Dab imcorporation

CannaNewbie
  • Content Count

    57
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

25 Ptite graine

About Dab imcorporation

  • Rank
    Jeune CannaWeedeur

Profile Information

  • Genre
    Homme

Recent Profile Visitors

445 profile views
  1. yo sa reste comme n'importes quelle industries. D'ici quelques années il y auras des grands noms que se seront fait, et sa sera par la suite à coups d'innovations qu'ils faudra pour s'imposé ou se faire racheté par un de ces future rands noms
  2. il me semble qu'il y a une entreprise au US qui fait ça, je me rappelle plus du nom...mais si sa t'intéresse je peux recherché.
  3. yo Franchement magnifique...si je dis pas de conneries, ça s'appelle du ZHO. par rapport à du BHO, hormis le solvant sa change quoi ?
  4. salut l'givré pour ma part le "dab" reste a mon gout bien moins "crade" qu'une douille et pas mal différent de celle si. pour moi le dabbing se rapproche de la vape, vue que tu peut + ou - contrôlé la température de ton nail contrairement a une douille. Et si tu dispose d'un E-nail cette fois ton Bubbler se transforme en vapo-bong. par contre petite question, vue que les concentrés ne brule pas mais "bout" est ce qu'on parle de combustion? car un liquide qui bout c'est de la vapeur qui s'échappe pas de la fumée? @richard bongshop ont le meilleur rapport qualité/prix d'Europe (je travail pas pour eux.) , ravie que mon poste puisse t'aider.
  5. yo le Focus que de souvenir...j'y ai passé d'excellentes nuits , et si mes souvenirs sont bons il y a/avait un énorme vivarium avec un/des serpents plutôt badass. pile en face y'a un coffee shop et plus bas dans la rue y'a les deux fameuses péniches coffee de Maastricht. d'ailleurs j'ai toujours le sac plastique noir et vert du magasin en souvenir. que de bons souvenirs ++
  6. yo merci pour la news je l'ai vue ce W-E, j'ai bien rigolé quand même. comme dis plus haut, on se raccroche a se que l'on peut....mdr ++ :dab:
  7. yo il est vrai que je l'avais laissé un peu aux oubliettes,et oublié....Mais c'est chose faite et réglés maintenant. vient vite donner ton avis vapordialement
  8. yo enfin bon quand tu vois la composition de l'OICS, tu comprend tout de suite pourquoi c'est "déploré". ++
  9. yo merci de vos réponses je connais très bien Focus pour y avoir séjourné plusieurs fois. bon sinon du coup commande passé pour le 1 er modèle, principalement dus a son clou en titane. ++
  10. yo les fou du dabbing alors voila je me suis mis en quête de me racheté un dab rig (bang a huile pour les néophytes.),mais voila le 1er problème, l'offre en Europe est vraiment faible, et on en vient au second problème quand ils y en a, le prix! il se font vraiment plaisir dessus!!! je recherche un dab rig de 30 à 40cm avec percolateur et le clou en titane. Bref parmi tous les shop européen que je connaisses, seul bong-shop a un rapport prix intérèssant. hésite entre ces deux la, parmi le peu d'offres proposé. ICI celui qui me fais le plus de l'oeil : ICI selon vous sur le second modèle, il est possible de mettre un clou en titane? voila pour la petite question merci d'avance ++
  11. yo je m'y attendais un peu mais sa partais d'un bon fond. @NoSmokeShop le : ces pour un aspect comique,morale ou purement légal cette petite phrase? (ces pas un reproche, sa ma juste bien fait rire quand j'y ai vue avec le contexte du forum)
  12. Votre cerveau après avoir consommé Ana Lorga est une Roumaine pionnière du neuromarketing. Elle s'est spécialisée dans les études de marché réalisées à l'aide de mesures biométriques, d'électroencéphalogrammes (EEG) et de tests d'associations implicites. En se rendant à Amsterdam pour une conférence sur le sujet, Lorga, qui se trimballe toujours avec son casque EEG, s'est lancée dans une expérience impromptue qui consistait à mesurer les effets de la weed sur votre cerveau. « J'ai remarqué que beaucoup de participants à la conférence se fumaient un petit joint pendant les pauses et je me suis demandée ce qui se passait dans leur cerveau, m'a-t-elle raconté. Comme je n'ai pas le don de lire dans le cerveau, j'ai pensé à comparer leur activité cérébrale avant et après avoir fumé. » Deux de ses collègues ont été assez gentils pour se sacrifier au nom de la science : un soir, après le diner, l'un d'eux a allumé un spliff et l'autre a avalé un space cookie. L'EEG du premier sujet avant avoir fumé « Avant de consommer les produits, nous sommes allés au bar de l'hôtel et j'ai enregistré leur activité cérébrale, détaille Lorga. Après 15 minutes, j'ai fait une nouvelle mesure. J'étais convaincue d'assister à une baisse de l'activité cérébrale parce qu'ils me disaient se sentir comme ralentis, absents et détendus. J'ai été vraiment surprise des résultats. » L'EEG du premier sujet après avoir fumé Votre cerveau contient des milliards de cellules appelées neurones. Ils communiquent entre eux par des signaux électriques. La communication simultanée de milliards de neurones produit une grande quantité d'activité électrique qui peut être relevée grâce à un EEG. Étant donné que ces impulsions sont déclenchées à intervalle régulier, comme des ondes, on les appelle « ondes cérébrales ». Les capteurs EEG mesurent l'activité des neurones situés à la surface du cortex. Lors de ces deux expériences, on a pu voir que la fréquence cérébrale avait grandement évolué avant et après l'ingestion des produits. L'EEG du second sujet avant d'avoir mangé le cookie Souvent, les études montrent que le THC réduit davantage la fréquence cérébrale quand le sujet est détendu et l'accélère quand le sujet est soumis à des effets visuels. Avec les deux cobayes d'Ana, « il était clair que la fréquence cérébrale s'était accélérée après avoir fumé et que l'amplitude était plus grande – ce qui ne signifie pas un fonctionnement chaotique, mais que le cerveau est en état d'alerte supérieure », explique Laura Crăciun, neurologue. « Peut-être que le sujet planait ou avait des sensations bizarres », ajoute-t-elle. Crăciun fait remarquer qu'il y avait un déséquilibre net entre l'activité cérébrale de l'hémisphère gauche (qui, en gros, gère la logique, le langage et les calculs) et de l'hémisphère droit (qui s'occupe de la créativité, de l'intuition, de la musique, de l'art) du premier sujet – un déséquilibre qui était également présent dans le relevé à jeun, ce qui signifie qu'il n'est pas uniquement lié à la consommation de cannabis. Les deux sujets avaient consommé une quantité modérée d'alcool au cours du repas ; cela n'interférait donc pas vraiment avec le processus. Les cobayes n'ont pas eu à effectuer de tâches pendant l'expérience ; ainsi, le relevé cérébral était celui d'un corps au repos et dans un état de relaxation. L'EEG du second sujet après avoir mangé le cookie « Pour le sujet qui a mangé le cookie, on a pu voir un ralentissement (la fréquence des ondes diminuait), couplé à une hausse de l'amplitude, ce qui peut être associé à un état de profonde relaxation, explique Crăciun. Sur le premier enregistrement, la fréquence cérébrale est visiblement plus rapide dans l'hémisphère droit et il n'y a pas de grosse différence avec le gauche. Aussi, l'EEG est moins symétrique et régulier, mais je n'associerais pas ça à une perturbation mais plutôt à un état de conscience. » Dans la vidéo ci-dessus, on peut voir dans la partie gauche des ondes cérébrales de la personne au repos, sans avoir fumé. La trajectoire contient 14 enregistrements, chacun capté avec une électrode différente (les électrodes sont également réparties dans les deux hémisphères du cerveau). On peut voir que le second schéma est complètement différent du premier, que ce soit au niveau de sa vitesse et de son aspect. Le sujet est pourtant dans la même position qu'au début, au repos – c'est ainsi qu'on peut déduire que les changements visibles sur l'EEG sont dus aux substances ingérées. Source : vice.com
  13. salut à toi oui je connais celui de Manitou Springs, quand j'y était,c'était le début de la légalisation et il n'y avait que celui la de Maggi's farm, elle venait juste d'ouvrir son dispensaire, c'était un sacrés bordel on faisait la queux dehors sur le trottoir tellement il y avait de monde! entre 30min et 1h d'attente. c'était l'un des seuls dispensaires a vendre pour un usage récréatif (il y en avais mais plus rares qu'aujourd'hui). après tu pouvait facilement te procurer une carte médicale en échange de quelques dollars. (la faille du système). et pour finir ces d'ailleurs la bas que j'ai testés la première fois du shatter et du budder (concentré,wax,BHO...). l'un de meilleurs que j'ai goutés avec le "Predator Pink" de je ne sais plus trop ou ( j'ai jamais planés aussi haut! ) et les weeds excellentes tant niveau gout que défonces et y'a le choix et y'a de la space food. pour te dire les weeds goutés faudrait que je re-sorte mon petit carnet sur toutes les weeds que j'ai put gouter en coffee et dispensaire ou ayant les même niveaux de qualités pour y figurés
  14. yo sa dépends d'ou tu vas dans le colorado, pour ma part j'était a Colorado Springs et les lieux qui m'ont le plus marqués sont le -Garden of the gods (magnifique ballade a cheval) -la Cave of the winds -des paysage extraodinaire roches rouges, canyons, montagne désert qui s'enchainent et s'entrellaces -la réserve Cheyenne -le mont pikes pike sinon la ville de Colorado Springs magnifique , riche culturellement, de très bon dispensaries ( j'y reviendrait après.),de nombreux films et séries on été tournés là bas (stargate,terminator,atlantis...) si tu y passe je te conseils le Pioneer Museum et le Ghost Town Wild West Museum, deux musée qui retracent l'histoire des pionniers,leurs méthode de vie et autres...de nombreux objets d'époque.
  15. yo les amis alors se soir je viens remuer vos méninges , en vous proposant un petit paradoxe célèbre mais revisité par mes soin : Qu'est-ce qui est apparu en premier : la graine de cannabis ou la plante de cannabis ? à vos clavier, hésitez pas à argumentés. @+