Permaculture d'Intérieur - Le No-Till Gardening


Recommended Posts

Hello,

C'est cool, content de voir qu'il y a de bonnes solutions pour cultiver une terre vivante en inté :)

 

Y'a pas mal de plants pour une petite surface, y'a pas un risque de concurrence malsaine entre les plantes au niveau racinaire ?

Tu réussis à faire des rendements corrects comparé à une inté classique ?

 

Je vais passer lire ton jdc du coup :D

 

++

Link to post
Share on other sites
  • 2 months later...

Plop,

Yep yep. :)

Bien ou bien alors?

Ca donne quoi alors cette perma en inté?

A bientôt j'espère

Bah c est un guide ...donc...:siff:

Peut être ton message aurait été plus adapter à un jdc :laugh:

++

Link to post
Share on other sites

salut ;) cool j' ai vraiment pu trouver tout ce que je voulais dans le lien que tu m' as donné ;) la culture organique c' est vraiment

 

bien , je compte essayer pour ma prochaine sessions car j' ai commandé un bokashi avec de la melasse , et vu que j' ai déja

 

un lombricomposteur ,  je pense me servir du bokashi pour précomposté et pouvoir le donné au lombric rapidement assimilable.

 

Puis je pense faire sa dans des smart pot  avec un melange coco / lombricompost / perlite  +  son d' em activé + jus de bokashi

 

puis bien sur divers thé de compost pour enrichir en bacterie.

 

et thé de lombric pour enrichir la coco au départ puis les fameux lombric. Je pense tenté la fabrication d' un mycelium.

 

Cette expérience promet d' étre captivante. Je ferais un retour sur sa voir qui sais peut étre mon premier jdc.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 months later...

cc Jim,

 

Merci pour toutes ces explications bien détaillées et les liens, et je suis agréablement surprise de voir que en effet, on peux faire le nécessaire pour avoir un seul vivant même en vivant en appartement

 

Â+++

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
  • 7 months later...

Salut à tous,

 

Merci Jim pour ce tuto et pour ton jdc témoin, tu m'as gravement donné l'envie de lancer un no-till  :supair: 

 

Du coup, là, je suis en train de préparer un bac (260L) et je me demandais s'il était judicieux de mettre au fond de la pouzzolane histoire d'éviter le manque d'air au fond ? (comme c'est un réservoir en plastique non percé en bas...), je me disais que celle-ci pourrait avoir différentes fonctions comme l'apport de minéraux, de support pour les micro-organismes endogés, entre autres...

 

La vibes

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Plop,

 

A ta place je ferais des trous dans le réservoir au fond tour de même mon 1er bac je l avais percer au fond et sur les côtés.

Maintenant geotextile donc la question ne ce pose plus.

Pour ma pouzzolane oui totalement utile mais pas spécialement au fond, perso je la brasser aisément avec le reste du substrat et j utiliserais un granulométrie plutôt petite 1cm et moins.

Cela n empeche pas qui faudra percer le recevoir.

Bonne chance et fait nous suivre çà

 

++

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
  • 2 months later...
  • 3 weeks later...

Bonjour , Salut , Plop ... 

 

merci c est superbe et tres interressant heureux d apprendre que le indoor ne marginalise pas la perma.

 

Au revoir , Bye , A+! ...  ;-) 

Edited by glass-blower
politesse
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...
  • 1 year later...
Guest kingkong7

Hello 

Je fais un déterrage , c'est le genre de vision que j'affectionne, chapeau bas.


Je  suis en train de faire un truc du genre , mais je n'osais pas mettre un si gros contenant dans la box me voila rassuré ( dés demain je vais démonté une palette et faire une big jardinière ), et faire comme dans mon potager, bon j'ai mes petite astuce à moi , mais c'est super proche de ma façon de fonctionner ( et ça fonctionne super bien, depuis X année , ?  )
Moi perso c'est bois mort au fond entre autre , et pour le reste (drainage, aération etc.. )  je m'adapte avec ce que j'ai sous la main 

Cependant 2 point , m'ont empêcher de franchir le cap jusqu’à présent, 

 

_Les nuisibles :
En extérieur ça s'autorégule si on développe nos population de prédateur. En intérieur j'ai un peu de mal à visualisé comment faire , les nuisible t'envahissent régulièrement ? si oui comment fais tu pour lutter contre ?  @Jim pourrais tu  m'éclairé sur ce point ? 
_Le rinçage : 
Comment procèdes tu dans ce type de set up ? 

Super en tous cas ça sort des sentier battu , je suis très admiratif 

Pétard naturel pour tous 

Edited by kingkong7
j'ai oublié une question .....
Link to post
Share on other sites

Salut @kingkong7,

 

Pour l'aspect nuisibles, tu as plein de moyens de lutter contre eux, soit via des pulvérisations foliaires préventives ou par l'intégration de predateurs dans ta tente (comme les chrysopes). J'ai déjà testé les 2 et ne tkt pas, les chrysopes ne finissent pas par se promener dans ta baraque ^^ Finalement je suis resté sur de la pulvé de neem+aloe vera 1 fois par semaine jusqu'à l'apparition des pistils.

 

Par rapport au rincage, en culture bio no-till, tu ne vas pas pouvoir rincer, mais c'est pas grave parce qu'il n'y a pas besoin de le faire car on s'occupe de faire pousser des plantes dans un environnement fertil et vivant. Je laisse les plus experts répondre à ca.

 

A+

Link to post
Share on other sites

Salut a toutes et tous

 

Encore merci pour ce superbe tuto

Sa fait un moment que j y pense 

Pas encore pris ma décision concernant le contenant 

Une cuvelle en caoutchouc mou de maçon qu il faudra percer ou un big bag (voir lien )

bien moins cher

Je suppose que le rendement est bien meilleur par rapport a une culture conventionnelle en pots

Comment calculer le rendement en fonction de l éclairage  ? , j ai cherché dans la doc et sur google, szns résultat 

Peut on , au risque d une concurrence réciproque  , mettre plusieurs plants dans la même cuvelle ?

Merci d avance aux intervenants 

 

https://www.123bigbags.com/fr/big-bag/vides

Bon dim 

Link to post
Share on other sites

Salut Djamm,

 

Pour le calcul du rendement je ne sais pas. Et pas sur que tu obtiennes plus de gr/w qu'en pot avec des engrais liquide. Par contre c'est beaucoup plus simple d'obtenir du qualitatif avec cette approche.

 

Tu peux évidemment mettre plusieurs plantes dans un pot. Regarde dans ma galerie ou le jdc de jim. J'ai testé avec 4 plantes dans 60 litres. Ca tourne assez bien pour 4 cycles au moins. Au 5e cycle, ça j'ai oublié d'amender et les plantes ont un peu râlé en flo. Mais des thés de kelp/neem avec du guano de vers de farine on bien recadré l'ensemble.

 

A+

 

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Salut, 

 

 

J'ai deux pots de 80L en geotextile mode No-till depuis 1 ans 

 

Les nuisibles, 

Pas plus de soucis qu'en classique, au contraire ça se régule beaucoup mieux, 

Effectivement des pulvé de temps en temps ça fonctionne

Mais à mon sens rien de mieux que de la PBI (Protection Biologique Intégré - Wiki

Qui consiste à utilisé des prédateurs et des pièges chromatique par exemple 

 

Pour l'huile de neem, ça reste un produit controversé et potentiellement toxic à forte dose, 

Les huiles essentielles sont un complément/alternative viable 

 

Le rinçage, 

Certains rince leur No-till, je pense que c'est contre productif au système, 

C'est certes plus difficile d'avoir une belle sénescence mais pas impossible 

 

La plante va d'elle même réguler sa consommation de nutriments et arriver en fin de vie commencer sa sénescence même si le substrat reste chargé, 

 

J'ai utilisé le Serum de lactobacille (LAB - Lien CW) en fin de Flo pour aider à la sénescence ça donne de bon résultats mais ça rince d'une certaine façon le substrat (mais sans Drain) 

 

Sinon, jouer avec le principe de faim d'azote en trouvant le bon moment pour pailler avec une source de carbone, pour décomposer l'apport en carbones, les micro-organismes vont puiser dans le sol une partie de l'azote et donc appauvrir temporairement le sol naturellement, une fois mort les micro organisme libére l'azote et le carbone ( Wiki

 

Le contenant 

Il faut absolument que ce soit respirant, du geotextile, un big bag, j'éviterais tout ce qui est cuve en plastique ou autre qui ne laisse ni l'air ni l'eau passé, l'oxygénation est primordial 

Un bon pot en geotextile serait parfait

 

 

Le rendement, 

Toujours difficile à évaluer car trop de paramètres sont à prendre en compte, 

 

Mais chez moi pour 80L sous 600W avec 30j de croissance environ, 2 à 4 plantes dans le pot, 

Je sortais en moyenne 150gr par pot 

 

Engrais, amendement, 

Plutôt que des engrais liquide, les engrais verts sont beaucoup plus intéressants pour le No-till ! Certains vont enrichir le sol en azote par leur symbiose avec une bactérie, d'autre vont aérer le sol par leur racines ou encore fixer l'azote et empêcher le lessivage, la diversité des engrais vert assura un sol de qualité 

Et d'autres plantes compagne peuvent jouer un rôle sur la régulation des nuisibles 

 

Les thés oxygéné sont aussi très utile pour démarrer le No-till et maintenir un bon équilibre du sol, 

 

 

 

Hésité pas à investir au départ de votre No-till, c'est super important d'avoir un bon mix bien équilibré, ça peu coûter cher mais vous pouvez garder votre No-till quasi indéfiniment, puis tendre vers un cycle quasi autonome ou juste l'eau pourrait suffir ! 

A savoir que de cycle en cycle le No-till devient de plus en plus efficace et qualitatif ! 

 

Cloportes, acariens, collembole, mille-pattes, lombric.. sont tous d'une aide précieuse essayé d'en avoir c'est encore mieux ;)

 

Personnellement prochain setup que je monte je pars sur une majorité de No-till et quelques petit pots à coter.. 

 

 

A+ :)

 

  • Like 7
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Salut 

Merci pour vos éclaircissement 

Très instructif , …

 

Une solution idéale  pour ceux qui ne peuvent consacrer plus de temps ,....

Pour ma part j y consacre 2 a 5 minutes par jour , hormis les arrosages

 

Et faire pousser pendant les temps morts ; Luzerne , sarrasins,treffles,..

 

La bonne .

djam

permaculture-superposition-couches.jpg

Link to post
Share on other sites

Plop tout le monde ^^ . 

 

Le 11/03/2019 à 14:05, Selrac a dit :

Salut, 

 

 

J'ai deux pots de 80L en geotextile mode No-till depuis 1 ans 

 

Les nuisibles, 

Pas plus de soucis qu'en classique, au contraire ça se régule beaucoup mieux, 

Effectivement des pulvé de temps en temps ça fonctionne

Mais à mon sens rien de mieux que de la PBI (Protection Biologique Intégré - Wiki

Qui consiste à utilisé des prédateurs et des pièges chromatique par exemple 

 

Pour l'huile de neem, ça reste un produit controversé et potentiellement toxic à forte dose, 

Les huiles essentielles sont un complément/alternative viable 

 

Le rinçage, 

Certains rince leur No-till, je pense que c'est contre productif au système, 

C'est certes plus difficile d'avoir une belle sénescence mais pas impossible 

 

La plante va d'elle même réguler sa consommation de nutriments et arriver en fin de vie commencer sa sénescence même si le substrat reste chargé, 

 

J'ai utilisé le Serum de lactobacille (LAB - Lien CW) en fin de Flo pour aider à la sénescence ça donne de bon résultats mais ça rince d'une certaine façon le substrat (mais sans Drain) 

 

Sinon, jouer avec le principe de faim d'azote en trouvant le bon moment pour pailler avec une source de carbone, pour décomposer l'apport en carbones, les micro-organismes vont puiser dans le sol une partie de l'azote et donc appauvrir temporairement le sol naturellement, une fois mort les micro organisme libére l'azote et le carbone ( Wiki

 

Le contenant 

Il faut absolument que ce soit respirant, du geotextile, un big bag, j'éviterais tout ce qui est cuve en plastique ou autre qui ne laisse ni l'air ni l'eau passé, l'oxygénation est primordial 

Un bon pot en geotextile serait parfait

 

 

Le rendement, 

Toujours difficile à évaluer car trop de paramètres sont à prendre en compte, 

 

Mais chez moi pour 80L sous 600W avec 30j de croissance environ, 2 à 4 plantes dans le pot, 

Je sortais en moyenne 150gr par pot 

 

Engrais, amendement, 

Plutôt que des engrais liquide, les engrais verts sont beaucoup plus intéressants pour le No-till ! Certains vont enrichir le sol en azote par leur symbiose avec une bactérie, d'autre vont aérer le sol par leur racines ou encore fixer l'azote et empêcher le lessivage, la diversité des engrais vert assura un sol de qualité 

Et d'autres plantes compagne peuvent jouer un rôle sur la régulation des nuisibles 

 

Les thés oxygéné sont aussi très utile pour démarrer le No-till et maintenir un bon équilibre du sol, 

 

 

 

Hésité pas à investir au départ de votre No-till, c'est super important d'avoir un bon mix bien équilibré, ça peu coûter cher mais vous pouvez garder votre No-till quasi indéfiniment, puis tendre vers un cycle quasi autonome ou juste l'eau pourrait suffir ! 

A savoir que de cycle en cycle le No-till devient de plus en plus efficace et qualitatif ! 

 

 

 

 

A+ :)

 

Plop Samantha , exact c'est un système encombrant mais top . 

 

Après 80 litres est un minimum , quitte a en avoir 2 un de 160 voir 200 litres seraient top :supair:

C'est encore plus facile a gérer tu contrôle mieux les dominances . 

 

Pour ta sénésecence une simple inversion de dominance et c'est ok faut juste tricher , par exemple  comme tu as fait avec des LAB . 

Je ne vois pas en quoi tu rinces . Pour un pot de 80 litres 4cl dans 1 litre d'eau décanté et tu es ok . 

Tu commences a mi fructification . 

La seule problématique , c'est la réactivation , en remettant tes brindilles feuilles , grosse manuc et par exemple un bokashi très carboné et frais pour re acidifier ton sol et re équilibrer ta rhizosphère avec les trichos et les mychorizzes , ça prend du temps . Pour un 80 litres c'est au Mini 35 jours et a ce stade ça chauffe ^^ c'est le moment ou tu peux avoir des odeurs pas top , mais bon on peut pas tout avoir . 

 

Après , environ 4 cycles tu verras que la structure de ton sol va changer ta terre sera noire et plus sableuse enfin granuleuse . Il ne faut jamais rincer , le blumat c'est top . L' arrosage c'est le meilleur moyen de désiquilibrer ton sol et d'inverser une dominance pour un pathogène nuisible a cause du changement d'oxygénation. 

Moi je travail avec des vers , mes pots me servent en même temps de vermicomposteur simplifié . 

Les vers bouffent en surface , et redistribuent  dans le sol en l'enrichissant avec des AA et créent des galeries drainantes pour l'oxygénation, l'arrosage , et le passage des racines . 

Si tes vers restent dans le pot , c'est que ton sol est top si ils partent c'est qu'il y a un problème , il faut juste à la surface mettre des emballages d'oeufs que tu  triples ou quadriple sous une 600 W  et t'assurer qu'ils soient toujours humides . 

 

Après , en NTG , tu travailles avec le canna en cycle réduit donc si tu veux des têtes qui gonflent , il faut balancer du P en foliaire très tôt , dès l'arrivée des 1 ers pistil ( env 7 jours de 12 /12)  en cela jusqu' a la fin de l'induction floral avant de rajouter du K . Histoire d'envoyer un signal à ta plante qu'elle arrête de se gaver de N qui est en surabondance dans les NTG bien fait .

Car à ce stade tu ne peux pas encore commencer a inverser les dominances avec des LAB par exemple , car tu créeras des antagonismes sinon . 

 

Mais , entièrement dac avec toi @Selrac  :supair:

 

Si je ne vivrais pas dans un T3 et que je pouvais me le permettre , je ferais 2 TNG de 2 X 150 sur 90  cm de haut  en bois et tissus géotextile  sous une Gavita 750 w . 

Et je travaillerais en rotation 1 ON / OFF. 

 

Bonne semaine a toi , et à tous les autres  Pilou

Edited by Pil0u
  • Like 3
Link to post
Share on other sites

Salut a toutes et tous 

A propos des pièges chromatiques

J ai une petite invasion  de mouchettes 

Beaucoup de cadavres de celles ci grâce

a la terre de diatomé,...

Je voulais me procurer  du papier chromatique 

hormis sur le net impossible a trouver même en grande surface 

Avant il existait le papier tue mouche , il a disparu lui aussi 

par contre des rayons entiers d insecticides en tout genre 

Le scotch n est pas assez collant , quelqu'un a une recette 

Peut être du carton avec une fine pellicule de miel , ...? 

A défaut dune mouche , j attraperais un ours ? 

La bonne 

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...
Guest kingkong7

Hihihooo

Bon je suis en train de préparer une culture perpétuel
Je vais avoir un petit placard 150 x 50 x 100 qui servira pour les pied mere , le bouturage et la croissance pas de no till dans ce placard  mais ils seront bien amendé

Après j'ai déjà une box de 120 x 120 , ça sera la partie "no till"

Je vais partir sur un pot textile finalement de 90 cm de diametre sur 38 cm de haut soit un peu moins de 400L
 

Pour l'arrosage , je vais pas me prendre le choux à calculer le volume du pot et le nombre de litre qu'il faut mettre en conséquence ^^ , vous imaginez l'histoire 1/4 du volume du pot tous les 3 à 5 jours , sans parler du prix de la flotte ça risque d'être un peu chiant et un peu long comme opération. Puis il y en a marre de toujours tout compter ?
Je vais faire le truc de bonne feignasse qui marche à merveille dans tous mon potager :

Des Oyas , enfin du moins exactement le même principe, tu prends des pot de fleur en terre cuite , tu leur  colle un bouchon de liège au cul , tu enfonces tes pot dans le big pot au 3/4 et tu remplis de flottes et tu couvres avec une coupelle pour éviter l'evaporation
La micro-porosité de la terre cuite va diffuser la flotte selon besoin par phénomène d'osmose . adieu les sur-arrosages , adieu les sous arrosages , adieu les arrosage trop rapide , bref le pied ? , suffit juste de bien humidifier sa terre au lancement,  après il y a qu'a vérifier que les pots soient plein. Du coté potager chez moi, des big jardinniere de 1,5m x 1m x 0,5 h, je met 
deux pot de 5 litres et ma terre reste toujours humide sur toute la jardinière , et je les remplis tous les ..... bhas ça dépend , de la météo , de ce que les plantes on consommé etc..... tous les 3 à 10 jours on va dire

Après vient la préparation du substrat de départ  , et c'est là que je vais avoir besoin de vos conseils :

Bon au fond on  va mettre du carton et du bois bien pourris entamé par les champignon ,

Pour le guano , ça vaut ce que ça vaut mais j'ai un pote qui est propriétaire de quelques grottes , et il y a plein de caca de chauve souris , j'ai cru comprendre que selon la couche qu'on récupère, ça n'apporte pas exactement les mêmes élément . pour un volume de 350 litre on va dire , vous mettriez quel quantité  de chaque couches? ( selon les apport) . Avec des volumes pareil vous comprendrez , que si je peux gratter à un endroit je vais pas m'en priver ?

Je vais mettre du lombricompost maison que je fais , j'en ai deux un plus croissance et un autre plus fructification quel proportion de chaque ?

je voulais  faire un ajout de mellase pour bien réveillé la micro et mésofaune,   pareil quel quantité ?

Je voulais rajouter les algues de guanodiff ,  je suis leur protocole pour la proportion ou je peux diminuer la dose ?

Je mettrais le 0 mix pour mélanger le tous ou fibre de coco enrichi en trichoderma ,  que serait le mieux , les deux? , juste une des deux ?

Et enfin je vais balancer 1kg de vers de compost

Il va de sois que ça sera paillé avec paille ou/et engrais vert en permanence  , voir peut être  légume à bouffer

Le but c'est que je ne touche plus la terre pendant trés longtemps , donc je voudrasi pas trop me louper , car si je dois tout refaire à cause d'un mauvais calcul , il est possible que ce soit un peu emmerdant

Merci  ceux qui m'éclaireront



 

Link to post
Share on other sites

Salut @kingkong7

 

L'arrosage :
A ta place je partirais sur des blumats, même principe mais en plus pratique
Et la recommandation du 1/4 du volume en eau ne s'applique pas en organique (a mon sens) et encore moins en No-till
Ton sol doit resté en permanence humide, a toi de trouver le bon équilibre entre trop et pas assez, mais les blumats sont parfait pour ca...


Le sol :
Les cartons, bois et matières carbone ou organique ne seront pas des plus utile au fond du pot, 
Ils vont mal s'y décomposé et peuvent créé une asphyxie racinaire car les micro organismes qui tenteront de décomposer tout ca n'auront pas assez d'oxygène et donc utiliseront le peu disponible, et tes racines se retrouveront sans oxygène...
Pour illustrer ca, pense a une foret, toutes les matières organique se font décomposé en surface et non enfouis sous le sol, c'est pour moi contre intuitif d'enfuir des matières organique...
Cependant a cette échelle et en géotextile ca se fait, mais pour moi ce n'est pas optimisé, au contraire c'est risqué des emmerdes...

Oui la coco riche en trichoderma sera plus intéressante que du zeromix (zeromix= tourbe + coco ;) )

Les amendements:

Le guano est intéressant pour démarrer ton No-till, ca évitera la faim d'azote du premier cycle (je parle par expérience...)
Chez GuanoDiffusion c'est 10gr/L (cro et flo) ce qui est beaucoup trop et on fini souvent en sur-engraissage, je te recommanderais au maximum d'utilisé la demi dose, 5gr/L
Car ton No-till une fois démarré et bien lancé sera surchargé en azote et cela sans aucun apport extérieur ! 
Dans ton cas le problème est de connaitre le dosage en NPK du guano, peut etre que le dosage de GD peut te donner une idée de dose, perso j'en mettrais quasi pas... 
Je serais plutôt parti sur du jus de lombricompost si tu as, le premier cycle seulement et ensuite si tout vas bien plus besoin :D 

Le lombricompost est nécessaire (vital !) pour bien démarrer le No-till, je te dirais de favorisé celui riche en potassium car comme dit plus haut, ca envoi en azote le Notill !!

 

La mélasse pour nourrir la vie du sol c'est top, même si dans l'idéal en No-Till ca devient superflu, gardes en pour tes futurs arrosages, une fois par semaine (en flo c'est très intéressant, apport en potassium et exhausteur de gout) 
En dosage une cuillère a café pour 5L d'eau soit 1mL/L (pense a bien dilué dans un verre d'eau avant de mettre dans la soupe)

L'alguamycor de GD tu peux suivre les dosages 10gr/L je crois,
Apres j'irais plutôt sur des algues genre kelp plus une souche de glomus intraradices = alguamycor moins chere...
 

 

Par contre tu ne détailles pas ton substrat ?
je te conseil :

Structure
30% Coco

30% Tourbe blonde

30% Lombricompost
10% Pouzzolane ( ou perlite et/ou vermiculite) 


Amendement
5gr/L Guano
10gr/L alguamycore (ou Kelp + Glomus Intra)

 

J'insisterais sur la nécessité de ces deux apport :

5gr/L Biochar

1gr/L Balsat Volcanique

 

Le biochar va resté présent tout le long de ta culture année après année dans ton sol,
Contrairement aux matières organique en décomposition riche en carbones, le biochar lui sera toujours la car ils se décomposent très très lentement
Je te laisse chercher les bénéfices de cette apport, la liste est longue, mais retient que pour cette composition de sol avec de la tourbe (donc tres acide) le biochar va contrebalancé l'acidité en plus d'être une niche a micro organismes et nutriments et tout un tas de bonne chose ...


La balsat va apporté les micro éléments et minéraux nécessaire, riche en magnésium et silice par exemple, il aide a regulé le pH et l'electroconductivité du sol...

 

 


Pour moi c'est une base "simple" peu onéreuse et fiable qui a fait ses preuves chez moi...

Maintenant a toi de voir avec ce que tu trouves/veux et en fonction de ton budget hésite pas a ajouté d'autre amendement et minéraux (evite ce qui est riche en Azote !!) 
Azomite, zeolithe, kelp, alfalfa, Neem, poudre huitre, argile, riz...
(regarde chez Terralba, sinon j'ai trouvé Elementerre-bretagne qui eux sont producteur et non simple revendeur)

Enfin, sur le kg de vers... ca me semble beaucoup mais si t'en a sous le main hésite pas, mais même en petite quantité au bout de quelques mois leur population augmentera significativement en fonction de la santé de ton sol et des ressources organiques ( ca mange beaucoup ces ptit truc :lol: )

Un dernier mot, démarre ton no-till avec des thé de compost oxygéné/aéré c'est super efficace !!

Voila :) 
A+ 

 

Edited by Selrac
  • Like 6
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites