hypnos

CannaWeedeur
  • Content Count

    152
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

171 Weedeur qui dit pas que des conneries

About hypnos

  • Rank
    CannaWeedeur

Recent Profile Visitors

278 profile views
  1. yep, attention à l'interprétation des résultats, 250 000 personnes déjà c'est pas tous les français; de plus on peut raisonnablement penser qu'une grand partie des participants sont des gens concernés par le sujet, il ne s'agit pas d'un sondage mais d'une consultation c'est très très différent. mais c'est clair que c'est un bon indicateur quand même, il me semble que les derniers sondages sur le sujet indiquaient qu'environ 1 français sur 2 étaient favorables à une légalisatins du cannabis, donc 50% c'est pas 80%! en tout cas peu à peu on gratte des points, changez pas de main, ça vient
  2. yep un peu de groove qui dépote avec Public Ennemy, Cypress Hill et papy Georges Clinton, rien que ça (yo!) et des canadiens déjantés ,
  3. @Mystic_Pearl holà t'excuse surtout pas et continue d'écrire perchée ou pas, pasque moi quand je te lis je me marre (même si je comprend pas toujours tout ce dont tu causes) un vent de fraicheur sur cannaweed au minimum c'est précieux (et avec 1 pointe d'irrévérence) et en plus j'apprend des trucs (comme au hasard pourquoi mon expérience au "tria" acheté sur ebay a lamentablement foirée) alors tu vois y'a pire
  4. yep yo, Tiens Darmanin qui cause sur la légalisation, pas de surprises dans le style hargneux de service à oeillères ce mec est vraiment une pointure. Et quand il aura cramé toutes ses chances de revenir un jour au pouvoir (à moins que notre marine nationale ne le récupère) je serai pas surpris de le voire rejoindre le clan des Dati, Vaillant et cie pour chanter les louanges de la légalisation. ce sont ce genre de politiciens qui font perdre toute confiance en la politique aux français, tristes caricatures. ces gens sont des nuisibles, bien plus nuisibles pour la société que ces "dealers" qu'ils pourfendent à coup d'idées reçues et nauséabondes ils me foutent la nausée et ne m'inspirent que le mépris le plus profond et soit dit en passant jamais le bizness des drogues n'a été si florissant, la seule chose dont ils peuvent se vanter c'est de pourrir toujours plus la vie d'usagers de drogues, de stigmatiser et marginaliser un peu plus les plus faibles d'entre eux. Rachida Dati a eu des frangins un peu agités rayons drogues? Ben ça ne lui rien appris. Toujours aussi arrogante et pitoyable.
  5. re, méa culpa, je précise que quand je met mes semis au rythme de la lumière naturelle, je le fait en mai et je démarre à 15h par jour.. en 18/6 il m'est arrivé parfois d'avoir des plantes qui partaient prématurément en flo , du coup je prend plus de risques
  6. Yep, au début j'ai cru à une blague, la Jamaique en manque de cannabis, zut Bob doit se retourner dans sa tombe! mais je vois pas du tout le rapport avec le covid 19 ?
  7. hugh, ils ont intérêt à avoir le moral chez LaFleur car nortre gouvernement semble tout faire pour que l'expérience du cana thérapeutique foire lamentablement. déjà la France même pas capable de mettre la main au portefeuille a choisi de se faire donner le cannabis par une entreprise canadienne, on croit rêver en plus il n'est pas question de cannabis fortement dosé ce qui exclue pas mal de patients et la cerise sur le gateau: si vous faites partie des 3000 heureux élus ( + de 70 000 en Israel) vous devrez de facto faire une croix sur votre permis de conduire, vu qu'il n'y aura aucune tolérance sur le sujet conduite & cannabis quand bien même serait-ce un médicament prescrit. Faut savoir qu'à la campagne un permis de conduire c'est presque un permis de vivre et là on demande au gens de choisir: tu te soignes mais tu vis cloitré ou tu risque d'être traité comme un vulgaire chauffard avec toutes les conséquences désastreuses qui en découlent ou tu laches l'affaire; Carrément la honte. pendant ce temps des milliers de gens roulent sous benzodiazépines, antidépresseurs et compagnie sans le moindre souci Encore une façon à peine déguisée de dissuader les gens de se soigner avec du cannabis, moi ça me fout un peu la haine ce genre de sabotage organisé
  8. salut, @petitetete voter pour un candidat juste parce qu'il propose la légalisation me semble un peu limite, imagine qu'une Marine le pen se mette elle aussi à la proposer (plus rien ne m'étonne dans ce domaine), serais-tu prêt à voter pour elle pour cette seule raison en faisant abstraction de toute les saloperies qu'elle nous promet? j'ai beau être anti-prohibitionniste convaincu, je pense pas que tout tourne autour de ce seul débat et bien d'autres questions sont importantes, voire capitales et je ne me vois pas voter pour un bouffon en faisant abstraction du reste de son programme. C'est dur à dire mais je préfère encore un prohibitionniste à peu près honnête à une crapule pro légalisation ou qui véhicule des idées hideuses et dangereuses pour la société. On vote pas juste pour le cannabis mais pour un programme global, ça me parait délicat d'en faire abstraction et de bloquer juste sur une idée même si elle est séduisante. ça me parait un peu cynique, même si je comprend - et partage - un certain dégout de la" politique politicienne" comme on dit
  9. yep, comme déjà dit, pour commencer en in les néon font très bien l'affaire. Moi perso je les met au rythme de la lumière extérieure en attendant de les sortir, ça peut éviter qu'une plante parte en flo au mauvais moment et j'aime penser que les petites chéries stressent moins de cette façon. Ca marche aussi en 18/6, question de choix. Concernant les lampes led chinoises (roleadro et cie de toutes façon c'est toutes les mêmes) vendues sur amazon, vaut mieux éviter c'est de la daube. Déjà quand ils annoncent une lampe 300watts si tu vérifies (je l'ai fait!) en réalité c'est 50 watts et en plus elles tiennent pas dans la durée, bref un. turbo-néon fait mieux l'affaire. Ou une lampes de croissance ledstar 120 watt pour 60 balles fait aussi l'affaire, j'ai pas encore essayé mais un pote en est ravi (et surtout ses plantes qui me l'ont avoué)
  10. Yo, c'est quand même marrant ces politiciens qui tiennent des discours anti-drogue primaire quand ils sont au pouvoir et soudainement retournent leur veste quand ils ne l'ont plu (et qu'ils ne risquent plus trop de l'avoir) et qu'ils sentent le vent tourner Quel courage, ça me laisse pantois. Comme cette saucisse de Michel Vaillant qui a été un ministre de l'intérieur des plus répressif envers les usagers de drogues et qui une fois hors jeu a voulu se la jouer politicien progressiste en critiquant la prohibition qu'il a toute sa vie défendue Quel exemple. Gerbant, carrémment, le club des girouettes, enfin avec Dati tout est possible (surtout le pire)
  11. yep, très intéressant ce qu'a fait le gars sur psychoactif mais il l'a fait avec les tests belges qui seraient moins sensibles que les tests utilisés en France. Pour avoir une véritable idée des durées de positivité il faudrait déjà avoir les test qu'utilisent les FO français et faire une série d'essais histoire de savoir précisément ce qu'il en est. le faire avec et sans kleaner, fumeur occasionel et fumeur régulier. Malheureusement les tests sont difficiles à obtenir (si quelqu'un a un plan?) et il en faudrait un paquet pour en tirer des infos vraiment utiles. Un bon job pour une asso prohibitionniste prêt à lacher une poignée d'euros, ces informations pourraient enfin mettre les choses au clair et aller au delà des rumeurs et des "on dit" Ou alors quelques cannaweedeurs qui se regroupent pour partager les frais et hop. Voilà un idée, comme ça. Et comme il faut bien commencer, personnellement je suis prêt à lacher quelques euros sur un projet du genre, si y'a des gens que ça inspire....
  12. salut, tout à fait d'accord avec ce qu'a écrit @Powerbull , et je rajouterais que les tarifs d' Ethos peuvent paraitre chers, oui par rapport à ceux qui débitent de la graine féminisée à 20 balles les 3 mais avec quels résultats? Mais quand on voit que le jack herer atteint 160 balles chez Sensi Seed pour 10 graines reg, je me dis qu' Ethos n'est pas si cher que ça puisque leurs variétés reg sont à 100 balles les 17graines Moi ça me dérange pas de payer un peu plus si j'ai la garantie d'avoir de la qualité et c'est ce que j'ai trouvé avec ethos. j'ai testé beaucoup de breeder pas cher et je trouve que souvent c'est un peu la loterie, entre les mauvais taux de germination, les problèmes de bananes pour un résultat qui m'a souvent déçu. J' ai testé 3 variétés d' Ethos sur seulement 4 plantes et toutes ont donné un excellent résultat, rien à jeter, que du plaisir. Avec les bredders "cheap" ils m'arrive aussi d'avoir de bonnes surprises, mais justement c'est de l'ordre de la surprise alors qu'avec Ethos non. J'espère que ça se déteriorera pas trop vite mais pour l'instant moi content de l'investissement, après si les prix pouvaient baisser je serais encore plus content, c'est clair. le marché de la graine est un marché un peu fou, pas vraiment régulé ou chacun dit et fait un peu ce qu'il veut , et prend trop souvent les clients pour des abrutis juste bons à cracher au bassinet .
  13. yep, bonne nouvelle, effectivement ça vient mais alors ça vient doucement. Combien de temps le gouvernement continuera de faire la sourde oreille alors que la majorité de nos concitoyen réclament un changement de politique sir les drogues? Cependant je remarque que cette consultation ne concerne que les maires d' ile de france et il ne précise pas le nombre de maires ayant participé à cette consultation en tout cas je vais pas bouder, en ce moment ça bouge, ça frémit, la prohibition se lézarde de partout, vivement le jour où elle s'effondrera comme une grosse merde (qu'elle a toujours été)
  14. https://www.nouvelobs.com/societe/20210121.OBS39166/la-penalisation-de-l-usage-des-drogues-jugee-inefficace-par-deux-tiers-des-francais.html La pénalisation de l’usage des drogues jugée inefficace par deux tiers des Français 82 % des Français se disent favorables à un débat public sur le sujet et les trois quarts estiment que les campagnes de prévention sont insuffisantes, selon un sondage CSA. Par L'Obs avec AFP Publié le 21 janvier 2021 à 15h28 Mis à jour le 21 janvier 2021 à 16h26 Temps de lecture 1 min  Les deux tiers des Français jugent la pénalisation de l’usage des drogues inefficace pour lutter pour la consommation (66 %) et les trafics (69 %), selon un sondage CSA publié ce jeudi 21 janvier par plusieurs associations. Les trois quarts (73 %) d’entre eux estiment par ailleurs insuffisantes les campagnes de prévention de l’Etat et 82 % se disent favorables à un débat public sur le sujet, ajoute cette enquête commandée par le Collectif pour une Nouvelle Politique des drogues à l’occasion des 50 ans de la loi de 1970, qui fixe le cadre législatif en vigueur en la matière. Le cannabis rend vulnérable aux faux souvenirs Fondée sur la « répression et la prohibition », la loi ne « fait pas baisser le nombre de consommateurs et les trafics », a souligné ce jeudi devant la presse Jean-Maxence Granier, de l’association d’usagers Asud. De plus, elle « produit des discriminations raciales, sociales, et une défiance d’une partie de la population » envers les forces de l’ordre : celle des quartiers populaires, abondamment ciblée par les contrôles de police pour usage et/ou trafic de stupéfiants, selon le Collectif. Pour Bénédicte Desforges, du collectif Police contre la Prohibition, la loi actuelle est inefficace car elle sert seulement « la politique du chiffre ». 100 à 150 personnes incarcérées par an Elle entraîne de surcroît « un engagement démesuré des effectifs » de police, détournés de leur mission principale puisqu’ils « courent après les fumeurs de cannabis au lieu de se consacrer à lutter contre les trafics ». Ce constat s’impose encore plus, selon elle, depuis la généralisation début septembre de l’amende forfaitaire de 200 euros pour usage de drogues, dont le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a fait une mesure phare de son dispositif de lutte contre les stupéfiants. Cent soixante-dix mille personnes sont interpellées chaque année pour usage de stupéfiants et « 100 à 150 personnes » sont actuellement incarcérées pour ce motif, a pour sa part rappelé Katia Dubreuil, du Syndicat de la Magistrature. D’après Catherine Delorme, de Fédération Addiction, la politique publique actuelle, en consacrant « plus de moyens à la répression qu’à la prévention », empêche tout travail visant à ce que les consommateurs de drogues en aient un usage maîtrisé et non problématique. Le sondage a été réalisé du 8 au 10 décembre auprès de 1 007 Français représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. La moitié de l’échantillon a été exposée à de l’information sur les drogues avant d’y répondre, l’autre moitié non. L'Obs avec AFP