Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 09/20/20 in all areas

  1. 5 points
    Salut tout le monde ! Petite contribution de ma par.
  2. 3 points
    https://www.breakingnews.fr/kendall-jenner-elle-fait-des-revelations-elle-avoue-publiquement-quelle-consomme-du-cannabis-actupeople-82708.html Kendall Jenner : elle fait des révélations, elle avoue publiquement qu’elle consomme du cannabis ! Les fans du mannequin Kendall Jenner ont été surpris d’apprendre qu’elle fume généralement du cannabis. Justin Bréant il y a environ un jour (19/09/2020) Invitée dans le Podcast Sibling Rivalry d’Olivier et Kate Hudson, Kendall Jenner n’a pas hésité à balancer qu’elle prend du cannabis. C’est une révélation à laquelle on ne s’attendait pas, du moins concernant la jeune mannequin, âgée de 24 ans seulement. Kendall Jenner révèle sa consommation de la marijuana Il faut dire que cette information était jusqu’ici inconnue de ses followers. La jolie top-model américain est très appréciée sur les réseaux sociaux car elle publie régulièrement des photos d’elle partageant quelques moments de son quotidien. Kendall Nicole Jenner est également très connue pour leur fratrie avec ses sœurs Kylie Jenner, Kim Kardashian et plusieurs autres. Les révélations du mannequin de 24 ans n’ont laissé personne indifférent d’autant plus que rien ne laissait entrevoir une telle pratique si on se réfère à ses multiples publications sur les réseaux sociaux. Les internautes étaient plutôt informés du penchant que sa sœur Kim Kardashian avait pour le cannabis sans THC (CBD) dont la consommation n’est autorisée que par prescription médicale. Kendall Jenner aurait dévoilé sa consommation du cannabis sans aucun détour. Contrairement aux effets secondaires que l’on connaît de cette drogue, la jeune femme a visiblement l’air très calme et posé contrairement à sa sœur. Il faut néanmoins dire que Kendall Nicole Jenner ne s’est jamais autant confiée. Elle n’a pas l’habitude de parler de sa vie privée comme ce fut le cas lors de ces révélations étonnantes. Elle n’est pas passée par quatre chemins pour dévoiler sa consommation de la marijuana. Alors que personne ne s’y attendait, l’ancienne participante de E! affirme « Je suis une fumeuse de marijuana. Personne ne sait cette information, donc c’est la première fois que j’en parle vraiment ouvertement comme ça ». C’est la réponse à une question posée à Kim Kardashian où on lui demandait qui elle désignerait si on cherchait à savoir la personne qui fume du cannabis dans leur famille. C’est donc une pratique habituelle chez la jeune femme qui en parle sans aucun remord. Contrairement à ce que certains peuvent penser, la consommation de la marijuana est légale dans certains États ce qui ne rend pas forcément sa consommation de cette drogue, illégale. La sœur de la femme de Kanye West sait faire ses choix et les assume également d’autant plus qu’elle est une majeure. Ce n’est donc pas un tabou pour Kendall Jenner de révéler en public qu’elle consomme du cannabis. Une pratique autorisée dans certains États du pays Les États-Unis se veulent un pays émancipé où chaque citoyen serait libre de ses choix. Ce n’est pas la première fois qu’on apprend que des stars américaines consomment des stupéfiants. Il faut dire que certains États comme New York ou la Californie, auraient autorisés la consommation de la marijuana. Ce n’est donc pas une surprise d’apprendre que la sœur de Kylie Jenner en consomme de temps en temps. Il faut dire que le podcast ayant fait l’objet de ces révélations avait été filmé bien avant le coronavirus, en début d’année. Des révélations comme celles de Kendall Jenner sont fréquentes au sein de l’incroyable famille Kardashian. En fin d’année 2018, l’épouse du rappeur Kanye West déclarait qu’elle avait consommé de l’ecstasy lors de sa sextape ainsi que lorsqu’elle devait se marier pour la première fois en 2000 avec Damon Thomas. La grande sœur de Kendall Jenner s’était néanmoins remise en cause disant qu’à chaque fois qu’elle avait consommé ces drogues fortes, elle aurait fait des choses scandaleuses comme ce fut le cas avec la sextape. Toutefois, tous ces événements n’auraient pas freiné la mère de Chicago West qui préfèrent s’adonner aux stupéfiants moins forts. Ce n’est donc plus un secret pour personne car Kendall Nicole Jenner aurait délibérément dévoilé sa consommation du cannabis.
  3. 3 points
  4. 3 points
    Plop! De 10 à 50% Salut @Gazoleen, je rejoins @NicoT sur la fausse bonne idée, même si j'ai commencé comme toi (avec un CXB3590 seulement, même pas les 148W de LED Epistar de ton panneau ci-dessus !...), également pour des raisons de place, de bruit, de budget... Tu y crois durant des mois, en éclairant tout le quartier (comme s’il y avait le tournage d'un film dans ton logement), combattant toutes les bestioles (mouchettes, thrips,...), avec tous les soucis de "climat", d'odeurs (même si ça sent bon, les voisins...), avec de l'autoflo (l'autre mauvaise idée en IN : 20h/24 de lumière !), et c'est chouette à voir pousser...même si les têtes étaient toutes "fluffy"... puis vint le Botrytis... Bref, "cut poubelle"... Donc, je comprends, même si c'est un mauvais plan (c'est dit !). Maintenant pour éclairer correctement 1m², il faut +/-300W de LED de qualité (pas 148W réels... ). Le moins cher que nous ayons à proposer pour cette surface est le Radeau 320W 4 x Vero 29SE 3500K plug&play : Donc, bien qu'on m'ait dit la même chose à l'époque (et que je n'en ai "écouté"...), je te conseille de revoir ton projet à la baisse, en superficie, mais en box (même si je crois qu'avec ton souci de bruit, cela sera un peu plus cher que les 50€ annoncés par @NicoT (tente, extracteur, humidificateur, FAC,...). Bref, étudie bien ton projet AVANT, car pour obtenir un résultat de qualité, il faut que tout ton dispositif de culture soit cohérent (car sinon tu vas gaspiller beaucoup d'argent et de temps !)... ++ Abel
  5. 3 points
    Yooop Petite extraction du week end avec les feuilles de manuc de la StrawBerry banana et de k-mintz Pour le poids de la manuc je sais pas du tout c'est l'équivalent d'un pot thigtvac 2,3 L plein. J'ai procédé de la sorte : Tapisser le fond d'un recipent (poubelle 15L) avec la manucure puis recouvrir de 4 litres d'eau froide du frigo et 4 kilos de glaçons. Après 5 minutes la manucure s'est imbibée d'eau froide, on peut commencer le boulot. Je malaxe la matières à la main pour faire le moins de micro déchets possible durant environ 10minutes puis je laisse reposer 5 minutes et Let's go Passage à 220 microns pour filtrer les déchets et ensuite passage à 73 et 25 microns pour l'extraction. Je précise que je n'empile pas les sacs les uns sur les autres mais je fais sac par sac avec plusieurs récipients. Je garde l'eau trouble passée à travers le 25 microns pour récupérer les débris de trichomes. Ils se seront déposés au fond d'ici 12h.. Séchage en miettes puis pressage avec bouteille en verre remplie d'eau chaude. Voilou ya plus qu'à goûter ça au dynavap set au volcano dans quelques minutes jours Tchuujs
  6. 2 points
    Yop Quelques news.. Le développement avance bien il me reste encore à écrire 4 librairies pour ce qui est de la programmation du circuit électronique. Toutes les autres ont déjà été ré-écrites en condensant le code au maximum, simplification de l'écriture des données en mémoire etc.. je vais également modifier la RED board, à savoir : remplacement des 16 sorties PWM 10V des LEDS par des potentiomètres digitaux de 100K (rendant ainsi les sorties compatibles avec tous types de ballast) Idem que pour le GENESYS II, les gens auront 15 plages de programmation par canal et par mode (croissance ou flo) et ajout de 4 sorties PWM 10V en parallèle des 4 sorties moteurs pour les gens qui désireraient piloter les moteurs par variateur de fréquences. Après cela ben j'attaquerai la fin du graphisme et du codage de l'écran et son intégration dans le code du circuit. Je vous reviens quand l'écriture des librairies est terminé SI vous avez des questions, n'hésitez pas ++ GEN
  7. 2 points
    Yop, Oui, c'est une plaie, cette lenteur.... Quelques soucis chez notre hébergeur apparemment... Gaëtan est sur le coup, mais un dimanche... Du coup, je sens que je vais prendre le même rythme que le site, plutôt que de me faire un ulcère... Désolé, je te réponds dès que j'ai à nouveau accès au site, car aucune des 2 propositions n'est vraiment top et je désire vérifier quelques infos avant... ++ Abel
  8. 2 points
    Hello , Perso , j'en fumerai bien un avec elle ... Plus sérieusement , rien d'étonnant , la plupart de ses " célébrité(e)s " en consomment régulièrement que se soit aux states ou en France . Par contre , est ce qu'elle fait de l'autoprod pour sa conso ? lol ++
  9. 2 points
    https://www.lardennais.fr/id191590/article/2020-09-19/charleville-mezieres-boris-ravignon-favorable-une-legalisation-strictement je poste ici vu que c'est dans la foulée des declarations de notre cher ministre Charleville-Mézières: Boris Ravignon favorable à une légalisation strictement encadrée du cannabis Après Arnaud Robinet, maire de Reims, voici un autre maire de droite favorable à la légalisation. Dans les colonnes de Libération, Boris Ravignon, maire de Charleville-Mézières, s’est prononcé en faveur d’une légalisation « possible et souhaitable ». Il y a quelques jours, Arnaud Robinet, maire de Reims, lançait un pavé dans la mare, en se déclarant favorable à la légalisation du cannabis à usage récréatif. Boris Ravignon vient de lui emboîter le pas, comme le rapportaient cette semaine nos confrères de Libération. Dans les colonnes du quotidien, il indique que la légalisation serait « possible et souhaitable ». Étonnant, ce type de position étant plus traditionnellement audible à gauche de l’échiquier politique ? Pour autant, le maire de Charleville reste bien de droite, et a rappelé ce samedi sur les réseaux sociaux que « (s)a priorité reste la sécurité ». La légalisation serait ainsi un moyen de porter un coup au trafic qui prospère, et « ronge nos quartiers ». Il appelle, sur le sujet, à faire preuve de « lucidité » : « la prohibition du cannabis est un échec. Avec la législation la plus stricte d’Europe, nous avons l’une des consommations les plus fortes. Sans aucun contrôle, ni prévention », écrit-il sur Twitter. Légalisation ne voudrait cependant, selon lui, pas dire consommation totalement dérégulée et débridée. Celle-ci devrait se faire « de manière encadrée et contrôlée », en mettant le paquet sur la prévention. Dans ine interview accordée à L’union, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin estime que le maire de Reims « se trompe profondément » en voulant expérimenter la légalisation de la substance.
  10. 2 points
    Yo l'ami Depuis covid et surtout confinement Ledfury ont arrêté de vendre au détail ou à la carte ... Ce que tu peux trouver pour ton projet est dans le catalogue du site..!! https://ledfury.be/ Par contre sans box!?? C'est pas ici pour discuter de ça mais ça va être tendu du slip ton affaire 50 balles économisé pour ... Édit Comme le dis @Abelz ...50 € c'est la tente, y a un peu de matos à y joindre ...mais sans un seul de ses éléments et le triangle magique s'arrête !!!! Lis quelques post du topic svp (Ainsi que le top 5 des questions du topic @cultichens...Big UP +1 , ainsi que quelques jdc, tu comprendras rapidement ton hérésie botanique en IN Bonne lecture ++
  11. 1 point
    Salut @Beuze Z Hache, merci du compliments. Je trouve que ta femme a du goût si jamais tu veux quelque conseils ou autre tu peu me demander. Ciao
  12. 1 point
    Saaaaaaaaalut Alors Je vois que ça a cité la serious 6 par-ci par là, j'ai sortis une bouture à l'arrache mi août, placée en pot d'environ 30 litres avec moitié moitié lightmix et terreau jardinerie. Bah elle est passée de 10 cm à 80 cm, aucuns apports, que de l'eau quand il pleut pas . Elle est super jolie, pistile bien rose, sa sent doux, plutôt florale. Je reviendrait avec des tofs, je pense qu'elle finira dans 3 semaines, peut-être 1 mois... Mais son grand + c'est vraiment qu'elle est vraiment pas chiante, elle supporte grave la pluie et les moooooultes arrosages de mon branleur de 2 ans, qui dès qu'il passe devant lui vide son arrosoir de 2 litres dans la gueule Je pense que c'est vraiment un must pour les régions humides, si je l'avais plantée plus tôt, je pense qu'elle serait déjà prête.... Bref je reviendrais avec des tofs et le résultat fini... Tchu
  13. 1 point
    Yop @Gazoleen, Ce sera demain également, car le site est toujours dans les choux... et moi bientôt aussi... ++ Abel
  14. 1 point
    ah cool, t'assures. merci beaucoup
  15. 1 point
    super merci du conseil je vais partir là dessus alors
  16. 1 point
    salut Fingathing tu devrais aller voir chez ACE seeds si tu veux de la sativa avec des temps de flo pas trop "long" voir très long A++
  17. 1 point
    Hello, Comme je te disais ton hygro est trop basse les feuilles se dessèche. Retire ton carton parce que ça conserve l'humidité et la temp il doit faire bien plus chaud et moins humide en réalité. A Plu$$e
  18. 1 point
    RE Un extincteur co² 2kg c'est 20/30 balle . c'est quoi ton espace? , tu veux envoyer ça dans un entrepôt ? C'est vraiment démesuré pour de l'autoproduction , de plus c'est hyper dangereux , pas pour rien que personne l'utilise sur le fofo @++++
  19. 1 point
    Hello à notre échelle vaut mieux une bouteilles c'est hyper dangereux si un truc merde , t'as le propane , le monoxyde de carbone , et le feu qui sont potentiellement trés dangereux. Un chauffe eau à gaz s'alumera quand l'eau sera froide , pas forcement quand les lampes seront allumé , si ça arrive pendant l'extinction elles vont en chié sévère. Prend toi un extincteur neige carbonique avec détendeur et électrovanne , ça te coutera moins cher , et t'auras moins de chance de figurer au darwin award ^^ @+++++
  20. 1 point
    Yo, Je m'interesse pas a la vie de Kendall Jenner, mais qu'une people a 140 millions d'abonnés fasse ce genre de declarations c'est toujours bon a prendre pour faire avancer la Sainte Cause a+
  21. 1 point
    https://www.lesoir.be/325973/article/2020-09-18/le-cannabis-therapeutique-obtient-le-droit-detre-cote-la-bourse-de-londres Le cannabis thérapeutique obtient le droit d'être coté à la Bourse de Londres Les entreprises britanniques et étrangères spécialisées dans le cannabis thérapeutique ou les produits dérivés de l'huile de cannabis ont la possibilité d'être admises à la Bourse de Londres, a estimé vendredi le régulateur des marchés. mis à jour le 18/09/2020 à 15:46 par Belga La FCA (Financial Conduct Authority) explique dans un communiqué avoir décidé de clarifier le cadre réglementaire après avoir été saisie par des entreprises liées au cannabis et souhaitant être cotées en Bourse au Royaume-Uni. Le cannabis thérapeutique a été légalisé dans le pays en 2018 mais il est parfois difficile de s'y retrouver dans les activités des nombreuses sociétés présentes dans le secteur, en particulier celles qui sont étrangères. Pour l'heure, une poignée de PME dont seulement une partie de l'activité est liée au cannabis sont cotées au Royaume-Uni, mais aucune dont c'est le métier principal. Le régulateur rappelle notamment qu'une entreprise qui fournirait du cannabis au Royaume-Uni sans autorisation des pouvoirs publics commettrait un délit. La situation la plus claire concerne les entreprises britanniques, qui proposent du cannabis thérapeutique ou de l'huile de cannabis, et ont obtenu une autorisation d'exercer. Celles-ci peuvent se faire coter sur le marché londonien sans problème. Pour des entreprises similaires mais étrangères, la procédure est un peu différente. Elles pourront entrer en Bourse mais le régulateur s'assurera que la réglementation dans leur pays d'origine est compatible avec celle du Royaume-Uni, afin d'éviter notamment toute contravention à la loi britannique. Enfin, le cannabis récréatif restant non autorisé au Royaume-Uni, les entreprises qui en proposent et sont basées dans des pays où il est légal ne pourront pas s'introduire à la Bourse de Londres. Le FCA précise que l'ensemble de ses recommandations vont faire prochainement l'objet d'une consultation avec les professionnels du marché. Le Royaume-Uni pourrait donc suivre la voie ouverte par l'Amérique du Nord, Canada et Etats-Unis, qui accueille déjà sur les marchés boursiers à Toronto et New York nombre de sociétés spécialisées dans le cannabis thérapeutique. Le Canada abrite même en Bourse des producteurs de cannabis récréatif. Le pays est devenu le deuxième pays au monde à légaliser cette drogue douce le 17 octobre 2018, cinq ans après l'Uruguay. Après une phase d'euphorie boursière en 2018 pour les sociétés liées à l'industrie du cannabis, le soufflé est vite retombé, en raison de projections trop optimistes, de problèmes de gestion, de ratés dans la commercialisation ou de la concurrence du cannabis illégal, qui reste par endroits moins cher.
  22. 1 point
    plop! c'est potentiellement dangereux un appareille comme ça, cela ne s'utilise que dans un environnement parfaitement maîtrisé . c'est toxique le co2, hein! @+
  23. 1 point
    Yop! En effet si ton souci est le bruit, clairement sous dimensionne ! (ou isole!!) Ayant une partenaire non fumeuse, de gros ventilo, extra(avec silencieux et gaine), he beh... Dur de dormir, pourtant c est pas collé ! Perso, je regarderai du côté de soo-San pour une installation à peu près silencieuse(petite surface, petite ventil, petite extract. Mais mega result a cet échelle!) Après, j en sais rien, je foire tout moi perso ++
  24. 1 point
    WORK IN PROGRESS Histoire et généralité de l'ice o lator alias Nederhash. Présentation des sacs Full mesh, avantages inconvénient Normal, avantages inconvénient Méthode de brassage Manuel Mécanique Machine à laver Temps de brassage Extraction Nombre de passe Matière première Récolte Séchage Curring Pressage ou non Consommation 1. Histoire et généralité de l'ice o lator alias Nederhash. Apparu dans les années 90 en hollande, le Neder hash (Ice o lator étant un nom commercial) a pour but d'isoler les trichomes sécréteurs de résine présents sur les buds et les feuilles environnantes de la matière végétale à l'aide de l'eau et du froid. Les trichomes sont détachés par barattage dans de l'eau froide et de la glace, avant d'être récupérés à l'aide de sacs tamis. Le trichome se compose d'un ''pied'' ainsi qu'une ''boule'' a son extrémité, c'est dans cette boule que se retrouve tout les cannabinoides. L'iceolator est en faite un aglutinement de toute ces petite boules. (Crédit Xtremeride) Les cultivateurs utilisent principalement les "restes" issus de la phase de manucure pour la confection de leur bubblehasch, réduisant ainsi les pertes totales après récolte. D'autres totalement séduits par les différentes qualités du bubble y consacrent toute une récolte, "sacrifiant" la saveur des fleurs mûres à celle du bubblehasch fraichement pressé. Dans tous les cas, afin de vous assurer d'une qualité optimale, prenez soin de ne sélectionner que les parties végétales où la résine est présente, c'est à dire principalement les fleurs et les petites feuilles qui les entourent. Parfois quelques plus grandes feuilles qui ont profité de chutes de résine durant la culture peuvent être utilisées mais les autres feuilles sont à mettre à l'écart de celles que vous comptez employer. Plus vous serez méticuleux sur la sélection de la matière végétale, plus votre produit fini sera isolé des impuretés et chargé en cannabinoïdes. Cela varie suivant la méthode choisie, et suivant la qualité des plantes mais en se basant sur l'utilisation de restes de récolte (feuilles et petites buds), on estime pouvoir obtenir 10% en bubblehasch de la quantité de matière végétale utilisée. Lors de l'utilisation de buds avec des restes de manucure, l'estimation va jusqu'à plus de 30%, bien qu'il n'y ait pas de chiffres plus détaillés. Il va sans dire que les plantes dont on compte extraire la résine jouent un rôle majeur. Certaines variétés de cannabis sont connues pour leur grande production de trichomes et leur forte teneur en cannabinoïdes, ainsi que leurs arômes particuliers, qui font d'elles de très bonnes candidates à la confection de bubblehasch. Parmi elles, les variétés dites "blue" sont connues pour leur production de résine, leurs arômes spécifiques et la qualité du bubblehasch qui en est extrait. De nombreuses indicas, du fait de leur intense production de trichomes sont aussi de bonnes candidates pour faire du bubble, mais il n'y a pas de règle, une sativa peut très bien donner un bubble délicieux. Certains ont une préférence pour le bubble fait à partir de plantes cultivées OUTDOOR, il en va plus des goûts personnels de chacun, il ne tient donc qu'à vous de vous faire votre idée en essayant différents types de plantes. 2. Présentation des sacs La méthode la plus répandue pour la confection du bubblehasch est sans aucun doute celle des sacs tamis. Il s'agit de sacs en toile, dont le fond est composé d'un tamis de différents maillages que l'on dispose les uns au dessus des autres dans un seau rempli d'eau et de glace. On trouve différents kits dans le commerce allant de 2 sacs (1 nettoyeur / 1 récupérateur), à 6 ou 8 sacs, permettant la récupération et l'isolement des trichomes de différentes tailles, ainsi que le contrôle de la qualité. Le maillage des sacs est généralement le suivant : 220mc = "sac de travail" ou "sac nettoyeur" 190mc 160mc 120mc 73mc 45mc 38mc 25mc On trouve bien évidemment les sacs intermédiaires à l'unité afin de pouvoir choisir ces différentes qualité de bubble, ou de confectionner son kit idéal. 2.1. Full mesh, avantages inconvénient Les sacs Full mesh sont des sacs entièrement constitués de toile filtrante. Ils facilitent l’écoulement mais demande un peu plus d'entretien 2.2. Sacs Normaux, avantages inconvénient Les sacs normaux eux, ont un corps en toile imperméable et le fond en toile filtrante, l’écoulement est plus long mais l'entretien est facilité du fait que seule le fond est à entretenir. 3. Méthode de brassage Pour que la séparation s’opère, il faut que le mélange matière+eau+glace soit brassé, mélangé afin que l'eau entraine les trichomes dans le tamis des sacs. 3.1. Manuel Un brassage lent, léger avec un outil à main (spatule, cuillère en bois etc) 3.2. Mécanique Mélangeur à peinture, batteur électrique etc 3.3. Machine à laver Il s'agit simplement de mini-machines à laver de camping de la taille d'une grosse friteuse, destinées à recevoir un sac nettoyeur rempli de matière végétale afin de la laver de ces trichomes. On y ajoute eau et glaçons et la machine se charge des phases de barattage, parfois contraignantes. On dispose ensuite d'une vidange par laquelle on laisse s'écouler l'eau contenant les trichomes dans un seau préparé à l'avance et contenant les sacs tamis. Il ne nous reste plus ensuite qu'à relever les sacs tamis comme précédemment expliqué et à récupérer la résine au fond de chacun d'eux. Déclinés dans toutes les tailles, on trouve même des sacs nettoyeurs (ou sac de travail) prévus pour une machine à laver classique avec un tambour de 3/4kg, dans l'éventualité d'une grande quantité de matière végétale à laver... L'attrait principal étant que la machine se charge du barattage, nous n'avons plus qu'à récupérer la résine dans les tamis. 3.4. Temps de brassage Le temps de brassage en manuel ( spatule ou fouet) , en y allant doucement, des passes de 5 min sont suffisant, laisser un temps de repos, puis récolter. ( à répéter autant de fois que possible jusqu'a l'apparition de contaminants/matière végétal) Le temps de brassage au batteur électrique ou autre outil de ce genre devrais être plus court comme c'est un brassage un peu plus violent, suivie d'un temps de repos avec la récolte ( à répéter autant de fois que possible jusqu'a l'apparition de contaminant/matières végétal) Le temps de brassage en machine peu commencer à 15s et augmenter progressivement jusqu'a l'apparition de contaminant/matières végétales. Toujours aussi observer un temps de repos avant la récolte. 4. Extraction 4.1. Nombre de passe Le nombre de passe influe énormément sur la qualité du produit fini, comme le temps de brassage. Augmenter le nombre de passe revient indirectement a augmenter le temps de brassage et donc a augmenter les polluants (morceaux de feuilles, tiges de trichomes etc) 4.2. Matière première La matière première est très importante pour avoir une bonne qualité, on peu partir de matières sèche ( manucure, petite bud, ou plante complète), conservé dans le congélateur afin de figer les terpènes et d'aider a décrocher les trichomes, ou alors on peu partir de matière fraiche congelé ( plante coupé et mise directement dans le congélateur sans passé par la case séchage), le résultat sera extraordinaire pour autant que la plante sois de qualité, cependant le rendement sera moindre qu'avec de la matière sèche, c'est à prendre en considération. 5. Récolte Vous devez relever votre premier sac tamis, doucement afin de laisser s'écouler l'eau dans le contenant qui se trouve en dessous. Une fois presque vide, saisissez la partie tamis du sac à l'aide de plusieurs carrés d’essuie-tout empilés afin d'en retirer l’excès d'eau restant. 220u 120u 70u 25u Faites attention durant cette phase, ne pressez pas trop la résine dans le tamis, serrez fermement sans écraser. Le but étant simplement de rassembler les cristaux pour faciliter leur extraction du tamis. A ce moment, vous pouvez tendre le tamis avec vos doigts ou tendre le tamis sur un bol pour pouvoir racler la résine plus facilement. Placez ensuite le contenu sur le carton ou sur le support qui lui est destiné. Dans le cas d'un kit multi-bags, vous n'avez plus qu'à renouveler les étapes de relevé de sac, d'égouttage, assemblage et récolte des cristaux. Photo macro x2 x10 6. Séchage Vous devez égoutter la boulette qui s'est formée de façon à faciliter le séchage et à éviter la moisissure, qui se répand très vite avec la résine. Une carte d'identité ou autre font très bien l'affaire, presser la boulette au travers d'une passoire métallique peut bien fonctionner aussi. Il s'agit ici de l’étaler le plus possible afin qu'elle sèche rapidement et uniformément. 7. Curring La question de la maturation du bubble est souvent posée. On connait son pouvoir sur le goût et les effets de la résine extraite à sec à l'aide de tamis ou avec un pollinator. Il semblerait que le bubble s'améliore lui aussi gustativement et psycho-activement après une phase de curing, qu'il soit conservé sous forme pressée ou non. Le bubblehasch étant consommable dès qu'il est sec, cela ne tient qu'à vous de le laisser mûrir... Ce que je conseille vivement pour les appréciateurs de hasch goûteux. 7.1. Pressage ou non Que vous employiez des kits de sacs simples, ou des "wash machine", vous vous retrouverez avec de la résine en "poudre", ou en grosses miettes après la phase de séchage. A ce moment, deux choix s'ouvrent à vous, presser ou non votre bubblehasch ? A l'état non pressé, votre bubblehasch se consumera en une effusion de bulles, c'est à l'état pressé que se révèlent pleinement les arômes et effets qu'il contient. Le presser et le chauffer légèrement, comme cela se fait parfaitement entres ces mains ou à l'aide d'une presse et d'une source de chaleur ( bouteille en verre avec eau chaude) permet d'activer des cannabinoïdes non actif à l'état brut. Votre bubblehasch prendra à ce moment une teinte plus sombre, du fait des huiles et cannabinoïdes qui sont libérés et qui se mélangent durant le pressage. Chacun au gré des expériences trouvera la méthode la plus apte à produire un bubblehasch convenant à ses préférences. Exemple de pressage de 70U Exemple de pressage de 25u 8. Consommation Si vous vous êtes bien débrouillés, vous devriez vous retrouvez avec un produit final de grande qualité, lavé de toutes impuretés, et ne contenant pour grande part que des cannabinoïdes prêts à se consumer pour votre plus grand plaisir. Les taux de THC que contient le bubblehasch sont très élevés, ils avoisinent généralement les 30/40%, et peuvent atteindre 50/75% dans des conditions optimales. Autant dire que les effets sont intenses, tout autant que les arômes qui se dégagent du bubble se consumant sur la grille d'une pipe, dans une douille, ou dans un joint. On dit qu'on retrouve souvent certains arômes de la plante dont il est extrait dans le bubble frais, et que ces arômes s'estompent avec le temps pour laisser place à des effluves plus proches du hasch, tout en gardant le caractère spécial du bubble. Le choix d'un curring peut donc se révéler intéressant. Il ne vous reste plus qu'à apprécier les différentes qualités de votre produit fini, que vous avez obtenu, comme toute bonne chose, par mérite. Ce mérite correspond au temps de culture des plantes, et à la patience d'accumuler assez de trims pour faire un run digne de ce nom Exemple de live bubble hash Bubble Hash chauffé au briquet
  25. 1 point
    Yo ! Selecta en cours sur le multipack lilac diesel. - 5/5 mâles BX3 2 conservé en PM, les deux opposés, l'un très sativa, l'autre très indica (celui-là rarement vu un aussi beau phéno mâle et j'ai fait du cross home made pendant un moment !) plutôt content in-fine puisque la base du pacson c'est un mâle BX3 (il va avoir du boulot le pauvre ) -2/5 femelles purple sunset, magnifiques, secondaires fournies, l'une avec un gros strech, *3 les mâles n'étaient pas top du tt -2/5 femelles grappe Diamond, magnifiques également, secondaires fournies, 2 extrêmes une très l'autre très indica, pareil les mâles étaient pas ouf -3/4 femelles NYCD, lancées 2 semaines plus tard donc pas de point de comparaison avec les autres. En revanche là, à part une qui a galerée j'ai deux jumelles 65% indica qui me plaisent beaucoup, à relancer au prochain run (rapport à la prod' que je pourrais difficilement évaluer) En résumé, 4 magnifiques femelles sur les cross du pack et 2 mâles dont un vraiment ouf sur la BX3. À noter une germination impressionnante, 12h, le germe une batte, full capillaires. J'ai bossé de la graine et j'ai rarement vu ça. Du coup, pas réellement surpris, 16/16 boutures. Report en fin de grow ++
  26. 1 point
    Plop Pour le radeau diy 56 cm 60w je l'utilise dans une box 60x60 bouture et pied mère, La j'ai 10 plantes en pot d'1 litre qui se porte à merveille dessous À mon avis ça peut passer pour 60x90 mais tu aura peut être un léger déficit lumineux aux extrémité de la longueur, embêtant pour PM, mais pas dérangeant pour des petites boutz Nan en vrai je suis très ravi de ce panneau pour la croissance, chauffe quasi pas en plus qui me permet de maintenir une bonne humidité juste avec la transpiration des plantes +
  27. 1 point
    Yo @ill Super tes reports, merci beaucoup a+
  28. 1 point
    Glou glou, Bon suite à cette attente, j'ai fini par appeler @sensiseed. On m'a proposé un renvoi mais ayant déjà lancé ce run j'ai préféré un avoir. Apparemment, il n'en font pas donc j'ai accepté le remboursement. Merci a la personne qui m'a pris en charge. Dossier clos. Glou glou
  29. 1 point
    Yo Colis reçus ! 1 pk BAC 1 bloom BAC Etiquettes Cette fois c'est la dernière ++
  30. 1 point
    Yop, Purée, ça fait plus de dix ans que je ne fous plus les pieds en France sauf obligation non évitable, et tout ça me conforte bien dans mon choix. Dans votre beau pays, parce que putain je les aime vos paysages magnifiques, il n'y aura bientôt plus que deux franges de la population qui seront bien visibles, les flics et les racailles. Pour les autres c'est paye et ferme bien ta gueule de prolo. Si t'as les nerfs, tu bois du pinard et tu gobes un Xanax. Ca c'est bon pour toi, ça c'est la France qu'on veut ! Peace
  31. 1 point
    bonjour les flics ont droit de tester un piéton ou vélo juste par plaisir?!! wtf sérieux et tu peux te toper l'amende meme si tu as rien sur toi, juste pour une consommation précédente, même pas en flagrant délit.... pffff ce pays part gravement en couilles, a quand faire péter tout ça. Et les flics sont contents, ils peuvent controler a tout va juste pour le plaisir. Après ils vont se pleindre "bouhouh les gens nous aiment pas, les conducteurs font des délits de fuite" nik la police et son ministre ++
  32. 1 point
    Salut, Bon ben ça y est... La chasse aux sorcières s'intensifie... On est dans la m.... Les gars ! Il me semblait que l'amende de 200 euros ne concernait que le flagrante délit... Je ne savait pas qu'un test salivaire constituait un flagrante délit.... Bienvenue en dictature ! Je traiterai bien la classe politique d'Amishs, mais ça serait pas respectueux pour eux (les Amishs hein )... Allez je me casse ! Bye !
  33. 1 point
    Re, Si tu le revois, pourrais-tu lui demander quel texte autorise un test salivaire sur un non-conducteur, passager ou piéton ? Et aussi pourquoi serait-ce plus légal sur un passager que sur un piéton? ++
  34. 1 point
    Bonsoir J'en parlais justement avec un "avocat" en recherche de cause bien connu d'UFCM.... Qui me disait justement que le contrôle des passagers et l’amende sont légaux au vu du texte, par contre le test piéton pour lui ne l'est pas. Moi c'est le test piéton qui me choque le plus, vous imaginez? les flics se mettent a paris nord, descente du thalys au retour de Dam et Bam! C'est Las Vegas chez les stups! 300 personnes par train, 6 trains par jour ..
  35. 1 point
    Plop, mais tout ça me dégoute, je ne suis juste pas surpris. L’article parle du trafic de stupéfiant, donc le test salivaire n’a plus besoin d’être justifié. Clairement, je pense qu’il faudra peser sur l’élection présidentielle. Perso je voterais pour @UFCM-I Care s’il se présente à la présidence de la république ++
  36. 1 point
    Saaaaaaaaalut Pt'ites tofs d'une mobydick #2 à 12/12 +49 : Tchu
  37. 1 point
    Yoooowww Voilà, cette StrawBerry banana est sèche et elle part en bocaux pour le curing pdt environ 1mois !! Un régal pour la manucure quasiment pas de feuilles dans les 52 grammes de buds durs comme des cailloux et brillants comme des diamants.. Test vape avant curing au volcano: c'est très bon !!! Le goût de l'odeur c'est à dire bonbon à la fraise avec un petit arrière gout kushy à la fin, le top ! Un High bien puissant je pense que je vais rester sur le canapé jusqu'à ce soir ++ les gaaars (et les dames bien entendu)
  38. 1 point

    From the album: Bud Only de Mr Only

    Red Hot Cookie
  39. 1 point
    Yo les Amis Pour ouvrir le bal Des débutantes Rien de telle qu'une purple Bud En pleine sublimation!! Elle a une allure d'annanas difforme pas assez ou trop mûre, et ce n'est qu'un début très certainement Édit J'ajoute ce cliché de la même plante Elle vieilli bien la bougre Puis peu de temps après !!! Cette jeunette est grow par notre ami @DTFnolife Dans ce premier JDC remplis de belle chose en profusion Bonne journée à tous Édit @bob67 le tireur d'élite La satanique tof du poto @boulox666, je l'ai vu hier soir aussi ...et j'me suis dis pas 2 en même temps ça fait mauvais chasseur qui tire sur tous ce qui bouge ++
  40. 1 point
    Yop StrawBerry banana qui sera cut ce weekend Alors l'odeur est à tomber !! Fraise et bubble gum wouaaah Elle prend de jolies couleurs Grow plutôt facile, light mix et coco 50/50 engrais power feeding hybrid aime bien le palissage pincage après coupe d'apex. Voilou hâte de la goûter ++
  41. 1 point
    Yo @Zenhigh Alors y a quelques années j'ai fait la Durban poison de chez Dutch passion, 100% sativa adapté à notre climat en exte, selon le breeder poussé très bien aussi en intérieur et rapidement pour une sativa, effet très énergique et stimulant qui aide à bien rire Sinon acid dough de chez ripper seeds 80% sativa, le pheno fruité est très énergique et assez euphorisant, le pheno plus piquant et terreux sera euphorisant aussi mais il te posera très vite Et je viens de me rappeler que la super lemon haze de green house à l'époque (5ans) m'avait bien plus et récolté pas plus de 5-10% d'ambré rassemble les effets que tu recherche aussi +
  42. 1 point
    Holà Perso j'utilise BAC en inté "Grow,bloom,pk" "substrat light" Échantillon offert a la spannabis ma convaincu a lâché H&G pour de bon! Très concentré donc économique, simplicité, qualité. Tu ne sera pas déçu ! Tchuss
  43. 0 points
    Cannabis : « Dévastatrice pour le monde policier », la politique du chiffre pour lutter contre les trafics refait surface DROGUE Dans au moins deux départements, la hiérarchie policière a demandé aux agents de terrain des objectifs chiffrés d’amende forfaitaire délictuelle à réaliser quotidiennement Des policiers procèdent à des fouilles, ici au métro Jean Jaurès à Toulouse, à la recherche de stupéfiants — FRED SCHEIBER/SIPA L’amende forfaitaire pour usage de stupéfiants est entrée en vigueur partout en France début septembre. Il s’agit d’une amende forfaitaire de 200 euros qui fait l’objet d’une inscription au casier judiciaire (le B1). Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a exigé récemment à ses troupes des « résultats quant à la mise en œuvre » de ce dispositif. Dans certains départements, la hiérarchie policière a fixé aux agents de terrain des objectifs chiffrés à réaliser. Le ministère de l’Intérieur soutient qu’il ne s’agit que d'« initiatives locales ». Trente mille personnes contrôlées en une semaine, 20 kg de stupéfiant saisis, 1.800 AFD [amendes forfaitaires délictuelles] de 200 euros dressées… Depuis plusieurs jours, le ministère de l’Intérieur ne cesse de se féliciter sur les réseaux sociaux des résultats – souvent dérisoires – d’opérations menées de forces de l’ordre destinées à lutter contre les trafics de drogue, notamment de cannabis. Alors que Gérald Darmanin a récemment exigé à ses troupes, à l’occasion d’une visioconférence, des « résultats quant à la mise en œuvre du dispositif des AFD », certains chefs policiers ont pris l’initiative de fixer aux agents de terrain des quotas de verbalisations à réaliser chaque jour, comme l’a révélé Le Point. C’est notamment le cas en Meurthe-et-Moselle où, dans une note consultée par 20 Minutes, la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) estime « inconcevable que certains services n’aient encore réalisé aucune AFD ». Elle presse donc les chefs de circonscriptions et de services de lui communiquer le nombre d’amendes dressées lors d'«opérations ciblées» commandées par le premier flic de France, particulièrement à Nancy considérée comme « faisant partie des “cibles” privilégiées ». « On ne choisit pas à l’avance ce que l’on va traiter comme infractions ! » En Isère, la DDSP se montre encore plus précise : les brigades spécialisées de terrain (BST) et les groupes de sécurité de proximité territorialisée (GSPT) devront réaliser « une verbalisation par vacation ». Les agents des groupes de sécurité de proximité (GSP), eux, devront dresser « deux verbalisations par jour, une pour chaque vacation jour et nuit ». Dans une note, la DDSP assure qu’un « contrôle de l’application de ces instructions sera effectué régulièrement ». Des instructions qui font craindre au syndicat Alliance un retour de la politique du chiffre, si chère à Nicolas Sarkozy quand il dirigeait la place Beauvau. « La politique du chiffre n’a aucun sens. On ne peut pas réinstaurer ce qu’on a connu auparavant et qui a été assez dévastateur pour le monde policier », insiste auprès de 20 Minutes Stanislas Gaudon, délégué général du syndicat de gardien de la paix. Fixer des objectifs chiffrés aux agents, poursuit-il, est « infantilisant ». « D’une part, cela ne laisse pas d’initiatives aux policiers et d’autre part, on ne choisit pas à l’avance ce que l’on va traiter comme infractions ! » Le syndicaliste d’Alliance redoute aussi que ces objectifs de verbalisation à réaliser deviennent « un outil de management » et que les agents fassent « l’objet de remontrances » s’ils ne les atteignent pas. Initiatives locales Contacté par 20 Minutes, l’entourage de Gérald Darmanin affirme qu’il ne s’agit là que « d’initiatives locales et en aucun cas de directives nationales ». La Direction générale de la police nationale rappelle de son côté que l’amende forfaitaire est « un dispositif qui vient d’être généralisé sur toute la France » et qu’il doit être « piloté » et « évalué ». Mais, soutient-elle, en aucun cas ce pilotage « ne s’accompagne d’objectifs chiffrés ». Pourtant, le ministre, qui a fait de la lutte contre les stupéfiants sa «priorité», a besoin de chiffres pour faire la publicité sur les réseaux sociaux de cette politique répressive qui a montré dans le passé ses limites. Source: 20minutes.fr
  44. 0 points
    Yo Flacon (d'occaz) la pastille n'y était pas d'où l'écoulement dans le fond sur le flacon le plus chers top.. ++
  45. 0 points
    Au moins quinze personnes ont été arrêtées par la Garde civile dans le cadre d'une opération anti-drogue au Gipuzkoa. Dans le cadre de celui-ci, des membres de l'institut ont effectué mercredi un déploiement dans le quartier Ibaeta de Donostia, où ils ont enregistré une entreprise. Au moins quinze personnes ont été arrêtées par des agents de la Garde civile dans le cadre d'une opération anti-drogue menée par cette force de police à Gipuzkoa, selon des sources de l'enquête. L'opération, toujours ouverte, a débuté hier à Donostia, où des agents de l'institut armé ont fouillé l'entrepôt d'une entreprise spécialisée dans la vente de graines de marijuana et de produits végétaux. Ces sources ont précisé que l'opération est en cours en raison de la commission éventuelle de crimes contre la santé publique, l'organisation criminelle et le blanchiment d'argent. Tout au long de la journée d'hier, les agents ont inspecté les locaux de la société susmentionnée, situés au numéro 83 de la rue Portuetxe dans le quartier Ibaeta, à Donostia, où un appareil de quatre SUV de la Garde civile et plusieurs véhicules camouflés s'est déplacé. . L'opération de police, lancée par ordre du tribunal central d'instruction numéro 6 du tribunal national espagnol, a été menée principalement à Gipuzkoa, bien que certaines actions aient également été menées à Nafarroa. L'action reste ouverte, le tribunal maintient donc le secret sommaire Source: naiz.eus Il semblerait que la société en question soit Dinafem.