spamaboite

CannaNewbie
  • Content Count

    12
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

7 Ptite graine

About spamaboite

  • Rank
    Jeune CannaWeedeur

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. salut! C'est pour un espace restreint de 40x55, pas ouf, en hauteur y'a de la place. Le souci c'est que sur le marché des grow rooms j'ai pas trouvé de modèles adéquat en vente. Il y a des 40x40x140, mais ça me semble un peu court en hauteur, la dimension au sol ne me choque pas, c'est restreint. J'aurais plutot vu 160 pour tout caler, avoir un peu de tige, et de l'espace pour respirer. Bref, au fil de mes réflexions, visionnage, lecture, il m’apparaît envisageable de carrément concevoir ma grow room. Je dis carrément parce que j'y connais rien en bricolage, outillage et tout le foin Voici quelques éléments de ma réflexion cadre avec des tubes exemple LOT 10 TUBES IRL TULIPE D20MM X 2M GRIS à 10,71 € TTC des T 1 TE pour CONDUITS et TUBES IRL D.25MM à 0.73 des 4 MANCHONS POUR CONDUITS IRL D.20MM BLANC à 1.5 du Mylar Agro Black Backing 1,2 x 7,5 m (rouleau) Superplant , papier réflechissant lumière à 30€ un cutter, une agrafeuse, du scotch, des scratchs, des barres de renforts, ventilateur clippé, fac et extracteur en suspension, led en suspension du coup ça ferait un grow roow pour pas cher, même si c'est pas le plus gros budget. Par contre je m'interroge à savoir si c'est bien raisonnable de suspendre tous ce matos sur ces tiges, j'ai peur que ce soit branlant, voir que ça tienne pas. Aussi, on parle peu souvent du mylar des grow rooms, du coup j'arrive pas à savoir sur quels critères évaluer l'offre de prix. Je n'arrive pas bien à comprendre si je devrais rajouter une couche d’isolation, par exemple, par dessus le mylar ? quelqu'un à déjà tenté ce genre de room ? Comme renforcer le cadre ? plus de tiges ? des tiges plus grosses ? un matériau particulier ? sa pèse combien fac+extracteur ? 5 - 10 kilos ? si vous avez des avis ou des conseils, c'est cool. J'espère trouver une solution qui nécessite un minimum d'équipement, là c'est encore trop je suis sur qu'il faut une perceuse!! Merci !!
  2. yo un état des lieux du canna o state en 2020 tldr; les gros ont tentés de dominer le marché, ils n'ont pas toujours réussit, la qualité n'était pas au top, malgré les investissements high tech qu'ils font, les unités à taille humaine qui se focus sur la qualité ont plus de difficultés à écouler la marchandise car les moyens logistique et marketing sont limités, le savoir faire aussi, mais ils ont pour avantage le produit, et la vibe avec le client (il doit exister un mot de marketeux plus adapté) qui recherche une expérience qui le sort de son monde de merde, qui le rapproche de son produit (ça me fait penser à la vague bio/perma en france). J'aime bien le gars aussi, il dit ouvertement qu'à cause de son penchant cannabique il est unfit face à tous les investisseurs, mais qu'il s'en cogne. un peu long, j'ai lâché à 1h30 je crois. Il me semble qu'il est aussi là pour vendre sa sauce, donc le discours n'est probablement pas totalement innocent. vidéo intéressante pour réfléchir à l'évolution de l'industrie si elle venait à devenir légal en france. on peut rever = )
  3. salut! Je suis tellement pas étonné par cette dépêche de la rep des pyrennées. super coup de pelle par ailleurs. Sans chercher à défendre le gars, je tentais de contextualiser le propos, son expérience démontre d'un vrai universalisme. De celui qui s'inspire, qui mélange pour produire quelque chose qui dépasse les cultures. Le canna, c'est pareil, c'est universel. de paris à tokyo, de sf à moscou. Mais bon, dans ce pays rigide ça passe pas.... l'universalisme parisien proclamé c'est du conformisme de beauf. Ouais j'ai vu aussi les sessions tarifés..... faut bien vivre en vérité.... les convictions dépassent rarement le stade de la famine.. m'enfin voilà le parcours est intéressant et au moins il parle d'expériences vécues, pas comme dans certain parlement nationaux qui tranche des débats sans pouvoir apprécier les subtilités du problème.
  4. hello, le texte est ardu à argumenter, ça parle d'un modèle de société tellement éloigné du notre, ça se lance dans des refondations qui semble tellement profonde..... bon, relativisons, il prône l'éducation plutôt que la répression, j’appelle cela une politique de santé publique. Concept oublié dans la plupart des pays occidentaux au vu de la catastrophe covid, totalement annoncée et prévisible, et pourtant un raté à plusieurs dizaines (centaines?) de milliards $$. Pour des types qui se prétendent mener le monde à la richesse, la perte est sèche et colossale. Dans d'autre mondes ils auraient remboursés les actionnaires (nous, vous). je digresse, car en fait je voulais surtout signaler que le docteur mabit c'est ce mr https://takiwasi.com/fr/jacques-mabit.php et donc il est francophone, du coup, bah je pourrais pas sortir le mauvais jeu de mot qui me taquine le clavier depuis tout à l'heure... et qu'après une lecture en diagonale, j'estime qu'il y a de quoi lui accorder le bénéfice du doute de celui qui veut en savoir plus. ce gars là fera jamais de politique en france, et c'est bien dommage.... (n'empêche quand je lis `Mabit travaille sans relâche..` je ne peux m’empêcher de rire...)
  5. Hello! je confirmes ce que raconte polo, je fume au carton ou au filtre (6mm dans mon cas, je trouves les 8 vachement trop gros. A noter que je roule rarement des grosses patates) sans différence notable à la défonce. La fumée est moins forte, ce qui est pratique quand on a pas un produit de ouf. Le carton reste une option si la weed n'est pas bien séchée (des fois on a pas envie d'attendre... alors faut faire monter la température en tirant plus d'air dans le tarpé). la vap j'ai jamais testé, par principe je trouve cela un peu couillon quand en // l'oms te balance que l'air est cancérigène. on respire de la merde, notre flotte est pollué, on chie dans l'eau potable, on bouffe de la merde, et ça voudrait se protéger en vapant.... je dis ça je dis rien si ce n'est que je vois ma mère, 70 balais, elle a fumé et bu toute sa vie (vive la débauche...), pas de cancer à l'horizon, l’alcool lui a violé le cerveau, mais ça c'est légal, alors j'imagine que ça passe... bref, je digresse car il me semble que c'est plus subtil qu'une association directe, clope=> cancer, thc => schizo (pour prendre des lieux communs du débat).
  6. Bonjour! en fait les souris étaient stone pendant 24H. Bah elles avaient du bon produit
  7. salut, j'up le topic pour suggérer d'héberger ton site sur le réseau tor. ca fait des adresses en .onion assez rédhibitoire, tu en fais un qrcode, ça peut aussi s'imprimer sur un carte de visite (...) avec tormobile les utilisateurs pourront scanner le qr pour accéder à ton site, sur desktop tu fais un copier coller (?) eventuellement si t'as une machine bien équipée tu te contentes d'un wordpress déployé en local, ou via docker pour pas t'emmerder. bon après tu feras surement moins de visite dans la mesure où c'est pas sur les réseaux sociaux à fortes visibilité (gafam), mais au moins t'es safe et ça te coute zero. et puis comme ça reste un sujet marginal je pense que les plus intéressés feront l'effort. je m'étales pas sur les détails de la proc mais c'est pas compliqué.
  8. bonjour! où l'on apprend qu'il faut ingérer 680K de canna en 15 min pour faire une overdose = ) plus sérieusement j'espère que tout ce travail n'est pas juste une lanterne macronienne pour obtenir les voix des consommateurs. Bonne chance et bon courage dans ce combat. cf http://videos.assemblee-nationale.fr/video.8878400_5e5fab09de085.mission-d-information-commune-sur-la-reglementation-et-l-impact-des-differents-usages-du-cannabis---4-mars-2020?fbclid=IwAR14ffJoXYvuNDEnqiF0VcWDTg0C5C87TBKFeeUSIB7g-JUr5lWUK7RgEXQ ~ 55min
  9. Bonjour!!! oui désolé, une vielle habitude prise sur d'autre fofo moins tatillons (pas taper = ) et puis dans la culture informatique on s'en fiche un peu des présentations au regard de la somme d'interactions à traiter chaque jour, on préfère un bon reporting que la politesse, c'était juste pour expliquer. Oui je te l'accordes ça peut paraître pour du chouinage, perso je pense que c'est plutôt le désir de faire les choses bien qui m'inspire cette attitude. C'est comme faire pousser, si tu ne fais pas un bon développement racinaire tu n'arrives pas à générer de qualité ou de quantité. La conclusion de la situation est dans la prémisse de sa conception! C'est pareil en tout je crois. A foutre des pesticides partout on augmente les cancers et réduit la biodiversité, on affaiblit les plants, nécessitant pluuusssss de pesticide etc... le cheminement logique était dans le choix initial. Le capitalisme sauvage aime se genre de situation cacophonique car cela lui donne perpétuellement de nouveaux débouchés pour prétendre à la création de richesse, là, où, il ne fait que détruire, en la transformant, de la matière première autrement plus coûteuse. Par contre je me défend de faire une analyse anti capitaliste, c'est prendre des vessies pour des lanternes, le capitalisme tels qu'on le connaît actuellement n'est que l'ombre de ce qu'il prétend être. en quelques mots, le futur est une projection du présent qui n'est que la conclusion du passé. Si le choix est donné, je crois profondément, qu'il faut le prendre pour décider, hors pour obtenir le choix encore faut il le revendiquer.
  10. ***hello*** autant j'apprécierais une légalisation, autant la formation d'un marché économique d'envergure mondiale avec des acteurs en bourse autour de ce produit me semble, au long cours, une mauvaise chose. Ces acteurs vont commencer par nous servir des produits qui répondent aux différents acteurs, consommateurs, législateurs, associations de protections diverses et variées. Dès lors que le produit sera bien entré dans les mœurs, la r&d technique et marketing fera son job pour doucement travestir le produit afin de structurer et répondre aux demandes variées de la clientèle. Ils finiront par nous vendre des produits mélanger au cyanure, ou je ne sais quel additif, pour justifier tel ou tel discours marketing tout en faisant pression à coup de lobbying pour bien interdire l'autoproduction. A terme cette production sera plus délétère que ce que nous connaissons aujourd'hui tout en portant l'infamie de l'institutionnalisation commerciale. tout cela est très spéculatif, pour l'instant, en france, on en est encore à la vision dogmatique de l'interdiction, ressortant de vielles recettes de prohibition afin d'engraisser le budget de l'état. donc bon, perso, je ne fonde pas trop d'espoir. L'histoire française, si elle a des instants politiques et citoyens glorieux, est ancrée dans une politique de lois scélérate pour satisfaire les privilèges de classe. bref le prolo il consomme et se prend des amendes pendant que les riches participent de l'organisation du trafic.... bien entendu mon commentaire ne vaut que pour l'aspect récréatif, l'aspect thérapeutique est un sujet à part entière sur lequel je ne m'exprime pas. et vous, comment envisagez vous une telle évolution au delà de la simple liberté d'éclater son bang en public ?
  11. Hello, ce qui est sympa dans ces vidéos c'est qu'en mariant le geste à l'explication on comprend tout. Des fois à lire les guides, les tutos, accompagnés d'images, tu te sens pas totalement confiant, malgré les efforts de l'auteur. Je le follow volontiers.