu'il peut etre blessant, et crois moi, il l'est....

 

ceci étant dis ..... revenons à nos moutons synthétiques .....

 

Cette weed synthétique provoque de graves saignements oculaires et auditifs

par   Mehdi Karam   | 03/04/2018

 

Aux États-Unis, un nouveau fléau fait rage. Comme l’a rapporté le Département de santé publique de l’Illinois  (IDPH) le 2 avril, 56 cas de saignements en tous genres (nasaux, oculaires, auditifs, oraux ou urinaires) ont été recensés dans cet État du Midwest depuis le 7 mars, dont deux ayant provoqué la mort. La cause n’est autre qu’un cannabis synthétique qui circule actuellement dans les blocs, tout particulièrement ceux de Chicago, d’où proviennent 17 des 56 affaires rapportées.

L’IDPH a alors publié un avertissement public, le 27 mars. Le Dr Nirav D. Shah y explique que « malgré la croyance populaire selon laquelle le cannabis synthétique est une alternative légale et sans risque à la marijuana, la plupart de ceux en circulation sont illégaux et peuvent avoir de lourdes conséquences sur la santé ». En guise de preuve, le nombre toujours plus grand des cas d’hémorragies liés à la variété actuellement en vogue. Comme l’écrit Gizmodola cause de tous ces maux serait les substances chimiques ajoutées à ces substituts de weed afin de reproduire l’apparence du produit original.

Car hormis les saignements, les cas rapportés font également état de graves effets psychotiques comme l’anxiété, la paranoïa ou encore des hallucinations. Et, dans deux situations donc, de décès.

Sources : IDPH / Gizmodo

1505436165474.jpg

Edited by UFCM-I Care
  • Thanks 1
  • Sad 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Plop, 

 

Effectivement ces "cannabis de synthèse" sont de belles saloperies, j'ai fumé du 5F-AKB48 avec des amis une fois et ça c'est fini en convulsions, vomissements et autres joyeusetés pour certains (ca avait été dosé à l'arrache). 

Perso j'ai trouvé ça très désagréable (la bonne tachycardie des familles) avec un potentiel létal certain, un vrai problème de santé publique ces cannabinoides de synthèse. En plus ils sont très simples à se procurer et absolument pas contrôlés. 

On marche sur la tête en matière de drogues. 

 

Edit : on avait par contre pas du tout respecté le dosage, qui est de 5mg max normalement. Nous on avait roulé ça comme un bon pétard à l'ancienne. 

 

C'est tout pour moi, peace. 

SomeGuy. 

 

Edited by SomeGuy
Ajout de précisions.
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Hello, Bonjour etc...

 

Un grand remerciement à toi pour ce reportage très instructif.

Je ne connaissais pas l'existence du splice, et à vrai dire, lors d'un voyage en Angleterre, j'aurais très bien pu en acheté si on m'avait dit que c'était comme de l'herbe et que je ne trouvais pas un bout à fumer.

C'est affolant comme la législation peut être néfaste. Il n'y avait nul besoin de ce documentaire pour l'observer, seulement, je me rends compte que les lois ne sont pas impénétrables, et que l'argent trouvera toujours une faille à exploiter. Et souvent, le résultat est négatif.

 

Quelle tristesse.

Bravo pour le partage, et bonne continuation à tous :)

Link to post
Share on other sites

Hey

 

la suite mais surement pas la fin de ectte merde .... :blush::boulet2:

 

25 personnes hospitalisées après avoir fumé de la marijuana synthétique

Agence QMI

US-SYNTHETIC-MARIJUANA,-OR-K2,-USE-ON-THE-RISE-IN-NEW-YORK-CITY

AFP

Au moins 25 personnes ont été hospitalisées samedi soir à New York, possiblement après avoir fumé de la marijuana synthétique.

Selon CNN, ces personnes provenaient toutes du même quartier de Brooklyn, dans la métropole américaine. La substance responsable de leur hospitalisation, selon la police, serait le K2, aussi surnommé «spice», un substitut de la marijuana.

La moitié des gens hospitalisés avaient obtenu leur congé de l’hôpital dimanche matin et on ne déplore heureusement aucun décès.

À la fin avril, CNN rapportait que quatre personnes étaient mortes après avoir fumé du K2 dans l’Illinois. Plus de 150 personnes sont tombées malades après avoir consommé la substance controversée en mars et en avril, dans le même État. Plusieurs souffraient notamment d’hémorragies inexpliquées.

En 2017, 102 personnes avaient également souffert des conséquences d’une surdose de marijuana synthétique, sur une période de trois jours, en Pennsylvanie.

Les centres pour le contrôle et la prévention des maladies préviennent d’ailleurs les citoyens américains de ne pas consommer cette drogue, qui peut causer entre autres des vomissements, des hallucinations et l’augmentation du rythme cardiaque.

Selon une étude citée par CNN, les effets de la marijuana synthétique peuvent être jusqu’à 85 fois plus puissants que ceux du THC, le principal ingrédient actif dans le cannabis.

Edited by UFCM-I Care
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour les jeûeûnes, c'est papy, merci UFCM-I Care pour l'info,

 

Je ne sais pas ce qui est le plus désolant : que des crétins répugnants vendent ce genre de merde, ou que des plus abrutis encore se défoncent avec.

 

Pétard autoproduit pour tous.

 

 

Link to post
Share on other sites

Yop Shambala,

 

Il faudrait voir qui se défonce avec cela, certainement pas les bobos américains c'est sûr, ils doivent préférer la cocaïne frelatée. Le milieu social, économique, culturel, l'âge etc.

Démunis ... démunis ... démunis du cerveau tu veux dire. Parce qu'on peut être pauvre sans être crétin.

 

Pétard démuni pour tous.

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Plop chauvelu,

 

c'est bien compliqué tout ca, avec tellement de nuances que c'est impossible à exprimer en quelques mots.

mais je dis pas le contraire, dans lots c'est sur qu'il y a un paquet de demeurés non informés ....

Je me demande bien qui se cache derrière ce fameux "spice", dans quel poche va l'argent?

Pour connaître la vérité, il suffit de le suivre  ....

 

++

 

Edited by Shambhala
Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Petit témoignage : un ami est parti à Londres pour ses études, il consommait du cannabis depuis longtemps. Il a tapé cette merde pour la première fois là bas et sa mère a du aller le chercher dans un hôpital londonien en pleine période de noël. Depuis son rapatriement, c'est troubles psychotiques et crises de parano. 

 

Il y a donc des étudiants qui tapent ces saletés, et ce n'est pas sans danger !

 

++

  • Sad 1
Link to post
Share on other sites

Yop !
 

A Mayotte, la "chimique" ferait grimper la déliquance, selon l'Observatoire des drogues
maxresdefault.jpg?itok=LlcHZ4J5

La drogue "la Chimique", aussi appelé "tabac chimique", ou "cannabis synthétique", sévit depuis quelques temps à Mayotte et s'y est répandue de manière très rapide. De quoi inquiéter l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), qui s'alarme de l'usage de cette drogue qui concerne aujourd'hui "une part non négligeable de la population" mahoraise.

La Réunion a commencé à en subir les effets : ces derniers mois, plusieurs cas d'usage de "tabac chimique", ou "la Chimique", ont été recensés, notamment parce que leurs consommateurs avaient affiché des comportements inquiétants suite à la prise de cette substance. On se souvient des images de cette jeune maman, à Saint-Louis, dans un état semi-inconscient sur la voie publique en présence de son marmaille, ou encore de celles de cet autre jeune homme qui a lui aussi perdu tout contrôle en pleine rue, sous les yeux de ses dalons hilares. Il y a aussi, depuis quelques temps dans les pages faits-divers, ces petits délinquants coupables de violences qui admettent devant le tribunal avoir agi sous l'effet de "la chimique"... Preuve que peu à peu, le cannabis synthétique se propage aussi à La Réunion.
 

L'observatoire alerte ainsi sur sa dangerosité, qui n'est plus à prouver : et pour cause, ses effets sont spectaculaires, et "visibles dans l'espace public". Décompensations psychiatriques, évanouissements, agressivité... sont autant de conséquences observées chez les consommateurs. Rien d'étonnant donc à ce que la "chimique" soit considérée par les autorités de Mayotte comme liée à une grande partie des actes de violence de la jeunesse.  

Une dépendance "rapide et forte"

Car la dépendance à la "chimique" serait "à la fois rapide et forte", d'où des besoins d'argent importants. On évoque un montant d'une centaine d'euros par jour, ce qui expliquerait en partie l'augmentation de la délinquance et de la criminalité, les consommateurs ayant recours aux cambriolages et vols avec violence pour financer leurs "doses".

Si à La Réunion sa consommation semble avoir débuté il y a un peu plus d'un an, à Mayotte, elle se répand depuis déjà huit ans environ. La drogue est "partie, au début des années 2010, d'un cercle d'initiés très restreint de personnes appartenant plutôt à un milieu social inséré", mais "s'est répandue de manière très rapide sur le territoire, portée par une disponibilité en hausse et une accessibilité très aisée", explique l'OFDT, dans un rapport rendu public mercredi.

Le plus inquiétant, c'est que "la chimique", ou "cannabis synthétique", semble aujourd'hui très facile à se procurer sur le territoire mahorais. "Aujourd'hui, il semble qu'aucune partie du territoire n'échappe à la présence de ce produit", note l'étude, qui constate également le "développement dans des zones très défavorisées d'une sorte de "chimique du pauvre" élaborée à partir des produits chimiques d'usage courant".

Cette drogue se caractérise "par une offre très offensive incarnée par une myriade d'acteurs qui vont des importateurs, intégrés socialement car disposant notamment de connections informatiques et de moyens financiers, aux bandes de dealers (...) qui en assurent la revente au détail, auxquelles s'ajoutent, à la marge des grands trafics, les multiples usagers-revendeurs".

Des jeunes hommes socialement et affectivement fragiles

L'Observatoire français des drogues et toxicomanies a ainsi établi un profil-type de l'usager, à Mayotte : un jeune homme "en situation de fragilité sociale et affective", initié parfois très jeune, dès 10-12 ans, à la consommation de cette substance par ses pairs, "et notamment via le phénomène des bandes d'adolescents et de jeunes adultes très présent dans l'île". Il faut dire que le contexte familial à Mayotte est souvent problématique, note l'OFDT. Absence du père, voire de la mère, qui peut être dû à un éclatement familial dû notamment aux migrations, que ce soit des Comores vers Mayotte, ou de Mayotte vers la métropole.

S'alarmant de cette situation, l'OFDT conclut son rapport en préconisant, pour Mayotte, le développement d'outils de prévention en s'appuyant sur le réseau des professionnels de santé et des travailleurs sociaux, en plus de la création d'un Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA), et d'un Centre d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques pour les usagers de drogues (CAARUD).

A La Réunion, si l'usage de cette substance reste à des niveaux inférieurs, les spécialistes tirent déjà la sonnette d'alarme. Il y a quelques semaines, le docteur Mété, du service addictologie du CHU, s'inquiétait de la disponibilité de ces produits sur notre département. Un député du groupe outre-mer avait lui aussi attiré l'attention de la ministre de la Santé sur la consommation de "la chimique" qui après Mayotte, risquait de se généraliser à La Réunion.

https://www.clicanoo.re/Societe/Article/2018/05/18/Mayotte-la-chimique-ferait-grimper-la-deliquance-selon-lObservatoire-des

Que du bonheur ! ++

  • Thanks 3
Link to post
Share on other sites
  • 3 months later...

Bonsoir,

 

je trouve ça bien de poster ça. 

Il y a quelques années j’ai commencé à fumer de la Bongbastic qu’on trouvait chez Shayana. 

Un bon marketing, peu d’informations, et on se dit que ça fait un semblant de weed pas cher et facile à commander. 

Je n’ai pas fini à l’hopital, mais on a eu le droit à deux malaises, beaucoup de folie, un teint jaune, le corps faible. 

Cette fausse weed m’a bien pourri la tête et le corps pendant un an. 

Si seulement j’avais du lire un post comme celui ci à l’époque je n’aurai rien consommé ! 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Hello Johnny Johnny,

 

Je viens de lire ton post et je me retrouve dans ton commentaire. Moi aussi, j'ai commandé chez Shayana. Peut être suis je un débile (comme écrit plus haut). En attendant, j'ai décroché relativement facilement du cannabis synthétique. Je les ai tous essayé et après je suis resté sur le barium pendant plusieurs mois. J'ai eu ce que je voulais à un moment où j'en avait besoin. Tu reste chez toi et t'as rien à faire, le type de dhl vient te porter ton pli en main propre et avec un grand sourire. C'est ça le vrai piège. Ce n'était pas forcement une bonne chose car on ne sait pas vraiment ce qu'il y a dedans, et puis c'est très puissant. Au passage, j'ai éclaté de rire quand j'ai vu plus haut que les mecs se sont fait un petard comme avec de la weed. Ils ont du déguster. Aujourd'hui, tout ça, c'est du passé. Je ne crache pas sur shayana car j'ai eu besoin d'eux et qu'il m'ont rendu ce service. Je sais qu'il y en a qui ne comprendront pas, mais c'est comme ça. Les gens croient qu'ils peuvent juger, parce que eux ne toucheraient pas à ça. Ils sont si forts.

 

@+

Edited by liloutedebordeaux
  • Like 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Hey

 

Déjà bon retour ça faisait un moment que je ne t'avais pas croisé ....

 

Ensuite merci pour ton témoignage ...... :respect:

 

Et pour finir, tu as raison, il n'y a pas à juger, mais plutôt à essayer de, comprendre de, s'informer aussi, parce que personne n'est si fort que ça .....  ou en tout cas ne pas enfoncer la personne, sans vraiment la connaitre, en stigmatisant son comportement (quel qu'il soit) et l'usage des produits qu'il consomme (quels qu'ils soient) .... ;)

 

@+

 

:bye:

Edited by UFCM-I Care
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Yo tous le monde je voudrait partager mon expérience de c'est merde synthétique sois disant cannabique !

Sa doit faire maintenant 8 ans que j'ai decouvert cette d'aube qui s'appeler spice a l'époque  est qui était a base de jwh. Est bien a l'époque c'etait deja merdique mais depuis que les anglais on commencer la chasse au RC (research chimical pour les intime) c'est molécule se sont vu classé et immédiatement remplacé par d'autre molécule non classé mais encore plus toxic. 

Malheureusement je pense que ce fléau ne s'arrêtera jamais. Les chimiste chinois et indien sont protéger par leur gouvernement.

Tout ce que j'espere c'est que cette merde ce démocratise pas en france .

Merci a madame prohibition qui nous a engendré des merde pareil ....

Tchussss 

Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...

Yop, je ne suis jamais tombé là dedans dieu merci mais je ne porte aucun jugement sur ceux qui en ont eu besoin à un moment ou un autre car la vie est plus ou moins dure pour tout le monde et qui sait comment on réagirait face à telle ou telle situation !!

 

En tout cas malheureusement d’autes drogues de synthèses sont plus démocratisées en France comme le lean qui a fait quelques morts aux États Unis et accessibles par tous même en France donc très grave chez certains Minos en très bas âge qui croient, par le biais de certains « rappeurs » que c’est cool !!

 

Ces publications m’ont encore plus énervés sur le fait que le gouvernement n’en est pas moins responsable que ces fabricants de bas étage  car ils savent très bien tout ça !! Et comme dit plus haut peut être que c’est un moyen de faire un « tri » étant donné que nous sommes apparement de trop sur cette planète .. Bon courage à tous en tout cas !! 

A++

Link to post
Share on other sites

Slt

 

Citation

En tout cas malheureusement d’autes drogues de synthèses sont plus démocratisées en France comme le lean qui a fait quelques morts aux États Unis et accessibles par tous même en France

 

Les sirops/paracétamol codéinés/opiacés sont plus disponibles sans ordonnance depuis juillet 2017, donc ça restreint un peu le truc. +1 pour le reste par contre ;)

 

++

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Plop 

 

Je découvre ce topic donc je vais vous parler de mon expérience ,

même si ça me gène d'en parler , mais trop de personnes ici ne mesure pas la dangerosité des NOIDS.

 ( car cannabinoïdes de synthèse ne veut rien dire ) ça n'en est pas  . :-(

 

 

Le 17/04/2018 à 11:12, SomeGuy a dit :

Plop, 

 

Effectivement ces "cannabis de synthèse" sont de belles saloperies, j'ai fumé du 5F-AKB48 avec des amis une fois et ça c'est fini en convulsions, vomissements et autres joyeusetés pour certains (ca avait été dosé à l'arrache). 

Perso j'ai trouvé ça très désagréable (la bonne tachycardie des familles) avec un potentiel létal certain, un vrai problème de santé publique ces cannabinoides de synthèse. En plus ils sont très simples à se procurer et absolument pas contrôlés. 

On marche sur la tête en matière de drogues. 

 

Edit : on avait par contre pas du tout respecté le dosage, qui est de 5mg max normalement. Nous on avait roulé ça comme un bon pétard à l'ancienne. 

 

 

:o:o:o

 

Alors déjà les AKB sont des Noids de la famille des Fubinaca qui se dose au microgramme . 

Le 5F-AKB48 est un noid qui date et qui en plus est maintenant illégal . ( il faut le savoir)


Actuellement dans la famille des AKB on trouve plus ça en ce moment  du FUB-AKB48 qui est lui encore légal et dispo à moins de 20 Euro le Gramme sur google , pas besoin d'aller sur le dark !!!

Le dosage final reste le même que 5F

 0,25mg/ml pour la solution finie et pas 5 mg !!!!

 

10 gouttes de ce Noids dans 5 ml de liquide pour Ecig  provoque une montée un peu plus forte en restant moins brute de décoffrage que le 5F . 

De plus , c'est très Stone comme effet , pas des plus agréables  et il faut savoir que la famille des AKB est est une des familles les plus dangereuses niveau toxicité  . ( On a encore pas de retour dans le temps ) Mais il cause des dégâts irréversibles si utilisé sans protocole précis  , je peux vous le certifier .

 

 

Il y a bien moins toxique comme le FUB AMB de la même famille qui est un Noid plus euphorique , avec des effets très sativesques par exemple 

 le dosage conseillé est de 5mg / ml  , ce qui est déjà moins potent . 

Je pense que tu parle de celui ci plutôt, niveau dosage  :smile: et ça se fume pas !!!!

Ca s'utilise comme ça , ce qui encore n' a rien a voir avec le cannabis ! 

 

A titre d'exemple à caractère RDR pour des zozos comme toi ,voila comment ça s'utilise 

 

Révélation

Soit 1 gr de FUB AMB / 200 ml ( soit 193,5 gr env de PG )
On chauffe le PG au micro onde deux fois 30 seconde puissance maximal . 
La solution doit être au moins à  60 °C et on ajoute le Gr de FUB AMB . 
Cela se fait avec des lunettes , gants et masque et une balance au micro gramme . ( évidement ) Et dans un endroit dédié. ( vapeur toxique)
Après on shake environ 10 min ^^ 
Jusqu' a ce que l'on ne voit plus un cristaux de FUB AMB dans la solution  
Voila , une fois bien mélangé , on refroidi puis après au congélateur . 

Et après , seulement on mélange quelques gouttes de cette solution dans 5 ml de ECig .


 


Alors 5mg pur de 5F en le fumant ????? Tu aurais pu crever avec tous tes potes , c'est de la folie furieuse ,  :icon_confused:  Tu as été inconscient et tu as eu de la chance.

 

Un NOID est une drogue dure et létale à ces doses !!!

Le fentanyl au même dosage des nouveaux NOIDS 2017 / 2018 d' Inde est bien moins potent , alors que pendant plus de 60 ans , il a été l'antalgique le plus potent .... D'innombrables personnes , même des stars en sont mortes ....C'est dire .

 

De plus , quand on utilise ces produits en test , on y ajoutes du CBD , des terpènes et on garde avec soit toujours des Benzo comme le Xanax par exemple en cas de poussée trop forte . On ne décide pas d'essayer un produit comme ça , sans gardien expérimenté avec soi . 

 

 

Il faut aussi savoir , que c'est hautement TOXIQUE pour le cerveau et l'organisme , le 5 F par exemple est 270 fois plus potent que du THC et augmente de 750 % le risque de faire une tumeur du cerveau et de plus de 300 % les maladies d'ordres neurologiques  ( testé sur des rats  ) 

Un NOID n' a rien a voir avec du cannabis , NADA , il agit juste sur les même récepteurs . 

 CE N EST PAS UN CANNABINOIDE . 

 

 

Pour en avoir testé beaucoup dans le cadre d'un travail de RDR sur des plateformes consacrés a ce type de produits , ou j'ai fait des retours complet dans un cadre sécurisé au maximum entre JANVIER 2017 et MAI 2017,  j'ai pris des claques sévères , ou j'ai mis en danger ma vie  .

La pureté de ton Batch suivant le RC shop ou tu achètes et très aléatoire . Tu peux même avoir une toute autre molécule , il y a beaucoup de Spamer . Si tu n'as pas de labo , pour tester ton Batch, c'est la roulette russe . :-(

 

Je pense qu'il n'y a  AUCUN noid qui mérite d'être essayé par un consommateur de cannabis .

Les effets sont beaucoup plus violent , et pour avoir été longtemps un Toxico volontaire :-( avant d'avoir ma fille , car je n 'ai pas d'addiction mentale à presque tous les prods  . 

 

Je peux vous dire qu'on est plus du tout dans le même délire là , ces produits sont des saloperies extrêmement NOCIVE et qui circule déjà en I liquide tout préparé et pré dosé partout dans nos rues , à la porté de nos enfants et de nos amis , le sujet est préoccupant, j'ai même le sentiment d'avoir perdu des amis à cause de cette merde dans des Ecig   :-(

Je déconseille vivement leur utilisation, au mieux avec ces produits vous ne ferez pas du long terme .

 

C'est un choix destructeur contrairement au Cannabis qui utilisé avec un vapo est SAIN à côté . On passe de 103 substances cancérigènes par combustion , à 4 par vaporisation . 

 

 

Dans mon cas , quand je faisais ces expérimentations ma vie n'avait plus de sens . 

De plus sous contrôle judiciaire à l'époque , ça me permettait de me défoncer sans risque aux prises de sang .

Accessoirement aussi de rendre service à une autre communauté et être utile . 

Si  j'ai utilisé ces prods c'est juste pour établir des process de RDR pour les consommateurs pour justement réduire aux maximum les risques pour leurs vies .

 

Je n'en ai ressortis qu'un point positif , car à l'origine c'était des médocs , (c'est le médical . )

Avec la famille des Chminaca comme le SGT - 263 

 Dosage recommander 0,1 mg/ml
Effet très stone, anti douleur ect... (downer pur extrêmement potent)

Pour des pathologies sans retour comme les sidaiques sous tri thérapie par exemple en stade avancé , ça amène un confort de vie , et beaucoup moins d' effets indésirables .....

 

Je tiens à signaler , que tous les Noids en ma possession après essais ( même légaux)  ont été remis en CAARUD pour destruction . 

 

En aucun cas , cela correspond à la philosophie de CW ,  s'en est même tout le contraire . Les Noids n'ont pas leur place ici. 

Ca n' a rien à voir avec notre belle passion . 

 

 

Bonne nuit à vous et prenez soin de vous et restez loin de ces merdes . 

 

Pilou

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Edited by Pil0u
Rectification sur le fenthanyl qui lui aussi est extrêmement Potent Aussi ^^
  • Like 7
Link to post
Share on other sites

Yop,

 

Merci pour ce témoignage et cette prévention. Il faut que la prévention de ces produits soit constante.

 

Ça me fout vraiment les boules que les fabricants de ces merdes utilisent le terme cannabis pour leur prods.

 

Ils leur donnent l'aspect, l'odeur, les noms... et entretiennent une putain d'ambiguïté dans le seul but de tromper le fumeur de weed occasionnel ou pas.

 

Un poto a ramené ça d'Israël, il y a deux ans environ, pas une personne de mon entourage connaissait le truc...j'étais pas là quand ils ont testé...et même les fumeurs occasionnels ont goûté (sans savoir quoi finalement)... je me souviens plus trop des effets indésirables racontés...mais il est certain que cela aurait pu avoir des conséquences dramatiques.

 

Donc finalement on a d'un côté le cannabis et de l'autre un produit hautement toxique et possiblement létal. 

 

Difficile de faire plus paradoxal !

 

++

Edited by oyo19
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...
  • 1 year later...

Yo,

Désolé pour le déterrage, mais ce sujet m'intéresse et j'aimerai rajouter ma pierre pour la prévention.

J'ai déjà consommé de ces merdes, avant c'était le "Spice" ou le "K2" mais y'en a probablement autant que de variétés hollandaises... J'ai même déjà vu du "temple ball" "légal".
J'en ai fumé une fois, à une petite dose. Bah à part la tête lourde, une tachychardie très désagréable, une sécheresse extrême des muqueuses et une fatigue générale (pas un stone, une vraie fatigue, comme si j'avais pris deux antalgiques), c'était pas franchement génial.

Je me rappelle plus exactement le nom, mais il me semble que ceux qui le commercialisaient étaient les producteurs du "Dutch Orange" qui existent depuis longtemps, et qui n'est rien d'autre qu'un mélange d'herbes "imbibées" de ces fameuses molécules cannabinoïdlikes. Ca veut dire que cette merde a toujours pignon sur rue.

Comme je l'ai lu plus haut, les méthodes n'ont pas changé : les packagings changent constamment, les "gammes" aussi, puisqu'en fait la "recette" change souvent. Le but est de garder un biz prospère et de contourner les interdictions successives des molécules synthétiques.

Là où je mets vraiment en garde, au delà de la simple présence (au taux non affiché) de ces molécules (ce qui est déjà super dangereux...) :
Ne mélangez JAMAIS ces mix avec TOUTE AUTRE SUBSTANCE. J'ai vu un report sur un forum d'un mec qui a fini aux urgences pour avoir bu une bière en fumant son mix "qu'il avait l'habitude de fumer" (sur psychonaut ou un site du genre, ça fait un petit bail). J'irais plus loin, les bases de mix sont parfois composées d'"herbes légales" (comprendre : scutelaire, passiflore ou autre). Ces herbes sont, en soi, des herbes médicinales pouvant contenir des molécules psychotropes.
Le risque de cross-effect est donc très grand, même en le fumant seul.

Dernière chose : il faut savoir que si les molécules changent constamment, les mix ne sont pas du tout pour autant stabilisés. Je m'explique.
Le dosage est anarchique, certains produits peuvent avoir une dose léthale si on s'envoie tout le sachet de mix, d'autres peuvent envoyer dans le coma avec un demi-gramme à peine. Ce qui est utilisé dans les mix n'est JAMAIS décrit non plus, dans mes souvenirs un de ces mix contenait une dose très importante de kanna, couplé à une molécule synthétique qui tabassait les reins et le foie... Un combo très dangereux.

Pour revenir aux plus fragiles, en fait, ce qui est frappant dans ce genre de produit, c'est le ratio effet/prix. Si tu compares à de l'herbe, c'est imbattable. C'est littéralement un équivalent "vert" du crack, en légal.
Si vous connaissez ou croisez quelqu'un qui consomme ce genre de merde, si vous pouvez, orientez-le vers un CAARUD (Centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues) , ils ont la possibilité de tester le produit en laboratoire (et je sais pas si c'est pareil partout, mais par chez nous, ils sont bienveillants, discrets et respectent l'anonymat de la personne). Ce pourrait être intéressant de voir quelle merde se cache dedans, et un travail de prévention pourrait être mené auprès des plus précaires.

J'espère pas avoir déterré pour rien.
Prenez soin de vous les gens.

A plus!

  • Like 4
  • Thanks 4
Link to post
Share on other sites
  • 7 months later...
Guest kingkong7

Hello

 

Bon maintenant ils en pulvérise sur la zeb au marché noir :

 

Bordeaux : quatre jeunes hospitalisés après avoir fumé du cannabis de synthèse

Quatre adolescents ont été hospitalisés dans un état grave à Bordeaux après avoir fumé une forme ultra-puissante de cannabinoïde. Un phénomène qui semble s’étendre.

Les quatre adolescents pensaient fumer un simple joint avant de réveillonner. Ils auront finalement passé Noël à l’hôpital. (Illustration)Les quatre adolescents pensaient fumer un simple joint avant de réveillonner. Ils auront finalement passé Noël à l’hôpital. (Illustration) LP/Arnaud Journois
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Par Olivier Bernard, correspondant à Bordeaux (Gironde) 
Le 29 décembre 2020 à 17h07

Pour avoir voulu découvrir un plaisir interdit, quatre adolescents mineurs de Bordeaux ont goûté sans le savoir une drogue de synthèse surpuissante. Ils se souviendront longtemps de leur « initiation » à la fumette, effectuée à quelques heures du réveillon de Noël.

L'un des jeunes garçons, dans des circonstances qui restent à éclaircir, se procure du cannabis. Puis il confectionne un joint. Chacun tire à peine une taffe, pensant juste avoir la tête qui tourne. Mais en quelques minutes, l'état de santé des quatre adolescents se dégrade subitement. Ils font des malaises sérieux, victimes de violentes nausées avec des vomissements. Certains ont le cœur qui s'emballe et font de l'hypotension. Autres malaises graves : des hallucinations avec une sensation de mort imminente.

Des symptômes très inhabituels

Rapidement alertés, les secours décident d'hospitaliser en urgence les quatre jeunes au Centre hospitalier universitaire de Bordeaux. L'un d'eux a même une perte passagère de mémoire : il ne se souvient même pas avoir tiré sur un joint. En début de semaine, aucune précision n'a été donnée sur leur état et les éventuelles conséquences sur leur santé. Mais leurs jours ne semblaient pas inspirer d'inquiétudes, selon une source hospitalière. Les victimes devraient en être quittes pour une belle frayeur.

Mais l'affaire n'en restera pas là. Les autorités sanitaires locales ont vite voulu en savoir plus pour comprendre la gravité des symptômes, très inhabituels pour avoir fumé aussi peu de cannabis. Des analyses ont été effectuées en urgence au laboratoire de toxicologie du CHU de Bordeaux. Et ses résultats sont inquiétants. Un cannabis de synthèse a été découvert. Il s'agit du MDMB-4en-Pinaca. Selon les autorités médicales, il constitue un « risque pour la santé ».

 

Ces dernières années, les policiers ont fréquemment saisi du cannabinoïde de synthèse. DRCes dernières années, les policiers ont fréquemment saisi du cannabinoïde de synthèse. DR  

Cette molécule est bien connue des policiers en charge de la lutte contre le trafic de stupéfiants. Elle est apparue en Europe en 2017, puis en France, et elle est déjà à l'origine de plusieurs décès. Cette substance, vendue le plus souvent en sachet, est très nocive en raison de sa composition explosive. Ces cannabinoïdes de synthèse, d'origine chimique et artificielle donc, reproduisent les effets du principe actif du cannabis, le THC (Tetra Hydro Cannabinol), mais avec un effet beaucoup plus fort sur l'organisme et donc plus dévastateur. En général, ce cannabis de synthèse est pulvérisé sur de l'herbe vendue comme du cannabis classique.

Selon le centre d'addictologie de Bordeaux, qui a adressé une note d'alerte aux professionnels locaux de la santé, une seule bouffée d'un joint suffit malgré un dosage faible pour avoir des effets très dangereux.

A ce jour, c'est la première fois cette année que cette substance est identifiée dans une affaire de drogue à Bordeaux. Mais elle a déjà fait l'objet de notes d'urgence en France, en octobre par exemple dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur où des usagers habituels ont été confrontés aux mêmes problèmes.

A Caen, l'inquiétant succès du «Pète ton crâne»

D'autres substances de la même famille des cannabinoïdes de synthèse circulent aussi : en Normandie à Caen, une alerte a concerné des effets indésirables graves liés à la consommation de cannabinoïdes de synthèse sous la forme de e-liquide chez des adolescents, fabriqués à partir de produits achetés sur Internet et appelés PTC, « Pète ton crâne », ou achetés directement par des consommateurs via le Darknet. En Europe, le dispositif d'analyse de drogues suisse a identifié au cours des trois derniers mois une trentaine d'échantillons d'herbe de cannabis contenant des cannabinoïdes de synthèse.

newsletter-essentiel-matin-logo.png
Newsletter L'essentiel du matin
Un tour de l'actualité pour commencer la journée
 

A Bordeaux, les autorités suivent l'affaire de très près dans une ville où la consommation de drogue, notamment de cocaïne, se répand, selon le dernier rapport de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies. Il s'agit désormais de déterminer l'origine du cannabis de synthèse qui a provoqué les graves malaises des adolescents. Selon un policier chargé de la lutte contre le trafic de stupéfiants dans l'agglomération, « il faut vite savoir d'où ça vient et si c'est un phénomène isolé. Car sinon, c'est très inquiétant ».

 

source : https://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:plncgB2eRNsJ:https://www.leparisien.fr/faits-divers/bordeaux-quatre-jeunes-hospitalises-apres-avoir-fume-du-cannabis-de-synthese-29-12-2020-8416533.php+&cd=12&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-b-d

 

 

@+++++

 

 

 

Link to post
Share on other sites

Yop

 

On en parle de ce côté aussi, au nord du nord du mur.

 

Alerte au cannabis de synthèse: "Il y a déjà eu des cas d’intoxications en Belgique"

Faits divers

Ponciau Sébastien

Publié le 30-12-20 à 19h44 - Mis à jour le 30-12-20 à 19h44

Quatre ados finissent dans un sale état. Il y a déjà eu des intoxications en Belgique. On en trouve facilement sur le Darknet.

Alerte au cannabis de synthèse: "Il y a déjà eu des cas d’intoxications en Belgique"
© D.R.
 
 

Le cas est loin d’être unique.

À Bordeaux, quatre adolescents ont goûté, sans le savoir et en plein réveillon, une drogue de synthèse surpuissante. Une simple taffe aura suffi à dégrader leur état de santé, malaises sérieux et violentes nausées avec vomissements, emballements du cœur et hypotension à la clé. Pour eux, Noël se finit à l’hôpital.

Les analyses sont inquiétantes. Un cannabis de synthèse est détecté. Il s’agit du MDMB-4en-Pinaca. Cette molécule risquée pour la santé est apparue en Europe en 2017 et est à l’origine de plusieurs décès. La substance, souvent vendue en sachet, est ultra-nocive, explosive. Ces cannabinoïdes chimiques et artificiels reproduisent les effets du principe actif du cannabis, le THC (tétrahydrocannabinol) mais avec des effets autrement plus dévastateurs sur l’organisme.

Ce cannabis de synthèse est pulvérisé sur de l’herbe vendue comme du cannabis classique. D’autres substances de la même famille des cannabinoïdes de synthèse circulent aussi, sous la forme d’e-liquide, par exemple, fabriqué à partir de produits achetés sur Internet appelés PTC ("pète ton crâne") ou achetés directement par des consommateurs sur le Darknet.

"Il y a déjà eu des cas d’intoxications en Belgique", indique Michaël Hogge, chargé de projet à Eurotox, l’Observatoire socio-épidémiologique alcool-drogues en Wallonie et à Bruxelles. "A priori, on peut toutefois présumer que la consommation de cannabis de synthèse n’est pas massive vu qu’il est encore, chez nous, très facile de se procurer du cannabis classique pour pas trop cher. Reste à voir si cette facilité perdurera encore longtemps, vu le nombre de saisies de plantations qui sont enregistrées. "

 

Le danger aujourd’hui vient du Darkweb. "Jusqu’en 2010, chez nous, le marché n’était pas réglementé. On pouvait en trouver facilement et légalement sur le Clean Net. C’est beaucoup moins facile aujourd’hui, il faut beaucoup plus gratter ", poursuit Michaël Hogge.

Ce sont les jeunes qui sont les plus exposés : "Les consommateurs plus aguerris connaissent en général le côté néfaste de ces produits. Cela dit, rien qu’à la couleur, on peut tout de même facilement détecter que ce n’est pas du cannabis classique."

 

Source: Dhnet.be

 
  • Sad 2
Link to post
Share on other sites