UFCM-I Care

Intervenants et pros
  • Content count

    880
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    26

UFCM-I Care last won the day on May 5

UFCM-I Care had the most liked content!

Community Reputation

2754 Weedeur qui le vaut bien!

9 Followers

  • gimedaweed
  • Xtremeride
  • Indi-Punky
  • head seed
  • Malabar 23
  • BobGreen
  • Rastafari76
  • Blawa
  • bob67

About UFCM-I Care

  • Rank
    Vieux loup de mer un peu gris a qui on la fait pas

Contact Methods

  • Website URL
    http://ufcmed.org/

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Localisation
    Alsace
  • Centres d'intérêt
    La bêtise

Recent Profile Visitors

7127 profile views
  1. UFCM-I Care

    Street Art

    Hey Street art Strasbourg et les 3 derniers made in Paris .... Notre super hero Alsacien superBretzelman .... plus connu sur cannaweed sous le pseudo bob67 ..... (désolé ..... ) Hommage à Tomi Ungerer et aux gilets Jaunes .... Des abeilles .... Des oiseaux ..... Des femmes de dos ..... des statuts grecques ..... des vieux marins ..... des immeubles et tout ça sur du mobilier urbain de l’électricité de Strasbourg. @+
  2. UFCM-I Care

    Bulletins IACM.

    Hey Nouveau Bulletin 21 Mai @+ IACM-Bulletin du 21 Mai 2019 IACM: Points forts de la Conférence du 31 Octobre au 2 Novembre 2019 à Berlin Science/Homme: Selon une étude large, des extraits de CBD sont efficaces contre les convulsions associées à la sclérose tubéreuse En bref Un coup d'œil sur le passé IACM: Points forts de la Conférence du 31 Octobre au 2 Novembre 2019 à Berlin Le Conseil d'Administration de l'IACM est heureux d'annoncer que le programme de la 10ème Conférence de l'IACM sur les Cannabinoïdes en Médecine comprendra des interventions données par des conférenciers exceptionnels. Arno Hazekamp (Pays-Bas): Le problème avec l'huile de CBD Bonni Goldstein (États-Unis): Le cannabis pour enfants: l'expérience d'un pédiatre Christian Kessler (Allemagne): Traitement du cannabis dans le contexte de la situation juridique en Allemagne Daniela Eigenmann (Suisse): Historique sur le cannabis médical Daniele Piomelli (USA): Applications cliniques potentielles des inhibiteurs de la dégradation des endocannabinoïdes Donald Abrams (États-Unis): Utilisations médicales du cannabis et des cannabinoïdes: leçons tirées du monde réel des études Ethan Russo (Espagne/États-Unis): Pharmacologie du cannabis: potentiel inexploité Franjo Grotenhermen (Allemagne): Comment éviter les interactions et les effets secondaires Guillermo Velasco (Espagne): Cannabis et traitement du cancer Ilya Reznik (Israël): Usage médical du cannabis chez les personnes âgées Javier Fernández-Ruiz (Espagne): Vers un traitement neuroprotecteur à base de cannabinoïdes pour les troubles neurodégénératifs José Alexandre de Souza Crippa (Brésil): CBD Ken Mackie (USA): Introduction au système endocannabinoïde Kirsten Müller-Vahl (Allemagne): Effets du THC, du CBD et du cannabis: différents ou tous identiques? Mark Ware (Canada): Utilisations médicales dans la douleur Roger Pertwee (Royaume-Uni): Des résultats pharmacologiques révélant des utilisations thérapeutiques potentielles des cannabinoïdes Tamas Biro/Attila Olah (Hongrie): Utilisations médicales en dermatologie Ziva Cooper (USA): Le cannabis et la crise des opioïdes Il y aura également un panel d'experts pour discuter de différentes approches pour gérer le traitement d'un nouveau patient avec des médicaments à base de cannabis: "Mon premier patient". Un panel de patients de différents pays offrira la perspective du patient. La langue de la conférence sera l'anglais. La première journée est consacrée à une introduction aux débutants et une traduction simultanée en allemand est proposée. Site Web de la Conférence Programme Appel aux Résumés Enregistrement Logement Science/Homme: Selon une étude large, des extraits de CBD sont efficaces contre les convulsions associées à la sclérose tubéreuse GW pharmaceuticals a annoncé les résultats positifs d'un essai clinique de phase 3 contrôlé par placebo portant sur l’Epidiolex, un extrait de cannabis riche en CBD, dans le traitement des convulsions associées à la sclérose tubéreuse, une forme rare et grave d'épilepsie débutant lors de l'enfance. Dans cet essai, l’Epidiolex a défini son critère d'évaluation principal, à savoir la réduction de la fréquence des crises d'épilepsie par rapport aux valeurs initiales du groupe Epidiolex contre celles du groupe placebo. Les résultats des groupes de dose de 25 et 50mg/kg/jour étaient similaires, avec des réductions, respectivement, de 48,6% et 47,5% par rapport au départ, contre 26,5% pour le placebo. "Les résultats positifs de cet essai de l'Epidiolex chez des patients atteints de la sclérose tubéreuse élargissent nos connaissances sur ces nouveaux médicaments disponibles et leurs utilités potentielles au-delà des indications actuelles", a déclaré le Dr. Elizabeth Thiele, Directrice du Centre Herscot pour la sclérose tubéreuse de l’Hôpital Général du Massachusetts, Professeur de Neurologie à la Faculté de Médecine de Harvard et investigateur principal de l’essai. GW pharmaceuticals du 6 Mai 2019 En bref Afrique: Des pays qui ont l'intention de légaliser le cannabis dans les années à venir Dans les années à venir, neuf pays pourraient légaliser l'usage du cannabis à des fins médicales ou récréatives tels que: l’Afrique du Sud, le Zimbabwe, le Lesotho, le Nigeria, le Maroc, le Malawi, le Ghana, l’Eswatini (ex-Swaziland) et le Zambie. Certains d'entre eux ont déjà pris des mesures importantes. Bladi.net du 27 Avril 2019 Science/Homme: Le CBD n'a eu aucun effet sur les déficiences psychomotrices induites par le THC Lors d'un test de conduite simulé avec 14 volontaires en bonne santé, le CBD n'a eu aucun effet significatif sur les déficiences induites par le THC. Les participants ont inhalé 125 mg de cannabis avec 11% de THC et moins de 1% de CBD et, à un autre moment, la même quantité de cannabis avec 11% de THC et 11% de CBD. Les auteurs ont écrit que "les effets subjectifs de la drogue (par ex. "l’effet high") et la confiance en la capacité de conduite ne variaient pas avec la teneur en CBD". Les concentrations plasmatiques maximales de THC étaient plus élevées avec un ratio équivalent de THC/CBD par rapport au cannabis avec un ratio THC dominant, "suggérant une possible interaction pharmacocinétique". Initiative Lambert pour le Traitement des Cannabinoïdes, Université de Sydney, Australie. Arkell TR, et al. Psychopharmacology (Berl). 2019 May 1.[in press] Etats-Unis: La Faculté de Médecine de Harvard reçoit 4,5 millions de dollars pour la recherche sur les cannabinoïdes Charles R. Broderick, ancien élève de l'Université de Harvard et du MIT, a fait des dons aux deux almas mater pour soutenir la recherche fondamentale sur les effets du cannabis sur le cerveau et le comportement. Le don total de 9 millions de dollars (4,5 millions à chaque institution) représente à ce jour le don le plus important pour soutenir la recherche indépendante sur les cannabinoïdes. Communiqué de Presse de la Faculté de Médecine d’Harvard du 30 Avril 2019 Portugal: Première ferme de production de cannabis médical La ville portugaise de Cantanhede abrite à présent la première ferme de production de cannabis médical du pays. Couvrant 2,4 hectares dans un parc biotechnologique situé juste à l’extérieur de Cantanhede, le site de Tilray a reçu le feu vert du régulateur portugais Infarmed en 2017. Reuters du 25 Avril 2019 Nouvelle-Zélande: Un référendum sur la consommation de cannabis par les adultes en 2020 Le gouvernement a annoncé des détails sur la manière dont les Néo-Zélandais choisiront de légaliser ou non le cannabis, a déclaré le Ministre de la Justice Andrew Little. "Les Néo-Zélandais auront le choix clair lors d'un référendum à l’occasion de l'élection générale de 2020. Le Cabinet a convenu qu'il y aurait une simple question Oui/Non sur la base d'un projet de loi." Information du Gouvernement du 7 Mai 2019 Etats-Unis: Washington autorise l'usage médical du cannabis dans les cours d'école La nouvelle loi autorise explicitement les parents ou les tuteurs "à administrer des produits contenant de la marijuana à l'élève pendant que celui-ci est dans l'enceinte de l'école". Il stipule également que les districts scolaires "autorisent un étudiant [qui est un patient ayant droit au cannabis médical] à consommer des produits infusés de marijuana (…) dans l'enceinte de l'école, à bord d'un autobus scolaire ou lorsqu’il assiste à un événement parrainé par l'école". Fichiers de Loi de Washington Allemagne/Canada: Canopy Growth achète le secteur des cannabinoïdes de Bionorica Canopy Growth poursuit son avancée en EURope après avoir signé un contrat de 342,9 millions de dollars pour l’achat de C3 Cannabinoid Compound, une société allemande spécialisée dans les traitements médicaux à base de cannabinoïdes utilisés par les médecins EURopéens. Le principal médicament de la société est le dronabinol, dénomination commune internationale de cannabinoïde naturel le delta-9-THC. Le mois dernier Aurora Cannabis et Aphria faisaient partie des trois sociétés sélectionnées par le gouvernement allemand pour cultiver et distribuer du cannabis médical en Allemagne. BNN Bloomberg du 2 Mai 2019 Science/Etats-Unis: Le cannabis utilisé dans la recherche américaine diffère génétiquement des variétés que l'on fume Selon une étude récente, le cannabis utilisé aux États-Unis pour la recherche est génétiquement différent de celui que fument les personnes. La découverte suggère que les recherches sur les effets biologiques de la plante pourraient ne pas reproduire complètement l'expérience des personnes utilisant des souches disponibles dans le commerce - ce que les chercheurs soupçonnaient depuis longtemps. Reardon S. Nature. 2019;569(7755):172 Science/Animal: Le CBD peut réduire les comportements agressifs associés à certaines maladies psychiatriques Une étude sur des souris suggère que le CBD pourrait réduire le comportement agressif et que cet effet pourrait être médié par le récepteur 5-HT1A. Les auteurs ont conclu que "le CBD peut être thérapeutiquement utile pour traiter les comportements agressifs généralement associés à des troubles psychiatriques". Département de Pharmacologie, Faculté de Médecine de Ribeirão Preto, Université de São Paulo, Brésil. Hartmann A, et al. Prog Neuropsychopharmacol Biol Psychiatry. 2019:109637[in press] Science/Homme: Le CBD et le palmitoyléthanolamide pourraient être utiles dans les maladies inflammatoires de l'intestin Un essai contrôlé en double aveugle et à répartition aléatoire a évalué l'effet du palmitoyléthanolamide (PEA) ou du CBD sur l'absorption du lactulose et du mannitol chez l'homme prenant 600 mg d'aspirine. In vivo, l'aspirine a entraîné une augmentation de l'absorption de lactulose et de mannitol, lesquelles ont été réduites par le PEA ou le CBD. Les auteurs ont conclu que les deux substances "réduisent la perméabilité dans le côlon humain. Ces découvertes ont des implications dans les troubles associés à une augmentation de la perméabilité intestinale, telle que la maladie inflammatoire de l'intestin." Division des Sciences Médicales et de la Médecine, Université de Nottingham, Derby, Royaume-Uni. Couch DG, Cook H, Ortori C, Barrett D, Lund JN, O'Sullivan SE. Inflamm Bowel Dis. 2019;25(6):1006-1018. Science/Animal: Des doses élevées de CBD peuvent avoir des effets négatifs sur le foie Les souris traitées avec de fortes doses de CBD par voie orale (jusqu'à 2 560 mg par kilogramme de poids corporel) présentaient des signes de toxicité hépatique. Les auteurs ont noté que leur observation pouvait être pertinente pour les patients recevant jusqu'à 20 mg de CBD par kilogramme de poids corporel. Ils ont noté que "l'implication de nombreuses voies associées au métabolisme des lipides et des xénobiotiques soulève de graves inquiétudes quant aux interactions médicamenteuses potentielles ainsi qu'à la sécurité du CBD". Département de la Santé Environnementale et Professionnelle, Université de l'Arkansas pour les Sciences Médicales, Little Rock, AR 72205, USA. Ewing LE, et al. Molecules. 2019;24(9). Science/Homme: Des enzymes impliquées dans la dégradation du THC Les scientifiques ont étudié l'implication des enzymes hépatiques dans la dégradation du THC. La voie du CYP2C9 était la voie principale de l'épuisement du THC et de la formation de 11-OH-THC. La voie de dégradation restante du THC a été attribuée à CYP2D6. Le 11-OH-THC était épuisé par les UGT, le CYP3A4 et le CYP2C9. Université de Washington, États-Unis. Patilea-Vrana GI, et al. Drug Metab Dispos. 2019 May 2.[in press] Science/Homme: Le CBD peut influer sur les concentrations sanguines des antiépileptiques Les chercheurs ont étudié les effets du CBD oral chez 61 patients âgés de 1 à 17 ans sur les concentrations dans le sang d’un médicament antiépileptique, le clobazam. Une administration deux fois par jour pendant environ 2 à 6 jours a fourni des concentrations de CBD à l'état d'équilibre. L'administration concomitante de clobazam et de 40mg/kg/jour de CBD a entraîné une augmentation de 2,5 fois la concentration sanguine moyenne de CBD. Les concentrations plasmatiques moyennes de clobazam étaient 1,7 et 2,2 fois plus élevées chez les patients recevant simultanément du clobazam avec 40 mg de CBD par kg/jour, contre 10mg/kg/jour et 20mg/kg/jour. Centre des Sciences de la Santé de l'Université du Tennessee, Hôpital pour Enfants Le Bonheur, Memphis, TN, États-Unis. Wheless JW, et al. CNS Drugs. 2019 May 2. [in press] Science/Homme: L'efficacité du CBD dans l'épilepsie est corrélée aux taux sanguins Dans une étude ouverte portant sur 56 adultes et 44 enfants, il existait une corrélation positive entre les doses de CBD, les concentrations sanguines de CBD et la réduction de la fréquence des crises épileptiques. Après l'administration de doses quotidiennes de 5 à 50 mg par kilogramme de poids corporel, les concentrations plasmatiques dans le sang varient de 7 à 1200ng/mL. Département de Neurologie, Université de l'Alabama à Birmingham, États-Unis. Szaflarski JP, et al. Epilepsy Behav. 2019;95:131-136. Un coup d'œil sur le passé Il y a un an IACM: Cher abonné au Bulletin de l'IACM Thaïlande: Le gouvernement veut rendre le cannabis disponible pour un usage médical Science/Homme: Le CBD améliore la fréquence des crises chez les patients atteints du syndrome de Lennox-Gastaut dans le cadre d'une vaste étude clinique Il y a deux ans Science/Homme: Le cannabidiol, efficace contre l'épilepsie du syndrome de Dravet Science/Homme: Selon une grande enquête, le cannabis est utilisé comme substitut aux médicaments d’ordonnance États-Unis: L’État de Washington permet l'autoculture du cannabis par les patients Uruguay: Fondation de la Société uruguayenne d'Endocanalabinologie Chili: Les citoyens développent de plus en plus leur propre cannabis médical
  3. UFCM-I Care

    Photo du Mois de Mai 2019

    Hey Perso je préfère la version non retouchée (ça fait quand même moins extraction de weed extraterrestre) et comme j'apprécie l'honnêteté je ne peux qu'applaudir ta démarche d'éclaircir les choses quand à la couleur surnaturelle de la première photo ... et je trouve normal que tu ne soit pas auto mis dehors malgré le petit bidouillage couleurs .... @+
  4. Hey Jako membre de l'UFCM-I Care au 420 Festival de NORML à Paris. @+ :bye
  5. UFCM-I Care

    Vous ecoutez quoi en ce moment ?

    Hey Old school time with Lee scratch and a big joint .... (le deuxième lien n'est pas le titre annoncé ....) @+
  6. UFCM-I Care

    CannaMemes

    Hey hahahahahaha 😜 @+
  7. UFCM-I Care

    Topic cannartistique

    Hey L'art et la manière la plus évidente de se foutre dans la merdouille en deux leçons .... j'ai hesité entre "tu sais que tu fume trop" et ici .... j'ai oublié de passer en flo avec l'orga du colloque j'ai plus ma tete ..... du coup va falloir gerer le strech des plus grandes .... @+
  8. Hey prochaine audition le 26 Juin avec de nouveau les asso ... @+ À quoi ressemblera la future expérimentation du cannabis thérapeutique en France? Après avoir entendu patients, médecins et pharmaciens, le comité d'experts chargé d'en définir les contours a auditionné mercredi les acteurs étrangers de ce marché en pleine expansion. Au fil des auditions menées depuis janvier, les membres du comité mis en place par l'Agence du médicament (ANSM) ont pu mesurer les attentes autour de leur futur avis, prévu fin juin, mais aussi de la complexité des questions auxquelles ils doivent répondre. Il s'agit en effet de traiter le cannabis thérapeutique comme un "nouveau médicament" en dépit de son statut particulier de préparation à base de plantes, dans un domaine en pleine expérimentation où les preuves d'efficacité ne sont pas encore toujours établies. Il faut également répondre à l'impatience des patients, qui veulent disposer d'un produit sûr et à la qualité constante au lieu de devoir se fournir sur le marché noir, tout en tenant compte de la diversité de leurs besoins et des craintes de certains médecins d'envoyer un "signal" de laxisme envers l'usage récréatif du cannabis. Le principal enjeu est donc de savoir si les 13 experts, avec à leur tête le psychiatre et pharmacologue Nicolas Authier, recommanderont une expérimentation largement ouverte ou plus restreinte. En avril, les auditions portant sur le cadre de prescription avaient fait émerger le souhait des associations de patients d'une mise à disposition la plus large possible, permettant notamment aux médecins généralistes de prescrire du cannabis thérapeutique et pas seulement aux spécialistes tels que les neurologues ou les centres de la douleur. L'analyse des expériences dans les pays étrangers montre que "plus ils cadrent l'utilisation, plus il y a une adhésion des profesionnels de santé à le prescrire", souligne toutefois Nathalie Richard, directrice adjointe des antalgiques et des stupéfiants à l'ANSM. Elle cite l'expérience du Canada où les prescriptions ne décollaient pas au départ, car aucune instruction n'était disponible pour les médecins. "Maintenant que c'est plus cadré, ça marche mieux", assure-t-elle. - Fleurs, huile ou gélules - Inversement, les représentantes du producteur canadien Tilray, auditionnées mercredi, ont mis en garde contre un régime trop strict: en Australie et au Royaume-Uni, où le cannabis thérapeutique devait dans un premier temps faire l'objet d'une autorisation nominative d'utilisation pour chaque patient pour être importé, cela s'est traduit par des coûts et des délais très importants pour les malades. Ces deux pays ont par la suite autorisé Tilray à importer ses produits à base de cannabis "en vrac" et à les stocker sur place. Le représentant d'une autre société canadienne, Canopy Growth, a aussi plaidé pour qu'un "large portefeuille" de produits soit autorisé d'emblée, afin de "couvrir les besoins divers des patients": selon les pathologies et les symptômes, certains vont se tourner plutôt vers les fleurs séchées en inhalation, qui ont un effet rapide, tandis que d'autres préféreront les huiles ou les extraits en gélules, d'action plus lente. De même, ils n'auront pas besoin des mêmes dosages des deux principes actifs du cannabis, le THC et le CBD, pour obtenir un soulagement, a-t-il expliqué. L'ANSM s'est prononcée en décembre 2018 en faveur du cannabis thérapeutique pour les douleurs non soulagées par d'autres thérapies, les épilepsies résistantes aux traitements, les effets secondaires des chimiothérapies ou encore pour les soins palliatifs et les contractions musculaires incontrôlées de la sclérose en plaques. Si l'expérimentation devrait commencer "avant la fin 2019", on n'en connaît pas encore la durée. On peut tabler sur "un temps relativement limité", souligne Nathalie Richard, car "il faut qu'elle donne lieu rapidement à un bilan", pour voir si des ajustements sont nécessaires. Le champ géographique reste aussi "à définir": France entière ou seulement certaines régions, comme cela avait été le cas pour l'expérimentation de la vaccination en pharmacie. Avant de rendre son avis, le comité mènera une dernière série d'auditions le 26 juin, pour entendre les potentiels acteurs français de cette filière. La Creuse, traditionnel producteur de chanvre, compte s'appuyer sur la culture et la transformation du cannabis thérapeutique pour redynamiser son territoire. Dans un premier temps, pour démarrer l'expérimentation dans le calendrier prévu, il est toutefois probable qu'il sera fait appel à des produits importés, souligne l'ANSM. https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cannabis-therapeutique-la-future-experimentation-prend-forme_133679?fbclid=IwAR2rTK6uiUYZrMMPN6NUMTKNGnJCi_om18sKLgseh7kmUiK20Ao2veSUcQw
  9. Hey

     

    Bon bah j'ai pas trouvé ou mettre mon image ....

     

    donc .... Ici.

     

    @+

     

    :bye:

    60207526_10213232921408593_6730684567146987520_n.jpg

  10. UFCM-I Care

    La macro/micro photographie avec réflex

    Hey Barbara toujours @+
  11. UFCM-I Care

    Un autre Amsterdam ...

    Hey Amsterdam me manque, le coup de blues .... allez bientot y retourner mais en attendant petit tour dans mes albums photos (Mars 2019). @+
  12. Hey " il est la troisième cause de déclenchement d’infarctus du myocarde. " Oui et pourtant selon une recherche menée aux USA pendant 10 ans sur une dizaine de services cardio les patients ayant eu un infarctus et consommant du cannabis on moins de chance de récidive qu'un non consommateur .... (attention pas la forme fumée, ingestion ou vaporisation) "Il perturbe le déroulement de la grossesse et l’enfant qui en naîtra." L'alcool et le tabac aussi .... "Il vient d’être établi que les personnes en âge de procréer consommant du THC confèrent à leur progéniture, par un mécanisme épigénétique, une vive appétence pour les drogues qui s’exprimera dès leur adolescence." "Il vient d'être établit" ...... quand tu sors ce genre de truc sans citer par qui, par quelle université et sans citer de publication scientifique, c'est très souvent parce que tu joues sur ton statut de scientifique qui évidement n'a pas besoin de mentir pour argumenter son propos ..... ou que tu compte sur la naïveté ou le manque d'information des gens à qui tu t'adresse .... La suite l'appétence aux drogues et pas qu'au cannabis c'est du même tonneau aucunes preuves scientifique rien que sa parole .... (qui n'est pas une preuve, la preuve ....) "La toxicité psychique du cannabis est considérable. Le THC induit une ivresse ; il incite à la consommation d’alcool ; leur association, par une potentialisation mutuelle, s’exprime sur la route et dans diverses activités professionnelles." le cannabis produit une ivresse ok et donc ??? l'alcool produit une ivresse aussi. Non le THC n'incite pas à la consommation d'alcool (sauf peut être chez notre papy Chauvelu national....) La potentialisation mutuelle c'est archi faux .... le THC va potentialiser les effets de l'alcool ok ça c'est vrai et scientifiquement établi (consommer de l'alcool fait sécréter plus d'endorphine (morphine endogène) le cannabis potentialise les opiacés donc .....), mais en aucun cas l'alcool ne va potentialiser les effets du THC il n'agit pas comme un récepteur .... "Perçu dans ses premiers usages comme anxiolytique et/ou antidépresseur, il incite à un abus qui induit une tolérance à ces effets ; alors anxiété et dépression réapparaissent plus intensément qu’à l’origine, avec de fortes tendances suicidaires." La on touche le fond puisqu'il parle de cannabis sans jamais distinguer les cannabinoides Le CBD va être antidépresseurs le THC lui ça va plutôt être le contraire donc en fonction des variétés consommées et en fonction des teneurs en cannabinoides un cannabis peut être l'un ou l'autre mais c'est pas sa surconsommation quand il fait du bien qui va finir par faire du mal ... "Perturbant l’éveil, l’attention, le traitement des informations, la mémoire de travail sans laquelle ne peut se constituer une mémoire à long terme (une culture), suscitant un syndrome amotivationnel, c’est la drogue de la crétinisation: «la fumette ça rend bête» ; «pétard du matin, poil dans la main ; pétard du soir, trou de mémoire». Au long cours, le cannabis fait perdre irréversiblement 9 points de Quotient Intellectuel (Q.I.). Dans la compétition qu’est la mondialisation, à l’inverse du dopage, le cannabis sera un très lourd handicap." Bon la c'est même pas possible tellement c'est un raisonnement debile si le cannabis c'est la drogue de la cretinisation alors il a du en prendre toute sa vie pour pas trouver mieux comme arguments et surtout la répétition de sa phrase fétiche digne de toute les personnes qui s'écoutent parler et se trouve très intelligent .... ( «pétard du matin, poil dans la main ; pétard du soir, trou de mémoire») "Le THC a des liens irréfragables avec la schizophrénie/la folie (au sens commun de ce terme)." Oui mais les essais clinique en phase deux actuellement en cours en rep tchèque tendent à prouver que le CBD peut la soigner .... "Tous les États ayant légalisé le cannabis sont passés par la «manip’» du cannabis dit thérapeutique. En l’état présent des connaissances, le rapport bénéfices/risques qui sert à adouber un médicament est très nettement en défaveur du cannabis." La manip du cannabis thérapeutique dis le prof à la solde des labo pharmaceutiques qui n'a jamais eu de patients à gérer N'ayant jamais eu l'écoute nécessaire ni l'empathie minimum pour le faire il est normal qu'il dise ce genre d'ineptie il n'est plus à ça prêt ..... "Compte tenu de la gravité et du nombre importants de ses méfaits ; qui pourrait, en conscience, se déclarer favorable à sa légalisation?" N'importe qui de mieux informé que lui et qui suit la recherche internationale sans la dénigrer .... allez ou .... @+
  13. UFCM-I Care

    CannaMemes

    Hey Euuuuuhhhhhh ..... 🤣 😂 😜 Comment on dit déjà ....???? Ah Wouaip ..... Pas de commentaires tout est dit 😎 @+
  14. Hey hey hey WOUAAAAAAHHHHHHHH hahahahahahahaha ..... la parole des lobbys pharmaceutique se dechaine face aux avancées même trop lentes de la société française .... Le mec dit n'importe quoi et comme il n'a pas de contradicteur il se permet de mentir au journaliste comme jamais pinocchio n'aurait osé mentir de peur d'avoir à la fin un baobab à la place du pif ..... 🤣 Et pour finir et pour répondre à sa question : "Compte tenu de la gravité et du nombre importants de ses méfaits ; qui pourrait, en conscience, se déclarer favorable à sa légalisation?" je répond : MOI MOI MOI et RE MOI .... allez @+ Mighty chauffe et il s'impatiente le con ...
  15. Hey Collectif créé de toute pièce par des étudiants de science po dont les objectifs ne sont vraiment pas clair (à part leurs objectifs perso) .... Les associations de malades sont auditionnées et continueront à l'être l'indécence et l'opportunisme de ces jeunes politiques qui ne veulent que se faire une place sur un sujet porteur en parlant à la place des malades sans aucunes légitimité pour le faire me donne juste envie de vomir .... Je ne vois pas en quoi une étudiante de 25 ans est plus légitime qu'un malade sous traitement depuis 30 ans .... bref initiative que l'UFCM-I Care refuse ... ça y est je suis venerf .... chauffe mighty chauffffffeeeeeuuuuuuu @+