Ayahuaska

Le Parlement lance une consultation citoyenne sur le cannabis "récréatif"

Recommended Posts

O0face

Yo

 

On peut pas dire que le cannabis est dangereux pour la santé car la plupart des gens le consomme en combu avec du tabac. 

C'est comme dire que l'escalade c'est dangereux parce que certains la pratique sans corde.

Il y a 3 heures, FranckyVincent a dit:

Certes il y a d'autres façons moins nocives de consommer mais elles sont tellement minoritaires qu'elles en deviennent anecdotiques!

 

C'est Dailleur en arrêtant le tabac que tu vois ou est ton addiction.

Je pense que C'est l'addiction au tabac qui engendre celle au cannabis sous la forme des joints. 

 

Il y a 2 heures, Mystic_Pearl a dit:

Mais on arrive avec un bon vapo a apprécier la beuh de manière bien plus qualitative , et de façon plus économique .

Oui et je dirai que pour ma Part, la conso du canna apris tout son sens depuis que je vape. 

 

Avant je fumais des mèches du réveil au couché, ce qui dans l'absolu est bidon car je ne ressentait ni les effets ni les goûts à leur juste valeur.

Maintenant je vape quand j'ai envie d'être défoncé, pas seulement quand j'ai envie de fumer et c'est la grande différence. 

 

Perso je peux plus me faire un vapo avant d'aller au taff ou en conduisant je trouve que ça n'a aucun sens... 

C'est sur ça fait moins bad boy la poche du volcano que le pétard.. 

C'est presque identitaire le joint aujourd'hui, comme la façon de s'habiller, de parler... 

 

 

Il y a 3 heures, Mystic_Pearl a dit:

c'est générationnel .

 

Carrement jsuis trop deg quand je passe la soirée avec mon père et que je suis sur le volcano et lui se roule des meches.. 

 

 Pour les anciennes générations j'ai l'impression que le cannabis est indissociable du tabac, ce qui pour moi est le principal problème de cette drogue. 

 

Le sujet dévie un peu mais il en devient encore plus intéressant, on parle la de philosophie du cannabis 😅

++

 

  • Like 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
Demourok

Salut 

 

Une mascarade de plus , lancé ca en plein de covid .... vraiment les mecs c'est des génies.

On est pleine crise et la faudrait que les gens ils réfléchissent au cannabis ....

Y'a plus de boulot , les services publiques sont complément HS , c'est a peine si tu peux te faire soigner et quand bien même la sécurité sociale ne rembourse plus mais faut penser au cannabis .....Cette nuit coupure de courant a répétition , bientot on vivra comme au liban , faudra le groupe électrogène derrière ....mais pensons au cannanbis récréatif ....

Des débiles mentaux ceux qui lancent ceci a ce moment la ....

Qu'ils essaient déjà de redresser le pays après on verra ...Ca fait juste 50 piges qu'on fonce dans le mur avec notre législation de merde sur la cannabis mais la c'est le bon moment c'est sur pour y penser ....

 

++

Edited by Demourok
  • Like 4
  • Haha 1
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
hypnos

hugh,

 

quand j'écris que le cannabis est une drogue relativement safe, je précise relativement. Il est évident que ceux qui ont rapport toxico avec le cannabis rencontreront certains problèmes, et ce d'autant plus selon leur façon de consommer. Moi aussi j'ai connu des gens à qui le cannabis n'a pas trop réussi, mais c'est vraiment une minorité.

 

peu à peu notre rapport aux drogues change et nous apprenons à mieux les utiliser, à user plutôt qu'abuser, des stratégies de réduction de risques sont mis en place et désormais de plus en plus de gens abandonnent la combustion pour la vape.

 

Moi aussi plus jeune j'ai eu un rapport toxico avec le cannabis, à m'empiffrer au maximum, à être incapable de fonctionner sans m'être carbonisé avant, mais ça été un  passage et puis j'ai peu à peu évolué vers une consommation plus raisonnée, maitrisée et donc safe.

 

Bien qu'appartenant à une génération accro  à la combustion et au joint tabac/cana, désormais je ne fume quasiment plus de joints. Alors c'est vrai que que c'est pas toujours évident de changer ses habitudes et ça peut prendre du temps, mais je vois autour de moi que plus en plus de "vieux" finissent par s'y mettre, surtout depuis que l'usage thérapeutique est devenu plus populaire.

 

je ne suis pas certain que ça ne soit juste un problème de génération, par exemple j'ai jamais vu les jeunes mecs dans les cités consommer autrement qu'avec des joints (mais peut-être ça a changé? car ça fait un bail que je n'y ai pas trainé...)

 

Le cannabis est-il un problème de santé publique?Peut-être, mais alors de moindre importance par rapports à bien d' autres. Par rapport au nombre d'usagers j'ai le sentiment que ce problème est limité. En tout cas par rapport aux autres drogues, y'a pas photo.

 

La réduction des risques ne doit pas concerner les seules drogues dites dures mais aussi le cannabis. Il y'a des gens qui font un usage doux de drogues "dures" tout comme il y'en a qui font un usage dur de drogues douces et ça on pourra pas y changer grand chose, c'est dans la nature humaine.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Indi-Punky
Il y a 1 heure, Demourok a dit:

Salut 

 

Une mascarade de plus , lancé ca en plein de covid .... vraiment les mecs c'est des génies.

On est pleine crise et la faudrait que les gens ils réfléchissent au cannabis ....

Y'a plus de boulot , les services publiques sont complément HS , c'est a peine si tu peux te faire soigner et quand bien même la sécurité sociale ne rembourse plus mais faut penser au cannabis .....Cette nuit coupure de courant a répétition , bientot on vivra comme au liban , faudra le groupe électrogène derrière ....mais pensons au cannanbis récréatif ....

Des débiles mentaux ceux qui lancent ceci a ce moment la ....

Qu'ils essaient déjà de redresser le pays après on verra ...Ca fait juste 50 piges qu'on fonce dans le mur avec notre législation de merde sur la cannabis mais la c'est le bon moment c'est sur pour y penser ....

 

++

Hello

 

Pour ceux qui l'aurait zappé...

Ce projet est largement antérieur au COVID, c’était prévu depuis un moment...

 

On va pas stopper tout process législatif parce qu’on est en covid? On continue a faire des assemblées au sénat etc pour discuter lois, amendes textes etc.

Il est donc normal que ce processus engagé continue.

 

De plus le Covid a modifié la façon de consommer de bcp de monde. Il y a plus de cultivateurs depuis le premier confinement, les habitudes de consommation ont évolué etc etc.

 

Ps: @Demourok ta situation est loin d’être facile ou enviable mais n'en fait pas une généralité nationale.

  • Like 4
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Demourok

Salut 

 

Ben écoutes vu les propos de Darmanin y'a très peu de temps , c'est a se demander si on ne se moque pas de nous .

On va pas du tout dans le bon sens .Meme le thérapeutique c'est deja difficile .

Et puis vu le contexte , ca m'etonnerait que le prochain gouvernement soit mieux que l'actuel .

J'ai meme envie de dire , depuis quand on se soucis de ce que pensent les gens tant qu'il reste tranquilles ....

On a vendu l'amende forfaitaire comme un premier pas vers la dépénalisation , en fait ca se transforme en fichage des consommateurs .

Toute facon y'aura pas de culture autorisée a domicile pour consommation perso , faut pas rêver .

 

++

Share this post


Link to post
Share on other sites
FranckyVincent

Bonjour,

 

Il y a 7 heures, O0face a dit:

On peut pas dire que le cannabis est dangereux pour la santé car la plupart des gens le consomme en combu avec du tabac. 

 

Le tabac rajoute un danger, c'est évident. Cela étant, même sans tabac, la combustion aboutit aux mêmes maladies/problèmes relatives au tabagisme.

 

++

Share this post


Link to post
Share on other sites
OmarLittle

Yo

 

il y a 36 minutes, Demourok a dit:

 

Ben écoutes vu les propos de Darmanin y'a très peu de temps , c'est a se demander si on ne se moque pas de nous

 

Darmanin il peut bien dire ce qu'il veut, c'est pas lui qui vote les lois.

 

Aussi il ne faut pas oublier que ce genre d'homme politique roule pour sa gueule et surtout pour ses ambitions personnelles. Je suis à peu près sûr que Darmanin il s'en balek du canna comme  des gens qui subissent les trafficants chaque jour. Par contre il doit plaire à son électorat et sa cible c'est les vieux réac, du coup avec ce genre de déclaration de merde il fait mouche.

 

il y a 16 minutes, FranckyVincent a dit:

Le tabac rajoute un danger, c'est évident. Cela étant, même sans tabac, la combustion aboutit aux mêmes maladies/problèmes relatives au tabagisme.

 

 

On est d'accord, par contre aux US, dans les états où c'est légalisé, la tendance c'est les edible et la vape, car pour ceux qui n'ont jamais consommé c'est les méthodes les plus "douces". Je parle pas de puissance hein juste de mode d'administration.

 

Donc si on peut faire en sorte que la majorité des nouveaux consommateurs ne Passent pas par la combustion c'est ça de gagné.

 

 

+++

  • Like 5
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
kingkong7
Il y a 1 heure, Demourok a dit:

Salut 

 

Ben écoutes vu les propos de Darmanin y'a très peu de temps , c'est a se demander si on ne se moque pas de nous .

On va pas du tout dans le bon sens .Meme le thérapeutique c'est deja difficile .

Et puis vu le contexte , ca m'etonnerait que le prochain gouvernement soit mieux que l'actuel .

J'ai meme envie de dire , depuis quand on se soucis de ce que pensent les gens tant qu'il reste tranquilles ....

On a vendu l'amende forfaitaire comme un premier pas vers la dépénalisation , en fait ca se transforme en fichage des consommateurs .

 

 

++

 

 

Hello

 

 

C'est sur que avec ce genre d'état d'esprit, on va avancer encore plus vite qu'avant......

Heureusement que tous les stoner ne sont pas dans ce cas.....   sinon il y aurait eu que l'opposition qui aurait répondut au questionnaire ,  et le reflet de l'avis des français ne serait pas le même ....

 

 

Encore une fois je pense pas qu'on va en sentir les effet , peut être même ça sera l'inverse, mais bon on nous demande ce qu'on en pense, disons le , c'est toujours mieux que de les laisser spéculer ;)

 

Il y a 1 heure, Demourok a dit:

Toute facon y'aura pas de culture autorisée a domicile pour consommation perso , faut pas rêver .

 

On va  t'enchainer en section diag , je crois qu'on a trouvé notre madame Irma  ^^

 

maxresdefault.thumb.jpg.d25ec16291f0cde8a5af4eeadbdc2201.jpg

 

 

@++++

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
kingkong7

Re

Désolé pour le flood , 175 000 participation pour la consultation cannabis contre 30 000 en moyenne

Des députés veulent faire bouger la législation sur le cannabis en France

825 partages

Publié le : 16/01/2021 - 17:10

Le Parlement a lancé, du 13 au 28 février 2021, une consultation citoyenne sur le cannabis récréatif.
Le Parlement a lancé, du 13 au 28 février 2021, une consultation citoyenne sur le cannabis récréatif. AFP/Archives
Texte par : Romain BRUNET 
 

La France a beau appliquer une politique des plus répressives en matière de cannabis, elle reste le plus gros consommateur d'Europe. Face à un tel échec et aux farouches résistances des administrations, des députés veulent faire bouger les lignes et amener les responsables politiques à réexaminer l'approche française désormais en décalage avec celle de nombreux pays européens. Une consultation citoyenne vient d’être lancée à leur initiative.

 

Plus de 175 000 participants en 48 heures. La consultation citoyenne sur le cannabis récréatif lancée par l'Assemblée nationale, mercredi 13 janvier, a démarré en trombe. Alors que les consultations mises en ligne par le Parlement recueillent en moyenne 30 000 réponses, celle sur le cannabis est bien partie pour battre des records. Le signe, selon ses initiateurs, d'une appétence de la population à débattre d'un sujet de société longtemps ignoré par la classe politique, mais bel et bien présent dans le quotidien des Français.

Cette consultation, ouverte jusqu'au 28 février, poursuit deux objectifs : mieux comprendre la perception qu'ont les Français du cannabis et connaître leur vision de l'avenir des politiques publiques sur ce sujet. "Pensez-vous que le dispositif actuel permet de lutter efficacement contre les trafics ?", "Par rapport à la consommation d'alcool, selon vous, les risques liés à la consommation de cannabis sont équivalents, plus grave ou moins grave ?", "Parmi les propositions suivantes, à quelle évolution seriez-vous le plus favorable en matière de cannabis ?" : au total, une douzaine de questions qui ne se limitent pas aux réponses prédéfinies, mais donnent également la possibilité aux citoyens de développer leur point de vue.

"Avec ce questionnaire, on voudrait élargir les données brutes habituellement recueillies par les sondages d'opinion", explique à France 24 la députée La République en marche (LREM) du Loiret, Caroline Janvier, rapporteure thématique en charge du cannabis récréatif au sein de la mission d'information parlementaire à l'origine de la consultation. "Et puis cela nous permettra peut-être aussi de confirmer notre intuition sur le fait que la vision de la classe politique sur ce sujet est très en retard par rapport à celle de la population", ajoute-t-elle.

 

Cannabis : prononcer ce mot dans un débat politique provoque en effet le plus souvent des réactions passionnées. Il y a ceux – peu nombreux – qui réclament depuis plusieurs années sa dépénalisation, voire sa légalisation. Et il y a l'immense majorité des politiques qui s'accrochent à la législation la plus répressive d'Europe.
 

Deux exemples récents illustrent parfaitement la crispation des gouvernements français successifs face au problème. Lorsque le Conseil d'analyse économique (CAE), organisme rattaché à Matignon, publie en juin 2019 un rapport constatant "l'échec de la prohibition" en France et propose la légalisation du cannabis, le gouvernement réagit aussitôt. "Je suis défavorable à la légalisation du cannabis, affirme la ministre de la Santé d'alors, Agnès Buzyn. Je suis en train de mener une lutte acharnée contre le tabagisme, ce n'est pas pour légaliser tout d'un coup le cannabis qui a les mêmes effets que les cigarettes."

Et quand le nouveau ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, est interrogé en septembre 2020 sur le même sujet, ce dernier s'emporte : "La drogue c'est de la merde, on ne va pas légaliser cette merde."

 

"Changer les termes du débat"

Mais derrière la politique du chiffre et les discours musclés, la France se classe au premier rang européen des pays consommateurs, avec le plus haut taux d'expérimentation du cannabis. Ainsi, en 2016, 41,4 % des Français âgés de 15 à 64 ans en avaient déjà consommé au moins une fois dans leur vie quand la moyenne européenne s'établissait à 18,9 %, souligne la note du CAE.

Conscients de l'échec français de la lutte contre le trafic de cannabis, une poignée de députés tentent de faire évoluer les esprits et de mettre en place les conditions d'un débat serein au sein de la mission d'information à l'origine de la consultation citoyenne sur le cannabis récréatif. Mise sur pied en janvier 2020 et présidée par le député Les Républicains (LR) de l'Essonne, Robin Reda, cette mission parlementaire travaille depuis un an sur la réglementation et l'impact des différents usages du cannabis en France – qu'il s'agisse du cannabis thérapeutique, du cannabis "bien-être" ou du cannabis récréatif.

"On ne peut pas laisser un tel sujet être très présent dans la société et ne pas le traiter au niveau politique, estime Robin Reda, contacté par France 24. Malheureusement, les politiques considèrent qu'il y a toujours des sujets plus urgents que le cannabis, d'autant que, dans leur imagerie, c'est un problème qui renvoie aux marginaux, aux toxicomanes, à un certain décalage avec la normalité. Sauf que personne ne peut se satisfaire de la situation actuelle alors que notre politique répressive ne fonctionne pas."

 

"Notre premier objectif, c'est de changer les termes du débat, ajoute la députée Caroline Janvier. La question du cannabis n'est pas prise au sérieux. Il y a toujours un peu d'ironie sur le visage de certains collègues. Pourtant, quand on voit les montants dépensés pour la lutte contre le trafic de cannabis – 568 millions d'euros par an –, il n'y a pas de quoi sourire."

Le cannabis est en effet un sujet sérieux, qui porte à la fois des enjeux sanitaires, sécuritaires et économiques. Trop souvent réduit dans les débats à sa consommation récréative, il offre également des solutions dans le domaine de la santé. Plus d'une trentaine de pays dans le monde en ont ainsi autorisé un usage thérapeutique.

 

En France, une expérimentation a été permise grâce à un amendement porté par Olivier Véran, fin 2019, lorsque l'actuel ministre de la Santé était encore député. Mais le décret d'application donnant l'ultime feu vert n'a été publié qu'en octobre 2020, après de nombreuses semaines durant lesquelles l'administration a ralenti autant que possible le processus.

"Légaliser le cannabis thérapeutique en France, c'est un chemin de croix, déplore Robin Reda. On a pu constater l'écart entre la volonté du législateur, assez unanime, d'aller de l'avant, et les blocages au sein des ministères de la Santé et de l'Intérieur. Le décret a finalement été publié, mais je suis persuadé que dans la phase opérationnelle, tout sera fait pour que ce soit compliqué et que l'expérimentation touche le moins de personnes possibles."

L'enjeu de la création d'une filière française de production

La lenteur de la mise en place de cette expérimentation frustre terriblement les malades, mais aussi les producteurs de cannabis qui ont fait le pari d'un futur changement de la législation. Celle-ci autorise pour le moment la culture de la plante, à condition qu'elle ne contienne pas plus de 0,2 % de tétrahydrocannabinol (THC), la molécule psychoactive du cannabis. De plus, seule l'exploitation de la fibre et des graines est autorisée. Il est en revanche interdit de cultiver et de transformer les fleurs de cannabis, où se trouve notamment le cannabidiol (CBD), l'autre molécule du cannabis qui n'a pas d'effet stupéfiant, mais un effet "relaxant", selon l'addictologue Jean-Pierre Couteron, cité par Libération. Le CBD constitue la base des produits de cannabis dits de "bien-être" (compléments alimentaires, tisanes, cosmétiques, e-liquides, etc.).

"Nous préconisons dans notre rapport d'étape sur le cannabis thérapeutique la création d'une filière de production française, explique Robin Reda. Cela permettrait à la France de ne pas être dépendante de producteurs étrangers, de certifier la qualité des produits et pour les agriculteurs d'obtenir une source de revenus supplémentaires. Mais l'approche française est en l'état actuel  beaucoup trop restrictive."

 

Jouany Chatoux fait partie de ces quelques producteurs à miser sur l'avenir du cannabis français. Éleveur et agriculteur bio dans la Creuse, il s'est décidé à franchir le pas en 2018, investissant 40 000 euros dans son outil de production et de stockage. Il estime que sa production pourrait entraîner a minima la création de 20 à 30 emplois et un chiffre d'affaires de 2 à 3 millions d'euros.

"Cela fait maintenant deux ans que je produis du cannabis que je ne peux pas vendre, raconte-t-il à France 24. Je suis toujours dans l'attente d'une dérogation pour expérimenter la culture des fleurs et me préparer à la future ouverture du cannabis médical en France. Le risque, si le gouvernement ne bouge pas, c'est que la filière française ne soit pas prête le jour où l'Union européenne imposera le changement."

C'est exactement le problème que rencontre actuellement le secteur du cannabis "bien-être". La Cour de justice de l'Union européenne a contraint la France, dans une décision rendue le 19 novembre 2020, à autoriser la commercialisation des produits à base de CBD. En revanche, la production étant toujours interdite sur le territoire français, les boutiques proposant ce type de produits n'ont d'autres solutions que de se fournir à l'étranger.

"Le statu quo n'est pas acceptable"

"Plus on prend du retard sur la décision d'évoluer, plus on se mettra en situation de dépendance par rapport aux autres pays qui ont franchi le pas plus tôt, souligne Caroline Janvier. C'est le cas pour le cannabis 'bien-être', mais aussi avec l'expérimentation sur le cannabis thérapeutique où on va se retrouver à devoir importer alors que des acteurs français auraient pu le faire."

 

La mission d'information sur les différents usages du cannabis n'entend toutefois pas être seulement guidée par les possibles débouchés économiques. Les risques sanitaires, l'importance de la prévention, les conséquences sur le trafic illégal et les enjeux sécuritaires seront également pris en compte.

 

"On souhaite que les différentes options soient mises sur la table. Il y aura des préconisations. Peut-être ne serons-nous pas tous d'accord au sein de la mission d'information, mais nous sommes en tout cas nombreux à penser que le statu quo n'est pas acceptable", affirme Robin Reda.

La mission d'information rendra ses conclusions en avril. Emmanuel Macron a d'ores et déjà fermé la porte, lors de son interview avec le média en ligne Brut, à une légalisation du cannabis avant la fin de son quinquennat. Mais les éléments du débat qui sortiront du rapport seront à la disposition de la classe politique et des citoyens.

"Dans mon esprit, le travail que nous faisons servira pour l'élection présidentielle de 2022, veut croire Caroline Janvier. J'espère qu'il y aura un effet d'entraînement et que chaque candidat se positionnera sur le sujet. Il est temps de laisser de côté l'argument moral et les caricatures."

 

 

source: https://www.france24.com/fr/france/20210116-des-députés-veulent-faire-bouger-la-législation-sur-le-cannabis-en-france


@++++

Edited by kingkong7
  • Like 5
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Demourok

Salut 

 

Apres chacun a son avis la dessus . Certes le ministre de l’intérieur n’écrit pas les lois mais bon c'est quand même le chef du gouvernement qui tient l'assemblée par les c... en ayant le droit de dissoudre .Et bon pas sur que les mecs risquent leur place pour si peu .Vu que t'es pas  ré éligible il me semble en cas de dissolution , ca fait une grosse perte financière .

Pour un mec qui s'en contre care du cannabis , je le trouve vachement bon acteur , il fait bien le mec qui en a pas rien a foutre et que ca énerve .Ne serai ce que parce que si y'a trop de problème de trafic , ca va l’éclabousser , ca pourrait nuire a son image.

Puis y'a eu pas mal d’enquêtes sur les gs des affaires assez importantes ou ca a raflé comme il faut .

C'est sur je prétend pas prédire l'avenir mais je pense que c'est pas un gros risque de dire que y'aura pas de culture a domicile autorisé.

Au lieu de se dire que ses producteurs pourrait changer de camp s'ils pensaient vraiment a légaliser , parce que je pense pas qu'ils sont allé voir le genre de petite culture de cannaweedeurs , ils font de la répression jusqu'au bout .

 

Le médical , depuis le temps. La c'est un vrai besoin avéré pour certains citoyens et en meme temps un devoir pour l'état de donner l’accès a la médecine qui va bien ,surtout qui soulage les gens pour qui aucune solution curative ne voit le jour ....

Pourtant ca pinaille encore et encore .

Et puis coté thérapeutique , en France on voudrait la molécule mais sans la plante .

 

Apres je dis pas , faudra bien que ca change un jour , mais ce coup ci je la sens pas du tout .

 

++

 

 

 

Edited by Demourok
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mystic_Pearl

Coucou Dem

 

Après, tu sais chacun en pense ce qu'il veut  ....

Il ne faut pas faire les choses dans l'attente de ou pas . Il faut les faire, si elles te semblent juste .

Quand on a des convictions , il faut les partager . Mais tu seras toujours déçu si tu attends dessus ou un retour .

 

J'ai lu ici que grâce au CBD , on légaliserait bientôt .... Tu vois pour moi ça c'est du rêve . Ca m'a bien fait rire ( jaune)

Le CBD c'est juste un moyen de faire du fric , les malades, ceux qui vendent du CBD ils en ont rien à foutre , car c'est pas ce qui les motivent , c'est juste ce qui sert a "blanchir" leur idées . Une justification plus éthique . 

Ce qui motive le monde c'est l'argent . C'est juste humain .

C'est mon avis . Il n'appartient qu'a moi . Et tu sais quoi si je me trompe SUPER , je demande que ça ^^. Mais au moins je serais toute contente de dire que j'étais pessimiste ... , plutôt que de dire que j'étais encore la pigeonne a croire à des rêves à la con .

 

Après c'est bien de rêver et d'être optimiste , mais faut pas pleurer quand ça arrive pas , car au final personne ne nous force a y croire .

 

Fait les choses pour toi et selon ce que tu crois  . Pour le reste arrivera ce qui arrivera

 

Bonne soirée à toi Dem , je te sens à vif quand tu parles c'est touchant , plein de bisous .

 

Xoxo Mystic_Pearl

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
popek95

Salut,

 

Je vois que ca s'emballe ici, et tant mieux c'est super interressant.

 

Je n'attend pas une légalisation dans les prochaines années, mais bon, si ca peu faire avancer le shmilblik...

 

La démocratie pour le peu qu'elle existe encore, quand on peu donner son avis pourquoi s'en priver?

 

+++

Share this post


Link to post
Share on other sites
CultureNewb

Plop

 

Perso je me fou du resultat, le débat autour du cannabis va s'ouvrir et ça c'est le principal.

 

++

Share this post


Link to post
Share on other sites
hypnos

hugh,

 

très instructif ces auditions, particulièrement les gendarmes, impression de vivre dans 2 mondes complètement opposés. Ils n'ont pas évolué d'1 millimètre sur le cannabis, toujours les mêmes approximations,, les mêmes idées reçues. On dirait que la société dans son ensemble évolue, mais eux non (ou en tout cas c'est ce qu'ils laissent transparaitre)

 

je vois que les représentants des associations d'usagers ou anti-prohibitionistes ont été invités à s'exprimer mais je suis surpris de ne pas voir  aussi Cannaweed parmi les invités

à cette grosse teuf de l'assemblée nationale. (y'a même des representants d'une asso d'usagers canadiens!)

 

Vous n'avez pas été invités ou quoi? Le fait d'être le principal forum cannabique vous donne pourtant une certaine légitimité pour vous exprimer sur le sujet, il me semble,

 

je suis vraiment étonné de cette absence

 

 

 

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
kingkong7
il y a 41 minutes, hypnos a dit:

Vous n'avez pas été invités ou quoi? Le fait d'être le principal forum cannabique vous donne pourtant une certaine légitimité pour vous exprimer sur le sujet, il me semble,

 

je suis vraiment étonné de cette absence

 

 

Hello

 

Cannaweed c'est toi aussi ;) 
Tu te pointerais à l'assemblée ?


@++++

Share this post


Link to post
Share on other sites
Indi-Punky
il y a 47 minutes, hypnos a dit:

Vous n'avez pas été invités ou quoi? Le fait d'être le principal forum cannabique vous donne pourtant une certaine légitimité pour vous exprimer sur le sujet, il me semble,

 

il y a 5 minutes, kingkong7 a dit:

 

 

Hello

 

Cannaweed c'est toi aussi ;) 
Tu te pointerais à l'assemblée ?


@++++

Hello

 

Non, nous n'avons pas été conviés en soirée, par contre j'y serais allé avec plaisir.

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
popek95

Salut @Indi-Punky,

51 minutes ago, Indi-Punky said:

 

Hello

 

Non, nous n'avons pas été conviés en soirée, par contre j'y serais allé avec plaisir.

 

peu etre pour plus tard, car c'est vrai ici c'est le peuple qui s'exprime. Mais bon, le risque de fichage est je pense trop important, à moin de donner sa vie à La Cause.

En tout cas c'est vrai que les gendarmes ont des avis à la con, mais bon, ils font ce qu'on leur dit. A quand une sécurité interieure au service des citoyens et non du pouvoir en place?

Quan on aura répondus à cette question je pense que leur mentalité changera.

 

+++

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
R4ptoR

Re

 

Pourquoi un raid sur les Growshop avant une consultation citoyenne ?

Pour un cahier de Doléances? Pour peser ds les négociations?

Un plein sur la prévention?

La Bonne

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
karmik
il y a 9 minutes, R4ptoR a dit:

Re

 

Pourquoi un raid sur les Growshop avant une consultation citoyenne ?

Pour un cahier de Doléances? Pour peser ds les négociations?

Un plein sur la prévention?

La Bonne

 

 

plop,

 

les raids sur les shops sont gérés par les keufs pour faire du chiffre facile, la consultation citoyenne est demandée par les députés.

C'est juste qu'il n'y a aucun rapport entre les 2 à mon avis.

 

++

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
R4ptoR

Re

@karmik

pourquoi faire battre le bâton avant de demander un avis ?

Des lustres que l'on sait ,

Et il nous font l’article.

Et pendant ce temps la ,l’exécutif nous dit que c'est de la merde.

c'est bon ,j'ai appris le bâton .

Alors ,dsl mais sui du genre méfiant.

PS: Et  pour rester ds le sujet ;La Dépénalisation est la pire des situations a ce jour.

 

+

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
hypnos
Il y a 7 heures, kingkong7 a dit:

 

 

Hello

 

Cannaweed c'est toi aussi ;) 
Tu te pointerais à l'assemblée ?


@++++

Yo,

 

Cannaweed c'est moi aussi, d'accord, mais avec à peine 2 mois d'ancienneté je me verrais mal parler en son nom (en notre nom), me sentirais pas trop légitime pour ça.

mais oui si j'étais en situation de le faire j'irais. J'assume mes idées et je suis prêt à les défendre en public si nécessaire, no problemo;

 

le problème c'est aussi de bien savoir s'exprimer en public ce qui n'est pas non plus mon cas.

 

 Donc la question se pose pas, à moins Indi-punky vienne me supplier d'y aller à sa place, ce dont je doute...😉

 

Quant au risque de fichage qu'évoque Popek 95, je risque rien, c'est déjà fait, refait, et rerefait, donc rien à cirer.

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
FranckyVincent

Salut,

 

Il y a 14 heures, R4ptoR a dit:

PS: Et  pour rester ds le sujet ;La Dépénalisation est la pire des situations a ce jour.

 

Système de dépénalisation avec suivi sanitaire mis en place au Portugal est pourtant reconnu comme remarquable par beaucoup de monde.

 

++

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
OmarLittle

Yo

 

il y a 23 minutes, FranckyVincent a dit:

Système de dépénalisation avec suivi sanitaire mis en place au Portugal est pourtant reconnu comme remarquable par beaucoup de monde.

 

Il faut préciser qu'ils sont allés jusqu'au bout de leurs idées car ils l'ont fait pour toutes les drogues, et les résultats sont très parlants. Ils avaient des gros soucis avec le crack en particulier dans certaines grosses villes.

 

En même temps c'est du bon sens et ce devrait être la base dans chaque pays. Criminaliser un usager, lui apporter uniquement une réponse pénale à son addiction, on peut difficilement faire plus débile et contre productif...

 

+++

  • Like 3
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Green-CracK
Le 13/01/2021 à 21:12, karmik a dit:

Hello karmik un grand merci pour le liens.

J'ai pu donner mon avis puis aussi celui de ma femme même si elle fume pas.

A la limite faudrait une diffusion de se liens en masse sur les réseau sociaux etc pour maximiser nos chances.

Je ferai tourner le liens a mes proches mais je suis pas sûre que beaucoup de monde soient chaud a donner leurs avis, a voir🤔

++

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites