warrold

CannaWeedeur
  • Content Count

    679
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

warrold last won the day on April 16

warrold had the most liked content!

Community Reputation

870 Weedeur Sage

4 Followers

  • Ju6951
  • NicoT
  • Karpix
  • TheFrenchWeed

About warrold

  • Rank
    Fan de CannaWeed

Recent Profile Visitors

618 profile views
  1. Awé le monde, c'est une façon de voire ou de se persuader, une espèce de méthode Coué... ( à mon avis) Qui sont les irresponsables dans l'histoire? Les politiques ? Les pseudos Médecins professionnels de la phrase choc qui ne repose sur pas grand-chose, si ce n'est leurs intimes convictions, ou sur les ordres des laboratoires pharmaceutiques qui les subventionnent ? C'est bien parce que c'est un produit actif et qui peux entrainer certain risque qu'il faut le légaliser... Contrôler l'accès, encadrer la production et vérifier la qualité, nous ne pourrons pas le faire en cachant le problème sous le tapis de la prohibition. Le Cannabis ne pose pas de problème, c'est l'usage que les gens en font qui peut en poser, il existe des façons douce de prendre des drogues dures et des manières dures de prendre des drogues douces, mais sans information, sans apprentissage, l'adolescent (pour reprendre l'exemple de l'éminent Docteur mes coui...) qui commencent à fumer se retrouveras fatalement confronté aux dangers, à la qualité souvent médiocre et autres appel du pied des dealers qui lui proposeront à coup sur touts les échantillons de tout ce qui existe comme drogue. C'est donc bien la prohibition qui fait la passerelle entre les drogues et permet aux dealers de prospérer impunément. Tchuss! ( referme la lunette des toilettes sur la tête du Dr Jacques Mabit, du centre Takiwasi et tire la chasse d'eau pour lui laver la bouche) .....warrold...
  2. Yop Yop Heuuu? oui ça pas de soucis, ce petit poste viteuf pour dire de ne pas oublier de percer le sac (comme il faut) avant de le retourner ( trou vers le bas donc) il faut que l'eau puisse s'évacuer sinon ça pourris ..... ça crève... c'est mort. Hop... mission remplie ......un pied de Gandja sauvé... je continues. Tchuss! amuser vous bien.......warrold.
  3. Salutations Abel @LEDFURY, Toc-toc à la porte de ledfury.... J'ai bien conscience que ça viens sûrement de moi? ( perdus quelques neurones dans la bataille) pourrais-tu s'il te plait, Abel, être plus précis ? En exclusivité pour les membres de Cannawwed ( c'est très gentil ) mais pour quelle durée ? J'aimerais bien m'acheter votre matos, mais il me faut le temps de réunir la somme... Merci, pour le temps que vous nous consacrez.... A bientôt...warrold.
  4. Awé le monde, c'est une façon de voire ou de se persuader, une espèce de méthode Coué... ( à mon avis) Qui sont les irresponsables dans l'histoire? Les politiques ? Les pseudos Médecins professionnels de la phrase choc qui ne repose sur pas grand-chose, si ce n'est leurs intimes convictions, ou sur les ordres des laboratoires pharmaceutiques qui les subventionnent ? C'est bien parce que c'est un produit actif et qui peux entrainer certain risque qu'il faut le légaliser... Contrôler l'accès, encadrer la production et vérifier la qualité, nous ne pourrons pas le faire en cachant le problème sous le tapis de la prohibition. Le Cannabis ne pose pas de problème, c'est l'usage que les gens en font qui peut en poser, il existe des façons douce de prendre des drogues dures et des manières dures de prendre des drogues douces, mais sans information, sans apprentissage, l'adolescent (pour reprendre l'exemple de l'éminent Docteur mes coui...) qui commencent à fumer se retrouveras fatalement confronté aux dangers, à la qualité souvent médiocre et autres appel du pied des dealers qui lui proposeront à coup sur touts les échantillons de tout ce qui existe comme drogue. C'est donc bien la prohibition qui fait la passerelle entre les drogues et permet aux dealers de prospérer impunément. Tchuss! ( referme la lunette des toilettes sur la tête du Dr Jacques Mabit, du centre Takiwasi et tire la chasse d'eau pour lui laver la bouche) .....warrold...
  5. YOP @steph45 Des crottes ou des œufs .... sûrement. Une sacrée infestation que voilà. là même en essayant d'oublier les bestioles, les trichomes sont encore un peu claire....pour moi.....mais certain préfère comme ça.... la gandja tape moins fort dans la tête que quand la moyenne des trichomes on trouve quelques-uns plus ambrés que ce qu'ils ne sont actuellement. Et non désolé là trop tard steph pour le traitement?. La prochaine fois pense a des produits préventifs ou au compagnonnage, certaine plantes repoussent ou du moins rendent la zone de culture moins attractive pour les bestioles. En plantant des capucines et des digitales, les pucerons les préféreront ce qui souvent attirent des prédateurs comme les coccinelles qui protégeront à leur tour tes pieds de beuh. J'ais zieuté aussi et apparemment il y aurait une alternative un peu moins violente, une copie dessous :
  6. _Oui!? Allo? c'est André, Service Entretien des Toyots!!" "_Martine ? qu'on ne me dérange po, c'est Dédé, apparemment il n'y arrive po ce C..." -"Heuu ? Non, c'est pas tout a fait ça, y a une sorte de goudron qui a rempli tout le câble principal, ça gène le signal... comment qu'on fait, Chef?" -" je réunis le staff et te tiens au jus mon Dédé...Aller tchao ma Poule!" -" Bon les gars, vous voyez, sur le calandos, en bleu, le pourcentage de flics qui nous suivent sur Cannaweed et essaye d'apprendre à faire de l'autoproduction, ?? Quoi Gérard? non les saisies chez les particuliers ne leurs suffisent plus, sont stressés les Schtroumpfs, en ce moment. En vert, là, vous voyez les cultivateurs Organique.. Haut dessus en Orange, les inscriptions pendant le confinement... En rouge, les apaches, Sioux, Comanches et autres Chamans à plumes... Là en Parme le pourcentage de Nanas Tout ce monde là arrive sur le site un pétard a la bouche... Cette population qui fume en permanence sur le site a finit par boucher les Toyots avec leurs fichues résidus de combustion... Alors, on a fait les fonds de tiroirs, y avait plus grand-chose, mais on a fait venir le spécialiste , de la pointure, du champion... Le mec, deux fois en final aux chiffres et aux lettres, hein? ça calme... là il est dessus depuis trois jours, pas une banane, pas un jus d'orange, il est presque en apnée . Il va nous faire un site de Killer, le machin va dépoter de Ouf ...
  7. salutations @Imhotep84 Non-non, pas pour le moment, tranquillise-toi. La terre devrait faire encore tampon ( à mon avis). Pour ton prochaine rotation de culture, il te faudrait essayer d'enrichir un petit mieux ton substrat au départ. Là tu auras plusieurs chemins possible, ajouter les amendements comme Power-feeding-grow ( y a tout ce qu'il faut dedans) après tu ne rajoutes que de l'eau, au moment du dernier rempotage, un petit peu avant le changement de photopériode, la version bloom et là encore plus que de l'eau a rajouter ça fonctionne très bien. Ou, si tu es plus désireux de comprendre touts les rouages de la chaine alimentaire du cannabis et que tu aimes préparer des potions, tu pourras préparer un super-soil ( un substrat riche en vie bactérienne, mycorhizes etc) et entretenir cette vie dans le sol grâce à des thés Activé de Compost et fabriquer tes engrais tout seul, chez toi, pour quelques Euros .Ce chemin demande un petit peu plus de travail, tu l'auras surement compris, mais , c'est super intéressant et vraiment moins ardu qu'il n'y paraît. Un petit peu de lecture, si ça t'intéresse : A bientot.......... warrold.
  8. re re yop non non commence par la méthode du message au dessus, aprés si ça n'as pas amélioré la situation et la santé de tes plantes, repasse par içi je surveillerais et on adaptera p'tétre un rinçage par la suite, mais ne t'enflamme pas. Là il n'y a rien de très méchant pour l'instant, et souvent, à vouloir régler un problème trop vite, on en crée d'autres. A bientôt........ warrold. attention içi une petite formule de ton choix, pour saluer a chaque début et fin de message ( sinon tirage de zoreille)
  9. re yop @Imhotep84, Pour l'instant pas de panique, a ta place je commencerais par un bon rinçage de ton feuillage, les photos ne sont pas géniales (mes yeux non plus, ok) mais tes pulvérisations chargées de produits ont peut-être tout simplement bloquées quelques choses. Ton prochain arrosage ( quand le substrat aura séché) juste a l'eau avec le purezym, normalement ça devrait déjà améliorer la situation. Cordialement ............. warrold.
  10. salutations @Imhotep84, ça ressemblerait bien à une petite carence en soufre?... LA CARENCE EN SOUFRE La carence en soufre est un problème que les cultivateurs doivent éviter. Il y a de nombreux signes et symptômes à surveiller pour détecter et résoudre une telle carence. Un des signes clés est un état connu sous le nom de chlorose, qui signifie le jaunissement des feuilles sur la plante. Le jaunissement commence généralement à affecter les feuilles les plus nouvelles et les plus jeunes vers le haut de la plante. Même si d’autres carences peuvent entraîner une chlorose, un signe de la présence d’une carence en soufre est que le jaunissement commence à la base des feuilles et progresse vers les pointes. Autre point à surveiller, la décoloration sur le dessous des feuilles. Si une carence en soufre se produit, les cultivateurs pourraient remarquer des couleurs roses, rouges et orange à cet endroit. Si une carence en soufre s’installe durant la phase de floraison du cycle de culture, les fleurs elles-mêmes pourraient commencer à mourir. C’est certainement le pire des résultats, mais certaines mesures peuvent être prises pour renverser et prévenir ce trouble. Alors on ne s'affole pas, on respire doucement... ça va aller. RÉPARER UNE CARENCE EN SOUFRE Si vos plants souffrent et affichent les signes d’une carence en soufre, l’étape suivante logique serait d’introduire une forme de soufre dans le substrat. Une option ici est d’utiliser des sels d’Epsom afin de renforcer les niveaux dans le sol. Il a été rapporté qu’environ 1 à 2 cuillères à café de sels d’Epsom pour 4 litres d’eau peuvent suffire comme complément en soufre. Désolé, je m'emballe p'tétre un peu trop... Je te souhaite que tout rentre dans l'ordre au plus vite. A bientôt ...... warrold.
  11. re yop @hanuman777, comme je te l'ais dis pour la germination jusqu'a 20 /25 cm de haut ( en plus si tu palisses mieux , enfin plus tôt)ça serra nickel, c'est du bon matos et c'est vrais que les 30 w annoncé peuvent faire peur, mais pour en avoir acheté ça ferra une croissance sans trop d'éffort. Après tu peux attendre encore et investir par la suite. tchuss....... warrold
  12. re re là tu es dans la bonne fourchette poto. je vais te mettre deux liens de matos sérieux et éprouvés qui ont fait leurs preuves. https://ledfury.be/eclairages-plug-play/373-469-kit-diy-4-strips-56cm-60w.html ....... donné pour une surface 60x60 .....80E pour la croissance faudrait la 5000K ou 2x https://www.bionicled.com/BionicLED_BionicPan_LED_Panels/BionicLED_BionicBar_LED_Bars/ONYX_BIONICBAR_SAMSUNG_LM301H_5000K_OUTLET 2x49E ........ là t'es certain d'eclairer toute la surface du placos, pour 20 balle de plus. Tchuss. a bientot ......warrold
  13. re yop je vais jeter un ti coup d'oeil a ton JDC, pour mieux me rendre compte du truc, et budget serré? serré comment ? tu as un ordre d'idée ? Dans l'idéale il te faudrait un espace pour la germination jusqu'a des plantes de 20/25cm ? Hop chaussage de lounettes, plissages des vieux yeux usés par la fumée, je go sur ton JDC. A bientot. Haaaaaa! je me souviens, je l'avais vus passer ça , pour le petit placard y a des trucs sympa a faire.
  14. salut @hanuman777, désolé, je débarque un peu au milieu du truc, mais je ne comprends bien ce que tu demandes......Quel éclairages prendriez vous ???? tu cherches un éclairage pour la croissance ? ..... avec un petit budget? Vu que tu nous indique que la flo se ferra sous hps 400w. Tchuss ........warrold.
  15. Salutations, À moins qu'il y a eu une maladie ou une infestation quelconque, il n'y a pas besoin d'acheter de la nouvelle terre à chaque fois que vous souhaitez mettre en pot un plant de cannabis ou ré-empoter d'anciens plants. La marijuana est connue pour être une plante vorace en terme de nutriments en tous genre : l'azote pendant la phase végétative ainsi que le calcium et le magnésium pendant la floraison épuiseront complètement votre terre. Cela étant dit, il y a également de nombreux bénéfices fournis par le cannabis ; les racines gonflent et la terre de manière générale se voit améliorée. Voilà encore une fois, l'un des nombreux avantages à la culture du cannabis. En conservant une terre en bonne santé dès le départ, vous pouvez prévenir l'éventuel besoin de sa réhabilitation radicale avant de la réutiliser. Des fertilisants réguliers, le compost et le paillage des plantes en pot permettra à la terre d'être en bonne santé à tous les stades de sa vie. Quand une terre bien entretenue maintient sa santé, sa friabilité, sa pénétration et sa rétention en eau, celle-ci n'aura pas besoin d'être beaucoup modifiée lorsqu'elle sera ré-utilisée. Compagnonnage Végétal aide également à maintenir la terre en bonne santé et sans maladies. Cependant, si vous faites cela, il est recommandé de planter dans un pot plus grand qu'à la normale afin de donner de l'espace au compagnonnage végétal pour grandir. Un simple mélange de luzerne, de trèfles et de fleur de souci procurera une flopée de bienfaits à la santé de la plante et de la terre. LA TERRE USAGÉE PEUT ÊTRE RÉUTILISÉE Des terres stressées et non entretenues nécessiteront forcément des modifications avant de pouvoir être réutilisées. La terre peut devenir hydrophobe, complètement épuisée en nutriments et minéraux ou avoir une structure défectueuse. Une terre qui a été laissée pour compte à cuire au soleil sera très certainement dénuée de tous nutriments et nécessitera d'être modifiée. L'HYGIÈNE EST PRIMORDIALE Si votre terre a été envahie par un pathogène ou qu'elle n'est pas au top de sa forme pour quelconque raison, la meilleure chose à faire est de simplement mettre votre terre dans un sac et de jeter ce dernier. La mélanger aux parterres ou en faire du compost risquerait d'engendrer la propagation du pathogène dans tout votre jardin. Parfois, les maladies peuvent subsister dans la terre même si vous pensiez vous en être débarrassé. Cela s'applique notamment à plusieurs types d'acariens, de champignons, de pourriture de racines ou d'insectes. Réutiliser une terre malade infectera très certainement le nouvel occupant. Assurez-vous de bien laver vos mains avant de toucher des terres et des plantes en bonne santé. Lavez les pots dans de l'eau chaude et savonneuse afin d'éliminer tout risque de contagion. DE L'HERBE OUI, DES MAUVAISES HERBES NON Pasteuriser une terre usagée est une bonne manière de se débarrasser de bon nombres de tracas. Les graines de weed et l'herbe, les œufs d'insecte et les spores fongiques peuvent tous être anéantis en placant la terre usagée dans un sac-poubelle noir que l'on laissera ensuite cuire sous le soleil pendant toute une après-midi. La chaleur va pasteuriser la terre afin de pouvoir la rendre prête à l'utilisation. Cela tuera également la plupart des biotes utiles, vous serez donc complètement impliqué dans la modification de votre terre une fois que vous l'aurez pasteurisée. Faites cuire au soleil avant quelconques modifications afin de ne pas éliminer toutes les choses bénéfiques que vous ajoutez. RÉDUIRE, RECYCLER, RÉHABILITER Avant de réutiliser de la terre, il faut améliorer sa texture et sa fertilité. La route la plus rapide pour atteindre une terre en bonne santé est d'ajouter 50 : 50 d'un nouveau mélange de terre à la terre usagée. Les mélanges tout-prêts que l'on trouve en magasin ont l'inconvénient de sécher rapidement et ont tendance à être compact et à avoir une mauvaise structure. Ils peuvent être chers, surtout si vous avez plusieurs pots qui nécessitent d'être remplis. En revanche, ils ont l'avantage d'avoir une action très rapide qui nécessite peu d'investissement pour remettre à neuf une terre de mauvaise qualité. Selon votre vision des structures de terre organique, vous n'aimerez peut-être pas l'idée d'ajouter à votre terre des agents humidificateurs, des cristaux, des engrais industriels qui agissent lentement ou des améliorateurs hormonaux. Peut-être êtes-vous plus du genre à préférer une approche plus naturelle s'apparentant à la création d'une potion magique capable de faire jaillir de belles grosses têtes. Ces lignes de conduite d'ingrédients vous garantiront une terre riche en absorption à la vie longue. Ajouter du compost est l'une des méthodes les plus naturelles pour améliorer la terre. Un mélange 30 : 70 de compost fournira tous les nutriments nécessaires et une structure à la terre appauvrie. Si vous ne mangez pas de ce pain la, vous pourrez trouver dans certains commerces des composts industriels. Si vous préférez faire votre propre terre organique, essayez cette recette : volume pour volume, ajoutez des fibres de coco préalablement trempées, des mousses de sphaigne ou de tourbes à la terre appauvrie. Ajoutez de la vermiculite, de la perlite ou du sable jusqu'à ce qu'il soit friable. La perlite augmente particulièrement bien la zone de surface pour les bactéries utiles. Pour les nutriments essentiels, ajoutez du compost, du guano de chauve-souris, du vermicompost, du sang et des os, ou un vieux compost de champignon. Pour fournir une large palette de vitamines et de minéraux, ajoutez de la poussière de roche écrasée, de la dolomite, des sels d'Epsom et de la mélasse. Ajouter une touche de micro-organismes à n'importe quel mélange de terre est bénéfique. Les colonies bourgeonnantes de bactéries racinaires bénéfiques rendent les plantes plus résistantes à la météo, aux maladies, aux insectes et aux mauvais pH. Ils aident aussi à décomposer les vieilles racines en des éléments chimiques bénéfiques pour la croissance d'une nouvelle plante. Créer une terre de meilleure qualité avec de la matière organique réduit le stress de la plante, améliore la résistance aux maladies et vous fait économiser de l'argent. Les terres bien structurées retiennent l'eau tout en absorbant efficacement et favorisent simultanément, une zone de racine saine. Ajoutez des pastilles d'engrais à diffusion lente ou arrosez mensuellement avec un engrais liquide d'émulsions de poissons ou d'algues marines. Un entretien régulier signifie que la terre nécessitera moins d'attention la prochaine fois qu'elle sera réutilisée. J'espère que ça pourra répondre à vos question et en aider certain... Cordialement................ warrold.