UFCM-I Care

Intervenants et pros
  • Content Count

    1150
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    32

UFCM-I Care last won the day on December 7 2019

UFCM-I Care had the most liked content!

Community Reputation

3803 Weedeur qui le vaut bien!

18 Followers

  • gimedaweed
  • Xtremeride
  • Indi-Punky
  • head seed
  • Malabar 23
  • BobGreen
  • Rastafari76
  • bob67
  • lifeisorganic
  • letsgrow
  • Yolande
  • Elvivix

See all followers

About UFCM-I Care

  • Rank
    Vieux loup de mer un peu gris a qui on la fait pas

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Centres d'intérêt
    La bêtise

Recent Profile Visitors

10681 profile views
  1. Hey Audition 1er Juillet Auditions diverses (Audition du ministère de l'agriculture et de l'alimentation ; Audition du ministère de la justice et du ministère de l'intérieur) http://videos.assemblee-nationale.fr/video.9291051_5efc82e7e652e.impact-des-differents-usages-du-cannabis--audition-du-ministere-de-l-agriculture-et-de-l-alimentati-1-juillet-2020 Audition 8 Juillet Auditions diverses (professeur Nicolas Simon, médecin addictologue et pharmacologue à l’Assistance publique – hôpitaux de Marseille. docteur Alexandre Maciuk, maître de conférence au laboratoire de pharmacognosie, faculté de pharmacie de l’Université de Paris Sud. administrations de contrôle) http://videos.assemblee-nationale.fr/video.9327573_5f05b9234b1b8.mission-d-information-commune-sur-la-reglementation-et-l-impact-des-differents-usages-du-cannabis---8-juillet-2020 @+
  2. Hey faut qu'il arrête la "chanvrette" le gars, il dit n'importe quoi .... Faux .... Bretagne chanvre développement et le Syndicat du chanvre, dont fait également partie Pierre-Yves Normand, se battent aussi pour l’autorisation du chanvre thérapeutique et du chanvre bien-être. Les deux associations participent à une expérimentation du chanvre thérapeutique avec l’Agence nationale de sécurité du médicament. Faux .... 5000 patients souffrant de douleurs neuropathiques persistantes vont y participer pendant un an à partir de janvier 2021. Le but n’est pas de vérifier l’efficacité du chanvre. La littérature est suffisamment abondante sur le but. Le but est de définir les produits, les modes de distribution… ce qui est vraie c'est : 3000 patients pour 5 indications et il ne s'agit pas de chanvre mais de cannabis thérapeutique avec différents ratio avec du THC pour une bonne partie des galéniques (sauf pour l'epilepsie ou la ça n'est que du CBD) Les associations du CST de l'ANSM sont : Principes Actifs, Apaiser, Epilepsie France et UFCM-I Care .... ça fantasme grave .... @+
  3. Hey N'ayant pas vu passer cette information et étant donné sont caractère il me semble nécessaire de la partager avec vous .... Oui je sais bad news de quoi foutre en l'air vos week end de growers déconfinés .... @+ Usagers de drogues fichés dix ans : L630 condamne et propose un recours devant le Conseil d’Etat Le gouvernement a publié un nouvel arrêté portant création d’un fichier des contrôles automatisés à toutes les procédures d’amendes forfaitaires. Demain, les consommateurs de drogues ne verront pas les infractions pour usage inscrites sur leur casier judiciaire mais dans un nouveau fichier et ce, pour une durée de dix ans et sans contrôle du juge. Yann Bisiou alerte sur le caractère disproportionné de la mesure et sur l’atteinte aux droits et libertés fondamentales. L’organisation L630 condamne avec la plus grande sévérité le passage en force du flicage permanent des usagers de drogues. Cette mesure n’est pas simplement attentatoire aux libertés, elle remet en cause le principe même de proportionnalité des mesures. Plus généralement, et à l’aube de la création de l’application STOPCOVID, c’est l’augmentation inquiétante de la récupération des données et la multiplication des interfaces de contrôle du citoyen qui nous émeuvent. Près de la moitié des fichiers de police ne disposent aujourd’hui d’aucune base juridique. Au-delà du fichier CA, c’est tout le système de collecte des données et de contrôle para-démocratique qui est aujourd’hui une aberration. L630 appelle les organisations qui disposent d’un intérêt et d’une qualité à agir à remettre en cause ce dispositif. Nous considérons que la réponse politique est désormais insuffisante. Il faut désormais que la justice s’enquérisse du sujet par un recours pour excès de pouvoir auprès du Conseil d’Etat. Nous accompagnerons et soutiendrons ceux qui pourront engager de telles poursuites. Contact-presse : Béchir Saket. 06........... (vous pouvez trouver l'info sur le lien) Référence complémentaire Un arrêté du 14 avril 2020 étend le fichier des contrôles automatisés à toutes les procédures d’amende forfaitaire, contraventionnelles et délictuelles. Ce fichier qui concentre les contentieux de masse vient doubler le fichier TAJ des antécédents judiciaires et le casier judiciaire sans apporter les mêmes garanties. Sa conformité à la jurisprudence de la CEDH sur le droit à la vie privée semble dès lors largement compromise. http://l630.org/usagers-de-drogues-fiches-dix-ans-l630-condamne-et-propose-un-recours-devant-le-conseil-detat/
  4. Hey Les formations pour les pros de santé (toubibs, pharmaciens) obligatoires, normal la plupart n'y connaisse rien .... L'autorisation de prescription et de délivrance sera validée par la formation pour l'instant pas d'autres autorisations prévues (par exemple comme il n'est pas encore question de filière française pas d'autorisation de production) ... l'inclusion des patients se fait par les primo prescripteurs (médecins hospitalier spécialistes de l'indication) @+
  5. Hey effectivement le début de l’expérimentation est repoussée au premier trimestre 2021. Les raisons : Le décret pour démarrer n'est pas publié ... Le financement non encore defini .... les modules de formation pour les pro de santé en retard (entre les gréves et le corona c'est beaucoup de réunions qui ont du être reportées.) Pour conclure, ce qui se passe n'est pas encourageant pour la suite .... @+
  6. Hey coup dur pour les petits producteurs ... et tout ça en partant des growshop ..... @+ Près de 120 cultivateurs de cannabis stoppés par les gendarmes «Bad trip» pour le circuit court… Pour remonter jusqu’à ces petits producteurs, les enquêteurs sont partis de magasins spécialisés dans la vente de produit liés à la culture du cannabis. Le confinement, la fermeture des frontières, ont mis un coup dur à l'importation de cannabis en France ces derniers mois. Une situation qui n'a pourtant pas stoppé la consommation, et a même fait le bonheur de quelques cultivateurs de cannabis. Mardi, près de 115 perquisitions ont eu lieu dans la Marne et dans l'Aube. Au total, près de 120 personnes sont mises en cause dans cette affaire et seront poursuivies par la justice – les sanctions vont du simple rappel à la loi à des mises en examen pour cinq suspects, dont quatre ont été incarcérés. Ces 120 personnes étaient tous des cultivateurs de cannabis adeptes des « circuits court ». Au total, dans ces petites plantations artisanales, les enquêteurs de la section de recherches de Reims (Marne) et les policiers rémois ont mis la main sur plus de 950 pieds de cannabis. Plus de 230 000 euros d'avoirs criminels ont par ailleurs été saisis par les gendarmes et les policiers. L'opération a aussi permis la découverte de plusieurs armes de poing et armes longues. Tous les mis en cause ont été piégés… par leurs fournisseurs. «L'attirail parfait du cannabiculteur» Au cours de l'année 2019, les gendarmes de la SR de Reims identifient trois magasins spécialisés dans la vente de matériels et de produits destinés à la culture du cannabis. Deux établissements sont situés à Reims, un à Troyes (Aube). « Il y a un paradoxe aujourd'hui sur ces commerces qui vendent l'attirail parfait du cannabiculteur, souligne Matthieu Bourrette, procureur de Reims. Ce qu'ils vendent est légal, mais l'usage qu'ils en font ne l'est pas. » Rapidement, les enquêteurs constatent que ces boutiques sont très fréquentées, et ne vendent presque que du matériel ou des produits destinés à la culture « indoor » du cannabis. Les vendeurs et gérants de boutiques dispensent, en plus, de précieux conseils. Pendant des mois, les enquêteurs surveillent les différents magasins et identifient un nombre important de clients. Certains sont simplement de petits cultivateurs, qui font pousser quelques pieds pour leur consommation personnelle. D'autres alimentent aussi des proches, et font parfois commerce de l'herbe auprès d'amis. « Sans être des vendeurs importants, il s'agit de gens qui arrondissaient les fins de mois », assure un proche des investigations. «Faire pousser de la drogue chez soi, c'est interdit» Pour ces derniers, le confinement tombe comme une aubaine. Comme partout en France, l'approvisionnement en drogue se tarit dans la région Champagne-Ardenne. Les prix explosent. Et ceux qui font pousser le produit à la maison en profitent. « Les prix étaient largement supérieurs à la normale du fait de la pénurie, souligne une source proche de l'enquête. En quelques semaines, certains ont fait de belles affaires. » Le report des interpellations, initialement prévues le 17 mars, aura d'ailleurs permis aux enquêteurs de découvrir les activités de vente - limitées à un cercle d'amis - de certains cultivateurs. Finalement, mardi, près de 210 gendarmes et policiers passent à l'action. Les gérants et employés des trois boutiques spécialisées sont interpellés, et une centaine de cultivateurs découvrent les enquêteurs à leurs portes. « L'objectif n'est pas de battre un record, mais il y avait une volonté de frapper fort, salue une source proche de l'enquête. De rappeler que faire pousser de la drogue chez soi, c'est interdit. » « Ce type de détention de stupéfiants se développe depuis plusieurs années, constate Matthieu Bourrette. Trouver, en quelques mois, une petite centaine de cannabiculteurs sur un ressort urbain comme celui de Reims n'est pas anodin. On ne peut pas laisser développer ces petites productions de proximité. Par Vincent Gautronneau https://www.leparisien.fr/faits-divers/pres-de-120-cultivateurs-de-cannabis-stoppes-par-les-gendarmes-26-06-2020-8342904.php?fbclid=IwAR0fdPhMZpX-JvKi5OP68-Ll30ZDss0TLc-UW98E3VaUPX2RRGYx669GA1Y
  7. Hey Bulletin 26 Juin @+ IACM-Bulletin du 26 Juin 2020 IACM: Accès gratuit aux webinaires et autres avantages d'une adhésion à l’IACM IACM: Appel aux articles pour la conférence virtuelle de l’IACM sur les cannabinoïdes 2020 Science/Homme: Les patients qui consomment du cannabis ont une meilleure qualité de vie Science/Homme: L'utilisation de suppléments de chanvre CBD a un effet positif sur le cholestérol HDL Science/Homme: Selon un rapport de cas le cannabis peut contrôler la pression artérielle après une lésion de la moelle épinière Science/Homme: La consommation de cannabis peut réduire le temps de séjour à l'hôpital chez les patients atteints du syndrome du côlon irritable Science/Homme: La consommation de cannabis réduit la fréquence des crises de migraine Science/Homme: Le cannabis médical efficace contre l'insomnie chronique lors d’un essai clinique En bref Un coup d'œil sur le passé IACM: Accès gratuit aux webinaires et autres avantages d'une adhésion à l’IACM Dans le cadre de notre programme de professionnalisation du travail de l'IACM, nous ouvrons maintenant notre nouvelle page d'adhésion. L'accès à l'espace membre de l'IACM avec un contenu exclusif n'est possible que pour les membres réguliers (par exemple, des vidéos de conférences tenues à la «Cannabinoid Conference 2019», ou notre série de webinaires d'octobre 2020). Tous les problèmes d'adhésion seront désormais traités automatiquement, y compris la confirmation automatique des paiements, les reçus de dons à des œuvres de bienfaisance au début de chaque année pour l'année précédente, etc. Le reste du site internet est en cours de construction. D'autres avantages incluent des frais d'inscription réduits pour les conférences et autres événements organisés par l'IACM (par exemple pour la 11e conférence de l'IACM sur les cannabinoïdes en médecine avec notre association mexicaine partenaire "Asociación Mexicana de Medicina Cannabinoidie"), un accès en ligne illimité à la recherche sur le cannabis et les cannabinoïdes '(CCR), le journal officiel de l'IACM, et un abonnement papier à prix réduit du CCR. Il existe plusieurs catégories de membres associés. Jusqu'à présent, le site n'est disponible qu'en anglais. D'autres langues suivront. Page d’adhésion à l’IACM IACM: Appel aux articles pour la conférence virtuelle de l’IACM sur les cannabinoïdes 2020 En 2019, l'IACM a décidé de passer des conférences biennales aux conférences annuelles. En raison de la pandémie COVID-19, tous les événements IACM 2020 se dérouleront virtuellement. Le comité scientifique vous invite à présenter vos recherches lors de la conférence virtuelle sur les cannabinoïdes en médecine du 5 au 7 novembre. La Conférence 2020 est un événement conjoint de l'IACM et de l'Asociación Mexicana de Medicina Cannabinodie (AMMCann). Célébrez avec nous aussi le 90e anniversaire du professeur Raphael Mechoulam après sa conférence du 5 novembre ! Il a été président de l'IACM entre 2003 et 2005 et est lauréat du prix spécial IACM 2007. Site internet des Conférences Appel aux présentations d’articles Notre série de webinaires aura lieu en octobre avec des conférences de Franjo Grotenhermen, Bonni Goldstein, Raphael Mechoulam, Daniele Piomelli, Ethan Russo, Donald Abrams, Manuel Guzman, Kirsten Müller-Vahl et Roger Pertwee, couvrant entre autres sujets les aspects pratiques du traitement du cannabis , le système endocannabinoïde, le cannabis et le cancer et le cannabis dans les troubles psychiatriques. La série de webinaires est gratuite pour les membres réguliers. Des sous-titres de haute qualité en plusieurs langues, dont l'espagnol, le français, l'allemand et le portugais seront disponibles après les webinaires. Programme et brochures des sponsors Science/Homme: Les patients qui consomment du cannabis ont une meilleure qualité de vie Les patients qui consomment du cannabis ont une meilleure qualité de vie et une meilleure satisfaction par rapport aux non-utilisateurs. Ceci est le résultat d'une enquête auprès de 1276 participants menée par des chercheurs de la Faculté de Médecine de l'Université Johns Hopkins à Baltimore, aux États-Unis. Les utilisateurs de cannabis (n = 808) ont été comparés aux témoins (n = 468) avec des modèles mathématiques testant l'effet de l'initiation, de l'arrêt et du maintien de la consommation de cannabis médicinal. Les participants ont été invités par e-mail à effectuer des évaluations de suivi tous les 3 mois. La consommation de cannabis était associée à une amélioration de la santé et de la qualité de vie. Les auteurs ont écrit que "les tests longitudinaux suggèrent que les différences de groupe peuvent être dues à l'usage médicinal du cannabis. Bien que les biais liés aux croyances préexistantes concernant les avantages pour la santé du cannabis dans cet échantillon doivent être pris en compte, ces résultats indiquent que des essais cliniques évaluant l'efficacité de produits à base de cannabinoïdes définis pour des conditions de santé spécifiques sont justifiés." Schlienz NJ, Scalsky R, Martin EL, Jackson H, Munson J, Strickland JC, Bonn-Miller MO, Loflin M, Vandrey R. A Cross-Sectional and Prospective Comparison of Medicinal Cannabis Users and Controls on Self-Reported Health. Cannabis and Cannabinoid Research. 2020 June 8 [in press] Science/Homme: L'utilisation de suppléments de chanvre CBD a un effet positif sur le cholestérol HDL Lors d’une étude contrôlée par placebo avec 65 hommes et femmes en surpoids en bonne santé, qui utilisaient des extraits de cannabis contenant du CBD ou un placebo, l'extrait de chanvre améliorait le niveau de cholestérol HDL et avait tendance à améliorer le stress. L'étude a été menée par le Center for Applied Health Sciences de Stow, aux États-Unis. Les participants ont ingéré de l'extrait d'huile de chanvre plus 15 mg de CBD extrait de chanvre par jour ou un placebo pendant 6 semaines. On leur a demandé de poursuivre leur régime alimentaire normal et leur activité physique. Le cholestérol HDL s'est considérablement amélioré dans le groupe chanvre/CBD. Aucun autre changement significatif n'a été observé. Cependant, il y avait une tendance "à soutenir les mesures psychométriques du sommeil perçu, de la réponse au stress et du plaisir de vivre perçu et était bien toléré sans problèmes de sécurité cliniquement pertinents." Lopez HL, Cesareo KR, Raub B, Kedia AW, Sandrock JE, Kerksick CM, Ziegenfuss TN. Effects of Hemp Extract on Markers of Wellness, Stress Resilience, Recovery and Clinical Biomarkers of Safety in Overweight, But Otherwise Healthy Subjects. J Diet Suppl. 2020:1-26. Science/Homme: Selon un rapport de cas le cannabis peut contrôler la pression artérielle après une lésion de la moelle épinière Des chercheurs de l'Université de Birmingham, au Royaume-Uni, ont évalué la consommation de cannabis et la stabilité de la pression artérielle (PA) chez un homme de 41 ans atteint d'une lésion médullaire. Le patient utilisait le cannabis par intermittence depuis plus de 10 ans pour gérer lui-même sa tension artérielle. Les chercheurs ont calculé que la stabilité de la tension artérielle du patient était pire les jours où il ne consommait pas de cannabis et meilleure les jours où il le faisait. Les auteurs ont conclu "que nos résultats documentent que la consommation de cannabis a amélioré la stabilité de la PA chez ce patient en réduisant l'intensité et la fréquence des stimuli viscéraux, tels que la douleur et les spasmes, qui sont connus pour déclencher une dysréflexie autonome". Nightingale TE, Tejpar T, O'Connell C, Krassioukov AV. Using Cannabis to Control Blood Pressure After Spinal Cord Injury: A Case Report. Ann Intern Med. 2020 Jun 16. [in press] Science/Homme: La consommation de cannabis peut réduire le temps de séjour à l'hôpital chez les patients atteints du syndrome du côlon irritable Selon une analyse d'une base de données de l'hôpital du comté de Cook, Chicago, États-Unis, sur tous les patients avec le diagnostic de sortie primaire du syndrome du côlon irritable (SCI), 246 utilisateurs de cannabis ont eu des séjours à l'hôpital plus courts par rapport à 9147 non-utilisateurs. Les utilisateurs de cannabis étaient moins susceptibles d'avoir ce qui suit: endoscopie gastro-intestinale supérieure (18% contre 26% et endoscopie gastro-intestinale inférieure (21% contre 29%). De plus, les consommateurs de cannabis avaient une durée de séjour plus courte (2,8 jours contre 3,6 jours). Les auteurs ont conclu que la consommation de cannabis "peut diminuer l'utilisation des soins hospitaliers chez les patients atteints du SCI. Ces effets pourraient être dus à l'effet du cannabis sur le système endocannabinoïde." Desai P, Mbachi C, Vohra I, Salazar M, Mathew M, Randhawa T, Haque Z, Wang Y, Attar B, Paintsil I. Association Between Cannabis Use and Healthcare Utilization in Patients With Irritable Bowel Syndrome: A Retrospective Cohort Study. Cureus. 2020;12(5):e8008. Science/Homme: La consommation de cannabis réduit la fréquence des crises de migraine Dans un groupe de 145 patients souffrant de migraine, la consommation prolongée de cannabis à des fins médicales a réduit la fréquence des migraines. L'étude a été menée par des chercheurs israéliens. Les participants étaient des patients migraineux autorisés à prendre un traitement médical au cannabis. Les données comprenaient des questionnaires auto-déclarés et des caractéristiques de traitement du cannabis. Les patients ont été rétrospectivement classés comme répondeurs par rapport aux non-répondants (diminution de 50% ou plus des crises de migraine mensuelles contre moins de 50% de diminution) après l'initiation du traitement au cannabis. Comparativement aux non-répondants, les 89 répondants ont signalé une invalidité migraineuse actuelle et un impact négatif moindres, ainsi que des taux inférieurs de consommation d'opioïdes et de triptans. Les auteurs ont noté que ces "résultats indiquent que le cannabis médical entraîne une réduction à long terme de la fréquence des migraines chez plus de 60% des patients traités et est associée à moins d'incapacité et à une consommation moindre de médicaments antimigraineux." Aviram J, Vysotski Y, Berman P, Lewitus GM, Eisenberg E, Meiri D. Migraine Frequency Decrease Following Prolonged Medical Cannabis Treatment: A Cross-Sectional Study. Brain Sci. 2020;10(6). Science/Homme: Le cannabis médical efficace contre l'insomnie chronique lors d’un essai clinique Un essai clinique randomisé en double aveugle évaluant l'efficacité d'une formulation médicinale du cannabis pour traiter l'insomnie chronique a montré que la thérapie est efficace et sûre. Pour l'essai, 23 participants ont été traités avec la thérapie pendant 14 nuits, et après une période de lavage d'une semaine, ont reçu un placebo pendant 14 nuits. Chaque participant a pris une dose unique (11,5 mg de cannabinoïdes totaux) ou une double dose (23 mg de cannabinoïdes totaux) dans une solution délivrée par voie sublinguale. Les participants traités avec du cannabis médicinal se sont endormis plus rapidement, ont dormi beaucoup plus longtemps et se sont endormis plus tôt après le réveil. Ces participants ont signalé des améliorations significatives de la qualité de vie, notamment une sensation de repos après le sommeil, une sensation de moins de stress et de fatigue, et un fonctionnement global amélioré. Practical Neurology du 4 Juin 2020 En bref Hollande: Le gouvernement recherche des cultivateurs de cannabis pour un projet pilote sur le cannabis légal pour les adultes Les producteurs qui souhaitent participer à l'expérience du gouvernement néerlandais sur le cannabis réglementé peuvent s'inscrire pour postuler à partir du 1er juillet, a annoncé le Ministère de la Justice le 9 juin. Le but de l'expérience, qui verra un maximum de 10 producteurs autorisés à produire une gamme de produits à base de cannabis, est de supprimer la zone grise entre les coffee-shops, qui ont des permis de vente de cannabis, et le circuit illégal des fournisseurs. Dutch News du 9 Juin 2020 Israël: La Knesset va pousser les réformes de légalisation du cannabis, y compris des améliorations pour les patients Le Likud et Blue and White disent qu'ils vont pousser la législation "pour organiser la question de la dépénalisation et de la légalisation via un modèle responsable", faisant apparemment référence au cannabis. Le communiqué note que les parties ont également décidé de pousser les réformes du cannabis médical afin de faciliter l'accès des patients aux traitements et aux producteurs d'obtenir une licence pour remplir leurs champs de cannabis. Les utilisateurs de cannabis médical se sont plaints d'un accès presque impossible aux quelques dispensaires autorisés à distribuer du cannabis. Times of Israel du 9 Juin 2020 Science/Animal: Le cannabinoïde THCA non-psychédélique soulage l'arthrite induite par le collagène Dans un modèle murin d'arthrite induite par le collagène, le THCA (acide-THC) a amélioré l'inflammation. Cet effet a été médié par le récepteur CB1. Les auteurs ont conclu que le THCA "module le récepteur CB1 à travers les sites de liaison orthostérique et allostérique". Institut de Recherche Biomédicale Maimonides de Cordoue, Espagne. Palomares B, et al. Br J Pharmacol. 2020 Jun 8. [in press] Science/Homme: Le CBD a été efficace pour améliorer l'épilepsie chez les enfants Lors d’une étude prospective de 50 patients épileptiques avec un âge moyen de 10,5 ans, l'utilisation supplémentaire de CBD à un médicament standard a considérablement amélioré la fréquence des crises. Globalement, 78% des patients ont présenté une réduction des crises d'au moins 25% et 49% une réduction d'au moins 75%. Département de Neurologie, Hôpital de Pédiatrie "Prof. Dr. Juan P Garrahan", Buenos Aires, Argentine. Caraballo R, et al. Seizure. 2020;80:75-80. Un coup d'œil sur le passé Il y a un an Science/Etats-Unis: La légalisation a réduit la consommation de cannabis chez les adolescents Israël: Le gouvernement souhaite faciliter l’accès au cannabis médical Il y a deux ans IACM: La revue "Cannabis and Cannabinoid Research" fera une transition vers une publication hybride Royaume-Uni: Le gouvernement veut autoriser un accès limité à l'usage médical du cannabis Science/Homme: Le Nabilone améliore l'agitation et d'autres symptômes comportementaux chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer Géorgie: La Cour Constitutionnelle décide que les personnes ne peuvent plus être punies pour avoir consommé du cannabis
  8. Hey Petit tour photos Mars 2017 avant de me deconfiner cet été à Dam .... @+
  9. Hey

     

    Un grand monsieur nous a quitté aujourd'hui ....

     

    Repose en paix Lester Grinspoon ....

     

    @+

     

    :bye:

  10. Hey Audition 24 Juin http://videos.assemblee-nationale.fr/video.9246093_5ef34c03cc56e.mission-d-information-sur-la-reglementation-du-cannabis--table-ronde-reunissant-des-entreprises-du--24-juin-2020 Auditions diverses (entreprises du secteur du cannabis thérapeutique ; Haute autorité de la santé (HAS)) @+
  11. Hey

     

    Maaaiiiiiiiiiiiiiis .... Euuuuuuh, .... non rien.

     

    @+

     

    :bye:

     

     

    104219749_3311702622175291_4024602246214841330_n.jpg

  12. Hey

     

    euuuuuuuhhhhhhhh ....

     

    Ok je sors .....

     

    @+

     

    :bye:

     

     

    2027-e1592554688900.jpg

  13. Hey Le cannabis peut provoquer des chocs vagals et donc des pertes de connaissance (limitées dans le temps) .... (https://fr.wikipedia.org/wiki/Malaise_vagal) Bon on est quand même super loin du stade "mini coma" inutile de le préciser. (C'est la qu'intervient la vitamine C, le sucre et l’élément principal pour une bonne sortie de crise : la pizza 4 saisons ou une pizza végétarienne pour ceux qui ne mangent pas de cadavres ....) Des usagers conscients et que ça faisait vomir, j'ai vu aussi mais inconscient en train de vomir jamais (contrairement aux opiacés ou à l'alcool) .... Quand aux effets désirables ou les autres les indésirable je pense dans les deux cas tout se passe dans ta tête, consciemment, apparemment pas, mais inconsciemment, c'est quasi sur .... Quand tu fais une mauvaise expérience avec une drogue, quelle qu'elle soit, et que tu veux re consommer, ton cerveau tire le signal d'alarme envois des warnings, ne pas sous estimer sa puissance et les circuits de la récompense y sont en bonne place dans son fonctionnement avec ou sans produits. (Peut être ne pas consommer seul mais avec des ami(e)s avec qui tu te sens vraiment bien dans un endroit ou tu te sens bien et en sécurité en mettant toutes les bonnes conditions de ton coté ça devrait aider ....) Et pour finir réduction des risques et des dommages (bah oui les growers on ne se refait pas ....) vaporisation plutôt que combustion, éviter le joint et le mélange de tabac c'est déjà le premier pas vers le succès d'une soirée réussie ..... @+
  14. Hey Audition 17 Juin http://videos.assemblee-nationale.fr/video.9209072_5eea1194a29fb.mission-d-information-sur-la-reglementation-du-cannabis--table-ronde-reunissant-des-entreprises-fra-17-juin-2020 Auditions diverses (Table ronde réunissant des entreprises françaises du secteur du cannabis thérapeutique) @+
  15. Hey faut qu'il arrête la "chanvrette" le gars, il dit n'importe quoi .... Faux .... Bretagne chanvre développement et le Syndicat du chanvre, dont fait également partie Pierre-Yves Normand, se battent aussi pour l’autorisation du chanvre thérapeutique et du chanvre bien-être. Les deux associations participent à une expérimentation du chanvre thérapeutique avec l’Agence nationale de sécurité du médicament. Faux .... 5000 patients souffrant de douleurs neuropathiques persistantes vont y participer pendant un an à partir de janvier 2021. Le but n’est pas de vérifier l’efficacité du chanvre. La littérature est suffisamment abondante sur le but. Le but est de définir les produits, les modes de distribution… ce qui est vraie c'est : 3000 patients pour 5 indications et il ne s'agit pas de chanvre mais de cannabis thérapeutique avec différents ratio avec du THC pour une bonne partie des galéniques (sauf pour l'epilepsie ou la ça n'est que du CBD) Les associations du CST de l'ANSM sont : Principes Actifs, Apaiser, Epilepsie France et UFCM-I Care .... ça fantasme grave .... @+